Ténosynovite au genou

Problème de santé, rééducation, conseils pratiques, alimentation,...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1461
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Ténosynovite au genou

Message par Hristo » dim. 2 mars 2014 14:51

"La ténosynovite est une tendinite caractérisée par une inflammation d'un tendon et de sa gaine synoviale."

Depuis quelques temps j'avais un peu mal au genou droit sur la face interne, parfois des décharges électriques en marchant. Une semaine à Paris en famille à arpenter la capitale à pied puis quelques sorties de course à pied et au retour vendredi soir je ne pouvais plus marcher. Mon médecin m'a reçu et m'a diagnostiqué cette ténosynovite. Rien de méchant mais c'est dû au fait que j'ai augmenté mon volume de sorties des courses à pied, les distances plus longues et plus de dénivelés ces derniers temps.

Donc le traitement, anti inflamatoires huit jours et repos pendant deux semaines. Je peux marcher mais pas courir, je peux aller au boulot en vélo sans forcer, en moulinant. Mon médecin m'a sermonné sur la course à pied longue distance et en adepte du cyclo insiste pour que je réduise le running pour de longs périples à vélo, mais avais-je besoin d'être convaincu ?


La paresse est un luxe abordable

Avatar de l’utilisateur

franckcyclo76
Vétéran
Vétéran
Messages : 2184
Inscription : mer. 19 août 2009 10:29
Localisation : Pavilly (76570)
Âge : 53
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Ténosynovite au genou

Message par franckcyclo76 » dim. 2 mars 2014 14:53

Heureusement il n'y a pas que des mauvaises nouvelles dans le diagnostic et les conseils de ton toubib...


Franck. Cyclo solo
Mon blog : http://franckcyclo76.skyrock.com

Avatar de l’utilisateur

Topic author
Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1461
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Ténosynovite au genou

Message par Hristo » dim. 2 mars 2014 14:54

franckcyclo76 a écrit :Heureusement il n'y a pas que des mauvaises nouvelles dans le diagnostic et les conseils de ton toubib...
Au début je pensais au ménisque et en bon stressé j'allais jusqu'à l'amputation. Au passage ne jamais chercher les symptômes sur GOOGLE :briques


La paresse est un luxe abordable


Alain66
Status : Hors-ligne

Re: Ténosynovite au genou

Message par Alain66 » dim. 2 mars 2014 15:55

La course à pied n'a jamais arrangé les articulations, tendons ou autres vertèbres.....
Qui a dit que le sport était bon pour la santé ?
Il ne nous reste plus qu'à rester allongé sur le canapé, à regarder les autres courir et siroter une bonne bière !!!!! :mrgreen:
Bon rétablissement et vive le vélo.... :victoire



Avatar de l’utilisateur

jp37
Vétéran
Vétéran
Messages : 1162
Inscription : ven. 30 sept. 2011 08:43
Localisation : Gironde
Âge : 57
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Ténosynovite au genou

Message par jp37 » dim. 2 mars 2014 19:19

Inintéressant ton message, j'ai depuis mi-décembre des symptômes similaires et pour les même raison que toi, il fa falloir que je me décide à consulter, car même si la douleur à bien diminuer, elle encore un peu présente suivant l'effort que je fais.


Jean-Pierre
Mon blog relatant mes balades cyclotouristiques: jpb37-cyclo

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4646
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Ténosynovite au genou

Message par CYCLOHC » dim. 2 mars 2014 19:35

@JP : je pense que tu voulais dire Intéressant et pas inintéressant !! :wink: :D

La course à pieds n'est pas pire que toute autre pratique !! Tout est, bien entendu, question de dosage dans la progression, de respect des temps de récupération, du respect d'une bonne hydratation, de ne pas hésiter à suspendre dès l'apparition des moindres symptômes douloureux sur l'appareil locomoteur.
Il ne faut pas chercher à courir lorsqu'on est en surcharge pondérale, même minime : ne pas aller courir pour perdre du poids mais...perdre du poids pour pouvoir aller courir !
Ma profession de Kiné du sport puis d'Ostéopathe m'a permis de bien faire évoluer mon raisonnement sur les pratiques sportives, j'ai eu la chance de beaucoup pratiquer dans ces disciplines et d'avoir l'occasion de soigner parfois l'élite mondiale (oui-oui !).

Mon expérience personnelle d'avoir accompli, entre autres, 6x les 100 kms de Millau en course à pieds toujours finisher, d'avoir également participé à 6x l'Embrunman-Triathlon longues distances (pas toujours finisher, sur abandons au marathon 3x), cette expérience, donc, me fait raisonner de la façon suivante :
Préparer ce genre d'épreuve avec un minimum de sérieux et pas sur un "pari de comptoir".
Je suis résolument contre l'expression "aller au delà de ses limites" : chacun a les siennes, qu'il se contente de les utiliser et les entretenir.
Si l'on n'est pas dans l'élite, penser que l'on vient là pour se faire plaisir : on est très motivé, mais on n'est pas maso, si cela ne va pas le jour de l'épreuve, il faut savoir abandonner (c'est dur moralement...mais on s'en remet mieux qu'une hypothèque sur sa santé !).
Ce n'est pas parce qu'une année on a mis X heures sur l'épreuve qu'il va falloir revenir pour mettre 1/2 heure de moins !.
J'ai vu, au départ de Millau, un gars avec un strapping au genou !!! si il comptait sur l'épreuve pour guérir, c'est un jobard, le strapping...je le lui aurais mis au cerveau !!
J'ai rencontré des gars de plus de 80 ans terminer "bon pied bon œil" les 100 kms, le regard clair, le buste droit et le sourire aux lèvres...alors, que l'on ne vienne pas me dire que la course à pieds c'est mauvais pour la santé et que le Triathlon c'est pour les fous : si les fous y viennent, ils le paieront cher de leur santé !

Par contre, et j'insiste (!!) : si l'on n'a pas une morphologie adaptée à la course à pieds, ou bien trop d'embonpoint...il faudra y réfléchir à deux fois ! Mais, l'organisme humain a des capacités physiques (et intellectuelles, d'ailleurs) qu'il faut savoir entretenir pour ne pas qu'elles régressent trop vite .
Désolé de dire cela, alors que j'exerce une profession médicale, mais je trouve la médecine souvent réductrice avec un raisonnement du genre : "tu as mal au genou ou au dos, c'est à cause de ton métier ou de ton sport...essaye de changer"....Je dirais plutôt : "essaye un peu de réfléchir, d'adapter, de doser".


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité