Aide choix velo gravel

Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2243
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par AngstromCyclo » ven. 18 mai 2018 06:51

loz a écrit :
jeu. 17 mai 2018 21:32
il suffit que la roue bouge un peu pour que le disque se mette à frotter.
Sur un vélo de route/gravel, une roue avec serrage rapide correctement serrée ne bouge pas. Point barre. Si le vélo est correctement monté, le disque ne frotte pas non plus. Donc super, si on entend un frottement sur un disque, on sait que la roue est mal montée. On s'arrête 30 secondes et on la remet en place. Et voilà! :bravo_double

Le serrage rapide (SR) a été inventé il y a 40 ou 50 ans [Edit 90 ans]. Ca se saurait si les roues "bougeaient".

Comme le dit justement "Patrick" (des Vélos de Patrick), le problème du SR est que beaucoup de gens ne savent pas comment serrer correctement leurs roues.

Donc la résolution du problème posé n'est pas de changer de design mais d'éduquer les gens sur la bonne manière de fermer un serrage rapide, voire de le remplacer par des écrous, pas de changer de design qui:
1) est plus cher
2) rend plus difficile et lent le montage/démontage des roues
2) est plus lourd (alors que les couraillons investissent déjà des sommes folles pour chasser les grammes)
3) rend cadres et roues incompatibles avec l'existant mais aussi, très souvent car il n'y a pas de standard, avec d'autres roues à axe traversant
4) rendra obsolète un vélo avec axes traversants beaucoup plus vite. Comme ce sont des parties de cadre, c'est tout le vélo qui est obsolète
5) renchérit toutes les pièces car l'augmentation des références augmentent nécessairement les coûts

J'ai fait hier soir qq recherches à l'arrache sur Internet. Il n'y a pas que moi qui trouve que c'est une idée des fabricants pour leur seul intérêt. Plusieurs sites qui vivent de la "course aux armements" et de la pub des fabricants conviennent que l'intérêt pour le cycliste de l'axe traversant pour les vélos à fourche rigide est discutable.

Par contre, j'ai appris que ce qui se dit dans le "milieu", c'est que les accidents dus à une faute du cycliste mais suite auxquels les avocats aux Etats-Unis se retournent vers les fabricants qui est une motivation pour ces derniers de pousser vers l'adoption des axes traversants.

Ceci confirme l'importance de savoir comment bien serrer et pour les bricoleurs de savoir bien monter une roue. Je vous rassure, il n'y a pas besoin d'être un ingénieur en mécanique pour y arriver.
Remarque: il y a d'autres pièces dont le mauvais montage et/ou mauvais entretien expose le cycliste à de graves conséquences en cas de problème: la potence et le cintre notamment.

J'ai appris hier que l'invention des axes traversants sur VTT résulte de vrais problèmes posés par la fourche télescopique associée aux freins à disques, résultant de l'indépendance dans le débattement des 2 pistons dans les fourreaux conjuguée à l'asymétrie du freinage sur disque. L'axe traversant apporte un moyen de rigidifier l'ensemble alors que les contraintes en DH deviennent tout simplement faramineuses.

En vélo de route, on n'a pas de fourche télescopique et pas du tout, mais pas du tout les mêmes contraintes que dans les disciplines extrêmes du VTT (le serrage rapide n'est même pas un problème pour 99% des pratiquants du VTT).

Donc si avec tout ça, vous trouvez que c'est une bonne idée de choisir un axe traversant pour votre vélo de route, pas de soucis, allez-y. J'espère juste qu'il n'y aura pas trop de gens comme vous pour que cette mauvaise idée soit abandonnée rapidement, avant de créer le bazar et une énième profusion de standards dans un secteur qui en a déjà trop.

Je persiste et signe. la vraie raison qui pousse certains à choisir les axes traversants (notamment les fabricants et les cadreurs comme Caminade qui se spécialise dans le gravel), c'est la différentiation. Pour les vendeurs, ils ont absolument besoin de se démarquer. Ils développent des "éléments de langage" techniques pour donner du rationnel derrière cette stratégie marketing. Ils s'adressent à un marché qui lui aussi est en recherche de moyens de s'identifier" comme étant "à part", donc ils ont un intérêt partagé à diffuser des argumentaires rationalisant leurs choix, et pour eux, le prix n'est pas un problème, bien au contraire. C'est un moyen comme un autre (très fréquent aujourd'hui en marketing), pour faire en sorte que les gens se sentent "différents" et surtout pas mélangés à "la plèbe"(au sens figuré, bien sûr, dans le cadre du vélo gravel; mais regardez bien les pubs et l'iconographie développée autour du gravel; il y a un désir de présenter l'activité comme une contre-culture que les seuls initiés comprennent).
Dernière modification par AngstromCyclo le ven. 18 mai 2018 08:55, modifié 1 fois.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

Ravélo Rando
Membre actif
Membre actif
Messages : 239
Inscription : ven. 23 févr. 2018 18:18
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par Ravélo Rando » ven. 18 mai 2018 07:12

Re
loz a écrit :
jeu. 17 mai 2018 21:32
il suffit que la roue bouge un peu pour que le disque se mette à frotter.
AngstromCyclo a écrit :
ven. 18 mai 2018 06:51
Sur un vélo de route/gravel, une roue avec serrage rapide correctement serrée ne bouge pas. Point barre. Si le vélo est correctement monté, le disque ne frotte pas non plus. Donc super, si on entend un frottement sur un disque, on sait que la roue est mal montée. On s'arrête 30 secondes et on la remet en place. Et voilà! :bravo_double
+1 avec AngstromCyclo. Je n'ai pas de problème avec le serrage de mes roues et en effet, ce n'est pas très compliqué de monter ses roues correctement ,que ce soit avec des freins ordinaires ou à disque (mon vélo est à frein à disque).

Et pour info, mon vélo n'est pas équipé d'axes transversant.

Bien à tous.


Ravélo Rando
Image
Membre de la FFBC
Membre du GRACQ
Mes sites :
Peuples Cavaliers ou Ravélo Rando

Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2243
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par AngstromCyclo » ven. 18 mai 2018 07:51

mpl75 a écrit :
jeu. 17 mai 2018 13:59
https://www.muzarde.com/randonneuse-gra ... e-en-650b/

Fabriqué par l'auteur sans axe traversant. Avec un cadre de récup.
Et le Monsieur, c'est pas un rigolo de la pédale. Il roule.
L'industrie de cycle a comme principal objectif de créer des nouveautés capables de générer un marché du renouvellement des vélos complets. L'axe traversant pour vélos de route est idéal pour eux, pas pour les consommateurs.
Avant t'avais un vélo pour la vie.
Pour le moins, pour un temps non négligeable.
Maintenant le mieux est d'en changer le plus souvent possible.
Le mieux : pas pour le cyclo ! Pour le business.
Il faut donc justifier çà.
L'acier c'était ringard.
On y revient y compris pour le Gravel. Regardez certaines marques...
Mais bien sûr le coût et démultiplié, dame !
" C'est un Gravel, monsieur, et... en acier !"
Ceux qui ont compris, se remontent tout çà à leur sauce avec des cadres anciens d'excellente facture, trouvé à vil prix,
loin d'être en fin de vie, malgré l'âge apparent du produit. Mais bien sûr sans les marquages actuels...
Je vous ai mis un lien d'un garçon qui se concocte des montures "au top pour lui". L'essentiel.
La frime, la nouveauté, les marques : foutaise.
Celui qui me "démontrera scientifiquement et de façon quantifiable ayant un sens (pas quelques secondes ou micro watt)"
qu'il roule mieux je suis prêt à tester sa monture. Pas sur 100 bornes sur 10000.
M'étonnerait que les chiffres différentiels soient impressionnants.
+1

Mais ça ne veut pas dire que je ne trouve pas intéressant a recherche d'améliorations. Il y a des nouveaux vélos, notamment gravel, qui sont très intéressants.
Par exemple, je trouve que les freins à disque sont un vrai progrès. D'ailleurs le vélo de Monsieur que tu cites l'a adopté sur ce vélo.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2243
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par AngstromCyclo » ven. 18 mai 2018 08:35

papounet a écrit :
jeu. 17 mai 2018 21:18
J'avais justement 27 ans quand j'ai choisi un velo qui passe presque partout, même avec des bagages. Ok, ca m'a coûté cher, mais il roule encore et je n'ai jamais eu envie d'en changer alors qu'il va tranquillement sur ses 40 ans...
J'ai maintenant ce qu'on pourrait appeler un ''gravel'' en acier, avec des accessoires qui brillent...
Cadre tout reynolds 531 roues 650b, selle idéale 90 (en cuir), garde- boue, portes-bagages démontables et un look vintage à faire blêmir tout connaisseur. Bien sûr il faut savoir s'accommoder d'un triple plateaux et de cinq pignons à l'arrière. Mais il fonctionne comme ... Une machine à coudre ! (Clin d'oeil un peu lourdingue)
Si les accélérations ne sont pas époustouflantes c'est surtout dû à mes jambes et à mon souffle.
Je sais que les occasions ne courent pas les rues, mais si tu trouve une randonneuse (c'est comme ca qu'on appelait ces machines) d'un artisan des années 70 à 90, elle répondra sûrement à tes besoins.
Sinon, gagne au loto et va te faire faire un joli velo chez Singer... Il t'en coutera entre 5000 et 10000 € . Mais comme tu n'en voudra plus d'autre ensuite, l'investissement est intéressant !

En moins cher mais sans doute très bien aussi il y a les randonneuses de la Confrérie des 650 !
Papounet,
Le temps passe. A 27 ans, tu n'aurais pas mis le prix que tu as mis dans ta Singer pour acheter un vélo de 1930, fût-il fabriqué par un artisan renommé.
Tu as gardé ce vélo qui te convient parfaitement et qui roule encore, non pas parce qu'un vélo moins cher aurait flanché nécessairement, mais parce que tu tu en as pris soin (et que les composants choisis étaient solides). L'ayant payé cher, tu a rationalisé ta dépense en te disant que ce serait un vélo "pour la vie" et tu as fait ce qu'il fallait pour qu'il reste en excellent état. Tout est parfait car tu es manifestement content de ton choix (et en plus, avec un Singer, tu as un vélo qui garde voire augmente sa valeur).

Mais soyons honnête, tu as fait ce choix de "l'exclusivité" de cette marque comme d'autres aujourd'hui de 27 ans font le choix de "l'exclusivité" de marques plus modernes. Aujourd'hui les aficionados de certaines marques se reconnaissent entre eux comme ceux qui roulaient en Singer ou Herse se reconnaissaient dans des semaines fédérales de la FFCT. Les discussions autour des mérites de telle ou telle machine se faisaient dans les cercles cyclotouristes, avec leur élite brevetée de toutes part, une hiérarchie non-dite, comme aujourd'hui ça se fait sur les réseaux sociaux et dans des manifestations comme les "great divide" etc.

Ton expérience est intéressante, mais pas forcément pour recommander à un jeune de 27 ans de faire le choix du même vélo que toi il a 40 ans.
La lumière qui en ressort peut servir à faire un choix éclairé en 2018 en gardant les principes de ce choix et en l'appliquant à l'offre disponible aujourd'hui.

1) le prix d'un vélo fait partie de ce que représente le vélo pour toi et influence ce que tu en fais
2) Si on fait les bons choix technique (en évitant les modes passagères) on peut garder un vélo toute sa vie (en changeant qq composants et les pièces d'usure, évidemment) et on en tire une forme de satisfaction de ne pas participer à la société de consommation, de l'ère du jetable. Le vélo de Papounet fonctionne aussi bien que lorsqu'il était neuf et le plaisir de rouler dessus n'est pas indexé sur ce qui se fait ailleurs
3) Dans le vélo il y a l'objet, et il y a ce qu'il représente et c'est souvent lié à un groupe auquel on souhaite se rattacher (avec des formes différentes aujourd'hui). Le marketing joue à fond là-dessus mais derrière il y a des sentiments humains qu'il faut à mon avis reconnaitre et assumer. Si on le fait, il n'y a pas besoin de se justifier. Par contre, quand on veut tout rationaliser techniquement, là il faut pouvoir justifier.
4) les marques réputées et un peu exclusives gardent en général une cote sur l'occasion supérieure aux vélos de qualité comparable non réputés et moins connus

Néanmoins, et pour finir, je pense qu'il faut aussi accepter que certaines choses demeurent (on trouve plus facilement dans le commerce des vélos dérivés de la compétition que taillés pour le cyclotourisme) et d'autres ont changé:
- les pratiques se sont diversifiées depuis l'apparition du VTT, plusieurs formes de loisirs cyclistes sont apparues. On est susceptible d'évoluer dans sa pratique au fil du temps et aussi d'en pratiquer plsueirs en alternance. Donc choisir LE vélo qu'on gardera toute sa vie n'est pas forcément un calcul aussi bon.
- le savoir, grâce à internet est diffusé à tous ceux qui le cherchent. Les vélocistes sont, selon ma propre expérience et évidemment avec des variations, moins connaisseurs que les passionnés. Ca n'était pas le cas. Quand on achetait une Singer à l'époque, on avait affaire à un gourou qui en savait un rayon (pardon pour le jeu de mot facile). Ca n'est plus le cas aujourd'hui.

Pas sûr que tout ça te soit très utile pour choisir ton vélo gravel mais bon, les forums sont aussi fait pour échanger et partager les points de vue. :wink:


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 681
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par papounet » ven. 18 mai 2018 10:26

Tu as tout à fait raison, je suis un vieux schnock et j'assume ! :vieux :parigot

Toutefois, notre ami pourrait jeter un oeil sur le velo de la Confrérie des 650, si le look de la be te ne lui convient pas il pourra s'inspirer des accessoires qui ont été choisis par des randonneur : exigence de coût, fiabilité et facilité d'utilisation..


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »

Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2243
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par AngstromCyclo » ven. 18 mai 2018 10:41

papounet a écrit :
ven. 18 mai 2018 10:26
Tu as tout à fait raison, je suis un vieux schnock et j'assume ! :parigot
Peut-être un peu moins vieux que toi, je reconnais que j'ai changé au fil des années et que je trouve sain que mes enfants (dont l'aîné a 27 ans) ont un regard différent du mien sur pas mal de choses (bon, c'est vrai, certaines autres je trouve qu'ils font fausse route).

Je dois être entrain de devenir un vieux schnock aussi finalement!! :vieux

Allez, j'assume aussi... :wink:


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

mpl75
R.I.P.
R.I.P.
Messages : 526
Inscription : lun. 27 juil. 2015 23:29
Localisation : Nord Isère
Âge : 71
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par mpl75 » ven. 18 mai 2018 17:57

AngstromCyclo a écrit :
ven. 18 mai 2018 07:51

Par exemple, je trouve que les freins à disque sont un vrai progrès. D'ailleurs le vélo de Monsieur que tu cites l'a adopté sur ce vélo.
C'est ce que je voulais mettre en valeur
vieux schnock
Y a un Club ?


____________________________________
Flo dit Dudu - N° 91 Confrérie des Fêlés du Grand Colombier
"L'accident vasculaire n'arrive pas qu'aux autres.La preuve : ma pomme"

Image

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4744
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par CYCLOHC » ven. 18 mai 2018 18:32

Bonsoir,

Je roule alternativement sur trois Bicyclettes différentes (je l'ai déjà suffisamment radoté :vieux ) :
-CR20 SCOTT Carbone route (très-très)modifié par moi-même. Freins sur jante, usage randos-journée, léger, longue distance avec dénivellation. L'efficacité est largement suffisante, même à grande vitesse. Mais, si descente de col, route mouillée....très nette perte d'efficacité, usure accrue des patins.
-Semi-Rigide XCountry alu, freins hydrauliques à disques : vélo de voyage, étape idem ou presque. Freins à disques Avid Juicy...incomparable efficacité de freinage et de souplesse. Inconvénient majeur : usure rapide des plaquettes (en avoir toujours un lot de rechange dans les sacoches car, lorsque c'est usé, c'est immédiat bruit de ferraille, perte totale d'efficacité, entame rapide du disque. Axe serrage rapide standard : parfois petit problème de centrage pouvant faire chanter les plaquettes, mais facilement recentré.
-VAE SCOTT tout suspendu. Pistes d'alpages, voire sentiers pentus. Evidemment : freins à disques Schimano efficacité redoutable, serrage axe transversant : plus aucun problème de centrage. De très loin la combinaison la plus efficace.

Hors de question de rejeter l'efficacité de ces nouvelles techniques pour moi. Je déplore simplement que, en effet, les constructeurs modifient incessamment leurs standards pour pousser à la consommation.
Jusqu'à présent, je dois bien reconnaitre que cela ne me gênait que très peu car, vu la pratique, je change mon matos fréquemment.

Je n'abonde absolument pas dans la civilisation du "jetable" mais, à remplacer telle ou telle pièce puis telle autre quelques mois plus tard...je préfère repartir sur du neuf. Toutefois, mon 8XC de voyage a quand-même neuf ans, quelques dizaines de milliers de kilomètres d'usage à lui tout seul, sur une majorité de routes de montagne dont près de vingt mille avec sacoches...Il va très bien, merci pour lui.

...Mais, je suis quand-même un vieux schnock !! :lol: :lol:


Sans cap, tous les vents sont contraires....


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2167
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par vaber » sam. 19 mai 2018 07:48

mpl75 a écrit :
ven. 18 mai 2018 17:57
vieux schnock
Y a un Club ?
Et il y a même une section 650b/triple plateau :diablotin :wink:


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...


loz
Vétéran
Vétéran
Messages : 1533
Inscription : lun. 20 nov. 2006 00:35
Localisation : Grenoble
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par loz » sam. 19 mai 2018 21:54

J'ai deux vélos qui me posent problème avec mes serrages rapides (version à visser) :
Un vélo de route alu, la roue arrière se désaxe régulièrement. Le pneu vient frotter la base gauche. Il me semble que j'avais le même problème avec un serrage rapide classique.
Mon velo cargo à disques (non suspendu mais avec des contraintes liées au poids, parfois plus de 150kg roulant en descente de col).



Avatar de l’utilisateur

mpl75
R.I.P.
R.I.P.
Messages : 526
Inscription : lun. 27 juil. 2015 23:29
Localisation : Nord Isère
Âge : 71
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par mpl75 » sam. 19 mai 2018 22:30



____________________________________
Flo dit Dudu - N° 91 Confrérie des Fêlés du Grand Colombier
"L'accident vasculaire n'arrive pas qu'aux autres.La preuve : ma pomme"

Image

Avatar de l’utilisateur

mpl75
R.I.P.
R.I.P.
Messages : 526
Inscription : lun. 27 juil. 2015 23:29
Localisation : Nord Isère
Âge : 71
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par mpl75 » mar. 22 mai 2018 20:23

Alors ce Pbm de Décentrage ?
Le pneu vient frotter la base gauche.
Solutionné ?


____________________________________
Flo dit Dudu - N° 91 Confrérie des Fêlés du Grand Colombier
"L'accident vasculaire n'arrive pas qu'aux autres.La preuve : ma pomme"

Image

Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2243
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par AngstromCyclo » mar. 22 mai 2018 21:56

loz a écrit :
sam. 19 mai 2018 21:54
J'ai deux vélos qui me posent problème avec mes serrages rapides (version à visser) :
Un vélo de route alu, la roue arrière se désaxe régulièrement. Le pneu vient frotter la base gauche. Il me semble que j'avais le même problème avec un serrage rapide classique.
Mon velo cargo à disques (non suspendu mais avec des contraintes liées au poids, parfois plus de 150kg roulant en descente de col).
Je viens de voir ce post.

ATTENTION!!


Les serrages dits "anti-vols comme ceux que tu mets en lien ne sont pas à proprement parler des attaches rapides.
Pourquoi?
1) il ne sont pas rapides :jesors:
2) plus sérieusement, s'ils utilisent une tige filetée et un axe creux, il ne reprennent pas du tout le principe du système original inventé par Capagnolo qui fait sa sécurité: l'application d'un couple de serrage par le levier qui met la tige interne en tension. C'est cette tension très élevée qui permet la solidarité roue/fourche.
En effet, le système par serrage avec clé hexa fonctionne plus comme un écrou classique. Le serrage se fait par le pas de vis. Or dès que le contact est établi entre la roue et la fourche, un frottement va s'opposer au serrage. Ce frottement est sensé être atténué par le dispositif interne, mais il existe néanmoins. La résistance au frottement grandit évidemment avec le couple de serrage.
De plus, compte tenu de la taille de la clé hexa requise, tu vas utiliser une clé très petite et il ne sera pas possible de serrer avec un couple assez élevé pour même approcher la solidité d'une fixation par attache rapide traditionnelle réglée correctement.

J'utilise moi-même le même dispositif donc je le connais mais je n'ai pas de freins à disque.
Perso, je n'utiliserais pas ce système sur le vélo chargé avec freins à disque comme tu le fais.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo


loz
Vétéran
Vétéran
Messages : 1533
Inscription : lun. 20 nov. 2006 00:35
Localisation : Grenoble
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par loz » mer. 23 mai 2018 21:56

Petits détails : l'axe n'est pas creux, et j'arrive à serrer au max (je sens que si je fais plus loin j'arrache les filets).
Mais ok, je réessaierai des serrages rapides.



Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2243
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Aide choix velo gravel

Message par AngstromCyclo » jeu. 24 mai 2018 09:13

loz a écrit :
mer. 23 mai 2018 21:56
Petits détails : l'axe n'est pas creux, et j'arrive à serrer au max (je sens que si je fais plus loin j'arrache les filets).
Mais ok, je réessaierai des serrages rapides.
Je me suis mal exprimé. La tige de l'attache anti-vol passe dans l'axe creux du moyeux, à la place de l'attache rapide.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité