Fondamentaux du VAE

Dédié au Vélo à Assistance Electrique
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.

Topic author
Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Fondamentaux du VAE

Message par Tristan » mar. 19 janv. 2016 10:06

Bonjour à tous !

je me permets d'attirer votre attention sur un problème important du VAE que je n'ai pas vu discuter dans ce site.

Et qui me paraît fondamental.

J'ai 4 ans de pratiques régulières de VAE, et j'en suis satisfait, mais :


" Une batterie de VAE, coute cher ( jusqu'à plus de 900 euros), PERDS DE SA PUISSANCE AU FIL DU TEMPS, UTILISE ou NON

et doit être renouvelé ! ( environ entre trois et 5 ans).

Si on veut faire de la grande randonnée, ou encore pire des voyages, il faut une seconde batterie, pour avoir de la grande autonomie.

La seconde sera tout aussi usé que la première, même si on ne s'en sert pas.

Donc un VAE, peut vite atteindre le prix d'une voiture d'occasion !

Comme le fana de VAE, préfère le vélo assisté à la voiture, c'est un SAINT HOMME forcément.
------

Mis à part cette boutade, la partie vélo est identique mais renforcée.
Les moteurs sont au point depuis longtemps.


----------

Faites attention aux arguments des vendeurs, qui vont vous dire, par exemple, qu'une batterie tient 50 000 km.
En fait ils multiplient la distance maximale théorique (100 km) par le nombre de recharges possibles pour la batterie, soit 500.

500 * 100 = 50 000 km

le tour est joué.

En fait, on n'attends jamais d'avoir déchargé totalement, car on prends le risque de pédaler sur un chameau lourd comme du plomb.
L'indicateur de "reste de charge" n'a rien avoir avec l'indicateur d'un réservoir d'essence qui est un simple flotteur (donc très précis).
Ici, l'indicateur c'est du genre : bon vous pouvez encore faire 20 km, mais il faut que la température ne baisse pas trop, que la prochaine cote ne soit pas plus longue que 2.3 km et que le vent soit inférieur à 12.7 km/h...
l'indicateur est vraiment un indicateur ! un a peu près, dont on se méfie !

Et la distance franchissable calculé par les constructeurs, c'est toujours théorique : il fait bon, y a pas de vent, des petites cotes, on s'arrête pas (pas de relances)...

donc si on vous dit 100 compter plutôt 60 en terrain vrai et une batterie en l'état (elle ne sera neuve que le jour de l'achat - en encore, elle est peut être resté en stock une année, avant que vous l'achetiez !). (mais vous pouvez faire plus en "bon" jour, gardez votre optimisme.)
Compter une perte naturelle de batterie de 10 % par an, ceci est une moyenne que j'ai trouvé dans un magazine de consommateurs.
Certaines batteries s'usent moins.... mais sont plus chers.

Et bien sûr les vendeurs minimiseront l'usure et vous traiterons de "pessimiste"

------
Donc, pour moi, le VAE est un produit cher, plus fragile, avec des réparations plus coûteuses, et surtout le "problème des batteries" comme je l'ai expliqué.

mais si on a les moyens, qu'on aime le vélo comme ici, et que l'on ne peut pas s'en passer, alors on y va sans hésiter !

j'espère vous avoir bien éclairer, sur ce que j'appelle les fondamentaux du VAE :

Cette foutue batterie, qui coûte cher, qu'il faut renouveler assez souvent et qu'on ne sait jamais combien il reste d'autonomie.

Bien véloassistement !


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac

Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1668
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 83
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par albina » mar. 19 janv. 2016 10:59

Oui ben on est un peu comme pour les bagnoles...
Entre la consommation donnée par les constructeurs/vendeurs et celle de tous les jours, il y a une sacrée marge.
Sujet très actuel en ce moment, VW, Renault... qui seront les prochains ?

Ceci dit, un VAE ne sera jamais aussi cher ni aussi polluant qu'une voiture.

Justement ce matin à la radio, il est question des batteries (en général, pas seulement VAE) et de leur production, impliquant de l'extraction de minerais par des enfants :(
Ce monde est décidément bien compliqué.


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4772
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par CYCLOHC » mar. 19 janv. 2016 18:17

albina a écrit : Justement ce matin à la radio, il est question des batteries (en général, pas seulement VAE) et de leur production, impliquant de l'extraction de minerais par des enfants :(
Ce monde est décidément bien compliqué.
Ben oui, et c'est bien là un des gros problèmes déjà évoqué !...L'écologie (tant exploitée pour la vente) et le respect de l'humain sont bien loin du compte !


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

claude19
Membre actif
Membre actif
Messages : 409
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 73
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par claude19 » ven. 22 janv. 2016 18:09

S'il n'y avais que le problème des batteries (pour le travail des enfants) et la fabrication des vêtements !!! et pas mal d'autres choses................................



Avatar de l’utilisateur

claude19
Membre actif
Membre actif
Messages : 409
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 73
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par claude19 » ven. 22 janv. 2016 18:21

Pour la rentabilité d'un VAE pas tout à fait d'accord sur l'analyse :

J'ai supprimé une voiture qui me revenait par an si on compte la décote , l'assurance, les réparations/entretiens , le carburant sur la base d'environ
15000kms/an ça me revenait à environ 3000 €/an.
S'il faut changer une batterie au bout de 3 ans et encore ce n'est pas certain et même le moteur ça me revient à :
la batterie 36v 116 Ah = 700€ et avec une charge je fais 120 kms 80% de consommé.
Le moteur remplacé par un neuf : 600 €
Total au bout de 3 ans : 1300 €
pour l’électricité que je n'ai pas compté par an estimation : 150€

et en plus je fais du sport gratis :mrgreen:
Pas de perte de point, pas de parkmetre ni de problème pour stationner en ville et de plus en plus on peut prendre les sens interdit :vieux

La voiture = 12000€ pour 3 ans et je pollue avec mon vieux diesel. :yikes




Topic author
Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par Tristan » mer. 27 janv. 2016 15:50

Il faut comparer ce qui est comparable.

Un VAE ne fait pas le même usage qu'une voiture !

Ma mère qui a 91 ans, je ne peux pas la mettre dans une sacoche de vélo !
Même pas une remorque de vélo !

Mais, on peux effectivement s'amuser à comparer tout ce qu'on veut : je vends ma voiture , j'achète un planeur, quel est le plus rentable, par exemple ?

mais, blague dans le coin, on peut sans vouloir offenser quiconque, considérer que son VAE est sa "deuxième" voiture ou sa première ?

Mais de toute façon, cela n'entache pas ma remarque sur les fondamentaux du VAE. je veux dire qu'on oublie trop souvent qu' au moment de l'achat qu'une batterie ça s'use même si on ne s'en sert pas. ça coûte cher, on ne sait pas au juste combien il reste et il faudra penser à en changer.

Pour une voiture, tout le monde connaît les inconvénients...

Bien amicalement !


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac

Avatar de l’utilisateur

claude19
Membre actif
Membre actif
Messages : 409
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 73
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par claude19 » jeu. 28 janv. 2016 09:39

Tous les moyens de déplacements ont un coût , même se déplacer simplement à pied...... :mrgreen: :trinque

De plus je me suis certainement mal expliqué dans ma comparaison, je pensai surtout à ceux qui vont travailler "velotaf"
à une petite distance voir déplacement en agglomération de quelques centaines de mètres pour aller chercher leur pain ou journal..
Ils préfèrent la voiture. Vivement qu'un centre ville soit interdit aux 4 roues comme cette ville "test" en Espagne du nord-est , je ne me souviens
plus du nom (haleizmer me guette :vieux :confus ) et dont les habitants et commerce se réjouissent.

Et pour moi le VAE fait le même usage qu'une voiture il suffit de vouloir. Si je dois faire une grande distance il y a les transports en commun (train, autocar...) ou la location d'une voiture. Je précise que dans ma région je suis très mal loti pour les transports en commun, mais c'est un choix et je m'adapte. Je suis en train de m'équiper avec un panneau solaire sur la remorque, de cette façon je serai totalement autonome et je n'aurai pas besoin de Mr.edf pour les recharges :mrgreen:




Topic author
Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par Tristan » lun. 1 févr. 2016 18:13

Bonjour Claude, j'ai bien compris ton message.

il est tout à fait possible d'utiliser son VAE en tant que deuxième voiture.

Mais cela reste un cas particulier d'usage.

Et la comparaison est douteuse, c'est celle qu'utilise les marchands de VAE, pour les vendre.

C'est toujours moins cher que, plus rentable, plus économique, que...

je me souviens au Ministère où je travaillais, les gars qui avaient leur brevet de pilote (et ils étaient nombreux à l'époque) allaient chercher des Huitres en avion (militaire) à Arcachon, revenait le soir avec des bourriches pleines, et ils étaient payés en plus pour avoir fait leurs heures de vol !

dans ce cas l'avion est vraiment économique !

Bon, j'enrage je n'avais pas mon brevet de pilote !

-----------

Je te félicite pour utiliser ton VAE comme moyen de transport, si cela te suffit.



Moi je vais m'en racheter un autre haut de gamme , avec un moyeu Rohloff, pour avoir de petits développements et un entretien réduit. Si je prends l'option avec deuxième batterie, il me faudra environ 5000 euros, c'est à dire le prix d'une voiture d'occasion je pense.

Donc je peux faire cette comparaison, si je voulais...

mais tel n'est pas mon but.

Je voulais dans ce sujet bien attirer l'attention des acquéreurs ou utilisateurs sur ce que je crois être fondamental, et un peu laissé de côté, sur les VAE (autre que -pour ou contre, usage comme ci, comme ça)
A savoir le big problème des batteries !

Question : les panneaux solaires pour recharger la batterie, combien ça coûte, combien ça dure, est-ce bien adapté au mode de charge de batterie de vélo (charge en continue ?) .
Ce serait intéressant peut-être de lancer un débat là-dessus ?

Bien amicalement

Ps : que signifie exactement vélotaf ? Vélo Travail à Faire ? je suppose qu'il s'agit d'aller au travail en vélo !
Il parait que VAE c'est aussi pédélec


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac

Avatar de l’utilisateur

claude19
Membre actif
Membre actif
Messages : 409
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 73
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par claude19 » lun. 1 févr. 2016 19:01

Tristan a écrit :Bonjour Claude, j'ai bien compris ton message.
Question : les panneaux solaires pour recharger la batterie, combien ça coûte, combien ça dure, est-ce bien adapté au mode de charge de batterie de vélo (charge en continue ?) .
Ce serait intéressant peut-être de lancer un débat là-dessus ?

Bien amicalement

Ps : que signifie exactement vélotaf ? Vélo Travail à Faire ? je suppose qu'il s'agit d'aller au travail en vélo !
Il parait que VAE c'est aussi pédélec
"Velotaf" c'est bien le vélo pour aller au boulot
Mais moi je ne travaille plus c'est donc "veloravitaillement" et "velobalade" ou veloplaisir" :mrgreen:

Pour les panneaux solaire , je me suis équipé avec un panneau de 100Wc qui doit être largement suffisant pour recharger une batterie de 16Ah soit 576 watt , vide à 80% soit une consommation de 460 watt pour une production environ 400/500 wh/jour , mais ça c'est la théorie je verrai dans la pratique.

La charge est régulé par un chargeur solaire mppt.
Il y a déjà une bonne expérience avec le "SUNTRIP".

Pour le prix j'ai eu la chance de trouver un panneau souple d'occasion qui a 2 ans de 1kg900 ,
plus léger qu'un panneau "d'habitation" autour de 8/10 kgs :yikes
le rechargeur solaire mppt c'est environ 180€ le panneau d'occas 200€

Là c'est certain je ne parle pas rentabilité :mrgreen: mais je veux être autonome , ne pas être tributaire d'une prise edf....
J'ai peut-être tord , la fiabilité je verrai dans le temps.....
Je ne manquerai pas de vous indiquer la suite de mon expérience, surtout cet été je dois faire de mon domicile à Saint Jacques de Compostelle en aller et retour soit environ 2800 kms. Du moins je vais essayer d'aller jusqu'au bout si ça ne va pas je fais demi-tour :mrgreen:
Si je n'avais pas l'assistance je serai incapable de faire ce genre de balade .

PS. je convient de ton analyse que le VAE revient cher....si j'additionne la somme que j'ai mis dans ce vélo/remorque/vae :yikes

Une photo de mon "camion" je roule à environ 15km/h voir 20 dans les bonnes situations j'ai le temps de prendre des photos :
_MG_1284web.jpg
_MG_1284web.jpg (161.9 Kio) Consulté 2552 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2016:01:28 16:01:31
Image taken on :
jeu. 28 janv. 2016 15:01
Focus length :
18 mm
Shutter speed :
1/20 Sec
F-number :
f/16
ISO speed rating :
200
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon EOS 70D
Exposure program :
Aperture priority
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern




Topic author
Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par Tristan » lun. 8 févr. 2016 08:12

Bonjour,
Claude, si je ne m'abuse ton bel engin doit bien revenir dans les 5 000 euros facile , sacoches ortlieb comprises !
Du strict point de vue économique, mieux vaut acheter une mobylette avec une remorque .

Mais je te comprends ton engin Martien est fabuleux.
Tu n'as pas tort, tu fais ton choix, tout simplement.
Rouler à 15 kmh, jusqu'à 20 est la bonne vitesse pour "sentir" le panorama.
Je t'invite à ouvrir une rubrique sur ce site ou ailleurs où l'on pourra suivre ton périple.

Mon rêve, ce n'est pas le pèlerinage de Compostelle, c'est la traversée des Pyrénnées.

En attendant je fais un peu de trajet de la Loire à vélo, le canal d'Orléans et bien sûr ma région de Rambouillet.
a +
Velomicalement


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4772
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par CYCLOHC » lun. 8 févr. 2016 08:28

La position "vélo couché" de ton montage est bluffante :
J'ai rencontré, l'été dernier au Col de la Madeleine, des gars qui traversaient les Alpes sur ce type de vélo (sans l'assistance électrique, mais le même vélo), ils ont insisté pour que je m'assoie dessus et que j'essaye. La première sensation est très agréable.
Ils me disaient qu'ils n'avaient rien à cirer de la vitesse de grimpée, mais que par contre la perception du paysage était incomparable ; je veux bien les croire !
Voilà ici une autre approche du Cyclotourisme : Fais toi plaisir ! :bravo3


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

claude19
Membre actif
Membre actif
Messages : 409
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 73
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par claude19 » lun. 8 févr. 2016 10:27

Tristan a écrit :Bonjour,
Claude, si je ne m'abuse ton bel engin doit bien revenir dans les 5 000 euros facile , sacoches ortlieb comprises !
Du strict point de vue économique, mieux vaut acheter une mobylette avec une remorque .

Mais je te comprends ton engin Martien est fabuleux.
Tu n'as pas tort, tu fais ton choix, tout simplement.
Rouler à 15 kmh, jusqu'à 20 est la bonne vitesse pour "sentir" le panorama.

Velomicalement
Bonjour Tristan
Je pense que tu te moques un peu de moi :mrgreen: mobylette ??
tu rigoles là, viens me voir je te le confie pendant une journée tu verras si c'est une mobylette... :mrgreen:
La façon dont je l'utilise je l'ai déjà dit , si je n'appuie pas sur les pédales tu n'avances pas ,
l'assistance c'est uniquement une aide dans une montée. Si je devais l'employer en permanence
je préfèrerai avoir un scooter électrique sans pédales.
De plus le trike facilite grandement le contact, pour ça c'est génial.

Pour le prix tu es dans la vérité :yikes , mais je me fais plaisir,
c'est bien la seule distraction qui me reste avec la photo, ça aussi c'est de l'investissement dépenses :yikes .
Je suis en train de m'équiper de caméras pour mettre sur le trike , encore une idée un peu folle .

j'essaie de profiter de la vie et du temps qui me reste à ........etc..... :vieux

La Loire à vélo oui c'est un pur bonheur. La région de Rambouillet c'est chouette aussi, tu dois te régaler.
Pour Compostelle , cela fait un moment que j'ai envie de le faire, si j'arrive au bout,
si j'ai trop de difficultés je ferai 1/2 tour :mrgreen:

Quand je fais une grande sortie je rédige un compte-rendu, d'ailleurs il y en a un (tu l'as peut-être lu)
viewtopic.php?f=1&t=5208.
Sinon les sorties autour de chez moi , comme je tourne en rond je n'en parle pas.
J'ai fait une vidéo hier : https://www.youtube.com/watch?v=klcVIopEFYw
:trinque




Topic author
Tristan
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : sam. 26 déc. 2015 07:12
Âge : 68
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par Tristan » mer. 10 févr. 2016 19:08

Claude : quand je parle de comparaison (avec mobylette) c'est de prix.
uniquement de prix !
pas d'utilisation.

-------


Je vais lire ton périple Loire à vélo avec ton trike.

Ta vidéo sur youtub n'est plus accessible.

Donc, continue à te faire plaisir !

Aujourd'hui, grand beau, je suis parti faire 50 bornes, vent terrible.
suis crevé !

--------

J'ai déjà rencontré un fana de vélo, un peu esquinté comme moi, sa solution : un vélo normal avec un moteur dans la roue avant, et une remorque pliante avec dedans deux grosses batteries et son nécessaire pour coucher à l'hôtel. Il fait l'Ardéchoise chaque année. Son vélo lui coûte 6000 euros.
Faut avoir un bon budget !
Moi je vais m'acheter un autre vélo, marque vélo de ville, avec plein d'options et moyeu Rohloff : 4500 euros
et si je prends une deuxième batterie 900 euros de plus !
je vais commencer avec une seule.
je vais faire plein de choses cette année : le canal d'Orléans, la baie de Somme, une petite partie encore de la Loire à vélo, et de la montagne en Savoie !

---

A +

Ps : avec ton engin, tu peux faire Mars à vélo ! mais faudra emporter de l'oxygène !


« Flâner est une science. C’est la gastronomie de l’œil » Balzac

Avatar de l’utilisateur

claude19
Membre actif
Membre actif
Messages : 409
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 73
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par claude19 » mer. 10 févr. 2016 21:47

Tu as de bien belles balades de prévu.
L'essentiel est de se faire plaisir.




Velivelo37
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 9
Inscription : sam. 15 août 2015 09:40
Status : Hors-ligne

Re: Fondamentaux du VAE

Message par Velivelo37 » jeu. 11 févr. 2016 19:41

Je pense qu'il y'a une bonne dose de méconnaissance dans le sujet abordé.
Déjà une batterie ne coute pas jusqu'à plus de 900 euros comme il est dit puisqu'on est plus proche des 500 euros que des 900 euros. Sauf si bien sûr on a acheté un VAE de marque hollandaise qui ont des pièces détachées hors de prix pour les VAE.
Ensuite, on ne peut pas dire qu'un VAE a des réparations plus couteuses car comme il est dit le VAE est un vélo, les pneus sont les mêmes, les Chambres à air, patins de freins, étriers, cables, manettes de dérailleurs, c'est identique.
Ensuite, on ne peut pas non plus dire que les batteries font 3 à 5 ans, car en moyenne, les batteries font plus que 5 ans et tout dépend de son entretien (recharge régulière, t° extérieure...). On me dira que c'est peut-être contraignant mais c'est les mêmes batteries que sur nombres d'appareils électroniques pour lesquels on ne se pose pas de question et pour rappel, un Iphone coute plus cher qu'une batterie VAE.
L'autonomie des batteries est relative. Ben oui. Ca dépend des gens, de combien ils pèsent, à combien ils gonflent leur pneus et de leur trajet. On pourrait avoir la même discussion sur les chaines, les pneus et les patins de freins. Pour le même vélo, certains usent les pneus à vitesse grand v, où les chaines ou les patins de freins. Tout est très théorique, mais parfois loin de la pratique.
Ensuite, comparer le prix d'un VAE avec une voiture d'occasion revient à ce qu'on entend continuellement dans une boutique de vélos: 15 euros un pneu, c'est le prix de mon vélo. 30 euros un antivol U? c'est le prix de mon vélo. Cela dévalorise t-ol l'antivol ou le pneu?

Oui, le VAE remplace la 2ième voiture. C'est une tendance sociologique.



Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité