Page 1 sur 1

Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : mar. 8 sept. 2020 00:16
par cabaliros
Me voici de retour d'un "périple" autour de la Gironde en 6 jours donc très tranquille et en prenant le temps d'en profiter au maximum sans soucis de performances.
Départ Bordeaux,direction la rive droite de la Gironde,donc traversée de la Garonne puis de la Dordogne par le pont Eiffel et sa piste récente.
1è étape à St André de Cubzac,
J'ai plus ou moins suivi ensuite la vélo route "tour de la Gironde" qui est balisée,mais avec pas mal de libertés et d'écarts personnels.A ne surtout pas rater la route de la corniche entre Bourg et Blaye.
2è étape à St Palais
D'abord petite route vallonnée,puis cap vers le bord de l'eau en direction de Royan.La circulation devenant de plus en plus dense a l'approche de cette ville,même en ce début septembre (10 derniers km pas super),puis on trouve des pistes à l'approche de Royan.
3è étape à Royan
Où j'ai passé une journée pour visiter cette station détruite à 80% à la fin de la guerre.Architecture typique des années 50.Très bien desservie en pistes cyclables un peu étroites.
Ensuite traversée en bac pour rejoindre le Médoc.Au début,je pensais suivre la côte atlantique,mais finalement,j'ai opté pour la rive gauche et la route des vins moins rébarbative que les interminables lignes droites de la côte.
4è étape à St Estèphe
Au coeur des plus grands vignobles de France,la circulation devient un peu plus dense,mais c'est acceptable
5è étape à Arsac
Dans un hôtel on ne peut plus glauque et hors d'âge que je ne recommande surtout pas.
Et enfin retour à Bordeaux par la vélo route et pistes plus ou moins bien balisées.Mais on rentre quand même dans cette ville en sécurité.

Conclusion: peut-être pas la rando la plus agréable que j'ai faite,mais je recommande fortement quand même,car très beaux paysages et points de vue qui valent le déplacement.Météo géniale,soleil tous les jours et pas de chaleurs torrides.Je ne conseille pas de s'obstiner sur la vélo route à tout prix,ça peut être pénible de rechercher les panneaux indicateurs,mieux vaut se faire son propre itinéraire,sauf à la fin,à l'approche de Bordeaux.

Re: Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : mer. 9 sept. 2020 06:32
par AngstromCyclo
Merci pour ce compte rendu Cabaliros

Re: Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : mer. 9 sept. 2020 12:35
par RoueLibre
Le libellé de la rando prête moins à une erreur d'interprétation que si Cabaliros l'avait intitulée: "Randonneuse Gironde".... :wink:
Une randonnée avec une "croisière" a beaucoup plus de charme à mes yeux qu'une simple "croisière" et peut rajouter un "petit plus" à une randonnée vélo notamment ... lorsqu'il faut faire un contre la montre pour ne pas rater le bac (qui va bien). J'avais regardé du coté des iles sur la façade atlantique pour compléter une virée vélo par une virée bateau mais à priori ces navettes ne sont que pour des touristes qui partent à la journée, reviennent à leur point de départ et ne permettent pas d'effectuer un périple type Ile de Noirmoutier, Ile de Ré, Ile d'Oléron. (Si certains ont des infos autres...)
Pour l'arrivée sur Royan rien n'est épargné au Cyclo qui n'est pas du coin surtout à partir de ... Epargnes (17). Il y a pléthore de petites routes qui ne sont repérées ni sur le terrain ni sur la carte et bien sûr seule une partie de ces chemins vicinaux est reprise sur la Chimelin.
Royan est spécial également pour le cycliste non "radio-piloté" car les hôtels ne sont pas autorisés à baliser l'accès à leurs établissements (pollution ... visuelle), entre St Georges, Royan et autres toutes villes limitrophes collées les unes aux autres et pour lesquelles suivant la route/rue qu'on prend il n'y a pas de panneaux de sortie/entrée en (nouvelle) agglomération et que bien sûr chacune a sa route de la plage se repérer est un vrai délice.
Bref la zone est plutôt prévue pour le vacancier qui vient se poser 8 jours que pour celui qui arrive pour une journée sur la pointe des pieds.
Bon mon avis est peut être subjectif mais comme en 15 ans de périples c'est la seule fois que le local vélo qui m'a été proposé en a été l'enclos poubelles de surcroit en extérieur non couvert, le ceci explique peut-être le cela!
Concernant l'hôtel que tu ne recommandes pas c'est parce que l'hôtelier n'a pas été honnête ou parce que c'était un établissement disons sans étoile?
RoueLibre

Re: Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : mer. 9 sept. 2020 15:03
par cabaliros
J'aurais bien aimé faire le tour de la Gironde avec une cyclote gironde (ou pas d'ailleurs) :wink: ,mais hélas,je ne l'ai pas trouvé,donc tout en solo et célibataire :pleurniche .
Pour la (très petite) croisière,on peut doubler la mise en effectuant une 1è traversée à Lamarque et rejoindre Blaye,mais,ça implique de partir vers la rive gauche au départ,mais c'est une variante possible.
Tu fais mention d'une possible arrivée à Royan par Epargnes,là aussi variante possible pour une autre fois.Mais comme indiqué j'ai suivi les routes au plus près de la rive droite,pas super sur la fin,mais acceptable quand même.Il est vrai qu'il manque des panneaux d'entrée des dernières localités,ou alors ils m'ont échappé,mais rien de bien grave.On trouve une piste cyclable bien agréable en bordure de plage à partir de St Georges de Didonne jusqu'au centre de Royan et qui continue même après.
Pour l'hôtel dans cette ville,en ce début septembre aucun problème,je n'avais rien réservé donc,passage par l'office de tourisme et j'ai trouvé très facilement à deux pas et avec un local fermé pour la bécane.Je peux donner les coordonnées si ça intéresse du monde.
Par contre voyageant en mode "embourgeoisé" ou " bike packing" comme on dit maintenant pour faire branché,il vaut mieux réserver à l'avance chambres d'hôtes ou autres hébergement,car pas évident de trouver au dernier moment.
Concernant l'hôtel à Arsac en bordure d'une 4 voies,tout un poème: il est tenu par une espèce de Tatie Danièle en beaucoup moins drôle et complètement paranoïaque.C'en est même pathétique.
J'étais le seul client (tu m'étonnes),il y avait un petit côté "Shinning" là dedans,mais je m'en suis sorti sain et sauf,ouf!
Tous mes hébergements précédents (chambre d'hôtes) avaient été parfaits ainsi que l'accueil et le professionnalisme de mes hébergeurs.
Les tarifs ne sont pas donnés par contre,il faut prévoir un budget en conséquence.
C'est un coin où je retournerais volontiers en prenant sans doute d'autres routes dans l'arrière pays comme tu sembles l'avoir fait.
A éviter quand même la pleine saison...

Re: Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : mer. 9 sept. 2020 19:41
par RoueLibre
cabaliros a écrit : mer. 9 sept. 2020 15:03 ......Concernant l'hôtel à Arsac en bordure d'une 4 voies,tout un poème: il est tenu par une espèce de Tatie Danièle en beaucoup moins drôle et complètement paranoïaque.C'en est même pathétique.
J'étais le seul client (tu m'étonnes),il y avait un petit côté "Shinning" là dedans,mais je m'en suis sorti sain et sauf,ouf!
Tous mes hébergements précédents (chambre d'hôtes) avaient été parfaits ainsi que l'accueil et le professionnalisme de mes hébergeurs.
......
Cela fait également partie de la randonnée et il ne faut pas hésiter à raconter des anecdotes de ce type car cela rajoute du piment! (même si sur le coup il ne peut pas être immédiatement apprécié à sa "juste valeur").
D'ailleurs je pense qu'en compilant nos histoires "hôtelières" cela pourrait donner un fil assez divertissant. Il faudrait peut-être adapter les dates et les lieux histoire que le gérant de l'hôtel ne découvre pas via ce forum qu'un client a remonté deux vélos dans la chambre en pleine nuit parce que le garage sécurisé de l'hôtel qui donnait sur la rue principale du bourg restait en fait ouvert ... toute la nuit!
RoueLibre

Re: Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : mer. 9 sept. 2020 23:48
par Pedrodelaluna
cabaliros a écrit : mer. 9 sept. 2020 15:03 J'aurais bien aimé faire le tour de la Gironde avec une cyclote gironde (ou pas d'ailleurs) :wink: ,mais hélas,je ne l'ai pas trouvé,donc tout en solo et célibataire :pleurniche .
...
C'est sans doute l'une des Pierres d'achoppement pour partager le plaisir de la "croisière" : trouver des cyclot(e)s sur un timing/planning qui colle pour les participants.
J'ai du mal à m'arrêter à un café/friterie ou resto car seul, où est le plaisir de papoter devant son plat ou sa tisane...? J'ai déjà essayé de parler tout seul, mais d'une part, les gens me regarde d'un drôle d'air, et d'autre part si j'en connais à qui cela convient, moi... parler tout seul, ça le fait pas :mrgreen: Et arrêter de vous moquer de moi hein :cyclope
RoueLibre a écrit : mer. 9 sept. 2020 19:41
cabaliros a écrit : mer. 9 sept. 2020 15:03 ......Concernant l'hôtel à Arsac en bordure d'une 4 voies,tout un poème: il est tenu par une espèce de Tatie Danièle en beaucoup moins drôle et complètement paranoïaque.C'en est même pathétique.
J'étais le seul client (tu m'étonnes),il y avait un petit côté "Shinning" là dedans,mais je m'en suis sorti sain et sauf,ouf!
Tous mes hébergements précédents (chambre d'hôtes) avaient été parfaits ainsi que l'accueil et le professionnalisme de mes hébergeurs.
......
Cela fait également partie de la randonnée et il ne faut pas hésiter à raconter des anecdotes de ce type car cela rajoute du piment! (même si sur le coup il ne peut pas être immédiatement apprécié à sa "juste valeur").
D'ailleurs je pense qu'en compilant nos histoires "hôtelières" cela pourrait donner un fil assez divertissant. Il faudrait peut-être adapter les dates et les lieux histoire que le gérant de l'hôtel ne découvre pas via ce forum qu'un client a remonté deux vélos dans la chambre en pleine nuit parce que le garage sécurisé de l'hôtel qui donnait sur la rue principale du bourg restait en fait ouvert ... toute la nuit!
RoueLibre
Oh oui ! Ca serait un sacré fil de discussion au bistrot du fofo ça ! :frenchy3

Re: Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : jeu. 10 sept. 2020 00:17
par cabaliros
@ pedrodelaluna:

"J'ai du mal à m'arrêter à un café/friterie ou resto car seul, où est le plaisir de papoter devant son plat ou sa tisane...? J'ai déjà essayé de parler tout seul, mais d'une part, les gens me regarde d'un drôle d'air, et d'autre part si j'en connais à qui cela convient, moi... parler tout seul, ça le fait pas :mrgreen: Et arrêter de vous moquer de moi hein :cyclope " (sic)



En ce qui me concerne,café aucun problème,on n'y reste pas très longtemps et parfois on peut discuter avec des voisins.C'est ce qui m'est arrivé à Blaye sur mon parcours où des cyclos locaux m'ont conseillé pour le retour de plutôt suivre la route des vins (rive gauche de la Gironde) plutôt que de passer par la côte. Le resto: c'est plus délicat effectivement.
Cela dit,maintenant avec la généralisation des smartphones et des oreillettes,tu peux parler tout seul (ou faire semblant),personne ne relèvera et ne te prendra pour le fada du village. :maboul

Re: Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : jeu. 10 sept. 2020 13:51
par CYCLOHC
J'adore voyager en "vélo sacoches " tout seul. Je suis un véritable Ours dans ces circonstances et le revendique haut et fort :D
Mon métier est tellement lié au relationnel que j'apprécie cette solitude.
De plus, je ressens très bien cette notion de ressourcement dans ces conditions., et je roule au rythme qui me convient, fais le découpage et le tracé de mes étapes comme cela me convient.
Cela n'empêchera pas de faire des rencontres en route, de m'attarder et discuter dans un bistrot avec des gens que je ne connais pas.
Me trouver le soir à l'étape seul face à mon assiette me convient parfaitement (pourvu qu'elle soit bien garnie :lol: ), mais il m'est arrivé au dernier moment de partager la table avec un congénère de passage, c'est très intéressant :
Derniers exemples en date : lors de mon périple de deux jour en début d'été (viewtopic.php?p=58629#p58629) j'ai eu l'occasion de discuter avec un gars en table voisine, à l'Hôtel Le Foehn d'Isola (distanciation covid oblige) qui avait dû arrêter la Bicyclette à cause de sa baisse d'audition et la crainte des autos engendrée, il parcourait le Mercantour à travers les montagnes en Trailer. Le lendemain, au Refuge de Bousiéyas, je m'arrêtai boire un coup et rencontrai un autre Randonneur Pedestre (un Confrère de Profession qui venait de se prendre 8 semaines sabbatiques) il effectuait la remontée des Alpes à pieds depuis Menton avec l'objectif d'atteindre Vienne en Autriche ! je ne sais pas où il en est aujourd'hui.

Ceci étant, les sorties familiales ou entre amis sont également un pur bonheur...on prendrait vite goût à la solitude, et j'évite de parler tout seul :wink: !

Re: Le tour de l'estuaire de la Gironde

Publié : mer. 16 sept. 2020 16:11
par LauretteàBicyclette
Bravo, c'est une belle performance ! Faire le tour de l'estuaire est un très beau projet !

On habite Bordeaux, mais on n'a pas encore fait cette partie là. Enfin par la partie nord, puisqu'on a déjà longé le sud pour rejoindre le bac au Verdon, avec comme objectif (réalisé) d'aller sur l'île d'Oléron :D