Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Vous recherchez des renseignements concernant un voyage, une randonnée, une région.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 424
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par emilpoe » jeu. 11 oct. 2018 15:10

Salut,

Ok, merci.
Personnellement je suis monté avec un moyeux dynamo et mon éclairage avant & arrière est en marche jour comme nuit.
EgaregEtKristell a écrit :
jeu. 11 oct. 2018 14:35
...
C'est pourtant assez magique de continuer à rouler ou de commencer une balade quand tout le monde dort. On se croit seul au monde. L'atmosphère change du tout au tout, on redécouvre les routes qu'on croyait pourtant connaître par cœur.
On apprécie les îlots de lumière de certaines villes, mais on retourne avec plaisir dans l'obscurité de la campagne. Les odeurs et les sons prennent plus de place. Le relief ne s'apprécie pas de la même façon. On ressent plus de différences de températures suivant l'environnement.
...
J'adore aussi en rase campagne quand la nuit est sans lune et que le ciel est rempli d'étoile, on se sent tout petit mais qu'est-ce-que c'est beau :)


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Topic author
EgaregEtKristell
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 597
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 36
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par EgaregEtKristell » jeu. 11 oct. 2018 15:32

Je n'ai pas encore franchi le pas du moyeu dynamo... mais mon éclairage reste à poste, sans batterie ou piles.
En marche jour et nuit également.

cf. le post spécifique sur mon vélo : viewtopic.php?f=18&t=5728&p=49967#p49967



Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 424
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par emilpoe » jeu. 11 oct. 2018 15:37

EgaregEtKristell a écrit :
jeu. 11 oct. 2018 15:32
Je n'ai pas encore franchi le pas du moyeu dynamo... mais mon éclairage reste à poste, sans batterie ou piles.
En marche jour et nuit également.
J'ai un Shimano de base un peu lourd qui fait le boulot. J'envisage de passer sur "Sutter-Precision", moins de 100€, beaucoup plus léger et beaucoup plus beau.
EgaregEtKristell a écrit :
jeu. 11 oct. 2018 15:32
cf. le post spécifique sur mon vélo : viewtopic.php?f=18&t=5728&p=49967#p49967
Vu ;)


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Topic author
EgaregEtKristell
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 597
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 36
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par EgaregEtKristell » mer. 31 oct. 2018 11:14

Hop !
Un week-end familial prévu dans mes contrées finistériennes ? Un jour de congé posé pour allonger la sauce ? Voilà le début d'un bonne recette pour faire une sortie de 200 km !
J'avais donc prévu de mettre le vélo dans la voiture et d'utiliser mon lundi libre pour me balader en Bretagne. Mais c'était sans compter la proposition farfelue de ma chère et tendre : "Et si tu y allais en vélo ? Si tu pars le vendredi soir et nous le samedi matin, on se rejoint à mi-distance..."
Cette solution a l'avantage de garder toutes les journées dispos pour des activités familiales et de me laisser profiter de l'heure de sommeil supplémentaire du week-end pour me reposer. Ca évite donc de faire les 400km de voiture du retour à Caen juste après avoir bouclé les 200km en vélo. :sommeil

Après avoir préparé mon fidèle destrier en mode randonnée (on remplace le support d'antivol par un support de bidon, on remet en place l'écarteur de danger...) le jeudi soir, je suis prêt à partir le vendredi après le boulot.
Mes bagages sont similaires à ceux que j'ai pris sur le BRM 600 : je ferai 3 fois moins de distance, mais la température a baissé depuis juillet et, même si je n'ai pas vraiment prévu de m'arrêter dormir, c'est une éventualité plus que probable et j'emporte donc tout le nécessaire.

La météo, que je scrutais depuis le début de la semaine, s'améliorait au fil des prévisions : avec un peu de chance, je pourrais éviter la pluie... Mais, sur ce point, je ne serai pas chanceux ! :(
La perfide et froide pluie m'a accueillie à la sortie de Caen avec son compagnon non moins perfide le vent ! Dans ce cas, on baisse la tête et on continue à pédaler...
Ce ne sera d'ailleurs pas une pluie soutenue et continue, juste des grains passagers avec la même combinaison : le vent qui se renforce devant le nuage, la pluie qui tombe drue et ensuite une accalmie qui me laisse entendre le chuintement des pneus sur la route mouillée.
Petit à petit, je m'écarte de la trajectoire des nuages et la route redevient sèche. La circulation automobile s'estompe également : parti à 20h15 de la maison, j'arrive vers 22h30 à Caumont L'Eventé (c'est sûr qu'avec un tel nom, on sent le vent en haut de la butte !). J'y fais une courte halte pour me laisser égoutter et j'entame ensuite une descente en ligne droite de 5 km vers Torigny sur Vire.
La légère montée qui suit ne suffit pas à me réchauffer : j'avise une agence bancaire à Torigny et m'y réfugie ! Un panneau lumineux m'indique une température de 4°... Brrr ! :froid

En prévision de telles températures, j'avais emporté deux paires de chaussettes et j'en enfile une : avec les sandales et les chaussettes, je ressemblerais presqu'à un Allemand ou Hollandais en vacances ! :oops:
Les mains et les pieds reprennent vie, mais lorsque je veux sortir un grain s'invite ! Je le laisse donc tranquille et m'accorde une courte sieste de 15 minutes.

Je repars ensuite en direction de Villedieu les Poëles : je sais que ça monte pour redescendre après. Le froid se fait sentir lorsque je reste en roue libre, mais dès que la route monte ma température aussi et la météo est redevenue clémente : plus de vent, plus de pluie. Je suis seul sous un ciel étoilé et un quasi clair de lune qui éclaire le paysage. Ce sont de moments magiques !
D'autant plus que j'expérimente une nouvelle aide pour la navigation : mon smartphone m'annonce à l'avance les carrefours où je dois tourner. L'itinéraire étant de surcroît assez rectiligne, je ne me préoccupe pas de vérifier tous les 500m si je suis sur la bonne route : tranquillité d'esprit assurée ! Ca aide à savourer l'instant présent où le vélo roule tout seul sans bruit dans la campagne endormie.

Villedieu est atteint en 4h50 : il est presqu'une heure, tout est calme. Je traverse le centre ville sans traîner et je me dis qu'une halte dodo à Avranches serait judicieuse. Cela me motivera dans les descentes à venir qui vont me refroidir.
J'imagine déjà la chaleur du hall de gare (c'est dire la température ressentie sur le vélo) et je m'assure également que l'air sera plus doux près de la baie du Mont Saint Michel.
C'est vrai que la sortie de Villedieu m'a réchauffé, mais la longue descente vers la mer me frigorifie ! :froid

Et c'est avec consternation que je constate que la gare d'Avranches est fermée la nuit... pas moyen de trouver un abri ! Et la température au pied d'Avranches n'est pas moins fraîche que sur les hauteurs... Le vent est déjà couché, les nuages sont loins et le ciel étoilé : peu de risque météo... mais j'aurais bien apprécié un peu de chaleur.
Ceux qui connaissent Avranches comprendront que je n'ai pas tenté d'aller au centre ville pour trouver un abri : c'est une butte bien abrupte !
J'ai donc trouvé refuge dans la structure de jeux pour enfants du MacDonald's voisin et ce n'était pas si mal : à l'abri du vent, de la pluie et des regards indiscrets ! :wink:
J'ai pu dormir sans être dérangé. :sommeil

Je me suis réveillé avant le soleil et je suis reparti dans le petit matin frais. Il me reste presque 90 km à faire pour atteindre 200 km et ma voiture balai ne va pas tarder à partir de Caen : il ne faut pas trop que je traîne car ce long arrêt (5h25 de pause) n'était pas vraiment prévu dans mon plan de route initial.
J'aperçois de la gelée sur le bord de la route : elle scintille sous l'éclairage de mon phare. Le Mont Saint Michel se dresse à ma droite et restera veiller sur moi jusqu'à Pontorson que j'atteins juste à 9h. Je voulais m'arrêter à Pontaubault, juste après Avranches, mais je n'ai rien vu d'ouvert et je n'ai pas eu envie de jardiner et j'ai donc continué ma route en bordure de la baie du Mont Saint Michel.
J'ai tout de même dû faire une halte en cours de route pour réchauffer mes mains : annulaires et auriculaires s'engourdissaient par le froid... Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu l'onglée ! :froid

Le chocolat chaud à Pontorson fait du bien. Accompagné d'un croissant et d'un pain au chocolat, il va me permettre de reprendre la route sereinement : le soleil s'est levé et fait fumer les talus givrés. Il me réchauffe le dos et le paysage se réveille avec de magnifiques couleurs d'automne.
J'emprunte de routes assez rectilignes mais peu fréquentées ; le relief est doux et j'alterne entre les champs et les parties boisées.
Petit à petit, je me rapproche de Dinan, où j'ai passé quelques années : je reconnais des lieux et des routes, je retrouve des souvenirs laissés dans les parages.

J'arrive au pied de la basilique Saint Sauveur qui domine la Rance juste aux douze coups de midi.
La météo s'est dégradée puisque j'ai eu le droit à un petit passage de grêle lorsque j'étais à l'abri de la forêt de Coetquen. Le froid est toujours présent. Il me reste 14km pour atteindre mon objectif : je quitte Dinan sans prendre le temps de faire un détour vers notre ancienne maison et je grimpe vers Quévert. Je continue en direction de Corseul, où vécurent les Coriosolites, et où je sais qu'une côte m'attend !
Je marrête en haut pour déguster la fin du palmier que je transporte depuis Pontorson : ma voiture balai m'attend à quelques kilomètres et j'ai quasiment atteint les 200 km !

Il me reste 2 vallons à traverser et j'arrive à Bourseul. Malheureusement la pluie est revenue, froide et drue, surtout qu'elle est accompagnée de grêle. Je quitte Bourseul quand, en passant près du cimetière, je repère un véhicule que je reconnais : mon équipe de soutien est déjà là alors que j'imaginais avoir encore 5 km à faire pour les retrouver !
On se réfugie rapidement au Café des Sports sur la place de l'église : chocolats chauds pour les grands, diabolo menthe pour le petit. Je mets des habits secs, on accroche le vélo derrière la voiture et ZOU ! on continue la route vers le bout du monde.

On aura encore des averses de grêle, du vent et de la pluie... mais on est à l'abri dans la voiture ! :D
Carte du parcours réalisé
Carte du parcours réalisé
Dodecaudax2-Here_carte.jpg (289.43 Kio) Consulté 950 fois
Profil du parcours
Profil du parcours
Dodecaudax2-Here_profil.jpg (27.79 Kio) Consulté 950 fois



Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2284
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par AngstromCyclo » mer. 31 oct. 2018 16:41

Toujours aussi plaisant à lire!

Merci!


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 424
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par emilpoe » mer. 31 oct. 2018 18:22

Salut,

Merci pour ce super compte-rendu :bien
Il me plait bien ce concept de Daudecaudax :)
EgaregEtKristell a écrit :
mer. 31 oct. 2018 11:14
...
et ZOU ! on continue la route vers le bout du monde.
...
A quand les 4OO ? ;)


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Topic author
EgaregEtKristell
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 597
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 36
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par EgaregEtKristell » mer. 31 oct. 2018 20:16

emilpoe a écrit :
mer. 31 oct. 2018 18:22
EgaregEtKristell a écrit :
mer. 31 oct. 2018 11:14
...
et ZOU ! on continue la route vers le bout du monde.
...
A quand les 4OO ? ;)
L'idée n'est pas bien loin... Je sais que je suis capable de faire cette distance, il faut juste que je trouve le créneau pour faire le trajet complet entre Caen et Brest.
A caler avec les dates des vacances et autres contraintes familiales (et plutôt en été qu'en hiver).



Avatar de l’utilisateur

titoune1469
Membre actif
Membre actif
Messages : 485
Inscription : mar. 11 févr. 2014 18:15
Localisation : 14
Âge : 49
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par titoune1469 » dim. 4 nov. 2018 16:30

super virée, bravo ! et de nuit, et en hiver... y'en a qui aime se compliquer la vie ! ;-)



Avatar de l’utilisateur

Topic author
EgaregEtKristell
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 597
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 36
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par EgaregEtKristell » jeu. 14 févr. 2019 11:32

J'ai ouvert ce fil en juillet 2016 avec déjà l'idée du Paris-Brest-Paris en 2019.

Mais, 2019 !?! Nous sommes déjà en 2019 !! :yikes
Le PBP, c'est cet été ! J'y vais ? J'y vais pas ? :roll:

J'Y VAIS ! :D En tout cas, je vais tout faire pour pouvoir en être ! :wink:

J'ai donc validé en juillet dernier un BRM 600 à travers la Normandie, ce qui m'a donné la possibilité de me pré-inscrire au PBP dès le 28 janvier.
J'ai ainsi pu choisir mon horaire de départ : ce sera le dimanche 18 août à 20h30. Je pars avec le délai maxi de 90h pour assurer le coup, quoique j'aurais préféré les horaires matinaux de ceux qui partent pour 84h.



Avatar de l’utilisateur

Flanoche
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 500
Inscription : mar. 18 févr. 2014 17:10
Localisation : Val de Loire
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par Flanoche » jeu. 14 févr. 2019 12:05

Bravo, il faut se lancer tant que l'on est jeune !

Mon 1er (1979), j'avais pris aussi les 90h avec des petites haltes dodo chaque nuit suivante
Le 2e et le 3e (1983 et 1987), j'ai pris 84h, j'ai sauté aussi la 1ere nuit, mais plus gros arrêts les 2 autres nuits

Il y a toujours un groupe à prendre, mais laisser les plus rapides !

Je suis passé à autre chose, mais je n'ai jamais regretté d'avoir fait cela !

:victoire


Chaque fois que je vois un adulte sur une bicyclette, je reprends espoir pour l'avenir de l'humanité (H.G. Wells)

Avatar de l’utilisateur

Topic author
EgaregEtKristell
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 597
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 36
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par EgaregEtKristell » jeu. 14 févr. 2019 12:36

Du coup, j'ai roulé un peu en janvier (viewtopic.php?f=4&t=6272&start=60#p51222) pour reprendre le rythme et découvrir de jolies routes et belles bâtisses.

Et samedi dernier, c'était mon premier BRM qualificatif pour le PBP !
On commence donc par un 200, plutôt facile car avec un dénivelé très contenu : le but étant de zig-zaguer autour des "marais blancs" du Cotentin.
On dit que les marais "blanchissent" lorsqu'ils sont inondés en hiver.
Parcours réalisé
Parcours réalisé
ParcoursMaraisBlancs.jpg (91.01 Kio) Consulté 635 fois

Ce BRM était organisé de main de maître par l'instigateur des longues distances du club de Montebourg/Saint Germain de Tournebut. Il émaille toujours ses feuilles de route de détails historiques et culturels. Lorsqu'on roule à ses côtés, on a le droit à une visite guidée commentée pendant 200 km : toujours instructif ! On apprend notamment que les marais que l'on voit d'habitude à sec en été ont été volontairement inondés en juin 1944 par les Allemands pour éviter les parachutages. Cela a valu quelques déboires aux troupes aéroportées alliées et les stèles commémoratives sont légions dans la région.

Départ à 7h pour les 57 participants : on voit que l'on est en année PBP car l'affluence sur les BRM est plus importante. On remarque d'ailleurs des vélos bien équipés (élcairages et autres accessoires utiles sur de longues randonnées) : il n'y a pas que des débutants ! Cela se confirme en discutant avec les uns et les autres : si certains se laissent tenter par l'idée d'un PBP en août, d'autres ont déjà planifié leur Nième PBP. Partage d'expérience enrichissant.
Un groupe roulant autour de 22/25 km/h est constitué et j'ai prévu de rester à l'abri car :
- l'itinéraire est vraiment sinueux et il serait aisé de se perdre (ce sera le cas de 2 ou 3 participants partis trop loin devant avant qu'on ne bifurque)
- le vent d'ouest est bien présent et assez fort

Même si les haies nous abritent souvent, il est plus agréable de rester au chaud dans le peloton plutôt que de se cramponner au guidon pour avancer mètre à mètre.
La météo sera malgré tout de notre côté : à peine une averse de grêle en tout début de parcours et quelques gouttes durant la matinée, sinon grand beau temps et températures clémentes pour ce début février. Reste le vent qui voulait vraiment jouer avec nous aussi.

Nous restons sur des toutes petites routes, certaines très bien revêtues (de vrais billards silencieux) et d'autres plus dégradées. Nous ne monterons pas bien haut, et nous ne descendrons pas trop bas non plus. :wink:
Certaines routes sont bordées, cernées de part et d'autre, par les eaux du marais ourlées d'écume à cause du vent. Quelques piquets dépassent ça et là de l'eau, indiquant qu'il y a une clôture, sinon c'est un lac ou même une mer intérieure !
Point de vue sur les marais, depuis la vieille église de GRaignes
Point de vue sur les marais, depuis la vieille église de GRaignes
MaraisBlancs_Graignes.jpg (66.14 Kio) Consulté 635 fois
Ayant eu l'occasion de faire connaissance avec ces routes en janvier, j'avais pris le parti de garder mes "vieilles" roues et mes "vieux" pneus pour préserver ma nouvelle paire de roue avec moyeu dynamo et les pneus tout neufs. Ce n'est qu'un BRM 200 et mon éclairage à batterie était largement suffisant pour la balade.
Mais je ne suis pas sûr que ce choix fut le bon : j'ai crevé 2 fois ! A chaque fois à la roue arrière, avec des silex qui ont transpercé la bande de roulement pour arriver jusqu'à la chambre à air.
Première crevaison : je m'arrête sur le bord de la route, devant un portail et laisse partir le groupe. Le temps de réparer, je vois passer quelques petits groupes et des cyclos solitaires.
Lorsque je remonte en selle, j'en rattrape quelques uns, les double et rejoint un cyclo solitaire que je connais déjà. Je reste avec lui même si son rythme est un peu en deçà du mien car il sort de la grippe. Nous papotons, profitons du paysage et pédalons de concert lorsqu'un groupe rapide nous dépasse. Bizarre... mais ils sont peut-être partis après nous ? Puis c'est tout le gros peloton qui nous rattrape ! Vraiment bizarre ! En perçant ma chambre à air, le silex a également ouvert une faille spatio-temporelle ! ou alors, nous avons loupé un détour sur le parcours... :oops:

Je continue donc avec le groupe et profite du paysage jusqu'à ce qu'on bifurque vers Carentan. Dans le virage, je sens mon vélo qui flotte un peu... Et m%@$* ! Deuxième crevaison ! Je répare en comptant les mêmes cyclos qui repassent. Je profite de cet arrêt pour remettre un peu de lubrifiant sur ma transmission : ça couinait fort avec les routes mouillées de la matinée !

Et c'est reparti ! Des points de vue sympa sur les marais et un long bord de vent arrière pour rejoindre la plage ! Ca file tout seul, sans bruit ! Pas totalement serein car j'avais bien pris 2 chambres à air de secours, mais aucune rustine... Interdit de (re)crever avant l'arrivée !
Une fois arrivé sur la côte Est, pour continuer à bénéficier du vent arrière, il aurait fallu continuer dans l'eau... Du coup, même si j'ai croisé le peloton qui repartait du contrôle, je savais que je n'arriverai pas à le rejoindre face au vent. Ce n'est pas grave : je suis moins stressé lorsque je roule tout seul et ça commence à sentir l'écurie malgré tout.

Un passage par la batterie de Crisbecq et hop ! Nous voilà arrivés à 17h45. J'ai rejoint à nouveau le cyclo solitaire avant la batterie et nous avons terminé la randonnée ensemble.
Douche chaude, gaufre toute chaude, ravitaillement pantagruelique : l'accueil à l'arrivée est royal !

Le vélo aussi a eu le droit à un coup de propre !
Le vélo avait pourtant été nettoyé avant la sortie...
Le vélo avait pourtant été nettoyé avant la sortie...
MaraisBlancs_VeloSale.jpg (84.32 Kio) Consulté 635 fois
Dès le lendemain, je l'ai astiqué et j'ai monté mes nouvelles roues. Les crevaisons, ça va bien 5 minutes mais le comique de répétition n'est pas drôle dans ce registre. :mrgreen:



Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2284
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par AngstromCyclo » jeu. 14 févr. 2019 14:36

Super compte rendu, merci!
:bravo3

Tu vas finir par me donner envie de tenter la longue distance... :wink:


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

Topic author
EgaregEtKristell
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 597
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 36
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par EgaregEtKristell » jeu. 14 févr. 2019 14:45

C'est le but ! :lol:

Malheureusement, je ne suis pas encore suffisamment à l'aise en peloton pour dégainer mon téléphone/appareil photo rapidement. Il y avait beaucoup de jolies choses à voir !

J'espère vous apporter plus d'images lors du prochain BRM : ce sera un 300 en Mars et il nous emmènera faire le tour des caps du Cotentin. Barfleur, la Hague, Portbail : que du beau et bon !


J'avoue que je prends beaucoup de plaisir en longue distance : c'est comme une balade de 50 km, mais dont on profite un peu plus longtemps ! On s'immerge dans sa bulle sur une plus longue durée et on a le temps d'en profiter ! :wink:



Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2284
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par AngstromCyclo » jeu. 14 févr. 2019 16:36

EgaregEtKristell a écrit :
jeu. 14 févr. 2019 14:45
J'avoue que je prends beaucoup de plaisir en longue distance : c'est comme une balade de 50 km, mais dont on profite un peu plus longtemps ! On s'immerge dans sa bulle sur une plus longue durée et on a le temps d'en profiter ! :wink:
Je n'ai fait qu'un essai: 245 km dans la journée (tout seul). Je vois bien ce que tu veux dire.
Je n'ai pas encore réitéré et encore moins rallongé, ni roulé avec d'autres, ce qui doit être sympa aussi.

J'ai dasn le coin de ma tête de faire un 300 (Montpellier - Grenoble ou le contraire si il y a du Mistral). Un jour.
Mais au delà, pas encore.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 424
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Et si je tentais Paris-Brest-Paris ?

Message par emilpoe » jeu. 14 févr. 2019 18:22

Salut,

Merci pour le CR ;)
EgaregEtKristell a écrit :
jeu. 14 févr. 2019 12:36
...
l'instigateur des longues distances du club de Montebourg/Saint Germain de Tournebut.
...
J'ai eu l'occasion de lire ses comptes-rendus. C'est un sacré rouleur et un bon organisateur bourré d'idées !
EgaregEtKristell a écrit :
jeu. 14 févr. 2019 12:36
...
Pas totalement serein car j'avais bien pris 2 chambres à air de secours, mais aucune rustine... Interdit de (re)crever avant l'arrivée !
...
Faut toujours avoir des rustines et un peu de colle, ça ne pèse rien et ça peut dépanner beaucoup :)


L'horizon est inépuisable...

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité