Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Information et développement des Véloroutes et Voies Vertes, itinéraires sécurisés destinés aux déplacements non motorisés sur de courtes, moyennes ou longues distances.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre

Topic author
cabaliros
Messages : 64
Inscription : mer. 4 août 2010 00:11
Localisation : toulouse
Status : Hors-ligne

Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par cabaliros » dim. 5 oct. 2014 15:03

En ce début octobre ensoleillé, je dispose de deux journées à remplir.Alors pourquoi pas un mini raid entre Toulouse et Albi via Revel et Castres histoire de découvrir la vélo route Revel-Castres(32km) et la voie verte Castres-Albi (chemin des droits de l'homme)
Depuis Toulouse rejoindre Revel n'est pas évident car il n'y a pas d'axes logiques mis à part la D2 et D18 dangereuses et absolument pas recommandées pour les cyclistes.Je commence donc mon périple à la sortie de la ville rose par le chemin toulousain qui suit la belle vallée de la Marcaissonne miraculeusement préservée de routes bitumées donc VTC obligatoire,je passe sur la suite un peu compliquée et louvoyante mais néanmoins très agréable jusqu'à St Félix Lauragais d'où je rejoins le Canal de la Rigole (qui alimente le Canal du Midi) qui permet de rejoindre Revel en toute sécurité.
Ensuite comme souvent recherche laborieuse du départ de la vélo route,heureusement je ne suis pas pressé et enfin je tombe sur un panneau indicateur.Je suis donc cet itinéraire agréable qui serpente sur des petites routes communales campagnardes et tranquilles telles que je les aime.Au village de Lagardiolle,je quitte le parcours balisé par la D12 et me dirige vers Dourgne où j'ai réservé mon hébergement pour la nuit au monastère d'En Calcat.C'est une grande première pour moi qui suis plutôt un mécréant,je n'ai jamais dormi dans un tel lieu.Cette abbaye bénédictine est magnifique,récemment restaurée,très fonctionnelle et confortable.Une partie est réservée aux hôtes de passage comme moi ou à des "civils" qui souhaitent faire une retraite spirituelle.Chambre spacieuse,tout est nickel,je suis bien accueilli par le frère hôtelier qui m'explique l'organisation stricte du séjour et surtout l'obligation d'être le plus silencieux possible.Pendant le frugal repas du soir pris en commun avec les moines et les autres visiteurs le silence absolu est obligatoire et là j'avoue que ce sera une expérience que je n'oublierai pas.Se retrouver dans un réfectoire immense au milieu d'une quarantaine de personnes dans un silence total,sans adresser la parole à ses voisins,c'est très impressionnant et même à la limite du malaise.Moi qui ne suis pourtant pas un moulin à paroles,je me suis un peu demandé ce que je fichais là.Cela dit,c'est une expérience que je ne regrette pas,je comprends et je respecte ce désir de quiétude,de mutisme et de recueillement propre à tout lieu spirituel.Peut-être que d'autres cyclos croyants ou pas ont séjourné dans de tels endroits et ont pu être impressionné par l'ambiance.Pour redescendre dans le matérialisme,je dirai que l'on ne m'a demandé que 35€ pour la demi-pension et encore on donne ce que l'on veut (ou peut).
Je suis un peu long sur cet épisode,mais ça restera pour moi le clou de cette mini rando à vélo,plus que l'itinéraire lui même.L'aspect découverte humaine étant pour moi aussi important que le côté sportif.
Le lendemain je rejoins la vélo route,avec la joie de voir traverser demain moi un lièvre énorme,tout apeuré et bondissant à travers champs.A partir de Viviers les Montagnes la vélo route n'est plus intéressante,elle emprunte des routes à bagnoles jusqu'à Castres,fin du 1er acte.
Je me dirige ensuite vers le départ de la voie verte Castres-Albi(44km) qui comme la plupart du temps est une ancienne voie ferrée.Le revêtement est agréable en sable stabilisé bien roulant,bravo au conseil général du Tarn pour ses efforts en faveur des cyclistes.Cette piste est entourée quasiment tout le long de haies et d'arbres de part et d'autre et c'est bien ça le problème car on ne voit rien du paysage,c'est assez frustrant car on devine quand même de beaux points de vue sur la campagne et le relief vallonné du Tarn,mais le couvert végétal étant encore bien dense en ce début d'automne,on reste sur sa faim.Moi qui ne suis pas claustrophobe,j'ai presque eu ce ressenti par moment et même l'impression bizarre que dans les descentes la piste montait quand même :maboul .Non,non ne riez pas les moines ne m'ont pas fait ingurgiter des champignons hallucinogènes.Ce n'est d'ailleurs pas la 1é fois que j'ai cette impression,pas vous?
Finalement j'arrive au but et la magnifique cathédrale Ste Cécile d'Albi se profile à l'horizon.Il est très regrettable que la piste n'aille pas jusqu'au bout et s'arrête à 5km du centre ville.Résultat,il faut se farcir une route dangereuse et se faire frôler par les voitures,mais enfin je suis arrivé sain et sauf à la gare.
En conclusion,je dirai que la vélo route Revel-Castres est très sympa sur les 3/4 du parcours.
La voie verte Castres-Albi par contre peu intéressante car trop monotone et ennuyeuse de mon point de vue.Je conseillerai de la faire plutôt en début de printemps avant la repousse des feuilles,ce qui permet peut-être d'avoir une plus jolie vue.
Finalement beaucoup de voies vertes à l'image de celle du Canal du Midi dont je ne comprendrais jamais l'engouement ne sont pas faites pour les amoureux des paysages et vues panoramiques sur la nature.Pour cela il vaut mieux rester sur les départementales certes moins sécurisées mais il faut choisir.




Topic author
cabaliros
Messages : 64
Inscription : mer. 4 août 2010 00:11
Localisation : toulouse
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par cabaliros » dim. 5 oct. 2014 15:16

J'ai oublié,deux liens qui peuvent être utiles à ceux ou celles qui voudraient se lancer sur ces deux itinéraires.
http://www.ville-soreze.fr/images/image ... velo_2.pdf" rel="nofollow
http://sf2015.ffct.org/circuits/route-c ... verte.html" rel="nofollow



Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Messages : 4072
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par CYCLOHC » dim. 5 oct. 2014 16:14

cabaliros a écrit : ....me dirige vers Dourgne où j'ai réservé mon hébergement pour la nuit au monastère d'En Calcat.C'est une grande première pour moi qui suis plutôt un mécréant,je n'ai jamais dormi dans un tel lieu.Cette abbaye bénédictine est magnifique,récemment restaurée,très fonctionnelle et confortable.Une partie est réservée aux hôtes de passage comme moi ou à des "civils" qui souhaitent faire une retraite spirituelle.Chambre spacieuse,tout est nickel,je suis bien accueilli par le frère hôtelier qui m'explique l'organisation stricte du séjour et surtout l'obligation d'être le plus silencieux possible.Pendant le frugal repas du soir pris en commun avec les moines et les autres visiteurs le silence absolu est obligatoire et là j'avoue que ce sera une expérience que je n'oublierai pas.Se retrouver dans un réfectoire immense au milieu d'une quarantaine de personnes dans un silence total,sans adresser la parole à ses voisins,c'est très impressionnant et même à la limite du malaise.Moi qui ne suis pourtant pas un moulin à paroles,je me suis un peu demandé ce que je fichais là.Cela dit,c'est une expérience que je ne regrette pas,je comprends et je respecte ce désir de quiétude,de mutisme et de recueillement propre à tout lieu spirituel.Peut-être que d'autres cyclos croyants ou pas ont séjourné dans de tels endroits et ont pu être impressionné par l'ambiance.Pour redescendre dans le matérialisme,je dirai que l'on ne m'a demandé que 35€ pour la demi-pension et encore on donne ce que l'on veut (ou peut).
.
Je suis, moi-même, peu versé vers la question religieuse. J'ai eu, néanmoins, l'occasion de faire pareille expérience à l'Hospice du Grand Saint Bernard : Grandiose !! Ces gens là ont un Amour du partage extraordinaire, oui il existe de véritables Humains !


Sans cap, tous les vents sont contraires....


vaber
Messages : 1047
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par vaber » lun. 10 août 2015 08:08

Bonjour à tous.
Je ne répondrai pas sur l'hébergement n'ayant pas d'expérience pareille mais sur les voies verte issues du monde ferroviaire.
J'en ai une devant chez moi qui fait (pour l'instant) 10 km en monté et je n'aime pas car la rampe est très (trop) régulière il n'y a pas de répit même si le pourcentage est faible. Je préfère emprunter la départementale qui lui est parallèle mais a un profil plus diversifié. De plus les long alignements sont très monotones. J'en ai encore fait l'expérience cette semaine sur la portion de la vélodissée entre Ronce les bains et Royan dans la forêt de la Coubre sur une ancienne voie ferrée forestière par moment c'est long et heureusement qu'il y a du trafic mais l'hiver cela doit être très long.
A+


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

claude19
Messages : 275
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 70
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par claude19 » lun. 10 août 2015 08:59

Bonjour,
C'est vrai que les voies de chemin de fer c'est ennuyeux, toujours plat voir un léger faux plat montant ou descendant, et souvent entre 2 haies ou 2 talus et on ne voit rien du paysage, ni traversée pittoresque de village , mais d'un autre côté c'est tellement sécurisant.
Difficile quelques fois de faire un choix.



Avatar de l’utilisateur

Bababobo
Messages : 1969
Inscription : lun. 5 déc. 2011 23:40
Localisation : Sawang Daen Din Thaïlande
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par Bababobo » lun. 10 août 2015 09:42

[quote="cabaliros"]car il n'y a pas d'axes logiques mis à part la D2 et D18 dangereuses et absolument pas recommandées pour les cyclistes...quote]


Euh, la question qui tue, je suppose ? a prendre bien sur au sens figure ... :wink:


Dangereuses comment, ces routes ?

Je suppose que tu parles des autres usagers qui eux sont peut etre parfois dangereux car une route dangereuse, je ne vois pas trop a quoi ca peut ressembler .

Et puisqu'on parle des autres usagers, je crois qu' il ne te viendrait jamais a l' idee de venir cycloter par chez moi;
Les thailandais tentent chaque annee de glaner le trophee du pire pays en ce qui concerne le nombre de morts sur la route ;
compter environ 88 morts par jour ...
Mais chaque annee ils ratent la premiere marche et restent sur la seconde :mrgreen: :mrgreen:
et comme la plupart des routes secondaires qui " doublent " les grands axes sont soit inexistantes soit non goudronnees, on est bien oblige de rouler au bord des nationales ( a deux ou quatre voies );
Il n'y a quasiment pas d' autoroutes en Thailande;
uniquement dans Bangkok, a peages et rien dans le reste du pays .

Quand on sait tenir sa place sur la route, les autres usagers vous voient et donc font attention ; meme en Thailande :bravo2

( depuis 5 ans que j' ai repris la bicyclette a haute dose , la retraite ca donne du temps libre , j'ai deja depasse les 70.000 kilometres sans une seule egratignure ) ;
une morsure , non , un pincement par un gros chien qui voulait surement jouer et that's all .


Le socialisme ne peut fonctionner qu'au paradis ou il n'est pas utile ou en enfer ou ils l'ont déjà .
Toutes mes photos avec Olympus TG 860


vaber
Messages : 1047
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par vaber » mer. 12 août 2015 21:24

Bonsoir.
Oui c'est vrai que parfois la voie verte "ferroviaire" est plus sure surtout comme entre Albi et Castre car là la route est un vrai coupe gorge.
De toute manière je pense que d'ici quelques années il va y avoir une profusion de voies vertes vu la cure de minceur à laquelle va être soumis le réseau ferré national... :roll:


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...


loz
Messages : 1413
Inscription : lun. 20 nov. 2006 00:35
Localisation : Grenoble
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par loz » mer. 12 août 2015 21:40

claude19 a écrit :Bonjour,
C'est vrai que les voies de chemin de fer c'est ennuyeux, toujours plat voir un léger faux plat montant ou descendant, et souvent entre 2 haies ou 2 talus et on ne voit rien du paysage, ni traversée pittoresque de village , mais d'un autre côté c'est tellement sécurisant.
Difficile quelques fois de faire un choix.
Pas toutes, j'ai un très bon souvenir de la vallée de l'Eyrieux en Ardèche (du nord)...




Topic author
cabaliros
Messages : 64
Inscription : mer. 4 août 2010 00:11
Localisation : toulouse
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par cabaliros » lun. 17 août 2015 23:12

@bababobo:
Ne le prends pas mal,mais j'ai l'impression qu'avec toi l'arrière train des mouches en Thailande doit en prendre un sacré coup,si tu vois ce que je veux dire :lol:
Tout cycliste sain de corps et d'esprit comprend ce qu'est une route dangereuse...
En l'occurrence les deux dont je parle sont de longues lignes droites assez étroites,très fréquentées,sans bas côtés où les tarés toulousains (et autres) peuvent se défouler.
Personnellement s'il faut faire des kilomètres supplémentaires supplémentaires pour éviter ce genre de réjouissances,je n'hésite pas une seconde.
Comme je le précisais dans mon (trop) long résumé qui ouvre ce fil,la pratique du cyclotourisme ne se conçoit pour moi que sur des axes les plus tranquilles possibles.Contrairement à Jean Yanne,j'adore les routes départementales qui sentent mauvais :lol: ,elles m'attirent comme une belle gonzesse à poitrine généreuse...
Bref,si j'étais dans ton cas ou s'il n'y avait que des nationales ou autoroutes en France,je revendrais ma monture au "Bon coin" et je me mettrais à la pétanque.
Après s'il y a des originaux qui prennent leur pied sur la RN 20(Toulouse-Andorre) par exemple,grand bien leur fasse...




Topic author
cabaliros
Messages : 64
Inscription : mer. 4 août 2010 00:11
Localisation : toulouse
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par cabaliros » lun. 17 août 2015 23:30

claude19 a écrit :Bonjour,
C'est vrai que les voies de chemin de fer c'est ennuyeux, toujours plat voir un léger faux plat montant ou descendant, et souvent entre 2 haies ou 2 talus et on ne voit rien du paysage, ni traversée pittoresque de village , mais d'un autre côté c'est tellement sécurisant.
Difficile quelques fois de faire un choix.
Pour avoir testé les principales voies vertes du sud-ouest (sauf l'Atlantique),je trouve que les plus intéressantes et les moins "chiantes" sont:
1) La "Passa pais" entre Mazamet et Bédarieux(75km),car la vue n'est pas bloquée par des murs de végétation,les paysages sont très beaux,nous sommes en moyenne montagne et il y a des ouvrages d'art (tunnels,viaduc) qui agrémentent le parcours
2)La voie Foix-St Girons en Ariège pour les mêmes raisons que la précédente et parce qu'elle "tournicote" un petit peu.



Avatar de l’utilisateur

Bababobo
Messages : 1969
Inscription : lun. 5 déc. 2011 23:40
Localisation : Sawang Daen Din Thaïlande
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par Bababobo » mar. 18 août 2015 03:11

cabaliros a écrit :il y a des ouvrages d'art (tunnels,viaduc) qui agrémentent le parcours.
Et ca, ca n'est pas dangereux ? meme si il y a moins ou peu de dangereux fous du Volant ...
Car sur un viaduc ou dans un tunnel il n'y a quasiment jamais de bande sur le cote ou on peut rouler en relative tranquillite ;
on doit donc rouler sur la premiere voie, ce que je trouve particulierement dangereux surtout qu'il n'y a aucun(e) echappatoire .

De plus ayant pas mal roule ma bosse la quasi totalite des tunnels sont interdits aux cyclistes; on fait comment la ?

On oublie le panneau d' interdiction ? :mrgreen:


Le socialisme ne peut fonctionner qu'au paradis ou il n'est pas utile ou en enfer ou ils l'ont déjà .
Toutes mes photos avec Olympus TG 860


Topic author
cabaliros
Messages : 64
Inscription : mer. 4 août 2010 00:11
Localisation : toulouse
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par cabaliros » mar. 18 août 2015 12:51

Dis-donc,tu n'aurais pas la"comprenette" un peu laborieuse toi? :)
De quoi parle-t-on ici? DES VOIES VERTES!!!!
Donc si tu étais un peu concentré,tu aurais compris que la voie verte dont je parle (passa pais) est une ancienne voie ferrée RECONVERTIE pour les vélos... et personnellement j'ai rarement vu des semis-remorques emprunter les tunnels sur ce type de pistes cyclables :roll:
Faut arrêter la fumette en Thaïlande,ça ne te réussit pas :exorbite



Avatar de l’utilisateur

claude19
Messages : 275
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 70
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Toulouse-Albi par vélo route et voie verte

Message par claude19 » mar. 18 août 2015 13:17

:gros_fumeur :gros_fumeur

:bravo3 :bravo3

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:



Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité