voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Le forum général où l'on discute de tout ce qui touche à l'actualité du cyclo-tourisme et bien d'autres choses encore...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre

Topic author
lucas78
Membre
Membre
Messages : 75
Inscription : mer. 29 mars 2017 20:49
Status : Hors-ligne

voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par lucas78 » mer. 29 mars 2017 21:03

bonjour
je m appelle Lucas j'ai 16 ans et avec 4 amis on a prévu de partir faire la Loire a vélo de fontainebleau a Angers
mon vélo c'est un VTT SUSPENDU ROCKRIDER 500 GRIS de chez b'twin pas très adapté :)
On a aucun problèmes pour le trajet cependant on est âgés de 15 a 17 ans : on est 5 :)
On a un petit peu galéré a trouver des campings (pour le moment on a un lieu de campement a Nesploy , Saumur et Tours ) cependant il nous manque des lieux de campements a Blois/Chambord et a Angers car étant mineur touts les campings ne nous acceptent pas
de ce fait avez vous des idées de lieux de campements a Angers (18 juin 2017) et a Blois/Chambord (14 juin 2017)
j'ai dis lieux de campements mais si vous trouvez un moyen de nous faire éviter le camping on sera content :)
Merci de votre participation .




vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1565
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par vaber » mer. 29 mars 2017 21:42

Bonjour Lucas c'est un beau projet que vous montez là, il vous laissera beaucoup de beau souvenirs... Mais n'étant pas de cette région je ne peu pas vous aider. Quoique, vous avez essayé les campings à la fermes?
Concernant les vélos bien sur qu'un tout suspendu ce n'est pas l'idéal mais à 16ans c'est pas ça qui arrête :wink: Prenez bien soin de réviser vos montures avant le départ (pneus, chambre à air neuves, transmission nettoyée, révisée et lubrifiée) Resserrez la boulonnerie des vélos, veillez à bien fixer les sacoches. Pensez à prendre un nécessaire de réparation (un outil multi fonction, des rustines et démonte pneus, quelques clefs et une paire de maillons rapides) le tout réparti sur les cinq vélos.
N'hésitez pas à revenir nous parler de votre périple...
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...


Topic author
lucas78
Membre
Membre
Messages : 75
Inscription : mer. 29 mars 2017 20:49
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par lucas78 » mer. 29 mars 2017 22:00

merci :D
que voulez vous dire par transmission nettoyée, révisée et lubrifiée ?
niveau soucis j'ai le pédalier de mon vélo qui grince et craque en danseuse des idées pourquoi ?
le camping a la ferme j'ai vu mais le seul que nous voyons se trouve a un détour de 10 km nous faisant faire une étape de 120 km si on passe par Blois
du coup on a cherché des auberges de jeunesses (38euros :( )
Vous pensez que ca passe 347 km en 7 jours avec un gros sac (car impossible de mettre des portes bagages arrières sur un suspendu....)
merci de vos réponses



Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 527
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par papounet » jeu. 30 mars 2017 00:28

Oups ! Pas de gros sac à dos à vélo ! C'est un truc à se démolir la colonne vertébrale, et on ne s'en aperçoit que... 50 ans plus tard !
A votre âge, n'importe quel vélo convient (parce qu'on a de l'énergie à revendre). Peux-tu emprunter un vélo avec porte-bagages, genre VTC ou VTT non suspendu ?

Le pédalier qui craque : il faut régler ça avant de partir, il doit y avoir du jeu et/ou manquer de la graisse. Se faire aider par un-qui-sait-faire.
Lui demander par la même occasion de vérifier les moyeux de roues.

Graisser la transmission : il s'agit de la chaîne ainsi que les plateaux, pignons et dérailleurs.
Nettoyer la chaine avec un peu de pétrole, la huiler avec une huile fine (genre 3 en 1) et essuyer le trop-plein (c'est pas très académique comme méthode mais ça marche). Mettre une goutte d'huile sur toutes les articulations des dérailleurs avant et arrière. Nettoyer la crasse des plateaux et de la cassette. Un vélo ne doit pas faire de bruit. S'il craque, c'est que quelque chose ne va pas, et ça peut se terminer par la panne qui flanque le voyage en l'air.

Pour le matos : prendre chacun un câble de frein arrière et un câble de dérailleur arrière. Si c'est l'avant qui pète, il suffit d'enrouler le câble restant sur lui-même. Apprendre à les changer. Un tournevis.

Penser à des lumières pour si la nuit tombe (une galère est toujours possible), et aussi pour les tunnels (mais y'en a pas le long de la Loire) et aux gilets jaunes réfléchissants, pour si on se fait prendre par la nuit ou s'il pleut : les automobilistes sont plutôt miro et ce serait ballot de terminer tout plat comme un hérisson.

J'ai visité les châteaux de la Loire au même âge que vous, et à l'époque je n'ai jamais eu de problème pour avoir une place dans les campings, au contraire. On a même offert une nuitée "au petit jeune si courageux, que c'est rare de nos jours ma bonne dame, il faut les encourager..." (je l'ai fait en solo à 16 ans... il y a 50 ans).

Ca fait environ 50 km par jour pendant 7 jours ? C'est tout à fait faisable. Ni trop, ni trop peu. Ca donne le temps de visiter quelque chose en cours de route. Avez-vous un budget pour les visites ? Pensez à emporter vos cartes d'étudiant pour les tarifs réduits (visites, campings, auberges de jeunesse...)
Comment avez-vous prévu le retour ?

Et bon voyage ! :vieux


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »


RoueLibre
Membre actif
Membre actif
Messages : 429
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par RoueLibre » jeu. 30 mars 2017 12:12

Bjr, les portes bagages pour VTT suspendus existent même s'ils ne sont pas particulièrement bons marchés.
Un exemple ci après: https://www.lecyclo.com/velo/transport/ ... pendu.html
Existent autrement pour fourche avant à prix moindre également sur ce site.
Pour ce qui en est des logements pas trop d'idées car s'il y a un pb avec les campings qui n'acceptent pas les mineurs cela fait belle lurette que je ne suis plus concerné.... Autrement si j'avais le pb j'irai voir si à tout hasard il n'y a pas des campings labellisés avec la fédé de cyclotourisme sur zone et si tel était le cas je prendrai une licence jeune dans un club près de chez moi. Un partenaire d'une fédé dont les membres ont une moyenne d'âge de ... ans ne saurait refuser des jeunes pousses! (en plus cela peut permettre à nos juniors des réductions).
RoueLibre




loz
Vétéran
Vétéran
Messages : 1449
Inscription : lun. 20 nov. 2006 00:35
Localisation : Grenoble
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par loz » jeu. 30 mars 2017 15:45

Beaucoup mieux : https://www.amazon.fr/Saddle-Bag-KTM-To ... B017MNDCDO (trouvable sur commande dans beaucoup de magasins).
À compléter éventuellement par une sacoche de guidon.




vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1565
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par vaber » jeu. 30 mars 2017 20:10

Pour la licence s'il n'y a pas de club on peu (on pouvais?) prendre une licence hors club membre seul.
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

Manouche
Membre actif
Membre actif
Messages : 144
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par Manouche » ven. 31 mars 2017 09:34

Bonjour,
Hier, j'ai donné un lien vers warmshowers :
https://fr.warmshowers.org/
et je lis ceci sur le site ; "Nous somme désolés, mais pour des raisons juridiques et de responsabilité, les mineurs ne sont pas autorisés à utiliser ce site."
Dommage.
Cependant, j'ai déjà reçu des jeunes qui m'ont paru très jeunes, et après réflexion, peut-être même 16 ans. Je n'ai pas posé de questions sur leur âge, plutôt sur leur voyage. Je n'avais pas cette notion "pas autorisés aux mineurs". Ils étaient timides, discrets. Ils avaient demandé à se poser 2 jours. Ils ont partagés notre repas le premier soir, mais se sont débrouillés le lendemain, balades découvertes et pique-piques. Ont apprécié la machine à laver : tout le contenu de leur sac y est passé !
Mais je vis dangereusement : Je prends des mineurs en stop ! :D Et même quand ils ne font pas de stop : une fois, un qui poussait son vélo crevé sur une route de campagne. Je pense que chacun peut prendre ses responsabilités.
Suggestion : faire inscrire un ou plusieurs des parents et faire sa demande par son intermédiaire ou directement, en expliquant honnêtement son cas. (C'est mieux si ledit parent héberge aussi au moins une fois :D )
Nous avons réussi à utiliser ce site en Bretagne, tous les 4 ou 5 jours. ça nous permettait de caler notre circuit, rencontrer des gens, ce fut super. Les autres jours, nous campions.
L'avantage d'un tel site, c'est, qu'entre cyclistes, on se comprend.
Manouche




Topic author
lucas78
Membre
Membre
Messages : 75
Inscription : mer. 29 mars 2017 20:49
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par lucas78 » sam. 1 avr. 2017 21:06

Merciii pour vos conseil
la Loire de fontainebleau a Angers fait a peu prés 340 km avec des étapes de 52 la dernière jusqu’à 110 km (si on passe par Blois) ou 89 si on s’arrête a Chambord
mon problème de craquement a été pris en charge par décathlon (logique le vélo a seulement 2 mois ) pièce défectueuse : Dérailleur arrière SRAM X4
cassée
le retour est prévu en TGV car moins cher que le TER (s’élevant a 35 euros supplément vélo compris si on le prend pendant les vacances)
le sac je vais y réfléchir mais notre budget n'est pas illimité : je vais voir
Pour le logement que dis la loi a propos du bivouac/camping sauvage car pour le moment du coté de Blois/Chambord et d'Angers personne ne veut de nous (seulement des campings à 43 euros la nuit ) des idées de contacts / idée pour le logement ??
vous voulez nous faire un coucou : on commence notre périple de fontainebleau ?
je crois qu'on va faire un détour par chenonceau , Chambord et on verra
merci a vous



Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 527
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par papounet » sam. 1 avr. 2017 22:28

Pour sortir de Fontainebleau,
soit la route d'Episy et tourner vers Bourron-Marlotte puis la Route Ronde, aller à Recloses, Ury, Bessonville, La Chapelle La reine, Amponville...
soit la Route Louis-Philippe (au monument aux morts), Route Ronde, Route Forestière de la Plaine de la Haute Borne, Achères-la-Forêt...

Evitez les grandes ex-nationales D606 et D607 ainsi que la D152 qui est étroite mais avec du trafic rapide (vu que grandes lignes droites...)

Je n'avais pas percuté que vous partez de Fontainebleau ! Quel jour partez-vous ? Je pourrai peut-être faire les premiers kilomètres avec vous ? Si la présence d'un vieillard ne vous incommode pas...

Ne pas rater Chambord, Blois, Chaumont, Chenonceau, le Clos-Lucé à Amboise, Vouvray pour ses caves... (mais vous n'aurez pa droit aux dégustations) Tours pour la vieille ville, Azay-le-Rideau, Villandry pour ses jardins, Langeay pour la surprenante forteresse en pleine ville, Chinon pour le panorama depuis la rive d'en face, l'Abbaye de Fontevrault, ne ratez pas les villages troglodytes, Saumur. Après pas grand chose jusqu'à Angers, où il faut voir le musée de tapisseries.
Je croise les doigts pour vous pour que le vent d'ouest soit calme !

Et pour le camping "sauvage" : il faut impérativement contacter le propriétaire du terrain, pour éviter de se faire déloger par le pitt-bull ou à coup de fusil. Contactez les auberges de jeunesse qui ne vous refuseront pas (ce serait un comble !) ainsi que les hébergements pour les pèlerins. Tentez les établissements religieux (abbayes), les presbytères... Enfin, partir avec un copain qui a juste ses 18 ans vous ouvrirait l'accès aux campings.


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »

Avatar de l’utilisateur

Manouche
Membre actif
Membre actif
Messages : 144
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par Manouche » dim. 2 avr. 2017 10:33

papounet a écrit :
sam. 1 avr. 2017 22:28
(...)
Et pour le camping "sauvage" : il faut impérativement contacter le propriétaire du terrain, pour éviter de se faire déloger par le pitt-bull ou à coup de fusil. Contactez les auberges de jeunesse qui ne vous refuseront pas (ce serait un comble !) ainsi que les hébergements pour les pèlerins. Tentez les établissements religieux (abbayes), les presbytères... Enfin, partir avec un copain qui a juste ses 18 ans vous ouvrirait l'accès aux campings.
(...)
Camping sauvage : s'installer tard le soir, (faire sa tambouille avant ailleurs), partir tôt le matin. Tout laisser nickel.
Le problème du camping est aussi que l'on paie toutes les commodités (piscine) que l'on n'utilise pas, on arrive après la fermeture, on repart avant l'ouverture, que l'on paie un emplacement très grand pour une tente minuscule ...
Que le long de la Loire, il y a beaucoup de camping pour étrangers aisés (du Nord de l'Europe) : c'est la sélection par le fric. Et ils aiment bien rester entre eux. En Languedoc aussi. Ils ont tout sur place, épicerie, resto ou cafet', animations, et sortent peu.
Que les campings municipaux ont tendance à disparaître.
On trouve parfois quand même un camping municipal ou l'employé a créé (tout seul) une bibliothèque dans l'ancienne cabine téléphonique (canal de Nantes à Brest), un camping où il y a une zone libre où les cyclistes s'installent comme ils veulent et cela permet des rencontres (Bordeaux, Landes), un camping chez un particulier (vers Mont-St-Michel) ( je suppose qu'il n'existe plus car les normes ... :( )
Contactez les mairies.
Manouche




Topic author
lucas78
Membre
Membre
Messages : 75
Inscription : mer. 29 mars 2017 20:49
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par lucas78 » dim. 2 avr. 2017 20:13

coucou
La présence de personnes étrangères ne nous dérange pas : on sera a Fontainebleau le 13 juin pour l'heure on sait pas on va prendre nos billets de train pendant les vacances vers 7h
Quand je disais camping sauvage je pensait a camper sur des terres appartenant a la mairie , Camper chez qq c'est des risques inutiles
Les auberges de jeunesses N'ACCEPTENT PAS LES MINEURS NON AUTORISES un comble non ? surtout a 38 euros la nuit on va éviter
On va voir pour les établissements religieux très bonne idée
crotte : si dangereuse que ca la D152 ? car on l'emprunte des idées de pistes cyclables :on va de Fontainebleau a Nesploy
amitiés




Beaba
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par Beaba » dim. 2 avr. 2017 20:33

les religieux ?? hum !
sinon ya les tontons, les cousins, .. les amis

le camping sauvage est interdit, interdit de se faire prendre et surtout risques
mais a pls et en ne se mettant pas n importe ou et en restant discrets, ça doit le faire ..
en campagne (pas a proximité des agglos)
ya pls sites comme camper dans mon jardin sur le web (cest pas gratuit cependant)

sinon les campings municipaux sont a 7 euros environ

http://cbandiera.free.fr/bonnes-adresse ... ements.php

claudio



Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 527
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par papounet » dim. 2 avr. 2017 21:34

lucas78 a écrit :
dim. 2 avr. 2017 20:13
si dangereuse que ca la D152 ? car on l'emprunte des idées de pistes cyclables :on va de Fontainebleau a Nesploy
amitiés
Ben, c'est une ancienne nationale, bien droite, avec des camions. En forêt, elle est bordée de bordures de trottoirs (en véritable grès de Fontainebleau) mais sans trottoirs...
J'ai indiqué deux itinéraires d'évitement... Avec le 1er, après la Chapelle-la-Reine, aller à Puiseaux...
Ceci dit on voit des fadas sur la D607 (ex N7) à vélo...
N'oubliez pas : le casque rend invincible, pas immortel !


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1565
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: voyager en vélo en étant mineurs : un problème de logement

Message par vaber » dim. 2 avr. 2017 21:42

Je me rappelle d'une fois où nous étions partis entre copain à deux voitures de l'Aveyron à La Rochelle via Limoge. Nous avions visité Oradour sur Glane et ne trouvant pas de camping dans le coin nous avions demandé dans une ferme la possibilité de planter les tantes. Le fermier (qui était retraité) nous à dit ; "Ho il va pleuvoir, dormez plutôt dans la grange. Vous n'aurez pas à déplier les tantes" et nous avions dormi dans la grange. Le lendemain nous somme partis en tout début de matinée après avoir remercié notre hébergeur. Nous n'étions aucun fumeur mais quant même il nous avait témoignée une grande confiance nous qui n'étions que des jeunes en goguette.
Bon c'était il y a trente et un ans mais bon à vélo ça peut peut être le faire.
Ps: un gars par chez moi hébergeait dans sa grange parfois des membre de la communauté de l'Arche de l'Anza Del Vasto, leur demandait de lui remettre le soir briquets et allumettes. il les leur rendait le lendemain à leur départ.
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Répondre