Conseil hydratation

Problème de santé, rééducation, conseils pratiques, alimentation,...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre

Topic author
mandalay
Membre
Membre
Messages : 27
Inscription : mer. 23 oct. 2013 18:09
Status : Hors-ligne

Conseil hydratation

Message par mandalay » mar. 24 juin 2014 09:08

Bonjour à tous,

Je suis assez sujet aux tendinites. Je viens d'en attraper une dernièrement lors d'une sortie vélo avec un dénivelé positif plutôt important pour moi : 1500 m.
Les 3 derniers km, j'ai commencé à sentir une douleur au genou. Douleur légère mais quand même bien présente. Du coup je préfère faire une pause de quelques jours avant de remonter sur ma monture.

Lors de cette sortie j'ai du boire environ 1 litre d'eau et un café. Peut être que je n'ai pas asse bu.

Je voulais savoir quelle quantité d'eau buviez vous lors de vos sorties vélos avant, pendant, après. Quelle quantité d'eau prenez vous les jours où vous ne faites pas de vélo?

Au plaisir de vous lire.



Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1461
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par Hristo » mar. 24 juin 2014 09:52

Je bois dans les deux litres d'eau par jour. Quand je sors en vélo je sors avec deux bidons de 600 ml et bois entre deux et quatre litres selon le dénivelé, la chaleur et la distance.


La paresse est un luxe abordable


cl19
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par cl19 » mar. 24 juin 2014 12:03

2/4 litres/jour oupssss...j'en suis loin :oops:
sur une sortie de 60/70 kms ,je ne bois que 1 voir 2 bidons maxi, et il m'arrive d"avoir aussi mal aux genoux ...




Sapaudia
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par Sapaudia » mar. 24 juin 2014 13:22

lors des sortie de juin ds le sud lure : 140 km (9 heures) par 34 °c claudio a bu (a compté 6 litres dont 2 l d'eau plate (beurk) , 3 litres de badoit, et 1 litre d'eau allongée de malt)

en roulant a présent claudio évite le malt et préfére la badoit ou boisson du même style

1 litre / heure par 30 ° c

mais malgré tt légère tendinite en arrivant persistant 7 jours
mais repos et ca semble passer

claudio



Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4646
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par CYCLOHC » ven. 27 juin 2014 09:23

Malgré la pub, ce site donne quelques principes essentiels :

http://www.powerade.fr/" rel="nofollow"

Pour ma part, l'été dans les cols, cela donne environ un bidon d'eau à l'heure. Avec remise à niveau systématique des deux bidons, par de l'eau fraîche, dès que 1/2 bidon est vidé : l'eau peut se faire rare sur certains parcours, et au bout d'une heure ou deux, avec la chaleur, le goût n'est pas top.

La bière, c'est à l'arrivée.... :wink: quoique, parfois !! :D


Sans cap, tous les vents sont contraires....


Topic author
mandalay
Membre
Membre
Messages : 27
Inscription : mer. 23 oct. 2013 18:09
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par mandalay » sam. 5 juil. 2014 13:08

Merci pour vos avis, effectivement je n'avais bu qu'un café avant de partir et un litre d'eau pour 3 heures d'efforts.




gratien
Membre actif
Membre actif
Messages : 146
Inscription : ven. 26 août 2016 15:56
Localisation : NICE
Âge : 55
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par gratien » dim. 28 août 2016 14:04

Presque hors sujet sur route (alors qu'en VTT il est plébiscité !) le camelbak...

Quel que soit le parcours et le moment de l'année, dès que je roule plus de quatre heures environ, j'ai mon camelbak... Je sais que très peu de cyclistes en portent car ils n'aiment pas avoir du poids dans le dos, or si le sac est bien étudié et bien ajusté on s'y habitue très vite et ça évite les problèmes surtout en plein été et dans les endroits sans possibilité de ravitailler (ça existe)...

Ayant roulé des années sans m'hydrater convenablement (500 ml...) j'ai constaté la différence au niveau perf et recup...

Mais ça se discute bien sûr...




pilpoil
Membre actif
Membre actif
Messages : 466
Inscription : ven. 10 oct. 2014 19:46
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par pilpoil » lun. 29 août 2016 10:55

salut
en randonnée la perf passe au second plan ,même si le camelback 'est un accessoire de confort adapté pour le VTT , mais en rando ,c'est plutôt emmerdant d'avoir ça sur le dos en permanence
mieux vaut prendre le temps de s'arrêter pour remplir ses bidons ; enfin c'est ma façon de voir !




AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1586
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par AngstromCyclo » lun. 29 août 2016 10:57

gratien a écrit :Presque hors sujet sur route (alors qu'en VTT il est plébiscité !) le camelbak...

...
Mais ça se discute bien sûr...
Je comprends la remarque ; elle est révélatrice.

C'est vrai qu'il existe une sorte de "règle" qui voudrait qu'un "vrai" cyclo ne porte rien sur son dos.
Je trouve cela idiot. Les temps ont changé ... et avec lui les sacs, les matières; enfin presque tout.
Le camelback (poche à eau) a un énorme avantage: il permet (et donc encourage) une hydratation régulière. Je n'en possède pas et je crois que c'est une erreur car dans les montées raides, je me suis souvent retenu de boire car l'exercice consistant à lâcher le guidon et se mettre en position de boire au bidon, puis d'avaler perturbe la respiration. Boire dans les moments de récupération n'est pas toujours une solution car cela peut créer des risques (mains indisponibles au pilotage et au freinage) et dans des montées de cols ces situations ne sont pas assez fréquentes pour une bonne fréquence d'hydratation.
Je pense donc essayer et probablement combiner les 2: bidon et poche à eau en la stockant dans une sacoche quand je n'en ai pas besoin.

Je pense que cet exemple illustre très bien une sujet que j'aborderai plus tard lorsque j'aurai un peu plus de temps: celui de l'évolution du cyclotourisme. Comment construire sur l'expérience longue de cette formidable activité en l'inscrivant dans la modernité? Accepter les vraies améliorations voire les innovations tout en gardant un esprit critique envers le marketing déguisé en innovation qui n'a qu'un objectif: faire vendre. Faire reconnaître l'expérience et le savoir faire français dans cette discipline sans tomber dans un chauvinisme. Il y a un équilibre à garder.

Précision: je roule sur une vielle randonneuse française, je préfère les porte bagage et les sacoches aux sac à dos. J'ai donc tous les attributs du cyclo "passéiste et romantique" comme j'ai déjà lu sur un forum. Je m'applique donc la remarque ci-dessus en commençant par moi-même. Que personne ne se sente visé.
J'ai des enfants sportifs et je souhaite éviter de couper les ponts leur génération en prônant des avis qui résultent avant tout d'un conservatisme qui considérerait que le cyclotourisme aurait connu une apogée dans les années 70-80.
Je pense qu'il faut distinguer la passion pour le cyclotourisme "classique" et une pratique "vintage" tout à fait assumée et la défense de vieilles "vérités" qui ne résistent que très mal aux arguments objectifs et aux évolutions technologiques (je précise encore une fois que je résiste avec véhémence aux arguments de "progrès" non étayés qui foisonnent dans le vélo et poussent à dépenser des sommes folles pour des gains hypothétiques et des contraintes souvent inacceptables pour le commun des mortels).


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4646
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par CYCLOHC » lun. 29 août 2016 11:43

Il faut quand-même voir que la position du Cycliste "Route" et un peu plus inclinée que celle du Vttiste, un sac à dos perturbe donc plus les épaules et les cervicales.
Un cyclotouriste roule souvent des journées entières et d'avoir ce "machin" collé au dos est souvent désagréable. Je pratique les deux, et il est vrai que je tolère beaucoup mieux le sac à dos à VTT qu'en vélo de route.
Sur route, je transporte toujours deux bidons que je remets systématiquement à niveau dès que l'occasion se présente.

Je profite ici de donner une petite astuce au sujet du mauvais goût que donnent les bidons plastique : de temps à autre, j'y verse quelques gouttes de pastis (que je vide intégralement, bien entendu ! :D ). Cela suffit pour ôter ce mauvais goût et maintient un parfum légèrement anisé pendant des semaines.


Sans cap, tous les vents sont contraires....


pilpoil
Membre actif
Membre actif
Messages : 466
Inscription : ven. 10 oct. 2014 19:46
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par pilpoil » mar. 30 août 2016 17:16

un truc aussi éprouvé au 1erRPIMa ,pour garder l'eau de nos gourdes en alu au frais par grosse chaleur ,on les trempaient dans un ruisseau avec un vieux morceau de laine autour et ça restait frais assez longtemps , j'en ai gardé l'habitude en vélo
j'ai viré les bidons plastiques et remplacés par des bidons alu que je mets dans une vieille chaussette de laine ,et dès que je vois une fontaine ! PLOUF je roule comme ça et l'eau reste très fraiche pour toute l'après midi même par grand cagnard !!!
évidemment ,je ne me présente pas , avec cet attirail au "concours du plus beau cyclo"



Avatar de l’utilisateur

Manouche
Membre actif
Membre actif
Messages : 198
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par Manouche » ven. 31 mars 2017 07:19

Bonjour,
Je pratique le principe de précaution et j'essaie de le faire sans paranoïa.
Plastique = bisphénol A
Aluminium : soupçonné d'être une cause possible de la maladie d'Alzheimer depuis de longues années.
Donc je préfère les bidons en inox, mais c'est pas forcément facile à trouver.
J'ai lu les échanges avec intérêt car je sais que je ne m'hydrate pas assez. L'équipement en bon état, c'est bien, le-la cycliste en bonne forme toute la journée, c'est bien aussi
Prendre son bidon sur une route ou un chemin en lâchant le guidon, je temporise, s'arrêter pour boire, j' attend encore un peu.
Mais quelques problèmes de santé (divers) dus sans doute en grande partie à certaines négligences notamment dans mon alimentation me contraignent à avoir plus de rigueur. Avouez que c'est ballot de se fracturer un peu trop facilement lors d'une chute bénigne, (2 fois et consolidation difficile et longue) ou d"avoir un gros problème de tendon, plus grippe et complications cet hiver ...
Tout n'est pas dû seulement à l'alimentation, mais je sais, et mon toubib aussi, que je fais n'importe quoi.
Donc, un peu de rigueur et vive la reprise !
Manouche




RoueLibre
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 525
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: Conseil hydratation

Message par RoueLibre » ven. 31 mars 2017 19:44

Manouche a écrit :
ven. 31 mars 2017 07:19
.....Donc je préfère les bidons en inox, mais c'est pas forcément facile à trouver....
+1 et pour ma part je prends le modèle thermo qui parvient à garder l'eau parfaitement fraiche sur une journée.
Et pour éviter que celui-ci fasse du bruit dans le porte-bidon je passe une courroie de cale pied en cuir en guise d'insert amortisseur.
RL



Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité