[2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Le forum général où l'on discute de tout ce qui touche à l'actualité du cyclo-tourisme et bien d'autres choses encore...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2789
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

pimou a écrit : dim. 12 juil. 2020 21:33 Ce n'était pas le majestueux Ventoux, plutôt une ballade en sol mineur, récit d'une sortie dominicale.
Excellent!!! :bravo2


Merci pour ton joli reportage, Pimou.
A part le Center Park et un peu Hasselt, je ne connais pas grand chose du Limbourg.
Tes récits me font découvrir cette province et effectivement, il semble qu'elle soit propice à la randonnée à vélo.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2789
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

Beuzeville 130 a écrit : dim. 12 juil. 2020 14:54
Maintenant, si nous tous cyclos, exigeons être seul sur la route pour nos randos... cela va devenir compliqué. :D
Non, je te rassure, je n'exige pas d'être seul.
Le Ventoux, avec la montée de l'Alpe d'Huez et peut-être le Galibier sont des cas à part. Ils attirent les foules, littéralement.
Le restaurateur du Mont Serein m'avait indiqué que 3000 cyclistes font le Mt Ventoux les jours d'été les plus chargés.

Voici un extrait de la notice qui explique les aménagements en cours:
Avec le cumul des aménagements du XXème siècle et 700 000 visiteurs par an sur une
période de 7 mois maximum (entre avril et octobre, la fréquentation hivernale, réelle, étant
cependant bien moindre), le sommet du Ventoux arrive à une phase de saturation... En
l’absence d’aménagements dédiés, l’accueil et l’orientation du public sont globalement
défaillants. Le stationnement anarchique génère des fl ux piétons diffus qui impactent
non seulement les milieux naturels (par érosion des pierriers et piétinement de la fl ore
montagnarde), mais également la sécurité.
Le visiteur motorisé cherche d’abord à stationner son véhicule au plus près du sommet,
parfois au prix de manœuvres hasardeuses, demi-tours sur la route départementale
compris...
Devenu piéton, il est confronté aux véhicules motorisés (voitures, camping-cars et bus),
mais également aux fl ux cyclistes ascendants et descendants.
Les cyclistes représentent 1/5ème du public fréquentant le sommet. Les manœuvres des
voitures, les véhicules stationnés, les piétons, etc. rendent la progression sur les derniers
mètres diffi cile.
Pour chacun, la visite se déroule de manière erratique
Désolé, ça ne m'attire pas, mais alors pas du tout.

Quand je m'inscris à l'ardéchoise, il y a 15 000 personnes. Mais ça n'a rien à voir.

Le cyclotourisme est pour moi avant tout un moyen incomparable de m'immerger dans un environnement: un paysage, une histoire, une nature (végétation, relief, climat). Tous les sens sont sollicités et les signaux qui arrivent par tous les canaux contribuent à "créer l'expérience", y compris le ressenti dans son propre corps (effort musculaire, chaleur, froid, etc.).
Si j'arrive au sommet du VEntoux et que je dois me concentrr pour ne pas me faire écraser par une voiture qui maneuvre, percuter par un autre cycliste ou une moto, faire gaffe et cadenasser mon vélo si je veux m'écarter de 5 m du vélo, etc., l'ensemble et l'intensité de ces signaux désagréables pour moi "recouvre" complètement les autres signaux positifs: vue, repos au calme, etc.

Lors de ma traversée des Alpes, j'ai franchi le col de la Croix de Fer/Glandon et il y avait du monde. L'ambiance était sympa avec les cyclos qui étaient contents d'arriver après un bel effort. Ca ne m'a pas gêné. Donc, non, je n'exige pas d'être seul. Mais je fasi attention, surtout pour une premmière dasn des lieux exceptionnels, à ce que l'expérience vécue soit aussi exceptionnelle, si possible.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre actif
Membre actif
Messages : 380
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Beuzeville 130 »

AngstromCyclo a écrit : mar. 14 juil. 2020 07:20
Beuzeville 130 a écrit : dim. 12 juil. 2020 14:54

Quand je m'inscris à l'ardéchoise, il y a 15 000 personnes. Mais ça n'a rien à voir.
Lors de ma traversée des Alpes, j'ai franchi le col de la Croix de Fer/Glandon et il y avait du monde. L'ambiance était sympa avec les cyclos qui étaient contents d'arriver après un bel effort. Ca ne m'a pas gêné. Donc, non, je n'exige pas d'être seul.
Bon, tu me rassures... :D

3000 cyclos au plus fort des jours d'été c'est beaucoup... mais à l'instantané cela redevient je pense vivable. A condition d'arriver avant midi en haut (c'est mon expérience perso) alors c'est jouable...

J'espère qu'on en arrivera pas à l'exemple du Puy de Dôme qui est également strictement interdit aux cyclos sauf deux ou trois jours par an (il me semble).



vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2470
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par vaber »

AngstromCyclo a écrit : mar. 14 juil. 2020 07:20
Beuzeville 130 a écrit : dim. 12 juil. 2020 14:54
Maintenant, si nous tous cyclos, exigeons être seul sur la route pour nos randos... cela va devenir compliqué. :D
Non, je te rassure, je n'exige pas d'être seul.
Le Ventoux, avec la montée de l'Alpe d'Huez et peut-être le Galibier sont des cas à part. Ils attirent les foules, littéralement.
Le restaurateur du Mont Serein m'avait indiqué que 3000 cyclistes font le Mt Ventoux les jours d'été les plus chargés.

Voici un extrait de la notice qui explique les aménagements en cours:
Avec le cumul des aménagements du XXème siècle et 700 000 visiteurs par an sur une
période de 7 mois maximum (entre avril et octobre, la fréquentation hivernale, réelle, étant
cependant bien moindre), le sommet du Ventoux arrive à une phase de saturation... En
l’absence d’aménagements dédiés, l’accueil et l’orientation du public sont globalement
défaillants. Le stationnement anarchique génère des fl ux piétons diffus qui impactent
non seulement les milieux naturels (par érosion des pierriers et piétinement de la fl ore
montagnarde), mais également la sécurité.
Le visiteur motorisé cherche d’abord à stationner son véhicule au plus près du sommet,
parfois au prix de manœuvres hasardeuses, demi-tours sur la route départementale
compris...
Devenu piéton, il est confronté aux véhicules motorisés (voitures, camping-cars et bus),
mais également aux fl ux cyclistes ascendants et descendants.
Les cyclistes représentent 1/5ème du public fréquentant le sommet. Les manœuvres des
voitures, les véhicules stationnés, les piétons, etc. rendent la progression sur les derniers
mètres diffi cile.
Pour chacun, la visite se déroule de manière erratique
Désolé, ça ne m'attire pas, mais alors pas du tout.

Quand je m'inscris à l'ardéchoise, il y a 15 000 personnes. Mais ça n'a rien à voir.

Le cyclotourisme est pour moi avant tout un moyen incomparable de m'immerger dans un environnement: un paysage, une histoire, une nature (végétation, relief, climat). Tous les sens sont sollicités et les signaux qui arrivent par tous les canaux contribuent à "créer l'expérience", y compris le ressenti dans son propre corps (effort musculaire, chaleur, froid, etc.).
Si j'arrive au sommet du VEntoux et que je dois me concentrr pour ne pas me faire écraser par une voiture qui maneuvre, percuter par un autre cycliste ou une moto, faire gaffe et cadenasser mon vélo si je veux m'écarter de 5 m du vélo, etc., l'ensemble et l'intensité de ces signaux désagréables pour moi "recouvre" complètement les autres signaux positifs: vue, repos au calme, etc.

Lors de ma traversée des Alpes, j'ai franchi le col de la Croix de Fer/Glandon et il y avait du monde. L'ambiance était sympa avec les cyclos qui étaient contents d'arriver après un bel effort. Ca ne m'a pas gêné. Donc, non, je n'exige pas d'être seul. Mais je fasi attention, surtout pour une premmière dasn des lieux exceptionnels, à ce que l'expérience vécue soit aussi exceptionnelle, si possible.
Personnellement si je veux pratiquer mon cyclotourisme au calme je vais choisir des itinéraires délaissés (comme je le fait en voiture quant je part seul) mais c'est vrai que pour aller à la rencontre de ces grands cols une grande quantité de cyclos (sportif ou touristes) ne me repousse pas c'est au contraire l'occasion de rencontre et de se réconforter car c'est bien connu : "Quant je me regarde, je me désole. quant je me compare je me console :wink: "
Par contre c'est vrai que le grand foutoir des voitures, motos et camping car ne m'attire pas mais alors pas du tout. En fait il faudrait y aller les jours où la route est réservée aux vélos même si je n'aime pas trop ce genre de formule car cela aussi pouvoir dire des jours pour les vélos, d'autres pour les motos puis les trottinettes et enfin les voitures.
Pas facile tout ça.


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 203
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par pimou »

Ce sont les inconvénients du "tourisme". Il faudrait pouvoir concilier préservation de l'environnement, des paysages et des habitants locaux avec l’intérêt économique ... pas simple. De manière générale on pourrait toujours imaginer contraindre et limiter les accès en voiture, les remplacer par des transports en commun.
Sinon, vive le hors saison.. ;-)



vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2470
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par vaber »

pimou a écrit : mer. 15 juil. 2020 07:46 Ce sont les inconvénients du "tourisme". Il faudrait pouvoir concilier préservation de l'environnement, des paysages et des habitants locaux avec l’intérêt économique ... pas simple. De manière générale on pourrait toujours imaginer contraindre et limiter les accès en voiture, les remplacer par des transports en commun.
Sinon, vive le hors saison.. ;-)
Comme pour le Puy de Dôme accessible depuis bien longtemps en transports à commun le train ayant remplacé les bus. C'est vraiment bien pour le site car y ayant été monté en voiture le site risquait d'être défiguré mais seul hic l'accès n'est plus du tout possible à vélo. Seulement à pied par la voie romaine.
Je ne trouverait pas déraisonnable de réserver une des routes du Ventoux aux cyclistes en haute saison vu qu'il y a plusieurs accès. Dans un documentaire vu, le maire parlait justement de l'éventualité d'interdire les autos au delà du chalet Reynard.
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 203
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par pimou »

Bonsoir,

Aujourd'hui j'ai roulé en Belgique et aux Pays-Bas pour rejoindre le point des 3 frontières, où l’Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique se rencontrent. L'itinéraire est basé sur la route balisée LF6 qui passe à proximité de chez moi. Elle traverse la Belgique depuis Vleteren (Flandre occidentale, près de la côte belge et à côté de la France) pour atteindre Maastricht. Celle-ci se prolonge ensuite vers Aachen (De) et passe par la destination du jour. Le trajet s’annonçant "sérieux", départ à 6h30.

Je peux de suite affirmer plusieurs choses :
- les infrastructures cyclables et routière hollandaises sont excellentes,
- on n'y roule pas que sur des pistes obligatoires et en dehors de la circulation,
- on ne ressent aucune pression automobile, le trafic automobile est paisible (exemple Maastricht et tous les villages traversés),
- le vélo a sa place partout et l'on s'y sent bien !
- les pays-bas ne sont pas plats,
- les hollandaises sont très jolies et font du VAE ou du vélo de course dans cette région ;-)

Lors de la préparation de l'itinéraire, je n'avais pas prêté attention au relief - ben non, c'est tout plat par là :? Que nenni ! Depuis Maastricht on rejoint le point culminant des Pays-Bas situé à ~320m via un enchaînement de franchissements de collines. La région est le terrain de jeu de l'Amstel Gold Race. L'arrivée finale au "sommet" du pays est sympa et on y rencontre de nombreux cyclistes en sueur, à l’exception des hollandaises en VAE !
https://climbfinder.com/nl/beklimmingen/vaalserberg
Le trajet aux Pays-Bas traverse, via la LF6, de nombreux petits bourgs ou villages très ruraux. Outre un habitat typique (anciennes petites fermettes à colombages), on y trouve bistrots, petits commerces, l'un ou l'autre hôtel et des gîtes ou vacances à la ferme. Les paysages sont très jolis et cette région semble touristique. Le chemin est fréquenté par des cyclos et randonneurs d'un jour et aussi de nombreux voyageurs. J'ai d'ailleurs rencontré une belge âgée de 70 ans qui roule 15000km par année dont des voyages. Le vélo est donc une très saine activité !
Le retour s'effectuera via un Ravel L39/38 ("voie verte") quasi tout le temps en site propre jusque Liège. Le revêtement est sur certains tronçons en terre/graviers fins mais reste très roulant. Il était très agréable d'y rouler ce jour, au frais et protégé du soleil par le feuillage des arbres qui bordent cette ancienne ligne de chemin de fer. Le retour vers ma "campagne" nécessite ensuite de s'extirper de la région urbaine de Liège et de sa périphérie. On regrette là l'absence d’aménagements tels que ceux de Maastricht...
Au final, d'après le GPS (car j'ai accidentellement remis à zéro le trajet du compteur en chemin) : 179km, un peu moins de 9h sur le vélo et une sortie de 10h30 au total. J'ai beaucoup bu (journée chaude) et la recherche d'eau a occupé la seconde partie de la journée. Par contre, peu mangé.
Vue vers les Pays-Bas. Ils commencent un peu au-delà du canal. Maastricht se trouve dans le "fond" de l'image.
3F_01.JPG
3F_01.JPG (158.62 Kio) Consulté 619 fois
Maastricht...
3F_02.JPG
3F_02.JPG (100.72 Kio) Consulté 619 fois
3F_04.JPG
3F_04.JPG (134.81 Kio) Consulté 619 fois
Les chemins (via routes secondaires et champêtres) vers les 3 frontières sont très paisibles
3F_05.JPG
3F_05.JPG (224.99 Kio) Consulté 619 fois
3F_07.JPG
3F_07.JPG (262.13 Kio) Consulté 619 fois
Le point culminant du pays (à Vaalserberg, 322,4 m selon référence NAP) et quelques mètres plus loin, la matérialisation de la rencontre des frontières. J'ai cassé la croûte en Allemagne !
3F_08.JPG
3F_08.JPG (76.15 Kio) Consulté 619 fois
3F_09.JPG
3F_09.JPG (120.77 Kio) Consulté 619 fois
Vue vers le "Pays de Herve" au départ du site, direction du retour
3F_10.JPG
3F_10.JPG (146.7 Kio) Consulté 619 fois
Ravel, ici revêtement en terre, forte et agréable présence de la végétation
3F_11.JPG
3F_11.JPG (322.15 Kio) Consulté 619 fois
Et Liège depuis une passerelle cylo-piétonne.
3F_12.JPG
3F_12.JPG (94 Kio) Consulté 619 fois
Dernière modification par pimou le ven. 31 juil. 2020 11:19, modifié 6 fois.



masu39
Membre actif
Membre actif
Messages : 99
Inscription : mar. 19 mai 2020 18:35
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par masu39 »

Merci Pimou. ça donne très envie. Maastricht sera peut-être ma destination l'été prochain. :D

Et puis en y regardant de plus prêt, c'est pas si loin de chez moi.



Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 203
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par pimou »

Beau projet !

J'ignore comment est tracé l'itinéraire mais au Grand Duché de Luxembourg on peut profiter de nombreuses pistes et aussi rejoindre la Vennbahn qui vous conduira à Aachen, à deux pas de ma destination d'hier. Il faut que tente ce trajet un jour..
http://www.vennbahn.eu/fr/



masu39
Membre actif
Membre actif
Messages : 99
Inscription : mar. 19 mai 2020 18:35
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par masu39 »

Je vais peut-être pas attendre l'année prochaine finalement. J'ai un créneau la deuxième semaine d'août :D


Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1982
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 44
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Hristo »

Beaucoup roulé cet été et je continue... Pas beaucoup de temps pour vous donner des nouvelles alors je passe juste vous saluer. Je vous conterai mes périples plus tard. :velo2


La paresse est un luxe abordable

vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2470
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par vaber »

Hristo a écrit : mer. 12 août 2020 13:51 Beaucoup roulé cet été et je continue... Pas beaucoup de temps pour vous donner des nouvelles alors je passe juste vous saluer. Je vous conterai mes périples plus tard. :velo2
Pareillement pour moi aussi. J'ai peu de temps à consacrer aux loisirs numériques entre le travail, le jardin, la famille et un peu de vélo quant même...
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Membre actif
Membre actif
Messages : 455
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Pedrodelaluna »

Superbe reportage Pimou ;-)

----

Je n'avais pas encore eu l'occasion de la poster, mais je profite de ce soir pour exposer une petite balade en Indre, dans le but d'évaluer la voie verte jusqu'à Argenton-sur-Creuse (je ne la connaissais que le tronçon St-Gaultier / Le Blanc / FontGombault (belle abbaye avec bon fromage et réalisations régionales), mais aussi de décrocher mon premier Col (petit, mais longue pente...)

Objectif donc: le col du Pilori (dép.36 - 252m et +)

La Creuse, que l'ancienne voie ferrée longe, est une belle rivière qui sur ce tronçon suit l'influence du barrage d'Eguzon, grand ouvrage d'art qui fit référence à l'époque (pendant un temps (limité), plus grand barrage d'Europe).

Sur le tronçon que j'effectuai, voici donc une vue de St-Gaultier, belle ville au demeurant, surtout quand on ne regarde pas le faubourg Nord.

Image - Image

Avant d'arriver sur Argenton sur Creuse, le faubourg "St-Marcel", est un lieu à visiter pour plusieurs raison. Ses habitations comme sont églises sont particulièrement anciennes et bien conservées, mais aussi c'est là que nous trouvons le site archéologique d'Argantomagus. Mes photos étant ratées, je ne peux que poster ce clocher:

Image

Pour ensuite suivre la voie verte vers Argenton: Attention, les marches! En effet, elles sont clairement indiquées sur l'openstreetmap, mais je tentais quand même le coup, et en descente, avec ma mule, cela pouvait passer. Par contre pour la montée vers St-Marcel, excepté en vrai VTT(istes) je déconseillerais clairement.

J'arrive à Argenton sur Creuse. Cette petite ville magnifique dispose d'un bord de rive très agréables, et de quelques bâtiments qui méritent une attention en passant. Le musée de la Chemise est également très intéressant à voir! Il organise durant l'été des activités journalière pour les enfants sous forme de stage one day.

Image - Image - Image

Je m'attaque ensuite à la montée vers le Col du Pilori qui selon le chemin choisi, est une pente de 7 à 10km, avec un sommet atteignant les 280m du côté de Fontenay(le col en lui-même étant à 252m). Je m'arrêterai à 261m, les pentes pouvant aller jusqu'à 6%.

Image

Même sur un petit parcours d'environ 80km, et de 577m de dénivelé positif (selon mon application avec une altitude max de 303m...), ma mule n'a pas épargné mon assise (ma mule limite mes déplacements à une valeur de 50-60km sans trop souffrir, 80... ça devient pénible). Cela ne me fera malgré tout pas prendre un raccourcis, car le pont ci-dessous par exemple, magnifique voie cyclo-piétonne, est à l'heure actuelle placé sous interdiction d'usage par la préfecture : le plancher est naz.

Image

Au final, un petit col, qui n'a rien de bien compliqué et dont le Pilori, entre les 2 pommes, est presqu'humoristique. Je tenterai prochainement la côte de Lys St-Georges, qui semble parait-il une des rudes de la région. A noter que la descente du Pilori, fut en même temps très agréable "Wouahhh", (je pensais pas avoir monté déjà tout cela, c'est long quand même!) , et en même temps très mesurée, car avec la fine pluie, le gras sur l'asphalte... on sentait bien le pneu avant dire : "je glisse... ou pas..." Donc allure tout à fait modérée (44km/h max) et je crois que je le changerai très prochainement...

Belle petite balade au demeurant.


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.

masu39
Membre actif
Membre actif
Messages : 99
Inscription : mar. 19 mai 2020 18:35
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par masu39 »

Pedrodelaluna, la prochaine fois que je traverse la Brenne pour aller à Poitiers (j'ai pas réussi à finir, je dois donc remettre le couvert), je sais grâce à toi qu'il y a d'agréables moyens d'éviter cette voie verte. :)


Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Membre actif
Membre actif
Messages : 455
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Pedrodelaluna »

masu39 a écrit : lun. 24 août 2020 07:15 Pedrodelaluna, la prochaine fois que je traverse la Brenne pour aller à Poitiers (j'ai pas réussi à finir, je dois donc remettre le couvert), je sais grâce à toi qu'il y a d'agréables moyens d'éviter cette voie verte. :)
Disons que cette voie verte est pas mal pour des enfants, très sécurisée, mais qu'il faut porter plainte pour les barrières de passage de route, qui sont posées de manière complètement aberrantes... Je me demande comment se fait-il que personne n'ai songé à en tronçonner des bouts... mais soit, peut-être faudrait-il passer commande. Mais porter plainte me semble le plus logique, car c'est vraiment sur le tronçon St-Gaultier / Le Blanc.

Je crois que je serai trop court pour essayer des itinéraires vers Poitier, surtout avec ma mule. Normalement j'aurais du avoir mon bon vélo, mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévus, et mon projet 800km est tombé à l'eau pour des raisons professionnelles ... On verra plus tard ;-) Selon l'état sanitaire ^^


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.
Répondre