renversé par une voiture à Embrun

Problème de santé, rééducation, conseils pratiques, alimentation,...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.

loz
Vétéran
Vétéran
Messages : 1495
Inscription : lun. 20 nov. 2006 00:35
Localisation : Grenoble
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par loz » ven. 28 sept. 2018 14:28

velosiped a écrit :
jeu. 27 sept. 2018 23:03
* qu'on exclut de ce dispositif quelques rues problématiques, en fonction notamment des configurations d'intersection rencontrées, ou d'une largeur vraiment insuffisante.
Je ne connais pas cette étude en détail (je n'en ai lu que des résumés), mais les recommandations du CERTU/CEREMA sont claires : il n'y a pas de largeur minimale pour un dsc, il y a par contre une fréquentation maximale de motorisés.
https://www.cerema.fr/fr/actualites/dou ... concluante




Topic author
daloz
Membre actif
Membre actif
Messages : 163
Inscription : jeu. 15 déc. 2005 18:10
Localisation : paris
Âge : 64
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par daloz » ven. 28 sept. 2018 20:35

en lisant les reponses on voit que en vélo on peut ne rien avoir en cas de percution par une voiture ou ca peut etre la catastrophe avec sequelles physiques..
je pense que les ronds points sont tres dangereux pour nous..les voitures fnocent vers leur bretelle et nous on fait le tour doucement..
le portable un fleau..meme dans mon cas comme la conductrice qui m a percutée m a donné sa carte professionnelle..elle donne des soins a domicile donc je suppose que son portable doit sonner en voiture pour ses rendez vous..et peut etre que lundi avant de me percuter elle s en servait..d ou surprise par ma presence a contre jour..
je roule beaucopu en voiture et on voit les gens au portale en voiture ils zigzaguent//devient de leur route..etc..
et si vous tombez sur quelqu un qui a bu au volant..en velo ca fait mal.
maintenant ca me sert de lecon et je fais encore plus gaffe...pourtant j ai deja beaucoup roulé sur toutes sortes de routes sans incident ntaionales départementales villemontagnes etc.comme quoi c est quand on n e s y attend pas qu arrive l imprevu et un accident donc faut pas relacher l attention...rester vigilant tout le temps...


michel,cinqtoursgrandscolsalpespassion

Avatar de l’utilisateur

28jeanpaul
Membre
Membre
Messages : 24
Inscription : mer. 2 nov. 2011 22:03
Âge : 57
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par 28jeanpaul » ven. 28 sept. 2018 21:49

pas plus tard que ce jour vers 17h coté chateaudun direction st denis les ponts
je disais a mon epouse (on etait en voiture) je ne ne passerais jamais la a cette heure ci en velo on ne voit rien
connaissant le coin
etant cyclo moi meme
je suis passé a 40 kmh maxi et pas rassuré
on se retrouve dans un sous bois mal orienté
passage limité a 80 kmh
heureusement ce n'est pas le sens du retour des randos
sans quoi ce serai bingo tous le jours
sans que les gens ne telephonent , n'ai 3 grs a chaque bras etc



Avatar de l’utilisateur

velosiped
Membre actif
Membre actif
Messages : 188
Inscription : sam. 26 nov. 2016 20:27
Localisation : Grenoble
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par velosiped » dim. 30 sept. 2018 10:23

loz a écrit :
ven. 28 sept. 2018 14:28
Je ne connais pas cette étude en détail (je n'en ai lu que des résumés), mais les recommandations du CERTU/CEREMA sont claires : il n'y a pas de largeur minimale pour un dsc, il y a par contre une fréquentation maximale de motorisés.
https://www.cerema.fr/fr/actualites/dou ... concluante
c'est vrai ; d'ailleurs, personnellement il m'arrive de remonter des rues très étroites à contre-sens même quand la rue est officiellement à sens unique. Simplement, je constate, quand on parlemente avec les élus ou les associations d'habitants pour obtenir un plan de circulation + favorable au vélo, que l' "acceptabilité sociale" des double-sens cyclables dans les rues "très étroites" est très faible. Du coup, mon assoc avait décidé de laisser tomber provisoirement les demandes de double sens cyclables dans quelques rues estimées "vraiment limite", c'est-à-dire où le cycliste doit mettre pied à terre en serrant le bord pour croiser. Pour l'heure on essaie plutôt d'obtenir que les bandes (celles dans le même sens de circulation que les voitures) soient suffisamment larges, et que les marquages au sol qui avaient été faits au rabais soient rafraichis, parce qu'une partie des aménagements cyclables sont devenus complètement invisibles en moins de 2 ans...




JJF76
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : lun. 1 oct. 2018 14:27
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par JJF76 » mar. 2 oct. 2018 10:39

Puisque les rues à double sens sont évoquées, parlons aussi de cela: Les pistes cyclables partagées avec les piétons..
En fait un trottoir lambda où une inscription dit que c'est aussi une piste cyclable.
Fausse bonne idée car lorsqu'une une voiture ou un piéton sort (pas forcément rapidement) de chez lui, le plus souvent sans aucune visibilité, alors que vous arrivez sur votre destrier.... Et puis il y a aussi ces trottoirs avec plein de "bateau" qui le rendent "inroulable".

J'ai été percuté une fois à angle droit. Une autre fois le capot s'est arrêté à 1 cm de ma hanche.




AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1591
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par AngstromCyclo » mar. 2 oct. 2018 11:19

JJF76 a écrit :
mar. 2 oct. 2018 10:39
Puisque les rues à double sens sont évoquées, parlons aussi de cela: Les pistes cyclables partagées avec les piétons..
En fait un trottoir lambda où une inscription dit que c'est aussi une piste cyclable.
Fausse bonne idée car lorsqu'une une voiture ou un piéton sort (pas forcément rapidement) de chez lui, le plus souvent sans aucune visibilité, alors que vous arrivez sur votre destrier.... Et puis il y a aussi ces trottoirs avec plein de "bateau" qui le rendent "inroulable".

J'ai été percuté une fois à angle droit. Une autre fois le capot s'est arrêté à 1 cm de ma hanche.
Je suis d'accord, ces pistes cyclables ne sont pas utiles (voire être dangereuses) pour les cyclistes "aguerris" et elles les ralentissent (ce qui fait perdre un argument important du vélo comme alternative à la voiture).

Elles ont cependant un avantage: permettre aux cyclistes "débutants" ou non habitués à rouler dans le traffic auto d'y rouler. Ca les rassure (ou leurs parents). Ce sont en général des cyclistes qui roulent lentement. Sans cette autorisation, ils seraient en infractions en roulant sur ces trottoirs.

En ce qui me concerne, je préfère rouler sur la chaussée. Je m'y sens plus à ma place et paradoxalement moins exposé à des risques soudains difficiles à anticiper.

Il y a un gros effort à faire pour que le message passe que les vélos sont des véhicules à part entière partout sur les chaussées, à l'exception des voies rapides et autoroutes (j'ai un problème sur les interdictions des vélos sur certaines passerelles étroites au dessus de voies de chemin de fer/navigables qui n'ont pas d'alternatives réelles pour les vélos). C'est un des écueils des stratégies de certains "écolos" (pas tous) qui défendent le modèle de la piste cyclable en site propre. Je connais plein de gens qui m'ont répondu "je ne vais pas au boulot à vélo car il n'y a pas de pistes cyclables" alors que des itinéraires "normaux" sans grande circulation auto sont disponibles. Petit à petit l'idée qu'on ne puisse rouler à vélo en ville que sur des pistes cyclables est entrain de s'installer.

C'est pour cela que je trouve que le volet formation est trop souvent oublié dans les "plans vélos". Aider les cyclistes potentiels à acquérir les techniques et bons comportements pour rouler en ville efficacement et en sécurité – et donc les rassurer – me semble essentiel; à faire en parallèle de l'aménagement de points noirs (comme les ronds-points). C'est la stratégie que je trouve la plus pragmatique et susceptible d'augmenter rapidement le nombre de personnes roulant à vélo en ville (surtout avec le développement du VAE qui règle la question de l'appréhension de ne pas avoir les capacités physiques de rouler à vélo).


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo


loz
Vétéran
Vétéran
Messages : 1495
Inscription : lun. 20 nov. 2006 00:35
Localisation : Grenoble
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par loz » mar. 2 oct. 2018 18:47

Le gag est que justement certains juristes considèrent que les pistes cyclables sur trottoir sont interdites, car les trottoirs sont interdits aux cyclistes.
Et je les déteste aussi, on y emmerde les piétons autant qu'ils nous emmerdent, et à chaque intersections les automobilistes risquent de ne pas nous voir.



Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1461
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par Hristo » mar. 2 oct. 2018 19:56

loz a écrit :
mar. 2 oct. 2018 18:47
Le gag est que justement certains juristes considèrent que les pistes cyclables sur trottoir sont interdites, car les trottoirs sont interdits aux cyclistes.
Et je les déteste aussi, on y emmerde les piétons autant qu'ils nous emmerdent, et à chaque intersections les automobilistes risquent de ne pas nous voir.
Circulant beaucoup en ville, je m'adapte à tout et ne me sens quasiment jamais en insécurité. Faut juste comprendre qu'on est un véhicule autorisé à rouler sur la chaussée comme les voitures. Là où je vis les automobilistes sont pas bien véhéments. Faut dire que je viens du sud-est, de Montpellier. Quand tu as roulé dans l'hérault, tu peux rouler partout :lol:

Toutefois quand les villes foutent leur nez dans des parcours dédiés aux cyclistes ils sont souvent réalisés par des architectes qui n'ont jamais posé leur cul sur un vélo. Par exemple à Pau, une coulée verte magnifique avec des intersections dangereuses et des trottoirs de 15 cm pour traverser les routes !!! :baffes


La paresse est un luxe abordable

Avatar de l’utilisateur

Manouche
Membre actif
Membre actif
Messages : 198
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: renversé par une voiture à Embrun

Message par Manouche » ven. 19 oct. 2018 08:27

AngstromCyclo a écrit :
mar. 2 oct. 2018 11:19
JJF76 a écrit :
mar. 2 oct. 2018 10:39
Puisque les rues à double sens sont évoquées, parlons aussi de cela: Les pistes cyclables partagées avec les piétons..
... Et puis il y a aussi ces trottoirs avec plein de "bateau" qui le rendent "inroulable".
Je suis d'accord, ces pistes cyclables ne sont pas utiles ...
Elles ont cependant un avantage: permettre aux cyclistes "débutants" ou non habitués à rouler dans le traffic auto d'y rouler. Ca les rassure (ou leurs parents).....
En ce qui me concerne, je préfère rouler sur la chaussée. ...
Dans certaines grandes villes, entre chien et loup, je prends le trottoir, car j'ai peur de ne pas être vue sur la chaussée. (Quand je vais à Paris, je prends mon vélo. :) ) Mais quand la nuit tombe, en hiver, c'est aussi à ce moment-là qu'il y a beaucoup de piétons, des gens qui sortent du boulot.
AngstromCyclo a écrit :
mar. 2 oct. 2018 11:19
Il y a un gros effort à faire pour que le message passe que les vélos sont des véhicules à part entière partout sur les chaussées, ...
Il faudrait une signalétique bien plus présente et plus visible. Chez moi, en ville, ils ont refait le bitume de certains parkings et oublié de refaire le logo peint au sol. Ce qui fait, qu'en théorie, la piste cyclable qui permet de rentrer en ville est interrompue, et les piétons encore moins enclins à nous laisser passer.
AngstromCyclo a écrit :
mar. 2 oct. 2018 11:19
C'est pour cela que je trouve que le volet formation est trop souvent oublié dans les "plans vélos". Aider les cyclistes potentiels à acquérir les techniques et bons comportements pour rouler en ville efficacement et en sécurité – et donc les rassurer – me semble essentiel; à faire en parallèle de l'aménagement de points noirs (comme les ronds-points). C'est la stratégie que je trouve la plus pragmatique et susceptible d'augmenter rapidement le nombre de personnes roulant à vélo en ville (surtout avec le développement du VAE qui règle la question de l'appréhension de ne pas avoir les capacités physiques de rouler à vélo).
Et plus il y aura de vélo, plus les automobilistes devront faire avec. :D et plus nous serons en sécurité.
Ma conclusion : Comme d'hab' : d'accord à 99% avec Angstrom.
Ce problème de peinture sur trottoir est ennuyeux aussi pour les raisons dites par JJF76
ça y est, cet automne, j'ai adhéré à une assoc' vélo entr'autres parce que la ville a créé une piste cyclable de cette façon. Après nous faire mal voir par les automobilistes, on va se faire mal voir par les piétons ! :(
Manouche



Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité