Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 388
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par emilpoe » dim. 23 sept. 2018 13:03

Salut,
loz a écrit :
sam. 22 sept. 2018 21:43
Des rayons moins tendus ? Pourquoi ?
Pour faire (très) simple :
Un équipage de 100kg réparti sur 64 rayons = 1,56
Un équipage de 100kg réparti sur 72 rayons = 1,39
loz a écrit :
sam. 22 sept. 2018 21:43
Quant au mythe du confort des roues, je n'y crois. Pour du confort il faudrait de la souplesse verticale, hors plus roue de vélo est beaucoup (plusieurs ordres de grandeur) plus souple latéralement. La roue serait proche d'une asperge trop cuite à l'usage…
C'est pas un mythe, fais l'experience avec des pneus très fins (20mm) et très gonflés (9kg) , tu vas comprendre tout de suite ;)


L'horizon est inépuisable...


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2153
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par vaber » dim. 23 sept. 2018 14:57

Vincent à dit que je cassais des rayons alors que ceux si sont au nombre de trente six par roue, ce qui ait vrais mais c'est vrai aussi que mes pauvres rayons cassent car par fois mes roues sortent de la poubelle de mon bouclard :lol: et ne sont ni de première jeunesse ni au top au point de vu de la tension des dit rayons. Tout ça pour dire que je roule un peu sur des pizzas sorties de la déchèterie (là c'est mon fils qui parle :wink: ) Ceci est le fait que je ne me suis pas encore penché sur la technique de montage d'une roue malgré un vif intérêt mais je me suis fait un banc de dévoilage et j'espère pouvoir bientôt expérimenter un peu là dedans.
Après je ne rentrerais pas dans le débat entre les tenants de la roue à 32 face aux aficionados de la roue à 36 rayons tout simplement car je ne suis pas suffisamment compétant pour ajouter mon grain de sel. Ceci ne m'empêche pas de suivre les débats avec un vif intérêt afin de me forger mon opinion à défaut de forger mes propres rayons :mrgreen:
J'ai juste employé le ton de l'humour pour détendre un peu se fil qui me semble quelque peu tendu... Concernant les freins à disque je suis pour surtout avec le retour en grâce du vinyle... :jesors:

A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...


loz
Vétéran
Vétéran
Messages : 1530
Inscription : lun. 20 nov. 2006 00:35
Localisation : Grenoble
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par loz » dim. 23 sept. 2018 16:53

emilpoe a écrit :
dim. 23 sept. 2018 13:03
Un équipage de 100kg réparti sur 72 rayons = 1,39
Le calcul est simpliste mais très parlant, je vois mieux.
Mais je ne vois pas où est le problème, le rayon peut encaisser plus de 200kg, surtout sur les jantes modernes bien rigides qui répartissent les contraintes sur beaucoup de rayons.
C'est pas un mythe, fais l'experience avec des pneus très fins (20mm) et très gonflés (9kg) , tu vas comprendre tout de suite ;)
Jobst Brandt avait fait la mesure, sur une roue correctement tendue, la souplesse est de l'ordre du 10e de millimètre. Complètement négligeable face à la souplesse de tout le reste.



Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 388
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par emilpoe » dim. 23 sept. 2018 17:43

loz a écrit :
dim. 23 sept. 2018 16:53
...
le rayon peut encaisser plus de 200kg, surtout sur les jantes modernes bien rigides qui répartissent les contraintes sur beaucoup de rayons.
Je ne te parles pas de solidité de la roue mais de confort :)
loz a écrit :
dim. 23 sept. 2018 16:53
...
Jobst Brandt avait fait la mesure, sur une roue correctement tendue, la souplesse est de l'ordre du 10e de millimètre...
Bah tu sais les ingénieurs :roll: En fouillant bien je t'en trouve une dizaine qui démontrent l'inverse ;)
vaber a écrit :
dim. 23 sept. 2018 14:57
...
J'ai juste employé le ton de l'humour pour détendre un peu se fil qui me semble quelque peu tendu...
...
Mais non on est pas tendu :) On donne juste notre avis ce qui est d'ailleur le principe d'un forum ;)


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2228
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par AngstromCyclo » dim. 23 sept. 2018 18:57

vaber a écrit :
dim. 23 sept. 2018 14:57
J'ai juste employé le ton de l'humour pour détendre un peu se fil qui me semble quelque peu tendu... Concernant les freins à disque je suis pour surtout avec le retour en grâce du vinyle... :jesors:

A+ Phil
Tu as réussi! J'ai bien rigolé. Merci! :lol:

Tu as un peu raison, il y avait besoin de détendre. Et Maurice a raison aussi que les forum sont là pour débattre. Tant que ça reste dans une certaine mesure... et je suis désolé si cette mesure, je l'ai un peu dépassée en m'emballant un peu, me semble-t-il.

Même si la discussion sur le nombre de rayons est très intéressante grâce aux avis émis par Maurice et Loz (qui sont décidément les spécialistes es roues/rayonnages, ce que je ne suis pas du tout, n'ayant pas fait d'essais assez nombreux pour avoir des avis tranchés), je suis quand même surpris que seul Christophe semble intéressé par sur le sujet du post: les randonneuses modernes et les modèles de vélos récemment sortis ou sur le point de sortir).

Ceci commence à m'interpeller. Et si finalement ceux qui veulent tourner la page de ce mot "randonneuse" avaient raison?
Il semble que ceux à qui ce terme parle ne sont pas intéressés par les nouveautés. Leur bicyclette des années 70-80, l'apogée du "cycle à la française" est parfaite pour eux et n'envisageant pas d'en changer, les vélos actuels ne sont que "du marketing". Et que ceux qui sont intéressés par ce type de bicyclette veulent ne rien avoir à faire avec le passé. Ils regardent devant et moins il y a de références à la tradition des randonneuses classiques, mieux ils se portent.
Enfin, j'apprends encore... J'ai bien noté que Phil est plus sage.. Il sait laisser son tour... :roll:

Ce week-end, j'ai bossé pour remettre ma randonneuse en état après la casse d'une roulette de dérailleur fin juin, un pneu AR tout neuf incisé sur qq mm sur le flanc (négligence de ma part: patin mal placé) que j'essaie de réparer pour tenter d'éviter de jeter un pneu tout neuf à la benne..
IMG_1468.JPG
IMG_1468.JPG (537.93 Kio) Consulté 809 fois
J'en ai profité pour nettoyer et essayer un Simplex Prestige SJ qui est monté sur une randonneuse achetée sur LBC. Il ne me convient pas car il n'accepte pas de couronne de plus de 24 dents. C'est un dérailleur que Simplex avait créé pour les vélos de course. Il est très léger (200g)
IMG_1465.JPG
IMG_1465.JPG (96.78 Kio) Consulté 809 fois
et joli mais bon, j'ai du remonter mon Simplex plus ordinaire à longue chape. J'en ai profité pour le nettoyer à fond.
IMG_1471.JPG
IMG_1471.JPG (97.76 Kio) Consulté 809 fois
C'est que dans 3 semaines la randonneuse et le cyclo sont de sortie avec une équipe de connaisseurs! Je ne veux pas me taper la honte avec un vélo crade. Si jamais Flo est là, je ne veux pas risquer d'avoir besoin de lui avec un vélo qui n'est pas nickel. J'ai donc sorti le Belgom, la brosse métallique et tout le taintoin.
IMG_1470.JPG
IMG_1470.JPG (121.22 Kio) Consulté 809 fois
Un peu dommage compte tenu de la météo incroyable dans le Sud. Le ciel est d'un bleu! Mais il faisait vraiment trop chaud : 32.6 à l'ombre cet après-midi! Je ne rêvais que d'une chose: rouler sur l'Aigoual ou sur le Larzac, un peu en altitude. J'espère que Phil en a profité, malgré le vent de NO assez fort (et chaud, pour une fois). Moi il me fallait travailler sur le vélo, n'ayant pas trop de temps dans les week-ends prochains. Je veux l'avoir remonté et roulé avec avant de partir à Bédarieux.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 679
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par papounet » dim. 23 sept. 2018 20:14

Je suis étonné et inquiet sur la réparation du pneu. Pourquoi avoir coupé la tringle ? Il va être difficile de restituer la continuité de celle ci, et le risque de dejantage va être élevé.


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »

Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2228
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par AngstromCyclo » dim. 23 sept. 2018 21:38

papounet a écrit :
dim. 23 sept. 2018 20:14
Je suis étonné et inquiet sur la réparation du pneu. Pourquoi avoir coupé la tringle ? Il va être difficile de restituer la continuité de celle ci, et le risque de dejantage va être élevé.
:lol:

J'ai découpé un pneu usagé pour coller la pièce à l'intérieur du pneu incisé!

Quand j'ai posté, pressé par le temps, je me suis fait la réflexion: "quelqu'un va penser que le pneu en photo est le pneu que je répare! Et ils vont rien comprendre!".

Désolé !

Donc la pièce découpée dans le pneu usagé est insérée et collée entre la chambre et le pneu. J'ai tenté la vulcanisation mais avec de la dissolution à rustine ça n'est pas suffisant. Je vais passer à la colle neoprene ou une colle spéciale caoutchouc. En effet, même si la pièce protège bien (aucun de risque que la chambre s'expose par la fente et crève) n'étant pas complètement solidaire du pneu, avec la pression de gonflage, la carcasse du pneu exerce quand même une tension tendant à agrandir l'incision. Je crains que cette réparation ne dure pas très longtemps.

Cette pièce est néanmoins une très bonne solution de dépannage. Je vais en découper une autre à mettre dans ma trousse à outils vélo. Mais pour pour une réparation que j'espère durable de mon pneu, je vais faire un vrai collage.
Dernière modification par AngstromCyclo le dim. 23 sept. 2018 22:25, modifié 1 fois.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 679
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par papounet » dim. 23 sept. 2018 21:56

:mouarf je me suis fait eu !"


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2153
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par vaber » dim. 23 sept. 2018 22:32

Bonsoir. Et non pas roulé, obligation familliale. Juste 16km AR hier d'un petit col devant la porte pour essayer les pédales auto.... Je revis :wink:
A+Phil

Ps: Vincent j'ai un simplex SJ tout métal à chape longue qui n'attend que toi. Avec ma transmission hétérodoxe, mon Huret GT chape courte avale le 30d sans coup férir :wink:


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2228
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par AngstromCyclo » lun. 24 sept. 2018 09:19

vaber a écrit :
dim. 23 sept. 2018 22:32
Ps: Vincent j'ai un simplex SJ tout métal à chape longue qui n'attend que toi. Avec ma transmission hétérodoxe, mon Huret GT chape courte avale le 30d sans coup férir :wink:
Ton dérailleur, c'est quel modèle de SJ?

Tu n'en fais rien?

Le 6600 que j'ai est un des tout derniers de la marque: le haut de gamme. Il est très beau mais pas conçu pour une randonneuse. C'est un dérailleur course. Il ne pèse que 200 g (vs 300 pour le mien et 250 pour le Shimano 105 monté sur mon vélo de course Colombus).

A vrai dire, je n'ai pas besoin d'un autre dérailleur. C'est simplement que j'avais démonté le mien et qu'avec ce magnifique SLJ tout alu, ça avait carrément de la gueule. 100 g sur un vélo de course, ça compte mais sur ma randonneuse, (en tous cas pour moi), 100 ml d'eau dans le bidon en plus ou en moins ne changent pas grand chose...

PS: je suis retourné sur le Forum des Gogos et j'adore la présentation:
Ici plus qu'ailleurs la mauvaise foi est de rigueur, ici plus qu'ailleurs on est persuadé qu'un bon acier est incomparablement supérieur à un carbone. Comment imaginer un instant qu'un vélo de onze kilos puisse être moins performant qu'un de six... Ici on rêve. Ici on ne se prend pas au sérieux.
Au moins, on est prévenu! Ca évite les malentendus... :wink:


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1655
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 83
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par albina » lun. 24 sept. 2018 10:29

je suis quand même surpris que seul Christophe semble intéressé par sur le sujet du post: les randonneuses modernes et les modèles de vélos récemment sortis ou sur le point de sortir).
Détrompe-toi Vincent :mrgreen: Il en a au moins un c'est bibi. Mais comme pour l'instant je n'ai pas grand chose à dire
alors je dis rieng

Puisqu'on parlait d 'humour tout à l'heure vous vous souvenez certainement de la citation de Coluche
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule

Mais j'y réféchis...
Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait

Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2228
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par AngstromCyclo » lun. 24 sept. 2018 10:46

albina a écrit :
lun. 24 sept. 2018 10:29
je suis quand même surpris que seul Christophe semble intéressé par sur le sujet du post: les randonneuses modernes et les modèles de vélos récemment sortis ou sur le point de sortir).
Détrompe-toi Vincent :mrgreen: Il en a au moins un c'est bibi. Mais comme pour l'instant je n'ai pas grand chose à dire
alors je dis rieng
:bien
Puisqu'on parlait d 'humour tout à l'heure vous vous souvenez certainement de la citation de Coluche
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule

Mais j'y réféchis...
Charles
:lol:


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 388
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par emilpoe » lun. 24 sept. 2018 12:24

Salut,
Même si la discussion sur le nombre de rayons est très intéressante grâce aux avis émis par Maurice et Loz (qui sont décidément les spécialistes es roues/rayonnages...
Juste passionné de vélo pour ma part ;)
je suis quand même surpris que seul Christophe semble intéressé par sur le sujet du post: les randonneuses modernes et les modèles de vélos récemment sortis ou sur le point de sortir...
Après reflexion je pense pas rouler sur une "vielle" randonneuse. Je l'ai montée en 2015, certe à partir d'un "cadre diamant" JP Routens en Reynold-531 qui doit daté des années 80 mais qui aurait pu être brasé hier...
La majorité des composants sont neufs : Garde-boue ; Pédale SPD ; Selle Brooks-C13 ; Phare & feux arrière ; Moyeu dynamo ; Rayonnage ; Patin de frein : Bidon & porte-bidon ; Chaine & Pignons ; Sacoches ; etc...
Les vitesses (3x7) sont indexées au cadre (Moins de risque de casse en cas de chute).
Les porte-bagages et la sacoche de guidon sont de fabrication maison.
Les pneus sont en 25mm car je fais énormément de montagne...

Image

Finalement je pense qu'une randonneuse se doit d'être sur-mesure (ou tout du moins adaptée)... Moderne, ça ne veut pas dire grand chose.


L'horizon est inépuisable...


RoueLibre
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 686
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par RoueLibre » lun. 24 sept. 2018 12:46

Bjr Angström et les autres,
La synthèse préparée par Vincent et les discussions de passionnés qui s'ensuivent me donnent l'impression que nous recréons les débats qui ont conduit à l'implosion de la FFCT. Le monde du cyclotourisme est un monde de passionnés qui dans certains cas roulent 10000km/an et qui ont une approche pratique et personnelle de ce loisir. Ils veulent un vélo confortable, fiable et ce avec comme tu le faisais remarquer également des composants pérennes dans le temps. Cette monture doit bien sûr permettre d'emporter des sacoches avec un rendement satisfaisant. Le prix n'a pas l'air d'être le critère premier des gens qui achètent un vélo pour 20 ans aussi la principale crainte de ces cyclos là c'est de récupérer le "vélo de l'année" ou de ne plus trouver un vélo ... à leur taille.
Actuellement on a l'impression que le site de la FFCT remplace Bellemarre: c'est quasiment une émission de télé-achat qui te propose tout ce qui peut rouler ou se monter sur un vélo. Dans le même genre d'idée la revue 200 propose tous les 3 mois 3 nouveaux vélos pour rouler y compris des vélos avec lesquels ils ne peuvent pas monter le Tourmalet (mono-plateau avec trop d'écart de la cassette entre les 2 vitesses les plus courtes) ou un superbe vélo "bleu" utilisé pour traverser les Pyrénées qui s'avère totalement instable dans les descentes lorsqu'il est chargé.

Dans les modèles que tu as montré j'aime bien le Finlandais mais il me semble que le choix de la taille taille est extrêmement réduit -comme les Farhad and Co- et j'aime bien le Berthoud "prêt à rouler" qui lui a un cadre dont la taille va de 2cm/2cm.
Ce dernier est en configuration "figée" mais comme il s'adresse à des Cyclos je suis prêt à parier que d'ici peu Berthoud va être obligé de le proposer avec un grand choix d'option de montages!

RoueLibre




vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2153
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Renaissance: la randonneuse au 21ème siècle

Message par vaber » lun. 24 sept. 2018 14:26

AngstromCyclo a écrit :
lun. 24 sept. 2018 09:19
vaber a écrit :
dim. 23 sept. 2018 22:32
Ps: Vincent j'ai un simplex SJ tout métal à chape longue qui n'attend que toi. Avec ma transmission hétérodoxe, mon Huret GT chape courte avale le 30d sans coup férir :wink:
Ton dérailleur, c'est quel modèle de SJ?
C'est un SJ410 mais je n'en suis pas du tout sur. Ce qui est sur c'est qu'il est en chape longue et tout métal.
Je vais le regarder cet après midi à l'atelier et je te dirais ce soir.
AngstromCyclo a écrit :
lun. 24 sept. 2018 09:19
Tu n'en fais rien?
Pour l'instant non. J'ai le même en chape courte.
AngstromCyclo a écrit :
lun. 24 sept. 2018 09:19
PS: je suis retourné sur le Forum des Gogos et j'adore la présentation:
Ici plus qu'ailleurs la mauvaise foi est de rigueur, ici plus qu'ailleurs on est persuadé qu'un bon acier est incomparablement supérieur à un carbone. Comment imaginer un instant qu'un vélo de onze kilos puisse être moins performant qu'un de six... Ici on rêve. Ici on ne se prend pas au sérieux.
Au moins, on est prévenu! Ca évite les malentendus... :wink:


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité