Page 2 sur 4

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 03:23
par Bababobo
Toussa ces que des conneries les voies et pistes cyclables, bien sur..

Le velo est un engin qui doit circuler sur les memes rues et routes que les motocyclettes, autos, camions, autocars ..
Fabriquer des pistes pour velo en empietant sur les voies des autos ou pire sur les trottoirs alors que ceux-ci sont interdits aux dits velos c'est une aberration, un non sens, une connerie...
Soit on interdit totalement la circulation a tous vehicules, y compris les velos afin que les pietons, les gosses soient en relative securite; rien ne les empechera de se casser une clavicule ou meme une jambe en tombant d'un trottoir..mais au moins ils ne passeront pas sous une masse mobile de 1 tonne a ...
Soit on laisse tout le monde cohabiter mais a une vitesse raisonnable qui, en ville, doit etre ce que les anglais ont compris avant tout le monde : 20 miles a l'heure maxi ( 32 km/h ) c'est quand meme 8,88 m/s , de quoi ramasser une belle bosse si on tombe sur le crane ( sans casque);
cohabiter veut dire les pietons sur les trottoirs et les vehicules, tous les vehicules sur les voies de circulation.

Votre ville est-elle cyclable?
la mienne, oui a 1000/00 et il n'y a aucune piste ou bande cyclable ; il y a que quand je sais qu'un automobiliste va tourner a gauche, je roule au milieu de sa file pour l'obliger a rester derriere moi sinon il va me doubler en me serrant puis me couper la route en freinant pour entrer dans une station service ou un parking de superette ou chez lui..
Faites pareil en France ou en Belgique avec une tite camera fxee sur le casque afin que le connard sache qu'il est filme..ca le calmera illico .

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 10:09
par papounet
C'est en grande partie mon avis.
Je suis contre les contre sens cyclables dans les rues à sens unique, surtout lorsque les rues sont trop étroites pour croiser une auto et un velo.
Je suis contre les feux rouges avec tourne à droite autorisés aux vélos,
Je suis contres les pistes cyclables sur les trottoirs.
Etc.
Toutes ces dispositions qui abolissent le code de la route en autorisant les fautes courantes faites par les cyclistes me semblent contre productives.

Les contre sens encouragent les cyclistes à prendre les sens interdits (contre sens ou pas)
les cyclistes se croient maintenant autorisés à griller tous les feux rouges, ainsi qu'à rouler sur les trottoirs !

Je serai plutôt pour les chaussées partagées sans bordures de trottoirs ou tout le monde cohabite. Tout cela en ville, car en zone rurale la sécurité est un problème d'éducation de tous les conducteurs.

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 13:27
par velosiped
papounet a écrit :
mar. 2 janv. 2018 10:09
Toutes ces dispositions qui abolissent le code de la route en autorisant les fautes courantes faites par les cyclistes me semblent contre productives
il y a des effets pervers possibles, bien sûr, mais les pays qui ont généralisé ces dispositions bien avant la France (par exemple Danemark, Pays-Bas...) ont un bilan globalement positif : réduction du nombre et de la gravité d'accidents de la circulation impliquant un cycliste, malgré une augmentation du nombre de déplacements à vélo.
papounet a écrit :
mar. 2 janv. 2018 10:09
Je serai plutôt pour les chaussées partagées sans bordures de trottoirs ou tout le monde cohabite.
ça fonctionne très bien à condition que les voitures roulent à 20 ou 30 km/h au plus. En pratique, c'est faisable dans les rues relativement étroites. Sur les grands axes, sans bandes ou des pistes cyclables, seuls les cyclistes endurcis ou les citadins "téméraires" circuleront à vélo.

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 14:19
par Bababobo
velosiped a écrit :
mar. 2 janv. 2018 13:27
papounet a écrit :
mar. 2 janv. 2018 10:09
Toutes ces dispositions qui abolissent le code de la route en autorisant les fautes courantes faites par les cyclistes me semblent contre productives
il y a des effets pervers possibles, bien sûr, mais les pays qui ont généralisé ces dispositions bien avant la France (par exemple Danemark, Pays-Bas...) ont un bilan globalement positif : ....
Yes, mais la tu nous cites des pays nordiques ou la discipline et surtout savoir SE conduire sur la route font partie de la genetique ..Y naissent avec ca dans le sang .
Je ne generaliserais surtout pas avec la France qui est quand meme , avec d'autres pays dits " du sud " l'endroit du grand n'importe quoi ; et pas que sur la route .

Dans les pays " du sud " on peut mettre la Thailande ... :lol: :lol: ;
elle est au sud et c'est aussi le pays du plus que grand n'importe quoi sur la route puisque ce pays a l'insigne honneur de posseder la plus grande mortalite sur la route au monde !!

Ils chantent : We are the champions chaque jour que Bouddha leur offre .

[BBvideo=560,315]https://www.youtube.com/watch?v=04854XqcfCY[/BBvideo]

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 17:27
par papounet
Dans les pays nordiques, les équipements dédiés aux vélos et l'état d'esprit des gens sont favorables. Ici, on ne compte plus les équipements mal fichus :
Piste cyclable obligatoire (panneau rond sur fond bleu) double sens sur trottoir d'1m60 partagée avec les piétons et les poteaux electriques.
Bande cyclable à contresens et qui roule à gauche, et se termine en face à face avec les voitures.
Bande cyclable qui se termine droit sur une barrière.
Contresens (qui porte bien son nom) dans une rue trop étroite pour croiser une auto.
Zone d'arrêt au feu devant les voitures alors qu'on ne peut pas tourner et que la bande cyclable sur le côté est suffisamment large.
Poteaux simples sans arceau pour attacher les vélos.
Multiplication des bandes rugueuses qui ne ralentissent que les vélos. (110 en 1 sortie , record à battre)
Bande cyclable matérialisée par un zebra peint glissant (j'ai manqué une belle gamelle quand une voiture venant d'en face m'a coupé la route en tournant à gauche)
une voie rendue quasi inutilisable par la profusion de dômes et de stops ! (Là les autos ont la même punition)
une bande cyclable en pavés sur la moitié de sa largeur (en fait c'est le caniveau) et pas plus large que le débattement des portières.
Une bande cyclable bordées de jeunes robiniers qui ne sont pas élagués (épines de 2 cm au choix dans la g... ou dans les pneus)
... Et il y en a d'autres...

Ma ville n'est pas cyclable malgré l'auto satisfaction de la municipalité (j'aimerai de la cyclo satisfaction)
je commence très bien l'année en faisant le vieux grincheux !
Bon aller, je vais prendre un calmant...

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 17:50
par CYCLOHC
Après tout, que je sache, la première voiture motorisée a eu accès à la route bien après la première bicyclette. Je ne vois pas pourquoi ce serait maintenant à la bicyclette de se retirer de la route !
La remarque est certes un peu niaise, mais mériterait réflexion...
L'automobiliste s'est accordé tous les droits sur la route mais il n'y a que sur les autoroutes que cela est confirmé ! pour le reste il n'a qu'à s'aligner sur le trafic...mais il en va de même pour les autres usagers, et là on se rend bien compte que le civisme y est pure utopie et que la réciproque n'existe pas !

- Les motards fanfaronnent en zigzagant et dépassant très allègrement le 90 sur les nationales et le 130 sur les autoroutes.
- Les cyclomoteurs relèvent tous les défis au milieu de la circulation urbaine.
- Les cyclistes, en peloton, n'ont rien à cirer de la gène qu'ils peuvent occasionner en roulant de front. Grillent les feux rouges en ville, slaloment au milieu des piétons sur les trottoirs, bousculent les mamans avec leurs poussettes sur les voies partagées.
- Les chauffeurs d'autocars piaffent toujours d'impatience, prétextant qu'ils ont des horaires à respecter.
- Les agriculteurs, avec leurs tracteurs et autres engins n'ont aucun scrupule à former des files interminables à 20 à l'heure...parce que EUX ils travaillent (...et les autres glandent, n'est ce pas ?).
- Les artisans, avec leurs fourgons, roulent plus vite que les voitures parce que EUX AUSSI, ils travaillent...et toi tu glandes n'est ce pas ?
- Malgré tout, force est de constater que...du moins en France :wink: ...ce sont le plus souvent les poids lourds internationaux qui sont les plus respectueux : J'habite sur un axe Franco-Italien où transitent pas mal de poids lourds de l'Europe entière et puis vous affirmer que seuls eux ralentissent si un cycliste est gênant, s'écartent lorsqu'ils dépassent.

Je ne vais pas faire de généralités, mais ça m'agace de constater que beaucoup de voyageurs à Bicyclette se sentent obligés de ne partir que sur des véloroutes, souvent anciennes lignes de chemins de fer rigoureusement plates, encaissées dans des talus ou bien franchissant des tunnels, longent des canaux où souvent le revêtement est de type "sanglier".

LE CYCLISTE EST UN HUMAIN COMME LES AUTRES !...IL A DROIT A LA MEME CONSIDERATION !!

...Ceci étant, je ne circule pas à Bicyclette en ville et ai beaucoup de chance à ce sujet :wink:

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 19:19
par RoueLibre
Au départ rendre les villes cyclables est basé sur le constat que le déplacement moyen d'une automobile est de l'ordre de 5km. Dans ces conditions toute politique favorisant l'usage du vélo ne peut être que bénéfique et pas que pour ceux qui aspirent à mieux respirer!
Il est vrai que de nombreux automobilistes ne commenceront à s'inquiéter de la qualité de l'air que quand les moteurs diesels commenceront à avoir leur oxygénation perturbée....
Les réserves pour cyclistes je ne suis pas pour et normalement nous devrions pouvoir rouler quasiment partout et garer nos machines partout. En vélotaf un silo à vélo à la gare permet de retrouver son vélo le soir et parfois des pistes cyclables permettent d'avoir un itinéraire de "compensation" surtout quand l'ancienne départementale a été transformée en 2x2 voies par le Conseil Régional. Certains aménagements de par la société dans laquelle nous vivons sont donc devenus indispensables.
@ l'attention de Papounet: quand des aménagements ont été réalisées de façon "rock and roll" il y a souvent la possibilité via une assos locale de faire remonter un signalement à la mairie et dans des villes "Cyclables" les améliorations sont prises en compte. Le cycliste reste souvent une sous-catégorie d'usagers mais on ne change pas 50 ans de "tout-à-l'auto" au 1er coup.
@ l'attention de CYCLOHC: j'aime pas les pistes cyclables pour mes itinérances au long cours mais je préfère rouler sur la RN de Maurienne avec ses sur-largeurs cyclables qu'entre GAP et BRIANCON sur les lignes de rive qui a l'air d'être la seule partie de route tolérée pour les cyclistes.
@ l'attention de Bababobo: pour la caméra prend le modèle durci au prochain salon de MiliPol pour que la carte mémoire soit lisible pour le cas ou une voiture y roulerai dessus. :) Ta technique qui consiste à coincer les voitures je pratique mais que quand la densité d'énergumènes tels que tu les cites est très faible.
RoueLibre

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 21:06
par CYCLOHC
Un itinéraire cycliste bien plus beau que la RN94 permet de relier Gap à Briançon en 100 kms de routes touristiques, contre plus de 80 de RN.
Je pourrais détailler si quelqu'un est intéressé.

Quant à la Maurienne...bof bof. Elle devient par contre très belle en amont de Lanslebourg.

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 21:38
par RoueLibre
@ l'att. de Henry: pour le circuit hors RN je suis preneur sur le tronçon GAP/BRIANCON voire VEYNES/GAP/BRIANCON.
J'avais par contre regardé la Chimelin et cela m'avait donné l'impression de sacrément augmenter le dénivelé. Si le circuit "touristique" est comme la portion Embrun/Châteauroux les Alpes en rive droite de Durance cela doit êtres pas mal. Par contre pour ce qui en est de l'accès à la rive gauche à Baratier je n'ai jamais trouvé la jonction avec la D340 pour aller à St André d'Embrun, la route m'ayant ramené à la zone d'activité d'Embrun.
La Maurienne fond de vallée ce n'est pas le top mais quand on rentre du Galibier pour aller vers Chambéry le choix est assez limité.
RoueLibre

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mar. 2 janv. 2018 22:43
par Hristo
Je circule quotidiennement en ville à vélo et je fais avec les automobilistes pas si cons qu'il n'y parait. Mais l'espace urbain est entièrement dédié à la bagnole malheureusement. Toutefois je garde ce précieux plaisir de rouler à vélo en ville. Puis quand il y a quelques cons et bien au mieux je les ignore, au pire, je gueule un bon coup mais c'est rare !

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mer. 3 janv. 2018 09:58
par papounet
Ce fil fait causer, c'est bien.
J'ai signalé la piste la plus débile à l'association la vie à velo/fubicy . Ils ont fait le boulot en alertant la mairie, mais ils se sont fait enfumer avec une histoire de future voie verte qui irai de la gare au château de Fontainebleau. C'est comme vouloir faire Paris Lille en prenant la N20...
Je roule en ville, pour en partir le plus vite possible. Je reste à 1m des voitures garées, bande cyclable ou pas, pour éviter les portières et les piétons qui déboulent d'entre deux voitures.
En règle générale je fais comme si les équipements stupides n'existaient pas.

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mer. 3 janv. 2018 10:51
par CYCLOHC
@Roue libre : je mets le lien sur le tracé Cyclo Gap - Briançon.
Il faut accepter de rouler 110 kms au lieu de 90 et de gravir 2300 m de déniv au lieu des 1100 de la RN...Mais, franchement, c'est incomparable !

viewtopic.php?f=7&t=4859&p=46059#p46059

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mer. 3 janv. 2018 18:40
par RoueLibre
CYCLOHC a écrit :
mar. 2 janv. 2018 17:50
....
- Les chauffeurs d'autocars piaffent toujours d'impatience, prétextant qu'ils ont des horaires à respecter.
....
- Les artisans, avec leurs fourgons, roulent plus vite que les voitures parce que EUX AUSSI, ils travaillent...et toi tu glandes n'est ce pas ?
...
Merci Henry pour les fonds de carte.
Par contre dans ta liste tu as oublié ceux qui travaillent pour .... ceux qui bullent et qui sont pressés! Chez toi sur cet axe les plus désagréables que j'ai trouvé ce sont les mini-bus équipés de remorques et qui font les rotations pour remonter les cannoés. Leurs remorques ont un gabarit peu compatible avec la route (et peut-être la règlementation?) et ils roulent à toute berzingue.
Ceux qui viennent pour des vacances sportives au vert pourraient remonter la Durance à la rame non au lieu de rajouter des nuisances aux nuisances? :idea:
RoueLibre

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : mer. 3 janv. 2018 18:47
par CYCLOHC
Tu as entièrement raison...mais, du moment que cela se vend c'est permis !!
Dans ce genre de catégorie, on trouve aussi les trimballecouillons qui transportent les pseudo-vttistes à la montée pour leur faire descendre des pistes d'alpages au grand dam des bergers et des piétons.
Ainsi que de nombreux autres exemples...

Re: Votre ville est-elle "cyclable" ?

Publié : jeu. 4 janv. 2018 12:52
par Milesandmilesagain
CYCLOHC a écrit :
mar. 2 janv. 2018 17:50
Après tout, que je sache, la première voiture motorisée a eu accès à la route bien après la première bicyclette. Je ne vois pas pourquoi ce serait maintenant à la bicyclette de se retirer de la route !
La remarque est certes un peu niaise, mais mériterait réflexion...
L'automobiliste s'est accordé tous les droits sur la route mais il n'y a que sur les autoroutes que cela est confirmé ! pour le reste il n'a qu'à s'aligner sur le trafic...mais il en va de même pour les autres usagers, et là on se rend bien compte que le civisme y est pure utopie et que la réciproque n'existe pas !

- Les motards fanfaronnent en zigzagant et dépassant très allègrement le 90 sur les nationales et le 130 sur les autoroutes.
- Les cyclomoteurs relèvent tous les défis au milieu de la circulation urbaine.
- Les cyclistes, en peloton, n'ont rien à cirer de la gène qu'ils peuvent occasionner en roulant de front. Grillent les feux rouges en ville, slaloment au milieu des piétons sur les trottoirs, bousculent les mamans avec leurs poussettes sur les voies partagées.
- Les chauffeurs d'autocars piaffent toujours d'impatience, prétextant qu'ils ont des horaires à respecter.
- Les agriculteurs, avec leurs tracteurs et autres engins n'ont aucun scrupule à former des files interminables à 20 à l'heure...parce que EUX ils travaillent (...et les autres glandent, n'est ce pas ?).
- Les artisans, avec leurs fourgons, roulent plus vite que les voitures parce que EUX AUSSI, ils travaillent...et toi tu glandes n'est ce pas ?
- Malgré tout, force est de constater que...du moins en France :wink: ...ce sont le plus souvent les poids lourds internationaux qui sont les plus respectueux : J'habite sur un axe Franco-Italien où transitent pas mal de poids lourds de l'Europe entière et puis vous affirmer que seuls eux ralentissent si un cycliste est gênant, s'écartent lorsqu'ils dépassent.

Je ne vais pas faire de généralités, mais ça m'agace de constater que beaucoup de voyageurs à Bicyclette se sentent obligés de ne partir que sur des véloroutes, souvent anciennes lignes de chemins de fer rigoureusement plates, encaissées dans des talus ou bien franchissant des tunnels, longent des canaux où souvent le revêtement est de type "sanglier".

LE CYCLISTE EST UN HUMAIN COMME LES AUTRES !...IL A DROIT A LA MEME CONSIDERATION !!

...Ceci étant, je ne circule pas à Bicyclette en ville et ai beaucoup de chance à ce sujet :wink:
Salut, et bonne année à tous,

En phase avec ton propos: cela m'agace aussi, les voyageurs qui se bornent à cheminer tranquillement le long de véloroutes ennuyeuses à mourir, extrêmement fréquentées l'été, qui ne sont _ en définitive _ que l'équivalent cyclotouristique de voyages prémâchés, façon tour-opérateur. Mais il faut reconnaître que c'est un bienfait pour ceux qui débutent et partent souvent à plusieurs néophytes, ou en famille: cela leur permet de découvrir les voyages à vélo, et, souvent, d'y prendre goût. Bon, c'est aussi très bénéfique à l'économie locale, un peu trop, peut-être: je vis désormais près de la Loire, du côté d'Angers, et réside donc très prêt de l'itinéraire "La Loire à vélo", qui draine des milliers de cyclotouristes chaque année. Il n'y a pas un dépliant qui n'en parle, tous le offices de tourisme sont sur le coup, et sur le net, pareil. Alors, forcément, le parcours est ultra-balisé, et regorge de commerces, campings, gîtes, ce qui ne fait que renforcer l'aspect voyage prémâché évoqué plus haut.

Pour moi, un vrai voyage, c'est tout autre chose: des semaines de préparation pour imaginer MON itinéraire, en évitant soigneusement toutes ces voies vertes, véloroutes, sentiers de halage, qui m'ennuient. Je refuse même d'emprunter les pistes cyclables, par pur militantisme: les cyclistes ont le droit d'emprunter des départementales, n'en déplaise à une bonne partie des autres usagers qui _ étrangement _ gueulent toujours à l'encontre des plus petits / plus fragiles qu'eux: vous noterez que quand un gros 38 T déboule un peu vite dans un giratoire, même les enclumés en 4x4 ne s'aventurent pas à griller un cédez-le-passage. L'humain est archaïque, l'automo-débiliste l'est plus encore. Hélas...

A+

Miles.