Se vouer à l'évidence....

Dédié au Vélo à Assistance Electrique
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4774
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Se vouer à l'évidence....

Message par CYCLOHC » mar. 17 juin 2014 19:32

Bon, les VAE ça a l'air de marcher !

Rencontrées dans Izoard, Galibier ou Agnel....à l'aise les mémées !!
Je pensais pouvoir leur damer le pion ou voir leurs batteries flancher avant le sommet...que nenni !!

Je dois bien reconnaitre que j'ai quand-même vu de bien plus zolies gambettes me dépasser sur de bons vélos traditionnels !!

Bon, pour l'instant je reste adepte de la bonne vieille Bicyclette !


Sans cap, tous les vents sont contraires....


viso
Membre actif
Membre actif
Messages : 126
Inscription : ven. 30 mai 2014 12:34
Localisation : centre Bretagne
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par viso » mar. 17 juin 2014 20:31

oui, ça marche...ça roule
d'aucuns peuvent ainsi continuer de cyclo-tourister malgré un corps usé ou la maladie
d'autres virent leur auto pour vélotafer
un jour j'y viendrai
je préfère un VAE à rien du tout
le top : une bicyclette pour la balade et un VAE pour l'utilitaire



Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1672
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 83
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par albina » mer. 18 juin 2014 08:31

L'achat d'un VAE n'est pour moi pas à l'ordre du jour... pour le moment.
Si cela devait se faire, je le verrais comme utilitaire, pour aller à la piscine, poste, boulangerie etc (faut dire que je suis en haut du village et que parfois les rentrées peuvent être pénibles :mrgreen: )
Mais j'ai du mal à imaginer des randonnées, telles que j'ai la chance de pouvoir encore pratiquer, sur un vélo électrique...


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait

Avatar de l’utilisateur

EgaregEtKristell
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 598
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 36
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par EgaregEtKristell » mer. 18 juin 2014 14:17

A l'heure actuelle, le VAE, je le concevrais dans les limites d'un vélo cargo pour déposer des enfants, faire des courses...
Pour cyclo-tourister, je préfère garder le tandem et ma co-pilote ! :tandem




Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par Tristan » mar. 12 janv. 2016 09:02

Bonjour à vous tous !

Effectivement le VAE "entre en discussion".

Oui, on peut le concevoir comme outil de "fainéants" et s'en servir comme tel.

Oui, c'est vrai !

Mais, aussi comme tout à fait autre chose, dont je voudrais vous parler, à vous les jeunes, qui allez devenir vieux (enfin j'espère !) et à nous les vieux , fous de vélos, qui n'avons plus les moyens de gravir les côtes de continuer, dans la joie, notre activité favorite.

ben après 60 ans, c'est l'arthrose du genoux, par exemple, ou bien mille et une affectations que je ne vais pas lister aussi, chacun aura sa part,
j'ai la mienne !

Ben oui, je préfère pédaler sur un vélo "normal".

Mais je n'ai plus le choix !

La nature m'impose le VAE, ou alors le vélo "normal" mais uniquement sur le plat !
Et chez moi du plat, il n'y en a pas !

Alors je me régale de randonnées en VAE !

tellement que je vais en acheter un deuxième !

Et j'ai de grands projets pour 2016.

Au plaisir de vous lire !

VIVE le VELO avec ou sans assistance !

(On fait ce qu'on peut, on accepte, on se contente, on se détache...voilà ma devise !)

Bien vélomicalement.


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4774
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par CYCLOHC » mar. 12 janv. 2016 10:27

Bonjour Tristan,

Cette sempiternelle question depuis ces dernières années : Quel rapport peut-il bien exister entre le Cyclotouriste et l'utilisateur d'un VAE ?

Si l'on s'en réfère au début du siècle dernier, pareille polémique s'était révélée entre les adeptes du dérailleur et du monovitesse. Bon d'accord, dans les deux cas il fallait exclusivement pédaler...

La Bicyclette traditionnelle - la vraie - est le symbole même de l'autonomie, de l'utilisation exclusive de la force motrice humaine et c'est tout là la différence. Dans ce cas là, on a toujours cherché à alléger le matériel, à améliorer la position, à adapter les développements au relief et aux aptitudes de l'individu.

Le VAE est une aide extérieure, c'est un peu le "pousseur" qui aide le grimpeur dans un col. Toute la différence réside là.

L'âge importe peu dans l'usage de la Bicyclette traditionnelle, notre sympathique Robert MARCHAND - centenaire cycliste - en est la preuve concrète.
Hélas, pour certains, la santé ne permet pas toujours de pouvoir en profiter autant !

Je serais quand-même tenté d'encourager beaucoup de potentiels acquéreurs de VAE à bien évaluer quel usage veulent-ils faire par la suite d'un pareil engin :
Ne serait il pas plus raisonnable de réduire ses ambitions et de profiter de l'usage d'une Bicyclette traditionnelle qui entretiendra ses capacités cardio-pulmonaires, la bonne fluidité de ses articulations, la bonne élasticité de ses muscles, sans compter l'efficacité réelle sur les fonctions digestives et l'entretien d'un cerveau épanoui ?
Le VAE ne tombe t-il pas dans notre monde moderne de plus en plus aseptisé, où tout est fait pour faciliter l'existence de l'humain...mais également de le diminuer, le fragiliser ?

Oui, j'ai fait moi-même l'expérience d'utiliser pareil engin et ai été "bluffé" : arriver à grimper le Col d'Izoard à près de 30 à l'heure de moyenne m'a beaucoup amusé...mais, je n'ai pas recensé cette journée dans mes "grimpées de l'Izoard à vélo" !

Mes conclusions - tout à fait personnelles, certes ! - sont que le VAE peut-être un engin amusant pour se promener, il peut être très bien adapté pour une conjointe qui serait moins passionnée que son époux mais qui souhaiterait quand-même l'accompagner dans certaines de ses balades...plutôt que de l'attendre tout un dimanche devant son écran dernier cri avec Michel DRUCKER !

Le VAE peut, bien sûr, permettre à une personne souffrant de quelque affection de pouvoir quand-même aller s'oxygéner...mais donc, pourquoi ne pas faire plus court et plus facile ? On a toujours utilisé la Bicyclette pour favoriser la réadaptation cardiaque.

Donc, hors de question de vouloir faire des clans ! chacun a sa place dans notre petit monde, je ne rejette pas du tout l'idée de me procurer un jour un VAE, histoire d'aller me balader aisément dans la nature...Mais, pourvu que je puisse encore faire très longtemps de la Bicyclette !! Je vais avoir 67 ans, les Grands Cols Alpestres sont ma passion et je n'hésiterai pas à utiliser une "moulinette minuscule" si il le faut mais je chercherai à m'y rendre tant que je pourrai avec mes propres moyens !

En bienvenue à tout utilisateur de VAE qui viendra nous conter par ici ses balades !


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1672
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 83
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par albina » mar. 12 janv. 2016 11:09

L' évidence, c'est que nous ne sommes pas tous égaux devant le vieillissement. Certains ont plus de chance que d'autres, et je pense que quand j'avais 67 ans je n'aurais quand même pas pu monter impunément des grands cols comme toi Henri :bien
Je l'ai fait, oui, mais pas impunément :mrgreen: (randonnée des Alpes du Sud, 68 ans)
Et maintenant c'est encore un degré en-dessous même si j'estime avoir beaucoup de chance...
Alors, VAE ? Pas (encore ?) à l'ordre du jour. Pourvu que ça dure :diablotin

Bienvenue Tristan et bon courage
Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait


Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par Tristan » mar. 12 janv. 2016 14:45

Ben ça démarre bien, sur les chapeaux de roues !

4 ans d'utilisation, 11 000 km sur VTC et 5000 en VAE, me permettent de vous répondre ceci :

Un VAE, c'est d'abord un vélo, avec en plus un moteur (bridé et électrique) et une batterie avec plus ou moins de capacité.
Ben c'est comme tout, il y a des avantages et des inconvénients...

Il faut se décider, faire son choix et respecter le choix des autres.

Oui, c'est la sempiternelle question (peser le pour et le contre)

LES AVANTAGES du VAE sont indéniables, faciles à écrire et à comprendre :

- On pédale à l'aise, chargé ou non, les côtes ne posent plus de problèmes, le vent contraire non plus. C'est un vélo "démocratique" tout le monde peut trouver de la joie à pédaler puisque on est assisté et que l'on peut régler l'assistance...
Bref, cela paraît le vélo idéal, pour tous.
Bon, là je sens que ça commence à grincer.... attendez la suite.

Donc le VAE est un vélo "idéal" mais avec de sacrés inconvénients.

Pour celui (ou celle) qui "aime" le" vélo, comme je l'aime, et je l'ADORE cet avantage en fait peut se changer en inconvénient.
Plus d'affrontements, de "dépassement de soi" (encore que cette locution soit idiote, on peut aller au bout de soi-même, mais pas de se dépasser ! sauf les Dalton qui tirent plus vite que leur ombre !).
plus de repos "mérité" !
Oui je me sens frustré !
D'autant plus qu'à peine sorti de chez moi, je sais que l'on va me traiter de "tricheur", de "fainéants"...
En général, les gens sont toujours plus musclés du bas que de l'intérieur de la tête.
ben ça va pas m'arranger mon moral tout ça !

En fait tout dépend de l'utilisation et de ce que l'on a dans la tête !

J'ai un vélo très puissant et je roule à 12 km/ heure environ. (et encore !)
je ne dépasse donc quasiment jamais les cyclistes.
je respecte leur goût pour la performance.
"les enfants me tirent la bourre très facilement , je les laisse prendre ce malin plaisir de me dépasser !
Je m'arrête souvent, je contemple la nature.
Je me lève, le matin à 5 heures, même en hiver, et je vais contempler le lever du soleil vers 8 h 30 en ce moment.
Est-ce que je fais mal, Est-ce que je fais bien ?
Sempiternelle question.

Oui, il y a une solution alternative : à moins d'être extrêmement amoindri, on peut s'acheter un vélo pliant, le mettre dans sa voiture et faire un tour sur du plat...j'y ai pensé.
mais, on va pas loin quand on est handicapé.

ça me fait hurler d'avoir la gonarthrose à 64 ans et de faire aujourd'hui du VAE en laissant tomber mon VTC (quoi que, je ne désespère pas) !
Mais mon fils à 34 ans et il ne fait que de l'internet !

J'ai un superbe VTC, avec un plateau de 22 et une couronne de 36 à l'arrière, cela ne fait pas gros en développement 1.4 m environ j'ai une côte pour sortir de chez moi, je ne peux pas la franchir, et derrière la côte c'est le bonheur.
Oh, oui j'aimerai être Robert Marchand !
Mais je ne le suis pas.
Je ne fais pas du vélo un symbole, c'est un moyen de contemplation active pour moi.
Ma "performance" c'est d'être en symbiose avec les "éléments".
Mon autonomie est tellement moindre que j'y ajoute un peu "d'artifice", sinon je ne verrai pas le soleil se lever derrière la colline et
ça c'est le plus important pour moi.
Le vélo est un moyen, pas une destination.
Oui, on peut en faire un symbole, si vous le souhaitez
J'aimerai bien qu'on soit tous "VELO", si cela vous fait plaisir !
et j'adore faire plaisir !
même si je ne suis pas digne d'être cyclotouriste.
Tant pis, je n'aurai pas d'étiquette !
(philosophiquement, à tout propos : sempiternel affrontement entre les "anciens et les modernes", à toute époque, en tout lieu, pour tout sujet)
de
(jubilons@hotmail.com) j'habite Dourdan.... de sacrés côtes.

VELOMICALEMENT !

Ps : je passe sur les inconvénients "matériels".

Bon, ce n'est pas le tout, j'ai rdv avec le Kiné !


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4774
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par CYCLOHC » mar. 12 janv. 2016 19:46

Je te comprends aisément, Cher Tristan ! je côtoie malheureusement fréquemment des patients qui vivent tes souffrances et il est heureux qu'ils puissent quand-même, dans ce cas là, pouvoir aller profiter des joies de la nature.
Il n'est nullement question de fainéantise, je pense qu'il serait simplement souhaitable que les individus ne rencontrant pas l'équivalent de tes soucis ne se laissent pas aller à la "pseudo-facilité", car l'organisme a des ressources inestimables qu'il faut savoir entretenir sans les griller non plus !..
Sans parler - comme le suggérait Montaigne - d'entretenir également les ressources intellectuelles....

De plus, l'on ne peut jamais réellement fanfaronner avec la bonne santé : se réjouir lorsqu'on la détient, savoir l'entretenir afin d'avoir un organisme plus solide en cas de "coup dur" !

Je te souhaite le plus grand épanouissement dans l'usage de l'engin que tu as choisi, et pense à venir nous faire part de tes expériences !

Amicalement, Henri.


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 695
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par papounet » mar. 12 janv. 2016 21:45

Bonjour,
Dans mon club "de vieux" un cyclo, diminué par un problème grave aux poumons, avait énormément de mal dans les côtes. Sincèrement, il faisait peur : il toussait, crachait, soufflait et il faisait peine à voir.
Il a maintenant un VAE "de course" (mais aux normes) et il a retrouvé sa joie de vivre. Il débraye le moteur une fois lancé. Sur le plat, le vélo va très bien en mode "pédales". En palier le poids importe peu. Dans les côtes, il se donne un petit coup de pouce et monte à nouveau avec le sourire et se paye le luxe de faire la poussette à ceux qui l'aidaient il y a peu encore.
Ce VAE est un outil formidable pour tout ceux qui sont diminués physiquement et peuvent ainsi continuer à avoir une activité sportive.
Des esprits chagrins les accusent de se transformer en "derny". C'est faux : limités à 25 km/h l'aide ne serait pas conséquente, et l'entraineur d'occasion se retrouverai bien vite à plat de batterie et alors là...


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »


Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par Tristan » jeu. 14 janv. 2016 20:07

merci à vous tous, Albina, Papounet et Cyclohc (dear henri).

J'aime bien l'esprit de ce forum et la façon de se parler.


Il n'y a que de "vaines querelles " entre "amoureux du vélo".

Le vélo c'est comme le couteau, il a de multiples usages :

Le couteau peut trucider votre voisin et vous conduit aux Assises.
Ou bien on peut s'en servir aussi pour trancher du pain et nourrir sa famille et plus !

Ben le vélo c'est pareil !

Il existe toutes sortes de vélo en prix de 100 à 18 000 euros
et encore plus de différences entre cyclistes !
C'est dingue !


Ben avec un VAE, certes on peut "s'amuser" à doubler tous les cyclos en leur tirant la langue !

Ou bien...autres choses que j'essaie de vous expliquer...

D'ailleurs, voici un court extrait d'un article que j'avais écrit il y a quelque temps :

"Historiquement : « Le vélocipède a été inventé pour faire marcher une personne avec une grande vitesse, en rendant sa marche très légère et peu fatigante, par l’effet du siège qui supporte le poids du corps et qui est fixé aux deux roues, qui cèdent avec facilité aux mouvements des pieds ». Telle était la définition du vélo : la Draisienne en 1818.

C’était donc bien une invention pour des fainéants ou des pressés !



Donc on peut discuter, sur le caractère "facile" du VAE, par rapport au vélo à muscles !

Si, on raisonne purement muscles, il ne faut pas faire du vélo (trop facile), il faut prendre ses jambes à son coup, escalader l'Everest la nuit sur les mains ! Et avec les yeux bandés, sinon c'est trop facile !

Alors disons, que le VAE c'est plus facile musculairement que le vélo "normal".

C'est sûr, mais où est le problème !

Certains font Paris-Brest-Paris 1200 km, ils rentrent crevés et heureux
Moi j'ai fais hier (brrrr il faisait froid : Dourdan, bibliothèque de Breuillet, pour lire et me réchauffer, puis j'ai fais le tour de l'étang de Trevoix, il y a un lama et un émeu !, et je suis rentré crevé et heureux !
Tout pareil !
Bon d'accord j'ai fait 50 km en VAE, on peut le voir comme ça et en rire !


--------

Bon je vais faire bientôt une fiche de présentation sur moi (Tristan) sur ce site.

J'aimerai parler vélo avec des gens ouverts et un peu dans mon esprit.

J'ai 64 ans, je suis marié, j'habite Dourdan entre Rambouillet et Etampes.
C'est une région merveilleuse pour le vélo, mais il n'y a pas de plat.
Je vais aussi à Chartres à vélo (et je couche près de la cathédrale).
Je fais aussi, pour partie la Loire à vélo.

Mais je suis toujours tout seul.

Ma femme ne me suit pas et mon fils non plus.
J'ai un petit fils, je lui ai acheté un vélo, mais il a 18 mois !
il ne sait pas en faire ! (je précise aux puristes qu'il est sans moteur et sans pédales)

------
Donc le VAE n'est ni bon ni mauvais, par rapport à un autre vélo.
C'est la destination qui importe, ce qu'on en tire, dans le respect du choix des autres.


je termine en vous disant que j'aimerai mettre des photos sur ce site, notamment mon vélo au lever du soleil, mais je ne sais pas le faire.

alors je mets mon adresse ultrasecrète " jubilons@hotmail.com pour envoyer à ceux qui veulent.

VELOBIZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

ps : je retourne voir ma kiné (qui a de beaux yeux bleus)

reps : la seule chose que je fais en groupe "c'est les échappées de la Loire à vélo", on passe une journée ensemble, chacun avec son vélo (pas un pareil, il y a de tout), il y en a même qui viennent en fauteuil roulant !) on fait des visites et on assiste à des spectacles : FORMIDABLE !


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2209
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par vaber » sam. 16 janv. 2016 18:40

Bonjour à tous.
Cette histoire de VAE cela me fait penser un peu à ce que devait être la querelle entre les partisans et les détracteurs de la "poly-mutliplié" chère à Vélocio.
Je suis trop jeune pour avoir vécu cela mais on devait bien s'accuser de fainéant et de réfractaires au progrès...
Personnellement le VAE ne me gène pas mais je n'en vois pas trop non plus par chez moi mais je doit avouer que si un jour c'est pour moi le seul moyen de rouler alors je n'hésiterais pas.
J'ai lu dans une revue de VTT de mon fils que les pratiquants du VTT "canal historique" avait peur de se retrouver avec des chemins de haute montagne interdits aux VTT en général car le VAE augmentait de manière très significative la fréquentation de ces lieu sensibles.


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...


Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par Tristan » mar. 19 janv. 2016 09:17

Bonjour, brrrrrrrr pas une journée à faire du vélo....même du VAE.

Cher ami Vaber, cela me fait penser combien notre société humaine est conflictuelle !

Il y a le vrai vélo et le faux, comme le vrai Dieu et le faux, et on se tape dessus.

comme le vrai vélo sans dérailleur et le faux avec dérailleur

Le VAE sujet de ce forum, ben ça dépend ce qu'on en fait.

mais je sais bien que les divergences sont inéluctables.


------

Toutefois, il reste un problème, celui de faire partie d'une sortie en groupe avec des vélos "normaux" et des VAE.
il faut bien s'entendre et pourquoi pas échanger de temps en temps les vélos s'il y a possibilité, ce serait sympa !

moi, j'ai résolu ce problème, je pars seul !


-------

La remarque des VTTiste canal historique est amusante ! Ils utilisent la montagne (que j'ai longtemps pratiqué) comme terrain de jeux, et veulent se le réserver ! Pourquoi pas !
zut? On n'échappera pas aux querelles


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac

Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1672
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 83
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par albina » mar. 19 janv. 2016 10:50

La remarque des VTTiste canal historique est amusante ! Ils utilisent la montagne (que j'ai longtemps pratiqué) comme terrain de jeux, et veulent se le réserver ! Pourquoi pas !
zut? On n'échappera pas aux querelles
Là je crois que le propos est autre (du moins moi je l'ai compris autrement).
Les adeptes du VTT "normal" craignent que en raison de l'affluence des VTT VAE, on interdise purement et simplement l'accès de la montagne à tous les vélos sans distinction.
Evidemment ça ce ne serait pas sympa :briques


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait

Avatar de l’utilisateur

Flanoche
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 500
Inscription : mar. 18 févr. 2014 17:10
Localisation : Val de Loire
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Se vouer à l'évidence....

Message par Flanoche » mar. 19 janv. 2016 16:18

Les VTTistes historiques peuvent sans doute craindre avec raison l'affluence des VTT VAE
sur les sentiers de montagne ...
C'est avec l'invention du VTT que les cyclos-muleteurs historiques
(qui arpentaient la montagne avec souvent la randonneuse sur l'épaule)
se sont vu interdire les parcs nationaux des Alpes (entre autres)


Chaque fois que je vois un adulte sur une bicyclette, je reprends espoir pour l'avenir de l'humanité (H.G. Wells)

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité