.

Le forum général où l'on discute de tout ce qui touche à l'actualité du cyclo-tourisme et bien d'autres choses encore...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

Où commence donc l'ascension du versant Est du Col du Tourmalet ?
On pourrait dire Bagnères de Bigorre avec ses 500 mètres d'altitude, on y est au bout de la plaine et on vient buter contre la "Barrière Pyrénéenne". La remontée, en faux plat ascendant dans la région de Campan, y est d'ailleurs fort jolie et notre Ami Charles nous l'a déjà illustrée. Mais, pour qui traverse les Pyrénées de la Méditerranée à l'Atlantique, ou qui fait la célèbre étape (vivement recommandée, si vous avez la condition !) de la Randonnée des Cols Pyrénéens - Luchon-Pau -c'est directement en arrivant du Col d'Aspin que l'on va virer à gauche dans Ste Marie de Campan et toc ! on va longer le fleuve Adour, parmi les Campings et Auberges, d'abord dans une pente modérée pendant 5 kilomètres, puis à Gripp (peut-être cela vient-il de là le terme s'aggripper !! :lol: ) les évènements vont se durcir...heureusement que la verdure Pyrénéenne nous récompensera pour le plaisir des yeux !! :D :D

Dans le virage à gauche, vers la Centrale Hydroélectrique d'Artigues, un court faux-plat laisse espérer...non, en vain ! c'est reparti et de plus belle !!! dorénavant ce seront 10 kms à près de 10% de moyenne...
On égrenne son chapelet (de vitesses) on ressort son répertoire de prières diverses et variées, on blasphème parfois. Enfin, de toute manière, on s'en fout : on est entré en Religion avec le Tourmalet et là-haut, tout là-haut, le Pic du Midi de Bigorre nous montre la voie (du Seigneur, que l'on est devenu). :lol: :bravo_double
Seigneur, Seigneur...un peu décati lorsqu'on atteint les paravalanches de La Mongie, pour peu qu'un Ange passe avec les Ailes de son Pégase COLNAGO, TRECK ou autre S'WORKS.... :fou , on se dit "il n'ira pas bien loin à ce régime là", ou bien "il verra quand il aura mon âge" ou bien encore tous autres tas d'excuses dont il n'a que cirer, parcequ'il est déjà loin !!
Heureusement, pour le moral, que à l'inverse, l'on aperçoit en point de mire un Cyclo encore moins brillant que soi-même...L'on va alors bomber le torse, se tenir bien droit sur sa machine s'essuyer la figure, les lunettes et le rejoindre avec un large sourire amical et d'un ton très encourageant, après lui avoir dit bonjour, ajouter, sans un brin d'essoufflement : "allez courage" (alors que l'on n'en a plus beaucoup soi-même !!!....mais ça aide...surtout celui qui le dit !!)

Allez, profitons un peu de la vue sur le Pic du Midi, avant d'aller traverser La Mongie...


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

On sort des paravalanches, au travers desquels la vue sur le Pic du Midi nous était offerte, puis quelques 2 kms plus haut....La Mongie ! Symbole même du manque de respect à la Montagne ! Certains Architectes devraient finir leur vie en prison !....C'est dans ce même type de "Barres d'Immeubles et de Tours" que la délinquance sévit dans les Cités. Certes, hélàs, ce n'est pas la seule ! les Alpes ont fait très fort aussi à ce sujet !
Lorsque je bascule en Italie que je vois ces beaux Châlets (pas obligatoirement fortunés) mais respectueux de la Pierre et du Bois, j'ai bien la confirmation que les vrais Bâtisseurs sont descendants de Romains !
Chez nous c'est :...Vite, vite pognon !! :gros_fumeur

Bon, allez, je mets quand-même 2 photos (de chez Google, parcequ'ici je ne dérange pas mon Appareil Photos !).
Hélàs, la pente y est raide et on a de la peine à en sortir rapidement pour retourner côtoyer la Nature...d'autant plus que, au dessus, c'est la traditionnelle toile d'araignée des remontées mécaniques ! Consolation : à la sortie de La Mongie, il restera environ 3 kms.....
...Nous en profiterons plus tard.


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

jp37
Vétéran
Vétéran
Messages : 1162
Inscription : ven. 30 sept. 2011 08:43
Localisation : Gironde
Âge : 59
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par jp37 »

Je comprends que tu ne sortes pas ton appareil en pareil cas, ces images me rappelle le titre d'une émission des année 70: "La France défigurée"


Jean-Pierre
Mon blog relatant mes balades cyclotouristiques: jpb37-cyclo
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

Bon, allez, paraît-il que cela favorise l'emploi............. :briques

Heureusement, ma Bicyclette me console de tout, et je sors volontiers de ce Las Vegas des Montagnes pour retrouver quelques brins d'herbe à brouter (fumer diraient certains malveillants...je préfère les devancer). Ici, il est bien rare que l'on y soit tout seul, comme tous ces Grands Cols victimes de leur célébrité.
Le Pic d'Espade, à gauche du Col du Tourmalet, semble faire le décompte journalier des Cyclos Passionnés qui convoitent le Géant. Serait-ce là que loge le fameux "homme au marteau", prêt à écrabouiller sa victime sous le pesant soleil Bigourdan...à moins que ce ne soit le ténébreux orage débouchant du Néouvieille :marteau
Plus souvent, ce pourra être un brouillard digne du London's Fog que l'on a l'impression de palper...Attention en redescendant de ne pas faire comme un de mes équipiers lors d'une RCP qui vint buter dans une vache qu'il n'avait absolument pas sû discerner....les 2 acteurs en eurent la peur de leur vie ! :yikes .
La photo devant le Grand Octave s'imposera, comme de bien entendu !....Il n'aura jamais été autant photographié de son vivant :ange

Si le beau temps est de la partie, on pourra regarder dédaigneusement par dessus la toile d'araignée de La Mongie, ou bien se retourner face au Pays Toy déjà décrit précédemment, avec une vue sur le Pic d'Ardiden, où se trouve également une grimpette qui a acquis ses lettres de noblesse...et que nous irons visiter dans quelques jours.....


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

Allez, aujourd'hui qu'il pleut, attaquons une nouvelle...

LUZ-ARDIDEN

Redescendons donc du Col du Tourmalet, sur le versant ouest, jusqu'à Luz-Saint-Sauveur.
Ici, une grimpée a atteint ses lettres de noblesse en permettant une arrivée d'étape classique au Tour de France : il s'agit de la Station de ski de Luz-Ardiden. La station de ski ne peut en rien rivaliser avec la célèbre Alpe d'Huez, dans les Alpes, mais la grimpée, oh que oui....!! Des images sont restées célèbres chez les spectateurs et téléspectateurs assidus au Tour.
Mais, avant d'en venir à cette rude ascension, juste un petit rappel historique :
Luz Saint-Sauveur doit sa célébrité thermale au passage de Napoléon III et surtout de l'Impératrice Eugénie, dont la stérilité était connue. Voilà t'y pas qu'après son passage aux Bains Thermaux de Saint-Sauveur, elle donna naissance à son bambin...! C'était la vocation des eaux thermales de Luz, quelle pub !!...Peut-être aussi : De quel personnel dynamique était pourvu l'établissement de l'époque !! :mrgreen:
Cela me rappelle la bonne blague de la Madame qui écrit au Directeur de la Sécurité-Sociale : "Monsieur, suite au passage de votre Contrôleur de Sécurité sociale, je vous déclare que je suis enceinte" :lol: :D
On avait beau s'appeler Monsieur Napoléon......(aussi, fallait voir d'être plus souvent à la maison !!... :pascontent ...)...mais, ce ne sont là que des "racontars", on n'a pas retrouvé des revues "Peoples" de l'époque pour confirmer ces dires, ou insinuations :wink:

Bon, revenons à Luz-Ardiden : lorsque l'on va quitter Luz, on va d'abord se diriger vers le Pont Napoléon (que l'Empereur avait fait ériger en reconnaissance à la région, sur l'efficacité des eaux envers son épouse..... :wink: :ange )
De ce pont vertigineux, certains soirs d'été pour pourrez, soit assister, soit effectuer vous-même le saut vertigineux à l'élastique venant frôler le Gave de Gavarnie quelques 90 mètres plus bas..... :yikes
....Pour l'instant, il faut grimper, et pour grimper y'a de quoi !les panneaux sont là pour vous le rappeler. On s'élève dans une fraîche forêt de feuillus on passe les hameaux de Sassis, Sazos, Grust qu'il est bon d'entendre prononcer avec l'accent du Pays.
Attardons-nous dans les ruelles de ces hameaux accrochés aux rampes de l'Ardiden....


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

La route s'élève encore un peu dans une belle portion ombragée avant de déboucher dans les Alpages du Pic d'Ardiden, grand dominateur des lieux - avec ses 2988 mètres d'altitude - qui surveille, l'hiver, les hordes de skieurs qui évoluent à ses pieds...et l'été, les cyclos fouineurs à l'affût de toutes les grimpettes de France et de Navarre.
Dans les Pyrénées, il est fréquent de déboucher dans les Alpages dès les 1000 ou 1200 mètres d'altitude, alors que dans Alpes, l'on doit souvent dépasser les 2000 (surtout dans les Alpes du sud). On y retrouve la même herbe verte que dans les Savoies ou la Suisse, pour le plus grand bonheur du bétail...qui nous le rendent bien ! Evidemment, la verdure, cela se paye, et comme dans toutes les grimpées de cette région, on ne pourra jamais affirmer si l'on va y prendre un coup de soleil ou un brouillard à défier tous les "Laguioles ou Opinels"....
Aujourd'hui, ce sera sous le soleil...sinon, comment illustrer une si belle montée ?

Un bel enchainement de lacets, digne des plus grans cols, va nous permettre d'atteindre la station. Il faudra accepter de donner un dernier bon "coup de cul" sur les deux derniers kilomètres...mais, on s'en fout : on a ni Ullrich, ni Armstrong ni Schleck à nos trousses !! :lol: :lol:
Pour les Amateurs de chiffres on va préciser : Altitude du sommet de la grimpée 1750 m, dénivellation 1000 mètres sur environ 12 kilomètres.
La région a bien sû se protéger des promoteurs immobiliers, en empèchant toute construction résidentielle et hôtelière au sommet. Seul le bâtiment (très moche d'ailleurs) des services techniques et restauration du midi sévit en ces lieux. Le soir, tout le monde redescend dans la vallée, faisant ainsi vivre l'activité commerciale sur Luz.

Pour nous : attardons-nous quelques jours dans les Alpages, laissons la place à quelqu'un d'autre pour venir nous conter quelque rude ou moins rude grimpée, peu importe la difficulté pouvu qu'on s'y régale !!
Je reviendrai à la charge dans quelques jours, mais là tout bientôt (Jeudi précisément, mais avant il y aura, je pense, une grosse sortie cyclo...), le soleil (j'espère) de Sardaigne m'attend, sans ma bicyclette (hélàs) :soleil2 ...Mais cela fait bien longtemps qu'entre le travail, le ski de rando et le vélo, je ne me suis pas reposé !!....et, dans un mois : le Grand-Nord !! mais, là, ce ne sera pas du repos...j'espère ! :wink: :sapin


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Vélopépère
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 575
Inscription : lun. 13 sept. 2010 17:31
Localisation : Drôme
Âge : 63
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par Vélopépère »

LE COL DE LA CAYOLLE dans le Mercantour

C'est CYCLOHC qui m'a donné l'envie de montée au sommet de ce col, moi qui n'ai jamais fait ce type d'aventure alpestre ! :yikes
Je vous donne ici les indications qu'il m'a donné et qui pourront donc être utiles à l'autres ; merci beaucoup Henri. :bien

"Au sujet du Col de la Cayolle, je me permets de te faire quelques recommandations cyclotouristiques, car, comme tu as pu le comprendre, c'est mon petit favori.
Donc, après le hameau d'Uvernet (fontaine à droite en entrant dans ce village bien fleuri) entrée dans les Gorges du Bachelard impressionnantes et superbes.
Vers l'altitude 1300, observer sur la droite, la faille du torrent des Agneliers, étroite et mesurant près de 200 mètres de hauteur.
Au hameau de Fours St Laurent, fontaine sur la placette du Restaurant, vue à droite sur le Sommet du Cimet 3000 mètres encore bien enneigé et où se trouve, sur sa crête, la croix commémorative de l'écrasement de l'avion Paris-Saïgon dans les années 50. La patronne du resto (qui a 90 ans !!) pourra t'en parler...c'est un personnage !...et elle fait d'excellentes omelettes...!
Après Bayasse, il restera 9 km. Tu vas grimper 4 ou 5 lacets, puis une longue traversée à flanc de montagne vers le sud traverse une zone d'éboulis. Environ 100 mètres avant le premier pont qui enjambera le torrent observe bien en haut de l'éboulis sur ta droite : il y a de fortes chances d'y voir des chamois.
Puis, ce sera le quartier des marmottes.
Tu auras, à 5 km du col, une belle vue sur la droite vers le Mont Pellat 3100 m, grand dominateur du Lac d'Allos, sur l'autre versant.
Ne compte pas sur le refuge du Col (à 1 km du col) il n'ouvre qu'en juin."


Donc me voilà parti hier pour une rando de 82 km et 1500 m de D+ au départ des hauteurs de Jausiers à 1400 m d'altitude. De là, je descends à Barcelonnette par la route principale de la vallée du l'Ubaye, assez dangereuse à cause des camions Italiens.

De Barcelo, on prend la petite vallée du Bachelard (route de Guillaume), le col de la Cayolle est à 27 km et 1200 m plus haut.

Et là trop bonne surprise, cette ascension est tranquille, dans gros raidillons (maxi ponctuel à 9%), généralement à 6%. C'est vrai que c'est assez long, mais tellement beau. J'ai mis en fait 3 heures, en comptant les arrêts pour faire les photos. Je ne suis fait doublé par 5 cyclos sportifs, dont un couraillon qui devait dépasser les 20-25 km/h dans la montée. Je pense qu'il est monté en 1h30 ... mais franchement je ne vois pas l'intérêt.

En conclusion, le col de la Cayolle est peut-être le plus facile de la vallée, mais aussi c'est très beau, magnifique car sur une route, avec peu de voiture en cette saison, de belles rivières, des cascades, des fleurs et des flopées de marmottes au sommet.

Merci encore à CYCLOHC pour ses encouragements et ses précieuses indications.
Pièces jointes
Fontaine dans le village d'Uvernet près du pont fleuris
Fontaine dans le village d'Uvernet près du pont fleuris
Uvernet_fontaine.jpg (320.76 Kio) Consulté 4218 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2012:05:17 09:30:32
Image taken on :
jeu. 17 mai 2012 07:30
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX5
Exposure program :
Landscape mode (for landscape photos with the background in focus)
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
gorges_bachelard.jpg
gorges_bachelard.jpg (212.2 Kio) Consulté 4218 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2012:05:17 09:58:02
Image taken on :
jeu. 17 mai 2012 07:58
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX5
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
25 km de montée depuis Uvernet village
25 km de montée depuis Uvernet village
cayolle_18.jpg (373.73 Kio) Consulté 4218 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2012:05:17 10:10:48
Image taken on :
jeu. 17 mai 2012 08:10
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/2.8
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX5
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Remontée de la vallée du Bachelard
Remontée de la vallée du Bachelard
valleedubachelard.jpg (266.1 Kio) Consulté 4218 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2012:05:17 10:59:17
Image taken on :
jeu. 17 mai 2012 08:59
Focus length :
9.2 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/3.5
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX5
Exposure program :
Landscape mode (for landscape photos with the background in focus)
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Entrée du parc national vers 1800 m
Entrée du parc national vers 1800 m
mercantour.jpg (365.86 Kio) Consulté 4218 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2012:05:17 11:09:42
Image taken on :
jeu. 17 mai 2012 09:09
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX5
Exposure program :
Landscape mode (for landscape photos with the background in focus)
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Des gentianes à fleur
Des gentianes à fleur
gentianes.jpg (206.08 Kio) Consulté 4218 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2012:05:17 11:34:12
Image taken on :
jeu. 17 mai 2012 09:34
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX5
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
A partir de 2000 m, de la neige
A partir de 2000 m, de la neige
neigedelacayolle.jpg (238.29 Kio) Consulté 4218 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2012:05:17 12:18:39
Image taken on :
jeu. 17 mai 2012 10:18
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/800 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX5
Exposure program :
Landscape mode (for landscape photos with the background in focus)
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Enfin le sommet à 2300 m !
Enfin le sommet à 2300 m !
sommet_cayolle.jpg (333.41 Kio) Consulté 4218 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2012:05:17 12:41:23
Image taken on :
jeu. 17 mai 2012 10:41
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1000 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX5
Exposure program :
Landscape mode (for landscape photos with the background in focus)
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern


Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

Bravo Jean-Michel et merci pour les photos !
En plus, tu as eu la super météo !
Qui sait, une prochaine vers le Col d'Allos...ou bien La Bonette qui vient d'être ouvert, avec le Col d'Izoard, hier !

La Cayolle sert beaucoup aux "locaux" comme terrain d'entrainement et c'est vrai qu'on y rencontre souvent des "Avions"...mais, en un lieu pareil, lorsqu'on le découvre, il y a beaucoup mieux à faire que du "cardio" !! :wink:


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

Comme j'adore La Cayolle, j'en profite pour remettre des photos sur les mêmes emplacements que celles de Jean-Michel afin que l'on puisse voir les différences d'enneigements selon les années. Certaines sont de Mai 2008, d'autres de Mai 2010....
Je dirai que, avec un brin de chauvinisme ( :wink: ) quelle que soit la période, cela reste un des plus beaux cols !!...Parfois en fin Octobre (voire début novembre si l'on sait affronter le froid et qu'il n'est pas encore fermé) c'est dans un bonheur silencieux que l'on s'y rend. Les couleurs de début Octobre y sont d'ailleurs une pure merveille !!


Sans cap, tous les vents sont contraires....

stepalex
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 4
Inscription : ven. 18 mai 2012 19:56
Status : Hors-ligne

Bruno Juré

Message par stepalex »

[quote="Bababobo"]Toutafé jp37;


Un jour j'irai (re)voir, non pas pas ma Normandie, mais mon ami Bruno_Juré, un très bon coureur cycliste français installé à Vientiane, capitale du Laos;c'est pas loin: 130 km de chez moi!

Re bonsoir,

Je poursuis la lecture du forum et à propos du Laos du Nord, votre ami Bruno Juré serait susceptible de me donner des infos pour des opérateurs de circuits VTT à Vientiane ou Luang Prabang ???

Pourriez vous me donner son adresse mail ??? ...

Cordialement

Daniel DUVERGNE - 85300 CHALLANS - Vendée


Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

?? :D
Pas bien compris cette histoire de Laos au milieu des Cols Cyclotouristiques ?...Précisions ?


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

....Bon, y'a pas que La Cayolle dans la vie :lol: :lol: !
Puisque l'on a refait le saut des Pyrénées vers les Alpes, on va revenir en détail sur celui qui est en photo sur la première page :

LE COL D'IZOARD

Quel Cyclo n'a jamais entendu parler du Col d'Izoard !! rien que sa consonnance, avec un "Z" en son milieu, laisse présager quelques "zigzags" pour atteindre, puis dépasser sa célèbre "Casse Déserte" et atteindre le célèbre Obélisque de l'Izoard.
Les plus grands y ont laissé des signatures majestueuses : Prononcer "Izoard" nous renvoie les images titanesques de Fausto Coppi ou bien de Louison Bobet, à l'époque sur des routes à décrocher le dentier à plus d'un Vttiste !!!
Plus récemment (été 2011) nous y avons aimé le démarrage d'Andy Schleck après avoir gravi le terrible Col Agnel Italien, pour aller terminer en solo dans le Col du Galibier. Enfin une chevauchée comme le modernisme du Tour de France (alias Caravane Cochonnou) nous a privé pour cause de stratégies spéculatives....

Mais, ici, cela nous indiffère : seule la beauté des lieux et le Cyclotourisme prévalent :
Non point que son versant nord ( par Briançon et Cervières) soit plus facile, mais son versant sud (par le Queyras et Arvieux) est le plus typique. Je pense que c'est par là que l'on doit le découvrir et se plonger dans les exploits des années 30 ou 50....Une seule envie se révèlera alors : aller le gravir par son autre versant...c'est là le propre du Cyclotouriste !

On va donc l'attaquer au départ de Guillestre, porte du Queyras, dont le pied de ville (Montdauphin-Eygliers pour être plus juste) se trouve à 900 mètres d'altitude.
De là, une longue montée initiatique par les Gorges du Guil permettra d'évaluer les caprices de ce torrent aux crues printanières ou automnales extrèmement dévastatrices.
Les descriptions Géographiques et Historiques de Guillestre et du Queyras sont suffisamment bien décrites sur le net pour ne pas être répétitif ici. Mais, avant de vous y rendre, allez consulter Wikipédia et autres, la région y est riche en faits historiques ou simples ancdotes.

En bon cyclo qui se respecte, on traversera le village de Guillestre plutôt que de prendre son inintéressante déviation automobile. L'animation commerçante de ce village y est très dynamique, on peut s'y héberger se ravitailler, se désaltérer.
ça grimpe dans le village (et même bien !) jusqu'à sa sortie aux portes du Queyras entrée des Gorges du Guil. Puis, c'est plat pendant 4 kilomètres. On fera attention dans les tunnels car la circulation y est parfois très animée. On arrive alors au Barrage de la Maison du Roy, où on laisse sur la droite la superbe montée vers Ceillac qui fera sûrement l'objet d'une description ultérieure....

On traverse alors le Guil pour aborder une longue portion en faux plat. Et alors là, je ne sais pas si cela vous fait pareil, mais lorsque je suis sur ma bicyclette j'ai l'impression que le vent est jaloux !! à l'aller, il est de face et au retour...il tourne aussi et redouble de vigueur !! que de blasphèmes n'ai-je juré contre Eole dans ce quartier...Lorsque j'irai dans l'autre monde je pense avoir quelques comptes à régler avec l'inventeur de cette "machine à courants-d'air" :diablotin
Enfin, cela fait partie du Bonheur du Cyclotouriste (paraît-il).
Passé le "Pont de la Chapelue" où domine tout là-haut à droite, le hameau de Montbardon, les choses sérieuses vont commencer : ce sont les 3 lacets dits de "l'Ange Gardien" (après les blasphèmes, je vais avoir des problèmes !! :non ) On découvre alors le "Fort Queyras", mais on n'y va pas (du moins, maintenant) on va tourner à gauche et là....Crâak, c'est parti ! 14 kilomètres dit la pancarte, mais 15 en réalité...et, pas des moindres, tout le Pain-Blanc est mangé : Vous entrez dans l'IZOARD !!! :demoniaque

....à suivre :
Dernière modification par CYCLOHC le sam. 19 mai 2012 15:01, modifié 3 fois.


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Bababobo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2093
Inscription : lun. 5 déc. 2011 23:40
Localisation : Sawang Daen Din Thaïlande
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par Bababobo »

Merci Henri;
ça me rappelle de vieux souvenirs;
On n'a pas les mêmes ici en Thaïlande par contre on a la chaleur en plus...
Il est 07h20 du matin il fait 30°C à l'ombre...


Toutes mes photos avec Panasonic Lumix G 85 et zoom manuel de kit 14-42 ( 28 - 84 en equivalence 24x36 )

cl19
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par cl19 »

Merci et bravo à vous pour ces superbes photos, je me r"gale à chaque visite sur le forum.


Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5052
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Raconte moi les Cols

Message par CYCLOHC »

Merci pour ces encouragements !..Je ne décris cela que pour donner envie de venir visiter ; les cols sont un lieu idéal pour le cyclotourisme à la condition de bien s'y gérer...

Quelques petits lacets pour nous mettre dans l'ambiance. Passé le premier kilomètre, on aperçoit, perché sur la gauche, le hameau de Villargaudin où éventuellement un Gîte fort accueillant permettrait l'étape....bizarre, la pancarte indique encore "Col d'Izoard 14 kms"...on voit qu'il n'y monte pas à Bicyclette celui qui a pondu cela, car ici, 1 kilomètre çà coûte cher aux gambettes :?
Quand on aime, et dans pareil paysage, on pardonne tout... :ange

Il restera 10 kilomètres lorsqu'on atteindra Arvieux, sympathique bourgade toute en longueur et constituée de plusieurs hameaux disséminés. Mais, cette traversée de 2 kilomètres, en quasi ligne droite, qu'est ce qu'elle fait tirer avec ses 10% !!
Pensez à faire votre plein d'eau dans le premier hameau : plusieurs fontaines sont là pour çà !
Là encore, plusieurs restaurants et hôtels et la Boutique des "Jouets en Bois du Queyras" sur la droite pourra être une excuse bien pardonnable d'aller poser le pied par terre... :wink:
Au bout de cette ligne droite qui n'en finit plus, on arrive au hameau de Brunissard, dernier Bar-restaurant ("Chez Marius" accueil chaleureux et fort sympathique avec sa terrasse tournée vers la vallée), puis dernière fontaine sur la gauche sous un préau, après quoi le virage à droite dans ses 14% fera tout mettre à gauche si cela n'est pas déjà fait...(Dans les cols, la politique réfléchit toujours du même bord :langue )!!....Il reste un peu moins de 8 kilomètres.
Anecdote : Si vous entendez le Klaxon du Boucher-Ambulant (le Jeudi, en principe) ayez une petite pensée pour moi : c'est un de mes 3 fils, qui a choisi cette Profession Ô combien utile dans les campagnes ! - Comme son père, il a choisi une profession dans les os et articulations...mais, il ne les traite pas de la même manière !! :yikes :D :D

Ici, on apprécie l'utilisation du compteur kilométrique, car les bornes sont très fantaisistes !!! :idea: : Le Commissariat Départemental au Tourisme des Hautes-Alpes- où visiblement, siègent peu de Cyclistes avertis...mais, où on a le sens des affaires - on a décidé de placer des bornes au départ de nulle part et les kilomètres ne sont décomptés que d'après un Topo que vous aurez bien pris soin d'acheter avant !! comme si, pour "faire l'IZOARD", il fallait obéir aux dirigeants de ce dit-commissariat et n'effectuer que le circuit numéroté... :? Que ne va-t'on pas pondre avec l'argent du contribuable !!

A partir de là, on évolue dans du "bon raide" à 10% de moyenne et des passages à 14-15 :cogne_mur ...seule La Casse-Déserte, dans 5 kilomètres, laissera un petit répit....mais, ce n'est pas pour tout de suite :lol: :D . Pour l'instant, au bout de quelques lacets, on peut déjà mesurer les efforts accomplis : Arvieux est déjà bien bas !

...à suivre.


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Répondre