[2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Le forum général où l'on discute de tout ce qui touche à l'actualité du cyclo-tourisme et bien d'autres choses encore...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2794
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : En ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

C'était la première fois que je postais "en live", donc je n'ai pas donné de détails sur ma première montée au Ventoux.

Henri a tout de suite compris que j'étais parti tôt. Il connait le coin, inutile de le dire (comme toutes les Alpes françaises et pls d'ailleurs.
En fait je suis parti hier soir de chez moi. J'ai pu attraper le TER pour Avignon vers 18h et ayant une affaire encore à régler, c'est à 20 h environ que j'ai quitté la gare d'Avignon, en ayant enfilé une partie de la boîte de taboulé que j'avais emporté.
Mon objectif, être pour le lever du soleil au sommet du Mont Ventoux. Ma femme étant absente cette semaine j'avais ce projet en tête depuis quelques jours. Je voulais être rentré en début d'après midi.
Le géant de Provence est visible dès la sortie de la gare et je l'ai donc eu sous les yeux toute la soirée. A cette heure, le trafic commence à baisser et donc j'ai suivi un itinéraire assez direct me faisant tout de même éviter Carpentras.
Il faisait beau mais la brume était suffisante pour cacher les Cévennes dasn le coucher du soleil qui annonce une vue mitigée du sommet du Ventoux.
Coucher de soleil brumeux
Coucher de soleil brumeux
IMG_4411.JPG (150.68 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:09 20:54:54
Image taken on :
jeu. 9 juil. 2020 18:54
Focus length :
20.211 mm
Shutter speed :
1/1250 Sec
F-number :
f/4.5
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
1/3 EV
Metering mode :
Pattern
De passage à Pernes les Fontaines, je cherchais rapidement sans la retrouver la statue de Velocio. Pas le temps d'insister. Je roule avec gilet jaune puis j'actionne ma dynamo sous bases. Ca marche mais ça freine quand même. LE moyeux dynamo c'est quand même incomparable.
J'approche Bédoin dasn la nuit déjà noire et donc se pose la question: jusqu'où vais-je rouler pour aujourd'hui? Où bivouaquer? J'avais dasn l'idée d'en faire le max le premier jour pour éviter un départ trop tôt. J'irai quasiment jusqu'à la bifurcation de la route forestière qui monte au chalet Reynard. Je n'y vois goutte et après 23h30, il n'y a quasiment plus de voitures. La pente à 9%, c'est déjà suffisant pour ne pas me freiner avec la dynamo. Je désenclenche la dynamo et roule donc dans le noir complet (la lune n'est pas encore levée). Un peu après minuit, je m'arrête et trouve un coin avec des tables de pique-nique. Les animaux de la forêt s'amuse à essayer de me foutre les chocottes. Un aboiement très particulier, proche d'un chien mais quand même différent. Aucune ferme alentour, je suis en pleine forêt domaniale. Pour moi, le loup hurle mais en y réfléchissant, je me dis qu'il doit aussi aboyer. Il est à quelques centaines de mètres. Sympa le bivouac sauvage! D'autres animaux font bruisser les branches. J'installe mon matelas sur la table de pique-nique, un peu rassuré d'être en hauteur. L'endroit est parfait. Juste au dessus de ma tête, la frondaison des arbres forme une ouverture et je vois les étoiles, repère les satellites qui fendent le ciel. C'est magique. Il ne fait pas trop froid et malgré mon sac de couchage léger, je n'ai aucun mal à m'endormir. Le réveil est mis à 4h20, soit moins de 3 h de sommeil.
Je me réveille à l'heure, avant la sonnerie et le temps de tout ranger dans le noir (je n'ai quasiment plus de batterie dans le portable et pas de batterie de secours), de petit déjeuner; il est 5h quand je reprends la montée. La lune est désormais sortie et la lueur du jour commence à poindre. Mais je suis encore en forêt donc il fait sombre. Moins qu'au moment de m'arrêter pourtant. Depuis St Estève, la montée est raide, quasiment tout le temps autour de 9% (sur le kilomètre, selon les bornes que je distingue à peine). Mais au fur et à mesure de la montée, les arbres rapetissent et le jour progresse, donc je suis très vite dans une pénombre qui me fait voir plus loin que le marquage de la route. UN chamois me surprend en traversant à 100 m devant moi. Je n'en attendais pas si bas.
Il fait bien jour lorsque j'atteints le Chalet Reynard. Dans ma tête, le plus dur reste à faire. Mais désormais, je suis à découvert et le sommet, majestueux, me motive.
Le Mont Ventoux se dévoile
Le Mont Ventoux se dévoile
IMG_4415.JPG (380.12 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 06:30:30
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 04:30
Focus length :
15.06 mm
Shutter speed :
1/160 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
En fait, à part sur la fin, la pente après le chalet Reynard est nettement moins raide que ce que j'ai monté dans la nuit et tôt ce matin. Il est clair que je n'atteindrai pas le sommet pour les premiers rayons de soleil. Donc je prends mon temps. C'est vraiment somptueux. A part 2 cyclos qui descendent 2 voitures et les camionnettes des travailleurs qui sont sur un chantier au sommet, il n'y a encore personne. J'étais convaincu que je me ferais doubler par un cycliste avant d'arriver au sommet mais non. UN chamois broute je ne sais quoi dans les pierriers, juste sous la crête.
Chamois sous la crête
Chamois sous la crête
IMG_4418.JPG (443.86 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 06:39:24
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 04:39
Focus length :
26.93 mm
Shutter speed :
1/250 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
C'est une récompense sans prix pour moi: venir au Mont Ventoux à vélo, dans le beau temps et voir des chamois plutôt que des hordes de cyclos. Je m'arrête au col des tempêtes. Il ne reste que 500 m à 8%.
IMG_4420_NB.JPG
IMG_4420_NB.JPG (284.47 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 06:47:47
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 04:47
Focus length :
8.8 mm
Shutter speed :
1/640 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Une formalité quand on a pensé si souvent à gravir ce sommet culte.
IMG_4428.JPG
IMG_4428.JPG (146.72 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 07:54:15
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 05:54
Focus length :
36.8 mm
Shutter speed :
1/1250 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Là haut, il fait doux. Comme je m'y attendais, la vue est belle mais sans la visi dont je rêvais. La montagne de Lure est le plus loin qu'on voit à l'Est.
Montagne de Lure
Montagne de Lure
IMG_4423.JPG (177.95 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 06:58:36
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 04:58
Focus length :
10.185 mm
Shutter speed :
1/1250 Sec
F-number :
f/4.5
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
-2/3 EV
Metering mode :
Pattern
La montagne de Glandasse et le Diois au NOrd sont distinguables mais tout juste. PAs de MOnt Lozère, pas de Gerbier des Joncs ni de Mézenc.
Fin de la montée par Malaucène
Fin de la montée par Malaucène
IMG_4432_NB.JPG (311.93 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 08:15:43
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 06:15
Focus length :
12.898 mm
Shutter speed :
1/1250 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Assez vite, je suis rejoint par un "traileur" monté direct depuis Bédoin. Avant de repartir, un jeune Belge arrive. J'ai traîné tant il faisait agréable mais le plaisir de la journée est loin d'être fini. Je redescends par Sault et ce sont 30 km de plaisir. Assez rapide en haut, ça devient beaucoup moins raide mais très très joli après le chalet Reynard. L'allure est parfaite. Les freinages sont somme toutes assez rares. Mon plateau de 52 me manque néanmoins tant la route est parfaite les longues sections descendantes se prêtent à la participation active sans la moindre crainte d'excès de vitesse, même pour Phil je l'en assure!
Soudain, la route sort de la forêt et le paysage sur le plateau de SAult, les champs de lavandes se dévoilent. Peut-on rêver meilleur endroit pour randonner à vélo?
Arrivée sur Sault
Arrivée sur Sault
IMG_4437.JPG (322.14 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 08:48:03
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 06:48
Focus length :
36.8 mm
Shutter speed :
1/800 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
IMG_4439.JPG
IMG_4439.JPG (339.41 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 08:48:31
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 06:48
Focus length :
36.8 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
La lavande n'est pas encore partout fauchée.
La lavande n'est pas encore partout fauchée.
IMG_4444.JPG (622.33 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 09:10:05
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 07:10
Focus length :
24.838 mm
Shutter speed :
1/1250 Sec
F-number :
f/4.5
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Malgré l'envie de faire un vrai petit déjeuner et donc de remonter à Sault, je n'en ai pas le temps et la Nesque à peine traversée, je la suis jusqu'à Monnieux où je m' arrête pour boire un coca et faire le plein de sucre, à défaut d'autre chose: il n'y a qu'un restaurant (très agréable) mais pas une seule épicerie ou boulangerie dasn ce joli village médiéval.
Terrace ombragée à Monnieux
Terrace ombragée à Monnieux
IMG_4449.JPG (561.92 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 09:36:57
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 07:36
Focus length :
8.8 mm
Shutter speed :
1/250 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Après Monnieux, la route quitte le fond de vallée et la rivière pour prendre un peu de hauteur alors que la NEsque, elle, s’enfonce dans le calcaire et creuse ses gorges. C'est vraiment très beau et même spectaculaire.
Depuis un moment, le gros bâtiment du gîte St Hubert trône en haut des gorges, lové dans son champs de lavande comme un bijou dans un écrin de feutre.
Gîte St Hubert
Gîte St Hubert
IMG_4451_crop.JPG (283.38 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 10:01:53
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 08:01
Focus length :
20.495 mm
Shutter speed :
1/1000 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
C'est dans ce gîte que j'avais fait ma première étape dans ma traversée des Alpes entre Avignon et le Léman en 2016. Je me souviens bien de la vue splendide depuis ce gîte et cela me remémore de tellement bons moments...
Après le belvédère,
Ventoux vu du Belvédère
Ventoux vu du Belvédère
IMG_4455.JPG (488.26 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 10:07:46
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 08:07
Focus length :
8.8 mm
Shutter speed :
1/1000 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
je descend les gorges par une route somptueuse alternant encorbellements, petits tunnels et points de vue.
Tunnels gorges de la Nesque
Tunnels gorges de la Nesque
IMG_4460.JPG (253.12 Kio) Consulté 668 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:10 10:12:11
Image taken on :
ven. 10 juil. 2020 08:12
Focus length :
8.8 mm
Shutter speed :
1/320 Sec
F-number :
f/4
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G5 X
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
A cette heure encore assez matinale, il y fait bon (à mon avis, ça devient vite un four en été). Cette fraicheur ajoute à la volupté d'évoluer dasn un tel cadre sur cette route où désormais, le flot de cycliste est incessant. Ils sont matinaux, eux. Les motards le sont moins et ils nous laissent tranquilles ... pour l'instant (encore une fois, je suis passé proche d'un fou furieux se croyant au Castellet à la fin des gorges; il s'est déporté vers le centre de la route en sortie d'un virage pris trop vite. Heureusement, je n'en ai pas fait de même et ai bien tenu ma droite. En me déportant comme lui on aurait touché.)

A Ville sur Auzon je trouve la boulangerie où, en pensant à Agnès (la bretonne), je mange un pain aux raisins.
De là j'ai 17 km jusqu'à Carpentras que je tire au plus vite pour rentrer. Les routes sont encombrées et ça n'est pas très agréable. Mais la pente est douce jusqu'à la capitale du Comtat Venaissin où je reprendrai le train pour Avignon puis Montpellier.

Bilan: Le Mont Ventoux est une icône dans le cyclisme et du cyclotourisme. Connaissant pourtant très bien les alentours, je n'avais gravi à vélo son sommet car je n'avais jamais trouvé le moment de le faire dans les conditions que j'exigeais pour cette première. Bien qu'ayant roulé de nuit dans la première partie de la montée, j'en ai senti et écouté d'autant mieux cette très belle forêt domaniale. J'y retournerai en plein jour car la variété des essences et des atmosphères est réellement un enchantement. Dans le bas on a des conifères de taille très respectable, quelques passages de fayards les suivent avant de laisser la place aux pins à crochet. Plus haut, on passe directement aux pierriers si caractéristiques du "géant de Provence" qui font souvent penser qu'il reste enneigé jusqu'en été. Je crois que cette année avec des précipitations assez fréquentes a beaucoup contribué à donner à la nature une luxuriance qui la valorise comme un maquillage bien fait sur un joli visage féminin. Le plaisir de traverser cette belle forêt se perpétue dans la descente vers Sault, plus méditerranéenne.
J'ai choisi cette montée car j'ai fait (en voiture) la montée par MAlaucène qui a des passages vraiment raides mais plus de récupération. La montée de Bédoin semble la plus réputée mais compte tenu de mon aversion pour la foule, là j'ai fait ce qu'il fallait pour l'éviter et je ne le regrette pas.
J'étais parti avec mon sac de couchage accroché de manière très personnelle à l'arrière (c'est du bikepacking ou pas??) et un matelas pneumatique de rando sur le porte paquet à l'avant. Dans la sacoche de cintre, j'avais la bouffe et les vêtements. Evidemment avec le poids de mon vélo et de cet attirail je ne pouvasi espérer une perf mais m'étant fourvoyé sur la difficulté de la fin, j'étais rapidement passé ce matin sur le 30x25 au lieu du 30x28 utilisé la veille. Je ne montais pas vite donc la cadence était basse mais j'ai réussi à tirer le 30x25 sur la moitié de la montée avant le chalet Reynard.
Phil, le chaîne distendue résulte du déréglage du dérailleur qui, lorsque je suis sur le 28, ne descend pas assez: moralité les galets touchent la couronne et le rétro pédalage n'est pas possible. Appuyé comme il est sur la photo, la pédale a du revenir vers l'arrière et distendre la chaine.
J'ai ce problème régulièrement. Il faut que j'améliore mon réglage du dérailleur Simplex.

Pour ceux qui voudraient "faire le Ventoux", sachez que la météo joue un rôle énorme. C'est un problème quad on vient de loin. Entre les orages, la chaleur, et surtout le vent, il y a de quoi perturber les meilleurs plans. Vus aurez compris que pour moi, il est quasi indispensable de coupler la grimpée au VEntoux avec le retour par les gorges de la NEsque.


Le bilan chiffré de cette escapade est de 136 km et plus de 2000 D+
Le parcours:


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2470
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par vaber »

Merci Vincent tu nous a bien gâté. Je vois ma première là haut un peu comme toi, seul mais les cyclistes sur la route ne me gênerais pas au contraire des motos. Que des cyclistes me double m'est plutôt agréable ça donne un peu d'animation.
Cette montagne me fascine. Pas pour le coté compétition et le fait de rouler sur les traces des champions. Je n'ai pas l'esprit de compétition et la course ne m'a jamais vraiment fait rêver. Non, cette fascination vient de la singularité de cette montagne et de ce pierrier qui lui donne un air de neige éternelles.
L'enchainement Ventoux - Nesque est pour moi aussi incontournable. Quant je pense que certains montent à vélo et redescendent en voiture avec leur compagne qui les attend en haut. Les pauvres il ne savant pas ce qu'ils manquent.
30/28 je serais plutôt sur 28/30 j'ai goûté ce développement de 2m l'an passé et je l'aime bien dans les longs passages à plus de 9% Par chez moi je n'en ai pas beaucoup mais j'aime bien l'avoir en réserve même si je ne vais que rarement en deçà du 28/23.
Tu a renforcer mon envie de monter là haut. C'est loin mais j'aurais peut être l'occasion d'aller poser un ouvrage chez un vigneron à deux coups de pédales de Bedoin. Si cela devait se concrétiser je pense que je ferai tout pour allier l'utile à l'agréable.

Sur ce bonne nuit :sommeil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

Topic author
emilpoe
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 669
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par emilpoe »

Salut,

Bien joué Vincent ! Faire le Ventoux dans ces horaires est sans doute LA solution pour éviter la foule ;)
Je l'avais fais en pleine journée et je n'avais pas du tout apprécié


L'horizon est inépuisable...

RoueLibre
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 920
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par RoueLibre »

emilpoe a écrit : sam. 11 juil. 2020 08:57 Salut,

Bien joué Vincent ! Faire le Ventoux dans ces horaires est sans doute LA solution pour éviter la foule ;)
Je l'avais fais en pleine journée et je n'avais pas du tout apprécié
L'autre solution pour être tranquille c'est de faire cette ascension coté Bédouin un jour de fort Mistral comme ça tu te souviens du nom du col qui est lacets plus bas: le col des tempêtes! C'est en plus une expérience inoubliable car cela permet de rouler avec un angle de 45° en appui sur le vent et ce bien sur en anticipant sur les variations des bourrasques. Un cyclo qui m'avait accompagné ce jour là n'avait pas vraiment aimé l'exercice. Bon il est vrai qu'il est beaucoup plus grand que moi, était arrivé passablement émoussé au sommet et dans la partie terminale il n'avait vraiment pas aimé sous l'effet latéral du vent "glisser" sur le macadam.
Vincent, la peinture jaune sur le rail béton c'est pour repérer une piste cyclable temporaire Covid?
RoueLibre


Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2794
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : En ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

RoueLibre a écrit : sam. 11 juil. 2020 09:23 Vincent, la peinture jaune sur le rail béton c'est pour repérer une piste cyclable temporaire Covid?
RoueLibre
La route est coupée en ce moment et l'accès au Mt Ventoux interdit aux voitures pendant la durée des travaux d'aménagement. Compte tenu de l'enjeu business du vélo dans le coin, la moitié de la chaussée a été laissée ouverte aux vélos. C'est donc le moment d'y aller puisque les motos ne sont pas autorisées à aller au sommet (et donc la montée par Malaucène et descente par Bédoin/Sault est impossible hormis pour les vélos).
Le chantier semble consister à créer sur le mamelon de l'autre côté du Col des tempêtes un immense parking. L'accès sera fait à pieds au sommet. J'imagine qu'il y aura aussi une navette.
Le restaurant sous le sommet reste aussi accessible et j'imagine qu'il gardera son parking privé.

[Edit]: je viens de trouver une notice explicative du projet d'aménagement. Je n'ai lu que l'introduction et le synopsis mais ilj'en conseille la lecture: vous comprendrez pourquoi j'étais si exigeant sur les conditions de mon ascension (et le souvenir qu'en garde Emilpoe). A trouver ici.

Désolé, Daniel, mais si je ne doute pas que la montée au Ventoux par fort Mistral reste inoubliable, ce n'est pas mon plan A.
Sur Cols-cyclisme, un cyclo raconte comment il a du renoncer malgré le conseil appuyé d'un autre qui en revenait de faire demi tour. Cette expérience riche en adrénaline peut aussi mal se terminer.
Personnellement, j'ai eu à déplorer, en hiver avec skis de fond et raquettes, par une magnifique journée avec ciel au bleu sans Mistral une balade qui s'est terminée pour un ado de notre groupe par un vol Mont Serein - Avignon dasn l'hélico du SAMU. J'ai retenu la leçon. Cet endroit peut être véritablement dangereux, malgré les apparences. Il est traître tant le contraste entre Provence et montagne est inhabituel. L'accès très facile décuple les risques en autorisant un nombre élevé de touristes de se trouver en situations dont ils ne peuvent ni mesurer la dangerosité ni adapter leur comportement en cet environnement réellement hostile. Comme c'est souvent le but même des vacances et du voyage, il est très difficile de renoncer, ce qui n'arrange rien (je crois qu'on avait déjà abordé le sujet avec le récit d'André29).


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4936
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par CYCLOHC »

Bravo Vincent, bien joué !

Une petite "astuce", pour qui est (très) bien entrainé :
Enchaînement des trois grimpées....(je me suis payé çà plusieurs fois : c'est du brutal, mais franchement beau).
- Soit partir très tôt de Bédoin à la fraîche, sommet, puis descente Malaucène et...remontée (malheureusement, ce sera le moment d'affluence), puis descente Sault et remontée en fin de journée, dans le calme.

- Soit (c'est mon procédé, par commodité personnelle en partant de la maison direct en auto au très petit matin) Sault en premier, dans la solitude avec la faune du coin, sommet et descente sur Malaucène, remontée avec la foule habituelle, puis sommet et descente Bédoin. Remontée Bédoin en fin de journée, sans la foule.
Puis, au Chalet Reynard...NE PAS SE LAISSER TENTER PAR UNE DESCENTE DIRECTE SAULT :non :non , retourner au sommet, puis descente Sault au milieu de la faune .

Ce n'est pas démesuré, il faut simplement s'y préparer : 140 kms environ 4300 m d+ :wink:


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1983
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 44
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Hristo »

@Angstrom... Vincent je fais le faire probablement le Ventoux cet été comme je te disais. Ca me donne vraiment envie ce récit et ces images.


La paresse est un luxe abordable
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2794
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : En ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

Hristo a écrit : dim. 12 juil. 2020 07:30 @Angstrom... Vincent je fais le faire probablement le Ventoux cet été comme je te disais. Ca me donne vraiment envie ce récit et ces images.
Tu as raison, vas-y. C’est mieux que ce j’imaginais. Mais prends garde à choisir les conditions pour que tu ne sois pas déçu comme Maurice. Je pense que son expérience n’est malheureusement pas qu’un coup de malchance (avec tout le respect que je te porte, Maurice). Ça vaut le coup de bien choisir son moment si comme moi, on se fout des « coches » mais que prime la découverte du lieu dans sa dimension naturelle et aussi historique.
Pour ressentir tout cela, il faut que l’ambiance le permette. Le lieu est assez fascinant et d’ailleurs, il est intéressant de rouler autour, autant côté plateau de Sault que Baronnies (Nord) pour s’en imprégner. La différence entre l’adret et ubac de cette montagne est saisissante et passionnante.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2794
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : En ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

CYCLOHC a écrit : sam. 11 juil. 2020 18:30 Bravo Vincent, bien joué !

Une petite "astuce", pour qui est (très) bien entrainé :
Enchaînement des trois grimpées....(je me suis payé çà plusieurs fois : c'est du brutal, mais franchement beau).
- Soit partir très tôt de Bédoin à la fraîche, sommet, puis descente Malaucène et...remontée (malheureusement, ce sera le moment d'affluence), puis descente Sault et remontée en fin de journée, dans le calme.

- Soit (c'est mon procédé, par commodité personnelle en partant de la maison direct en auto au très petit matin) Sault en premier, dans la solitude avec la faune du coin, sommet et descente sur Malaucène, remontée avec la foule habituelle, puis sommet et descente Bédoin. Remontée Bédoin en fin de journée, sans la foule.
Puis, au Chalet Reynard...NE PAS SE LAISSER TENTER PAR UNE DESCENTE DIRECTE SAULT :non :non , retourner au sommet, puis descente Sault au milieu de la faune .

Ce n'est pas démesuré, il faut simplement s'y préparer : 140 kms environ 4300 m d+ :wink:
Merci Henri mais je pense avoir passé l’âge. Ça ne me motive pas du tout. Par contre, enchaîner Mt Ventoux et montagne de Lure, ça me botte bien car il y a une vraie « communauté » naturelle et historique entre les 2.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

RoueLibre
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 920
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par RoueLibre »

Belle Balade AngströmCyclo et merci pour le récit qui de par sa tonalité nous a permis de t'accompagner et ce bande son comprise!
Lors d'un passage dans les gorges de la Nesque j'avais eu l'occasion de voir sur une ancienne maison de cantonnier une inscription rajoutée à la peinture "Cantonnier... on y reste!". Je ne sais pas si celle-ci est toujours lisible. Après toi sur ton 52 dents à la descente tu n'as pas eu beaucoup de temps pour l'apercevoir surtourt si tu étais en contre la montre pour aller chercher ton train à Carpentras.
A la lecture je me suis remémoré une discussion tenue avec un collègue lors d'une montée nocturne coté Bédoin qui avait désenclenché la dynamo dans les passages à pourcentages copieux en m'expliquant que les 3W qui passaient dans l'ampoule c'étaient ceux qui lui permettaient de ne pas faire du sur-place. A la descente son phare étant moins performant que le mien c'est moi qui éclairait la route tout en restant derrière et quand j'avais des craintes de survoltage d'ampoule (je n'avais pas installé de système d'écrêtage de tension) je donnais deux coups de freins pour plafonner la vitesse. De fait lui se retrouvait dans le noir et jurait comme un charretier et entre deux jurons on entendait tout ce qui vit sur les pentes du Ventoux et qui sort la nuit.
Par contre nous ce jour là nous nous étions arrêtés au Chalet Reynard, le collègue pas trop entrainé avait été motivé km par km pour ne pas dire hectomètre par hectomètre par la perspective de manger une tarte aux myrtilles au Chalet et à l'heure où nous sommes arrivés.... le chalet était fermé!


Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre actif
Membre actif
Messages : 380
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Beuzeville 130 »

Belle ascension Vincent dans des conditions optimum. Rouler la nuit permet de ressentir le paysage autrement. Et même dans une zone urbaine... j'ai souvenance d'avoir démarré un 300 à 3 h du matin dans les rues du Havre. Étonnant, pas un bruit, des rencontres inattendues (un renard)... et le plaisir de pouvoir griller les feux rouges sans le moindre risque !

Maintenant, si nous tous cyclos, exigeons être seul sur la route pour nos randos... cela va devenir compliqué. :D
Pour le Ventoux, il y a certainement un créneau horaire à éviter (11 h /15 h ?) surtout aux grandes vacances, mais la montée reste possible dans de bonnes conditions. Il y a 13 ans (en juillet), nous étions partis de Sault à 8 h 30 ou 9 h. Jusqu'au Chalet Reynard pas un chat dans la montée ombragée. Dans le final bien sûr plus de cyclos, plus de voitures. Mais cela restait tout à fait raisonnable. Il faut bien que les horsains du Ventoux prennent aussi leur plaisir! :D Vite ou pas vite, selon son choix ou plutôt selon ses moyens physiques du moment.
Personnellement, la foule ne me fait pas toujours peur...elle peut aussi nous motiver. J'ai fait 4 BCMF dans ma vie...pas sûr qu'en solo je sois allé jusqu'au bout des quatre...La seule concession, c'est de ne pas avoir le temps de sortir l'appareil photos.

Au Havre j'aime bien traîner sur la plage au lever du jour... mais j'aime bien aussi y descendre en fin d'après midi et me mélanger aux baigneurs, aux nageurs, au planchistes, aux kite surfers et autres adeptes du longe côte...


Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 205
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par pimou »

AngstromCyclo a écrit : ven. 10 juil. 2020 22:20 C'était la première fois que je postais "en live", donc je n'ai pas donné de détails sur ma première montée au Ventoux.
@Angstrom, superbes les images et ce récit ! Le pied de se retrouver là haut seul au petit matin...


Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 205
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par pimou »

Ce n'était pas le majestueux Ventoux, plutôt une ballade en sol mineur, récit d'une sortie dominicale.
Depuis un point haut local du plat pays j'avais déjà aperçu, à la limite de la perception visuelle, un sombre massif. La région n'est cependant pas connue pour ses montagnes ou volcans ! Après recherche sur une carte, depuis le point d'observation et dans la direction estimée j'avais une piste de ce que cela pouvait être à environ 35-40 km à vol d'oiseau. Il fallait donc aller vérifier.

"Mi comme el'z'autes j'prinds mes bagaches
Ej' m'in vas mais j'quitte pont min pat'lin
J'vos du pays v'là l'manière que j'm'y prinds
Sans débourser un sou d'train" (Renaud et non pas Chopin :wink: )

A vélo bien sûr et avec pour tout bagage le casse croûte, des boissons en suffisance et une veste coupe-vent vite devenue encombrante.
Direction le Limbourg, région qui mise sur le tourisme cyclable et est très bien équipée en itinéraires balisés, sites propres ou partagés. On y circule en sécurité, de manière très agréable et on y croise de nombreux autres cyclos de toutes les espèces et sexes.

L'itinéraire improvisé via brouter web mais ensuite adapté après "analyse" me conduit sans encombre à Winterslag. Merci GPS et GLONASS. On se trouve dans la commune de Genk, région industrielle au nord-est de Hasselt. Winterslag. Rien que le nom est intrigant ! Il s'agit d'un bourg construit autour d'un charbonnage actif depuis début 1900 jusqu'en 1988. On se trouve dans le bassin charbonnier du campinois. Le site a été restauré, se visite en partie et est aussi un centre pour la promotion des médias et arts.
Le mont visible de loin était un terril, soit un important monticule de débris miniers.
Vu que le sujet est d'actualité dans une autre discussion, le site possède un potentiel photographique très intéressant que je n'ai pu saisir durant ce bref passage.
cmine1.jpg
cmine1.jpg (104.78 Kio) Consulté 549 fois
cmine2.jpg
cmine2.jpg (156.17 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 10:33:48
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 08:33
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/250 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
cmine3.jpg
cmine3.jpg (108.82 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 10:35:27
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 08:35
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/800 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Ensuite commence l'ascension du terril, d'une hauteur d'environ 120m. L'accès est a priori interdit (verboten) mais les nombreux promeneurs et VTTistes que l'on peut apercevoir permettent de passer les panneaux sans remord. L'ascension jusqu'au 3/4 de la hauteur était possible en vélo via un sentier qui serpente le long du terril. Dans la dernière partie, le sentier est plus étroit et la pente plus prononcée. Le vélo sera poussé et cette portion ensuite descendue à pied par sécurité.
La flore est assez particulière, les paysages aussi.
cmine8.jpg
cmine8.jpg (137.58 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 11:18:46
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 09:18
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/640 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
cmine4.jpg
cmine4.jpg (129.4 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 10:44:28
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 08:44
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1000 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
cmine5.jpg
cmine5.jpg (134.55 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 10:52:26
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 08:52
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1300 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
cmine6.jpg
cmine6.jpg (161.3 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 10:56:03
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 08:56
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1000 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Le sommet offre une jolie vue dans toutes les directions et permet d’apercevoir d'autres terrils et autres chevalements de puits de mines.
cmine7.jpg
cmine7.jpg (162.7 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 11:04:00
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 09:04
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1300 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
cmine71.jpg
cmine71.jpg (126.16 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 11:03:20
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 09:03
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1300 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
La suite du trajet traverse un joli arboretum, rencontre un chemin qui traverse un étang !, longe un tronçon du canal Albert (Liège-Anvers) et conduit au lac de Schulen (Schulensmeer) qui est le plus grand lac de flandre ! Il est d'une superficie de 95ha, ce qui n'est évidement pas bien grand mais à l'échelle d'un pays où les terrils sont les seules montagnes :wink: A nouveau un lieu touristique. La terrasse de la cafétéria est bondée.
cmine9.jpg
cmine9.jpg (175.57 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 11:45:40
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 09:45
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1300 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
cmine11.jpg
cmine11.jpg (149.31 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 12:41:25
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 10:41
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1000 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
cmine10.jpg
cmine10.jpg (132.54 Kio) Consulté 549 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2020:07:12 12:42:24
Image taken on :
dim. 12 juil. 2020 10:42
Focus length :
5.1 mm
Shutter speed :
1/1600 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
125
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX3
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Au retour 150 km et une jolie ballade.
Dernière modification par pimou le lun. 13 juil. 2020 15:03, modifié 1 fois.


Avatar de l’utilisateur

Ravélo Bernard
Membre actif
Membre actif
Messages : 413
Inscription : ven. 23 févr. 2018 18:18
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Âge : 60
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Ravélo Bernard »

Salut Pimou.

Joli reportage

C'est vrai que le "Limbourg", à cheval entre la Flandre et les "Pays-Bas" est une belle région pour faire du vélo.
pimou a écrit : dim. 12 juil. 2020 21:33La suite du trajet traverse un joli arboretum, rencontre un chemin qui traverse un étang !,
Ça, c'est pas le truc à Bokrijk ?


Ravélo Bernard
Image
Membre de la FFBC
Membre du GRACQ
Mon site : Peuples Cavaliers
Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 205
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: [2020] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par pimou »

Ravélo Rando a écrit : lun. 13 juil. 2020 07:27 Ça, c'est pas le truc à Bokrijk ?
Salut Ravélo Rando,
Oui, j'ai croisé ce chemin en longeant le domaine de Bokrijk. J'apprécie et découvre cette jolie région à portée de mes roues. Elle s'est auto-proclamée "paradis du vélo" mais je le confirme !



Répondre