Boissons du cyclo

Problème de santé, rééducation, conseils pratiques, alimentation,...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.

Que mettez-vous dans votre (vos) bidon(s) en voyage vélo :?:

- de l'eau plate
16
48%
- de l'eau gazeuse (elle ne le reste pas longtemps, m'enfin...)
0
Aucun vote
- de l'eau avec du sirop
8
24%
- de l'eau avec du jus de citron
0
Aucun vote
- de l'eau avec du vinaigre (si si y-en a qui pratiquent !)
1
3%
- du thé
3
9%
- une boisson énergisante made in D4lon
2
6%
- du gros rouge qui tâche 5 étoiles (hum, je crois que ça n'existe même plus :D )
1
3%
- un grand cru classé de la région traversée (plutôt une boisson de l'étape ça :bravo3 ),
0
Aucun vote
- autre
2
6%
 
Nombre total de votes : 33

Avatar de l’utilisateur

velosiped
Membre actif
Membre actif
Messages : 307
Inscription : sam. 26 nov. 2016 20:27
Localisation : Grenoble
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par velosiped »

Manouche a écrit :
lun. 30 déc. 2019 10:58
J'ai des bidons en inox, 2 isothermes, un trop grand, 1 litre (...) Ce n'est pas si évident de trouver la bonne mesure, le bon modèle.
Laken propose des bouteilles isothermes, à goulot large ou étroit. Le modèle 500 ml rentre ans n'importe quel porte-bidon ; le modèle 750 ml rentre dans la plupart des porte-bidon (il suffit que la cage ne soit pas trop rigide). J'ai pris le modèle à goulot étroit et bouchon vissé : il isole un peu mieux, et personnellement ça ne me dérange pas de m'arrêter pour boire.

https://www.cyclo-randonnee.fr/achat/ca ... e-259.html




kita
Membre
Membre
Messages : 32
Inscription : mer. 18 oct. 2017 10:41
Localisation : Bordeaux
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par kita »

bonjour , perso je suis restée aux bidons plastique et à l'eau plate dans 2 porte bidons
2 de 800ml , pour l'isolation cette année j'ai re-testé un truc tout bête que je pensais inutile avec du plastique : la chaussette qui entoure le bidon et que je remouille à chaque fois que nécessaire , j'ai été surprise par le résultat , de l'eau toujours bien fraiche tant que c'est mouillé , l'inconvénient c'est que le textile n'est plus très net parfois ...d'autant que je préfère les pistes au goudron quand j'ai le choix , mais vu que je ne bois pas à la tétine et que je m'arrête pour boire je m'en accommode bien
joelle
IMG_20190716_185758.jpg
IMG_20190716_185758.jpg (628.63 Kio) Consulté 254 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2019:07:16 18:57:59
Image taken on :
mar. 16 juil. 2019 16:57
Focus length :
3.37 mm
Shutter speed :
1/477.32674113282 Sec
F-number :
f/2.2
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, auto mode
Camera-manufacturer :
HUAWEI
Camera-model :
DLI-L22
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Center-weighted average



Avatar de l’utilisateur

EgaregEtKristell
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 612
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 37
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par EgaregEtKristell »

Comme j'aime pédaler entouré de silence, j'ai fait une croix sur les bidons métalliques. D'autant plus que j'ai bien les bidons souples qui permettent de boire plus rapidement tout en pédalant.

J'ai peut-être un palais insensibilisé, mais je n'ai jamais trop ressenti de goût désagréable. Il est vrai aussi que je rencontre rarement la canicule dans les vertes contrées où je pédale.


Jusqu'à 400 km d'affilée, je ne prends que de l'eau plate dans 2 grands bidons de 750 ml.
Après, pour les BRM 600 et Paris-Brest-Paris, je prends un sachet de poudre électrolyte. Je crois qu'un sachet de 40g doit être prévu pour un bidon de 500 ml... mais je dilue plus que ça car un sachet me permet de préparer au moins 4 bidons.
Sur le vélo, je garde toujours un bidon d'eau pure et j'essaie de refaire les niveaux lorsqu'un des bidons est vide.



Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre
Membre
Messages : 64
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par pimou »

Bonjour,

Précédemment, en sorties club cyclo, je mettais de la poudre isotonique dans l'eau du bidon, flatté par la pub ventant les propriétés attendues de cette poudre miracle : sucres, vitamines et minéraux permettant de "soutenir l'effort" dans les meilleures conditions :lol: . Au final elles sont absolument infectes et tiennent plus du médicament ou limite, dans la démarche, du pot belge ! Le pire est lorsqu'il fait bien chaud et que la températures des bidons s'élève :malade3
Persuadé qu'elles ne servent à rien ou presque durant l'activité et contiennent bien trop de glucides je suis passé à l'eau du robinet que j'agrémente parfois de jus de citron ou d'un filet de sirop de citron, pour le goût. Je préfère grignoter en roulant banane et dattes par exemple. J'utilise des simples bidons plastiques souples renseignés sans bpa.
Lorsque les bidons sont vides ou sur le point de l'être je trouve toujours facilement un distributeur automatique, une station service ou autre commerce pour acheter une bouteille d'eau ou remplir les bidons.
Après l'effort, si c'était une sortie en groupe, la tendance est :drink_beer.. mais je préfère café et jus de fruits. D'ailleurs je rejoins toujours le lieu de rdv en vélo, donc la modération est plus que de mise après l'effort...

Je retiens avec intérêt les exemples précédents : vinaigre de cidre/vin dans l'eau, thé/miel et autres recettes dont celles de Ravélo Rando.




Ray_Mee
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 7
Inscription : dim. 19 janv. 2020 12:43
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par Ray_Mee »

De l'eau aussi, mais comme beaucoup je trouve que les bidons 'vélo' donnent un mauvais goût à l'eau, surtout quand ça chauffe au soleil alors j'achète des petite bouteilles de Vittel de 0,75 l. à bouchon "sport" qui rentrent bien dans mes porte-bidon Elite, bien coincées je n'en ai jamais perdu une et si l'eau chauffe en été elle garde un goû bien neutret. Pas très tendance écolo comme méthode j'en conviens, pour compenser un peu je remplis ces bouteilles avec les plus grosses que j'ai à la maison deux ou trois fois, ensuite elles deviennent trop cabossées, trop sales, et je les mets dans le bac jaune pour en prendre une ou plusieurs (selon la destination et la météo) nouvelles. C'est bête mais j'aime ben partir en balade avec des bouteilles neuves .. c'est un petit plaisir.

Image




paddy
Membre
Membre
Messages : 35
Inscription : jeu. 8 août 2013 13:21
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par paddy »

Bonjour,
il faut différencier les choses.
Les boissons de l'effort s'adressent à des sportifs qui vont forcer, ça ne veut pas dire qu'un cyclo touriste ne force pas.
En fonction de l'intensité il convient de minorer le dosage prévu par le fabriquant.
En longue distance je met 2/3 de la dose prescrite, et omme je ne m'arrête jamais manger, même sur une journée complète de vélo, mes bidons contiennent le "manger".
Sinon mois d'une heure d'effort de l'eau suffit, ensuite ... tout dépend de l'effort et de la durée.
Le goût ... Industrie pharmaceutique assurément !
Mais je suis très loin de la démarche cyclotouriste. donc un peu hors sujet ici.

Pour répondre à la question.
Dans le cas cyclotouriste, arrêt aux bars et autres épiceries et de l'eau dans le bidon.
bonne route



Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 470
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par emilpoe »

Salut,
paddy a écrit :
mer. 22 janv. 2020 15:50
...
Mais je suis très loin de la démarche cyclotouriste. donc un peu hors sujet ici.
...
Bah, tu sais le "cyclotourisme" ça va du diagonaliste au cyclocampeur :)
A titre d'info, quand tu passes la journée sur le vélo, combien "consommes-tu" ? Comment calcules-tu ce dont tu as besoin ?


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Manouche
Membre actif
Membre actif
Messages : 428
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par Manouche »

paddy a écrit :
mer. 22 janv. 2020 15:50
Les boissons de l'effort s'adressent à des sportifs qui vont forcer, ça ne veut pas dire qu'un cyclo touriste ne force pas.
En fonction de l'intensité il convient de minorer le dosage prévu par le fabriquant.
En longue distance je met 2/3 de la dose prescrite,
ça me semble bizarre. A ce moment-là, la boisson en question n'est plus isotonique et donc, l'absorption n'est plus la même.
Ne vaudrait-il pas mieux avoir de la boisson isotonique dans un bidon et de l'eau dans un autre bidon, et tour à tour, pour ne pas les mélanger dans l'estomac, consommer de l'un ou l'autre ?
Si on tient à ce genre de breuvage ... J'en ai goûté une fois et je n'ai pas aimé.
Manouche


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt


paddy
Membre
Membre
Messages : 35
Inscription : jeu. 8 août 2013 13:21
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par paddy »

emilpoe a écrit :
mer. 22 janv. 2020 16:20
Salut,

Bah, tu sais le "cyclotourisme" ça va du diagonaliste au cyclocampeur :)
A titre d'info, quand tu passes la journée sur le vélo, combien "consommes-tu" ? Comment calcules-tu ce dont tu as besoin ?
Bonjour,
oui je suis d'ailleurs diagonaliste, mais rouler 1000 bornes avec le chrono en tête c'est différent que de faire la Velodyssée à 18km/h de moyenne et 60 bornes/jours.
Donc je sépare bien les choses.
Pour répondre à la question "combien" : un bidon de 800ml / 80km / 3h30
Mais en fonction de l'intensité et de la durée de la sortie le mélange change.
Sur une diagonale il faut ajouter l'arrêt au bar ou je bois encore de l'eau pétillante, et s'il fait chaud de l'eau plate, ces deux eaux ne sont pas comptabilisées.

Bonne route.



Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 470
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par emilpoe »

paddy a écrit :
mer. 22 janv. 2020 17:43
emilpoe a écrit :
mer. 22 janv. 2020 16:20
...combien "consommes-tu" ? Comment calcules-tu ce dont tu as besoin ?
...
Pour répondre à la question "combien" : un bidon de 800ml / 80km / 3h30
...
Ok, merci.
Dernière question : quelle est la "valeur énergétique d'un bidon de 800ml ?


L'horizon est inépuisable...


paddy
Membre
Membre
Messages : 35
Inscription : jeu. 8 août 2013 13:21
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par paddy »

Manouche a écrit :
mer. 22 janv. 2020 17:40
ça me semble bizarre. A ce moment-là, la boisson en question n'est plus isotonique et donc, l'absorption n'est plus la même.
Ne vaudrait-il pas mieux avoir de la boisson isotonique dans un bidon et de l'eau dans un autre bidon, et tour à tour, pour ne pas les mélanger dans l'estomac, consommer de l'un ou l'autre ?
Si on tient à ce genre de breuvage ... J'en ai goûté une fois et je n'ai pas aimé.
Manouche
Bonjour,
non ce n'est pas bizarre.
Sur un effort "violent soutenu... sportif ?" je ne sais pas comment le qualifier précisément, disons un sortie "musclée" on perd des sels minéraux et c'est cela qu'il faut apporter, l'eau ne suffit pas.
Le dosage fabriquant du produit" normal" s'adresse à ce type d'effort.
D'ailleurs dès que l'on passe sur du long, notion très variable disons 3-4 heures, leur produit "longue distance" change par rapport au produit "normal".
Par contre sur un effort en endurance, à temps égal, on perd moins de sel minéraux donc on peut se permettre de réduire la dose du produit "normal".

Une précision : je ne prends jamais leur produit logue distance.
Je prends le produit "normal", que je dose au 2/3 auquel j'ajoute de la maltodrexine achetée en pharmacie.
Ensuite je compte les calories, et je sais quelle quantité je dois boire par heure.

Le goût ... on va éviter de parler de repas gastronomique!
Bonne route.




paddy
Membre
Membre
Messages : 35
Inscription : jeu. 8 août 2013 13:21
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par paddy »

emilpoe a écrit :
mer. 22 janv. 2020 17:58

Ok, merci.
Dernière question : quelle est la "valeur énergétique d'un bidon de 800ml ?
bonjour,
Je n'ai rien inventé.
la réponse
https://www.medecinedusportconseils.com ... 5/13/1077/

Ensuite sur les boites il y a les données (pas sur les bananes !) il suffit de faire une règle de trois.
une balance de cuisine et c'est bon.

Bonne route.



Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 470
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par emilpoe »

paddy a écrit :
mer. 22 janv. 2020 18:26
Je n'ai rien inventé.
la réponse
https://www.medecinedusportconseils.com ... 5/13/1077/
Ensuite sur les boites il y a les données (pas sur les bananes !) il suffit de faire une règle de trois.
Merci Paddy !
Je retiendrais de ce curieux cet article une chose très intéressante : "il faut apporter 180 à 200 Kcalories par heure d’effort". Avec ma méthode je suis "dans les clous" ;)


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Manouche
Membre actif
Membre actif
Messages : 428
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par Manouche »

paddy a écrit :
mer. 22 janv. 2020 18:19
non ce n'est pas bizarre.
Sur un effort "violent soutenu... sportif ?" je ne sais pas comment le qualifier précisément, disons un sortie "musclée" on perd des sels minéraux et c'est cela qu'il faut apporter, l'eau ne suffit pas.
Le dosage fabriquant du produit" normal" s'adresse à ce type d'effort.
D'ailleurs dès que l'on passe sur du long, notion très variable disons 3-4 heures, leur produit "longue distance" change par rapport au produit "normal".
Par contre sur un effort en endurance, à temps égal, on perd moins de sel minéraux donc on peut se permettre de réduire la dose du produit "normal".
Une précision : je ne prends jamais leur produit logue distance.
Je prends le produit "normal", que je dose au 2/3 auquel j'ajoute de la maltodrexine achetée en pharmacie.
Ensuite je compte les calories, et je sais quelle quantité je dois boire par heure.
Le goût ... on va éviter de parler de repas gastronomique!
Ce que j'en disais est par rapport à "minorer le dosage". J'avais cru que ça voulait dire "dissoudre la poudre plus largement". Le concept de boisson isotonique est une boisson assimilée rapidement par l'intestin. Sinon, on se fait plus de mal que de bien..
Je ne sais pas si j'ai compris et si je me fais bien comprendre.
Manouche


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt

Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre
Membre
Messages : 64
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: Boissons du cyclo

Message par pimou »

On pourrait peut-être exprimer avec précision le besoin d'un sportif à condition de connaître parfaitement son métabolisme et le profil de l'effort. J'imagine que toutes ces poudres sous dosent par sécurité, pour le besoin d'acceptabilité de celle-ci par l'estomac et le corps, parce que une personne n'est pas l'autre et qu'un effort n'en est pas un autre...
Finalement, il montre surtout que l'on peut trouver les apports nécessaires dans toutes sortes de produits et là il n'y a plus un chiffre. Bas aux chiffres et pseudo démarches scientifiques, vivent l'expérience, le ressenti et profitons de l'instant. Et puis après un certains temps en endurance le corps transforme le gras en glucides... ce n'est pas inintéressant non plus :P



Répondre