Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Information et développement des Véloroutes et Voies Vertes, itinéraires sécurisés destinés aux déplacements non motorisés sur de courtes, moyennes ou longues distances.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4378
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par CYCLOHC » dim. 2 juil. 2017 18:39

Youpiie ! je vois qu'il y a des connaisseurs !! :bravo3

Je n'étais pas sur place ces jours-ci pour "intervenir" :wink: .
...Je reviens donc sur le sujet :
Je vois que pas mal de nos amis hésitent dans l'aventure des cols et d'autres, au contraire, sont allés affronter des contrées lointaines ! Revenons à nos moutons et, pour argumenter d'inciter à aller fréquenter ces lieux magiques, je pense qu'il ne faudrait pas aller tout de suite dans la "dissuasion" d'affronter les plus rudes. De plus, le VTT a considérablement élevé la donne avec la pratique dite du "All-Mountain" où, parfois, l'on pourrait se demander si il valait vraiment la peine d'y aller avec une Bicyclette ...

Cette recherche m'a permis de revoir certaines de mes anciennes Bicyclettes... :roll:

On pourrait donc citer quelques endroits où le cyclomuletier touche à son extrême au delà duquel raisonnablement le VTT a mieux sa place, après les quelques citations qui vont suivre, je pense qu'il vaudra mieux en venir au Vrai Cyclotourisme dans les cols :

- Notre Amie Vélosiped cite le Col de Sarenne, au dessus de l'Alpe d'Huez.
Il est vrai que ce quartier a subi la propagande faite par le Tour de France, mais reste toutefois encore bien tranquille et n'a rien perdu de sa beauté. Je rajouterais quand-même que la montée sur le Plateau d'Emparis est une rallonge qui vaut le voyage, avec ses vues fantastiques sur la Meije et les Glaciers de Mont de Lans. Une descente "extrême", par le GR50, pouvait se faire jusqu'à ces dernières années à VTT, sur le Hameau des Clots où on longeait une chute de cascade qui dévale 1000 mètres de dénivellation où tout toboggan assurerait une visite immédiate chez St Pierre ! :yikes . Le danger et la protection de l'environnement ont eu raison de la hardiesse de certains...(dont j'ai eu la chance de faire partie !)...Ami Vaber ça n'est pas pour toi ! :D
Pièces jointes
P9020027.JPG
Plateau d'Emparis
P9020027.JPG (98.18 Kio) Consulté 298 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
jeu. 2 sept. 2010 11:35
Focus length :
6.4 mm
Shutter speed :
1/500 Sec
F-number :
f/5
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS IMAGING CORP.
Camera-model :
U750,S750
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
P9040052.JPG
Cascade de la Pisse (descente des Clots)
P9040052.JPG (180.87 Kio) Consulté 298 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
sam. 4 sept. 2010 12:37
Focus length :
6.4 mm
Shutter speed :
1/400 Sec
F-number :
f/5
ISO speed rating :
80
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS IMAGING CORP.
Camera-model :
U750,S750
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Dernière édition par CYCLOHC le dim. 2 juil. 2017 19:09, édité 3 fois.


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4378
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par CYCLOHC » dim. 2 juil. 2017 18:46

Angstrom cite son séjour dans la vallée de Larche au hameau de St Ours.
Cette région est très riche en fortifications militaires, donc de pistes.
Une que j'affecte particulièrement est l'ascension au Fort de Viraysse à 2780 mètres d'altitude. Là encore, la randonneuse en 650 n'aurait pas sa place, je pense. Mais ça vaut le détour !
Pièces jointes
P7230008.JPG
Piste du Fort de Viraysse 2780 m Ubaye
P7230008.JPG (171.3 Kio) Consulté 297 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
sam. 23 juil. 2005 09:48
Focus length :
5.8 mm
Shutter speed :
1/80 Sec
F-number :
f/8.8
ISO speed rating :
64
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, auto mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS CORPORATION
Camera-model :
U30D,S410D,u410D
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4378
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par CYCLOHC » dim. 2 juil. 2017 18:55

Puisque l'on est dans les pistes militaires, l'incontournable visite est celle du Fort de Chaberton à 3100 mètres d'altitude. Ce fort avec ses imposantes tourelles a une histoire dramatique terrifiante : son objectif était, pour nos amis Transalpins, d'anéantir la ville fortifiée de Briançon pendant la guerre 39/45. Il a été zigouillé en quelques tirs d'obus et est devenu "trophée de guerre" pour la France.
Wikipédia pourra renseigner les curieux. Les villes de Briançon (côté Français) et Clavière - Cesanna (côté Italien) se souviennent...Lorsque l'on franchit le Col du Montgenèvre, cela mérite une petite pensée.
Pièces jointes
P8220011.JPG
Mon vélo à 3100 m !!
P8220011.JPG (172.48 Kio) Consulté 295 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
mar. 22 août 2006 11:45
Focus length :
5.8 mm
Shutter speed :
1/80 Sec
F-number :
f/8.8
ISO speed rating :
64
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS CORPORATION
Camera-model :
U30D,S410D,u410D
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
P8220004.JPG
Piste impossible" du Chaberton
P8220004.JPG (173.41 Kio) Consulté 295 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
mar. 22 août 2006 10:27
Focus length :
5.8 mm
Shutter speed :
1/160 Sec
F-number :
f/8.8
ISO speed rating :
64
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS CORPORATION
Camera-model :
U30D,S410D,u410D
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
P8220009.JPG
Tourelles du Chaberton
P8220009.JPG (111.1 Kio) Consulté 295 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
mar. 22 août 2006 11:44
Focus length :
5.8 mm
Shutter speed :
1/100 Sec
F-number :
f/8.8
ISO speed rating :
64
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS CORPORATION
Camera-model :
U30D,S410D,u410D
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Dernière édition par CYCLOHC le dim. 2 juil. 2017 20:58, édité 1 fois.


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4378
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par CYCLOHC » dim. 2 juil. 2017 19:02

Encore une, dans cette catégorie "à part" est la grimpée au Refuge Duc des Abruzzes, à Cervinia (Italie).
Là, on démarre dans la Vallée d'Aoste à 500 mètres d'altitude. Puis on commence par grimper sur la route de Cervinia et pour finir par une piste bien cyclable mais Ô combien physique, au Refuge Italien d'accès au Cervin à 2802 mètres d'altitude !...2300 mètres de dénivellation.
Pour ceux qui voudraient grimper au Cervin par là...il faut encore grimper (à pieds !!!) au refuge Carrel, puis aller sortir au sommet du célèbre Matterhorn (4400 m)...Mais, là on est sur un autre tableau !

Allez, après cela qui est un peu "hors-sujet", je pense que l'on va pouvoir développer sur le Véritable Cyclotourisme en montagne....
Pièces jointes
P8100030.JPG
Refuge Duc des Abruzzes. Au fond, le Mont Rose
P8100030.JPG (73.36 Kio) Consulté 293 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
mer. 10 août 2005 14:37
Focus length :
5.8 mm
Shutter speed :
1/250 Sec
F-number :
f/8.8
ISO speed rating :
64
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS CORPORATION
Camera-model :
U30D,S410D,u410D
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

claude19
Membre actif
Membre actif
Messages : 295
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 71
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par claude19 » dim. 2 juil. 2017 19:20

impressionnant ces pistes :yikes




vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1318
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par vaber » dim. 2 juil. 2017 23:01

Heu si un jour vous me cherchez c'est pas la peine d'aller parcourir ces contrées si vertigineuses :yikes Par contre le Pas de Peyrol me fait de l’œil depuis pas mal d'années et je pense que je finirais bien par y aller un jour d'autant que j'ai un vague souvenir du lieu y étant passé dans mes très jeunes années.
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre actif
Membre actif
Messages : 450
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par papounet » dim. 2 juil. 2017 23:46

J'y suis passé lors de ma première randonnée cyclo, j'avais 13 ans. On avait fait Orléans Brives en cyclo camping. Les tentes étaient transportées dans un remorque attelée à une vénérable 4cv. Le jour du Pas de Peyrol, on s'est retrouvés à devoir transporter les tentes car la 4cv n'aurait pas pu monter ! Nous sommes montés depuis Le Falgoux. Évidement ça a salement coincé à partir du panneau 17% ... J'ai poussé le velo (un tank routier Motobecane) sur au moins 500m. Nos monos avaient prévu de camper un peu en dessous du col, nous avons plantées les tentes sur un replat près de la route qui descend à l'est vers les burons d'Eylac, et nous sommes allés négocier un dîner à 5 francs au chalet du col. De retour aux tentes, nous les avons retrouvées dans 5cm d'eau - il pleuvait et nous les avions mises dans une cuvette. Nous avons dormi dans une étable pleine de veau un peu plus bas. Certains n'ont pas retrouvé leurs chaussettes le lendemain. Les veaux ont des gouts bizarres. Le lendemain matin, toujours sous la pluie, nous sommes redescendus en direction d'Aurillac. La dynamo ne servait même pas de ralentisseur tellement nos jantes acier avec reliefs "pour mieux freiner" étaient glissantes. On s'est fait des frayeurs dans les épingles à cheveux !
Eh bien, l'année suivante, je suis reparti avec la même équipe... Pour 3 semaines dans le Bearn. Et puis après en solo, tous les ans une nouvelle aventure.


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »


AngstromCyclo
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 806
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par AngstromCyclo » lun. 3 juil. 2017 08:40

vaber a écrit :
dim. 2 juil. 2017 23:01
Heu si un jour vous me cherchez c'est pas la peine d'aller parcourir ces contrées si vertigineuses :yikes Par contre le Pas de Peyrol me fait de l’œil depuis pas mal d'années et je pense que je finirais bien par y aller un jour d'autant que j'ai un vague souvenir du lieu y étant passé dans mes très jeunes années.
A+ Phil
Je zieute source sur ce col depuis un moment.
On pourrait envisager une sortie commune...


A+

Angstrom


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1318
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par vaber » lun. 3 juil. 2017 14:41

Cela pourrait s'envisager sur la journée peut être mais pour cette année ce sera plus que dur.
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4378
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par CYCLOHC » lun. 3 juil. 2017 18:11

Bon, venons en à la manière d'aborder les grands cols...

Tout d'abord, démystifier (sans minimiser !) ce cadre de pratique : ne pas avoir peur de "tomber les rapports" !!
Je rappelle que, ici, nous parlons Cyclotourisme : les braquets des coureurs, cyclosportifs et autres "fondeurs de billes" ne sont pas concernés...D'ailleurs, lorsque l'on évolue dans ces catégories là, la "Valeur Cyclotouristique" importe peu ; seule la notoriété acquise par ladite grimpette a alors été faite par le Tour de France ou bien les amusements du même genre.
Il n'y a qu'à se rendre dans les différents forums de classement des cols, et l'on retrouve éternellement le Mont Ventoux ou l'Alpe d'Huez...ce qui, à mon sens, n'a aucun attrait pour le Cyclotouriste.

Ceci étant, il faut quand-même les faire au moins une fois dans sa vie pour "faire comme tout le monde" :wink: et l'on s'apercevra alors qu'il existe beaucoup plus beau !

Revenons en aux braquets :
Sujet traité d'innombrables fois. Lorsque l'on voyage et que l'on est chargé, si l'on ne veut pas vivre la galère, le mieux est d'adopter les développements VTT.
Sur mon vélo carbone de couraillon-modifié (le vélo, pas le couraillon !! :lol: ...quoique, il s'est pas mal mod(bon)ifié :lol: :lol: lui non plus). Je fonctionne toujours en triple 22-32-44 et cassette 10v de 11 à 30. Il faut noter que je dispose de 3 couronnes qui donnent un rapport inférieur à 1. Soit : 22x30, 22x27 et 22x24.

Et bien je n'ai pas honte de vous dire que, aujourd'hui je suis allé à la Cime de la Bonette 2802 m, au départ du Lauzet s/Ubaye et que, pour ceux qui connaissent, j'ai terminé le dernier terrible kilomètre de la Cime (à 14%) sur le 22x27 ! La dénivellation totale faisant près de 1600 mètres.
Mais, j'ai rencontré des COLNAGO et des SPECIALIZED à pieds !!

Lorsque l'on aborde ce genre de grimpée il faut savoir se donner le temps, ne pas se laisser influencer ou intimider par les autres : chacun son rythme, et rester en observation du merveilleux environnement qui nous entoure.
...Ce ne sont ni SIGMA, ni CATEYE ou autres MAVIC qui vont faire la loi par ici !! les compteurs ne doivent que servir pour se situer !

A part cela, bien sûr, je déconseillerais de faire ses débuts dans les Cols Alpestres par la Bonette (que les Pyrénéens me pardonnent, nous y viendrons... :wink: ).

Je me permets de commencer par les Alpes du Sud. ça tombe bien : le plus beau à mes yeux est (vous le savez :wink: ) Le Col de la Cayolle...ce que j'en disais il y a quelques années...

"COL DE LA CAYOLLE 2326 m
Pas le plus difficile, pas le plus raide, mais certainement un des cols les plus Cyclotouristiques des Alpes.
- Côté Barcelonnette, après le village d'Uvernet -toujours magnifiquement fleuri - et s'être engouffré dans les étroites Gorges du Bachelard, la route s'élève en pente douce par les hameaux de Fours St Laurent et de Bayasse, aux portes du Parc National du Mercantour. A partir de là, la déclivité de la route s'accentue sur les 9 derniers kilomètres, sans être trop agressive. On aura alors le temps de côtoyer les Marmottes et, lors d'une longue traversée d'éboulis qui nous dominent sur notre droite, il y a de fortes chances de pouvoir observer quelques chamois. Les 5 derniers kilomètres se font, le plus souvent dès la 1° semaine de mai, dans des murs de neiges et de résidus d'avalanches vraiment impressionnants, et ce jusque parfois à mi-juin.
"

Si l'on n'est pas chargé, nul besoin de descendre sous un rapport à 1 : le 32x27 voire le 22x21 me feront usage dans les parties les plus raides afin de pouvoir profiter de la faune avoisinante...et Dieu sait si elle y abonde !
Le Cyclotouriste en reviendra enchanté, ne pas oublier l'appareil photos !

Pour ne rien gâcher : si l'on revient pas ce même versant, l'Auberge de Fours St Laurent a laissé le pas au Refuge de Bayasse pour la dégustation des fameuses Ravioles de l'Ubaye...spécialité de la vallée du Bachelard...

Pour l'illustration photographique de ce col, je vous renvoie aux descriptions précédentes :wink:
J'en remets une dose dans mon "radotage" :langue viewtopic.php?f=4&t=5601&start=330#p43162
Juste deux plus anciennes (mai 2010, dans la neige .Et l'an dernier rencontre avec un chamois)

Dans la rubrique "Cols à Valeur Cyclotouristique", on va suivre avec un autre plus tard :wink:
Pièces jointes
Vélo, Col de la Cayolle 18-05-10 008.jpg
Vélo, Col de la Cayolle 18-05-10 008.jpg (74.26 Kio) Consulté 241 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
mar. 18 mai 2010 11:23
Focus length :
7.4 mm
Shutter speed :
1/1250 Sec
F-number :
f/4.5
ISO speed rating :
80
Flash :
Flash did not fire, auto mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon PowerShot G9
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
P1010603.JPG
P1010603.JPG (137.08 Kio) Consulté 241 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
sam. 30 avr. 2016 10:05
Focus length :
34 mm
Shutter speed :
1/640 Sec
F-number :
f/5.6
ISO speed rating :
200
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Panasonic
Camera-model :
DMC-LX100
Exposure program :
Landscape mode (for landscape photos with the background in focus)
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern


Sans cap, tous les vents sont contraires....


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1318
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par vaber » lun. 3 juil. 2017 22:12

Alors deux choses. Henri tu résume assez bien ma pensée pour les cols alpestres Qu'il faut y venir quant on en a vraiment envie et non pas "parce qu'il fout y passer comme tout le monde" car l'envie décuple les forces et qu'il faut des tout petits développements. Pour l'instant je n'en ressent pas encore le besoin irrépressible d'y aller (mais ça vient... petit à petit) et de deux le plus petit développement dont je dispose est à l'unité c'est à dire 28x28 soit 2m11 par chez moi je ne m'en sert que pour les pourcentages supérieurs à 10% si cela dure. mais au dessus de 14% cela devient critique avec un compteur qui reste à 4km/h soit entre 30 et 35 tr/min :boulet Dans l'immédiat je pourrait encore descendre à 26x28 soit environ 2m.
sur ma prochaine monture sans avoir les mêmes braquets que toi je descendrai à 26x30 ou32 soit 1m78 ou 1m66. Par chez moi ce sera peut être un peu inutile (quoique à quelques endroits et sur piste forestière) mais là je pense que j'aurais déjà de quoi pouvoir aborder en toute modestie quelques monuments des Alpes ou des Pyrénées.
Il y a quant même quelque chose qui me trotte depuis longtemps: Comment faisaient ils avant les transmissions des VTT assez récents pour gravir tous ces col avec 28x25 ou 30x26 qui étaient des braquets courants et de toute manière 26x28 ou 26x30 était le plus court possible.
Je me dit que les cyclos avaient de plus grosses cuisses que nous ou bien ils en bavaient dur.
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre actif
Membre actif
Messages : 450
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par papounet » lun. 3 juil. 2017 23:07

Je confirme, on en bavait dur...
Surtout avec un routier en fonte, et 8 vitesses...
Et puis, on savait marcher en poussant !


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »


AngstromCyclo
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 806
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par AngstromCyclo » lun. 3 juil. 2017 23:29

Comme tu l'a bien écrit, Henri, je ne voudrais pas qu'on en rajoute de trop sur la mystification de ces cols Alpins et que cela ait pour conséquence que certains n'y aille que le jour hypothétique où tous les ingrédients sont réunis.
Pour les développements, il y a un an j'ai fait ma petite traversée des Alpes (600km et une vingtaine de cols) avec ma randonneuse montée en 50x40x30 devant et 13-28 derrière donc 2,30m comme plus petit développement. Eh bien j'ai fait avec. Elle m'a emmené sur certains cols à 2000 (ou presque): Glandon/Croix de Fer par l'Oisans, Madeleine par le Col de Chaussy et route en gravier sur les pistes de St François-Longchamps pour reprendre la route normale en dessous de la Madeleine; cormet d'Arèches monté versant Tarentaise; etc. avec mes sacoches Ortlieb Front Roller sur PB surbaissé.
Je ne suis pas un costaud surentraîné comme tu peux l'attester Phil. Blessé l'hiver et empêché de rouler, je n'avais fait qu'une sortie de 50 km de la saison, dans ma région de Montpellier, avant de partir. Ca prouve qu'on peut se faire plaisir en montagne sans remplir toutes les conditions. Certes j'ai bien soufflé, c'est certain, (notamment dasn le col de Parquetout près de Corps), mais ne pense pas avoir mis pied à terre, ce qui d'ailleurs ne m'aurait posé aucun problème.
Mon premier vrai col est le Col de Porte au dessus de Grenoble que j'entamais par un démarrage à 1 km de chez moi à 15%. Vous imaginez qu'avec mon routier PEugeot 8 vitesses et plus de 3,1m de développement le plus court je ne le grimpais pas assis sur la selle en sifflotant. Mais je garde d'excellents souvenirs de ces premières ascensions et des 15 km de montée et 1100 m de dénivelé soit plus de 7% de moyenne. Aurais-je du m'abstenir car mon vélo n'était pas aux canons montagnards? Certainement pas!


A+

Angstrom

Avatar de l’utilisateur

velosiped
Membre actif
Membre actif
Messages : 107
Inscription : sam. 26 nov. 2016 20:27
Localisation : Grenoble
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par velosiped » mar. 4 juil. 2017 00:12

CYCLOHC a écrit :
dim. 2 juil. 2017 18:39
d'autres, au contraire, sont allés affronter des contrées lointaines !
les Dolomites contrées lontaines ? Grenoble, c'est plus près de Bolzano que du col du Tourmalet !

Sinon, après avoir fait un peu de pub pour le col de Sarenne, je peux citer aussi une petite route (asphaltée, mais attention aux gravillons et aux chèvres en descente) passant par 2 cols tranquilles, avec de très belles vues par beau temps : col de la Ramaz (1560m) + col de l'Encrenaz (1430m), entre Taninges et Morzine en Haute-Savoie. Mais là encore, c'était avant ma conversion à l'appareil photo numérique...

:oubli j'ajoute une petite précision : du col de la Ramaz, il y a 2 routes possibles pour rejoindre la vallée du Giffre : une qui arrive à Taninges, une à Mieussy. Celle qui descend sur Mieussy est plus jolie je trouve ; par contre pour monter, depuis Taninges c'est + ombragé.
Dernière édition par velosiped le mar. 4 juil. 2017 16:00, édité 3 fois.




AngstromCyclo
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 806
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Classification des Cols selons leur "Valeur-Cyclotouristique"

Message par AngstromCyclo » mar. 4 juil. 2017 07:23

velosiped a écrit :
mar. 4 juil. 2017 00:12
Sinon, après avoir fait un peu de pub pour le col de Sarenne, je peux citer aussi une petite route (asphaltée, mais attention aux gravillons et aux chèvres en descente) passant par 2 cols tranquilles, avec de très belles vues par beau temps : col de la Ramaz (1560m) + col de l'Encrenaz (1430m), entre Taninges et Morzine en Haute-Savoie. Mais là encore, c'était avant ma conversion à l'appareil photo numérique...
Je les ai dans le collimateur car je passe toujours des vacances en Haute Savoie. La route du Col de la Ramaz est en parfait état désormais: le TDF y est passé il y a 2 ans. Je ne suis pas sûr qu'il soit aussi tranquille que quand la route y était mauvaise et avant les appareils photos numériques. Les temps changent et ce coin de Haute Savoie a beaucoup de succès l'été. Pour ma dernière étape de ma traversée des Alpes, j'avais préféré rejoindre Thônon par Mégevette/Lullin et de jolis petits cols (Terranon et Feu) car la vallée de Morzine, je l'ai bien vu à Taninges, est très très passante au mois d'août.
J'avais bien hésité à faire le col de la Ramaz mais il faisait chaud et j'ai préféré rejoindre le lac Léman pour une bonne baignade comme point final à ma traversée. :soleil2


A+

Angstrom

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité