Véloroutes tours&détours

Information et développement des Véloroutes et Voies Vertes, itinéraires sécurisés destinés aux déplacements non motorisés sur de courtes, moyennes ou longues distances.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.

Topic author
RoueLibre
Messages : 318
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Véloroutes tours&détours

Message par RoueLibre » mar. 22 avr. 2014 19:30

Bonjour à tous, les véloroutes et voies vertes c'est bien dans les zones urbanisées pour fuir le trafic automobile mais parfois voyager sur ces infrastructures ne présente pas à mes yeux que des avantages et ce même si les inconvénients en sont sommes toutes mineurs. Les voies vertes crées sur les anciennes voies ferrées passent souvent loin des bourgs que les trains desservaient aussi on a la sensation d'être "nulle part" et donc il faut chercher les points de ravitaillements et cela est amplifié par l'aspect monotonie du profil. Autrement certaines véloroutes à force de rechercher le moindre chemin vicinal où il y a un trafic moindre font penser à ces stations de ski de fond qui arrivent à afficher sur une zone de 5/8km carrés pas moins de 150km de piste de ski de fond! (et ceci après avoir fait le tour de chaque sapin de la station). Vu en ce qui me concerne sur la véloroute du Tarn pour laquelle entre Gaillac et Albi j'ai fini par re-emprunter une départementale du réseau secondaire en tirant plein Est. Les nombreux détours de la véloroute et le balisage réduit -qui n'indiquait pas la destination finale -créaient un risque de faire demi-tour par inadvertance alors que l'arrivée au "port" devenait nécessaire. Autre point qui peut poser problème tient à la sécurisation de l'infrastructure: les aménageurs auraient dû laisser les passages à niveau pour éviter de s'arrêter quasiment tous les 500m pour passer en chicane les barrières de sécurité. :| Bon lorsqu'on roule en tandem avec 4 saccoches on développe à la fois son adresse et son entrainement -car cela fait faire du fractionné- mais s'il est possible de rouler sur de la route "blanche" (au sens carte Chimelin) à vitesse quasi-stabilisée ma préférence va à cette 2ème option.
Donc en résumé les véloroutes et les voies vertes ont quelques inconvénients mais c'est quand même souvent bien.



Avatar de l’utilisateur

albina
Messages : 1355
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 81
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par albina » mar. 22 avr. 2014 21:59

Bien d'accord avec toi RoueLibre !
Parfois on a des doutes quant à la finalité des aménagements pour cyclistes : Pour eux, ou contre eux (pour s'en débarrasser et ne plus les voir sur les routes :argue
On voit en effet de tout et du n'importe-quoi dans les aménagements et dans mon coin j'ai déjà écrit aux journaux pour dénoncer certaines aberrations...
(en réponse à une lettre d'un utilisateur qui se plaignait de deux accidents dont il avait été victime sur des pistes cyclables de notre région ; une fois à cause d'un poteau central et une fois par un chien qui lui a sauté dans la roue)

A propos des pistes cyclables (Lettre de Monsieur F. Theurillat dans le QJ du 10 juillet 2013)

Contrairement à Monsieur Theurillat, je reste un utilisateur convaincu des pistes cyclables dans notre région ; mais cela ne m'empêche pas d’approuver sans réserve ses propos:

Aux griefs qu’il formule s'en ajoutent d'autres, qui reflètent l'incompétence, voire le mépris total des réalités cyclistes, des planificateurs et réalisateurs de ces pistes.
Je veux parler ici des signalisations et contraintes abusives et injustifiées qui sont autant de frustrations et de dangers potentiels..

Par exemple celle de Vicques à Courrendlin, qui a toujours attiré sur elle les plus beaux fleurons de la bêtise humaine !

D’abord. un courrier d'une lectrice paru ici-même se plaignait d'y être dérangée par les cyclistes en promenant son chien... et de souhaiter que les cyclistes aillent sur la route !
Faut-il rappeler que comme son nom l'indique, une piste cyclable est faite d'abord pour les cyclistes ?

Et puis la logique des priorités : A chaque intersection, de jolis petits triangles jaunes indiquent au cycliste qu'il doit céder le passage... même à de minuscules et insignifiants chemins de terre privés !

Le sommet : L'aménagement au niveau du giratoire près du chantier de l'A16.
Logiquement, la piste cyclable débouchait sur le chemin des Pécas, donnant accès au giratoire comme n'importe quel autre accès, et c'était normal et sans problèmes... Beaucoup trop simple pour quelques technocrates qui ont placé des sortes de Lego en béton en travers de la piste, puis imposé à celle-ci un virage à droite avec un magnifique STOP obligeant le cycliste à s'arrêter, puis traverser la route pour pouvoir enfin accéder au giratoire :
J'imagine que peu nombreux seront les cyclistes à se conformer à cette insondable stupidité...

Allez, les technocrates, ne vous arrêtez pas en si bon chemin : Mettez encore un autre STOP au chemin de Bellevue, au Violat, un enfin aux Voites... et pourquoi pas, un feu rouge au terrain de foot de Vicques ?

Comme cela, plus aucun cycliste n'empruntera cette piste... et les mémères à chien-chien seront tranquilles !


évidemment sans aucun résultat, faut pas rêver !
Néanmoins, je reste un utilisateur convaincu des piste cyclables et voies vertes, du moins celles que je connais et ou je n'ai pas l'impression qu'on se fout de ma gueule...

Un exemple : à DELLE (90) il y a une piste cyclable transfrontalière, au nom pompeux de "FrancovéloSuisse" :mrgreen:
Elle traverse un lotissement de villas et croise des chemins de desserte sans circulation...
Eh bien croyez-le ou non : sur une distance de
580 mètres, il y a 6 (six) STOPS :cogne_mur

Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait

Avatar de l’utilisateur

Hristo
Messages : 1207
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 41
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Hristo » mar. 22 avr. 2014 23:20

Comme he dis souvent à mon épouse, : roule sur la route les pistes cyclables c'est pas fait pour les vélos. Trêve de plaisanterie, entre les bornes, les chicanes, les bateaux, les fins de pistes improbables et les barrières, c'est pas possible de circuler et c'est pire avec les sacoches ou la remorque. En plus faut bien que les automobilistes s' habituent à nous.


La paresse est un luxe abordable

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Messages : 4323
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par CYCLOHC » mer. 23 avr. 2014 06:33

Je suis en très grande partie d'accord avec vous, surtout à cause de leur mauvais entretien !


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

Flanoche
Messages : 390
Inscription : mar. 18 févr. 2014 17:10
Localisation : Val de Loire
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Flanoche » mer. 23 avr. 2014 09:04

IL y a quand même de superbes pistes comme celle entre Marseillan plage et Sète. Superbe !
IMG_0117 copie.jpg
IMG_0117 copie.jpg (168.23 Kio) Consulté 1910 fois
EXIF-Data show/hide
Image taken on :
ven. 4 avr. 2014 09:12
Focus length :
17.4 mm
Shutter speed :
1/640 Sec
F-number :
f/4.9
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, compulsory flash mode
Camera-manufacturer :
Canon
Camera-model :
Canon DIGITAL IXUS 55
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern


Chaque fois que je vois un adulte sur une bicyclette, je reprends espoir pour l'avenir de l'humanité (H.G. Wells)


Milesandmilesagain
Messages : 260
Inscription : sam. 27 août 2011 17:14
Localisation : Saint Quentin (02)
Âge : 46
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Milesandmilesagain » mer. 23 avr. 2014 10:25

Hristo a écrit :Comme he dis souvent à mon épouse, : roule sur la route les pistes cyclables c'est pas fait pour les vélos. Trêve de plaisanterie, entre les bornes, les chicanes, les bateaux, les fins de pistes improbables et les barrières, c'est pas possible de circuler et c'est pire avec les sacoches ou la remorque. En plus faut bien que les automobilistes s' habituent à nous.
Bonjour,

Bien d'accord avec ce constat: maintenant, j'évite comme la peste les pistes cyclables et autres voies vertes, au moment d'élaborer mes itinéraires. Résultat de quelques déconvenues agaçantes.

Le plus simple, pour moi, revient à sélectionner les petites départementales jaunes ou blanches sur mes bonnes vieilles cartes Michelin, et puis basta! Parce que les pistes cyclables mal pensées (du genre: une seule entrée non-indiquée, voire dissimulée, et si tu la loupes, ben, c'est tant pis!), et / ou au revêtement lépreux, et / ou interrompues par des dizaines de chicanes / barrières, et / ou qui se subdivisent en plusieurs chemins secondaires non-balisés (du coup, tu ne sais plus où tu vas), etc... ben, j'ai parfois perdu un temps prodigieux, et rien gagné en contrepartie. :briques

Quand on voyage à vélo, en roulant parfois pendant plusieurs semaines d'affilée, on n'est certes pas à la minute _ ce n'est pas un "contre la montre" _ m'enfin, de là à galérer pendant des plombes alors que l'on pourrait rouler à bon rythme, en traversant des sites et en appréciant des panoramas pas forcément moins chouettes que ceux proposés par certaines pistes isolées et trop forestières... :pleure

Ceci dit, oui, il y a quelques exceptions, et heureusement.

A+

Miles.


Méfiez-vous des gens qui ne rient pas: ce ne sont pas des gens sérieux.

Avatar de l’utilisateur

lulu
Messages : 294
Inscription : mer. 19 sept. 2012 15:42
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par lulu » mer. 23 avr. 2014 11:53

Tout à fait d'accord avec vos analyses.

La monotonie des voies vertes, traverser des villages est plus agréable je confirme.

Donc ne quittons surtout pas les départementales sous prétexte de la sécurité, que diraient les automobilistes si un jour il nous prendrait l'idée de revenir.

J'ai vécue la triste expérience de l'accident en vélo, mais depuis ce temps là lorsque je suis au volant je suis doublement plus attentif envers les 2 roues avec ou sans moteur.

En premier lieu je mets le clignotant en deuxième je respecte la distance.

Ce serait tellement plus simple de cohabitez en bons termes entres usagers de la route, à la limite il y aurait il vraiment besoin de toutes les pistes cyclables ?

Bon c'est vrai je suis un doux rêveur.


Au plaisir
Lulu

Avatar de l’utilisateur

EgaregEtKristell
Messages : 465
Inscription : mar. 6 mars 2012 10:48
Localisation : Démouville (14)
Âge : 34
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par EgaregEtKristell » mer. 23 avr. 2014 15:44

Milesandmilesagain a écrit :[...] Parce que les pistes cyclables mal pensées (du genre: une seule entrée non-indiquée, voire dissimulée, et si tu la loupes, ben, c'est tant pis!), et / ou au revêtement lépreux, et / ou interrompues par des dizaines de chicanes / barrières, et / ou qui se subdivisent en plusieurs chemins secondaires non-balisés (du coup, tu ne sais plus où tu vas), etc... ben, j'ai parfois perdu un temps prodigieux, et rien gagné en contrepartie. :briques
+1, par expérience... :x

Je crois que les "aménagements cyclables" font l'unanimité des cyclistes : ceux qui les conçoivent ne doivent pas souvent enfourcher un vélo, qui plus est avec des sacoches. Ces équipements deviennent plus dangereux et pénalisants qu'autre chose.

Lorsque je trace un itinéraire, je trace un premier jet sans me préoccuper des "aménagements cyclables" et je ne les prends en considération qu'en second lieu en essayant d'en savoir plus sur leur nature (les commentaires sur le site de l'AF3V sont souvent instructifs).



Avatar de l’utilisateur

Bababobo
Messages : 1981
Inscription : lun. 5 déc. 2011 23:40
Localisation : Sawang Daen Din Thaïlande
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Bababobo » jeu. 24 avr. 2014 03:52

Ca va faire sept ans que j'ai quitte la France ;
je me souviens de certaines pistes cyclables en valle de Chevreuse;

On voit vraiment que c'est pour se debarrasser des cyclistes;
de plus jamais nettoyees, ni entretenues.

idem dans Paris sur les grands boulevards dans le 20* arrondissement; j'en ai deja parle d'ailleurs;
on se debarrasse des velos en les envoyant se casser la figure sur les parking des autos fait de tres gros paves disjoints alors qu'il aurait ete si simple d' elargir la voie des bus comme cela a ete fait dans le 1* arrondissement, quai des Tuileries .

Le seul pays, a ma connaissance qui ne se debarrasse pas des velos c'est les Pays-Bas;
je me souviens avoir conduit mon 38 T sur un paquet de routes la-bas;
les tracteurs agricoles et les velos etant sur une route, oui une vraie route, parrallele a la route a autos et camions .


Le socialisme ne peut fonctionner qu'au paradis ou il n'est pas utile ou en enfer ou ils l'ont déjà .
Toutes mes photos avec Olympus TG 860


Milesandmilesagain
Messages : 260
Inscription : sam. 27 août 2011 17:14
Localisation : Saint Quentin (02)
Âge : 46
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Milesandmilesagain » jeu. 24 avr. 2014 06:50

EgaregEtKristell a écrit :
Milesandmilesagain a écrit :[...] Parce que les pistes cyclables mal pensées (du genre: une seule entrée non-indiquée, voire dissimulée, et si tu la loupes, ben, c'est tant pis!), et / ou au revêtement lépreux, et / ou interrompues par des dizaines de chicanes / barrières, et / ou qui se subdivisent en plusieurs chemins secondaires non-balisés (du coup, tu ne sais plus où tu vas), etc... ben, j'ai parfois perdu un temps prodigieux, et rien gagné en contrepartie. :briques
+1, par expérience... :x

Je crois que les "aménagements cyclables" font l'unanimité des cyclistes : ceux qui les conçoivent ne doivent pas souvent enfourcher un vélo, qui plus est avec des sacoches. Ces équipements deviennent plus dangereux et pénalisants qu'autre chose.

Lorsque je trace un itinéraire, je trace un premier jet sans me préoccuper des "aménagements cyclables" et je ne les prends en considération qu'en second lieu en essayant d'en savoir plus sur leur nature (les commentaires sur le site de l'AF3V sont souvent instructifs).
Absolument. Je conçois mes itinéraires de la même façon: lorsque j'emprunte une voie verte ou une piste quelconque, c'est désormais après moult vérifications préalables, pour ne pas avoir de mauvaises surprises. :exorbite

Et pour ce qui concerne les branquignoles concepteurs d'aménagements cyclables, bon, je ne leur jetterais pas trop la pierre, en définitive. A mon avis, ce n'est pas forcément un problème d'incompétence / de non-prise en compte des spécificités du cyclotourisme. Simplement, ce n'est pas le public visé: beaucoup d'aménagements sont destinés aux cyclistes du dimanche qui vivent dans le coin, aux promenades en famille à vitesse réduite, il s'agit de petites sorties locales, pendant lesquelles il importe assez peu de faire des bornes à toute blinde.

Or, nous autres, les sacochards, n'avons pas du tout les mêmes envies, et les mêmes besoins. Ainsi, je suis plutôt du genre à accumuler les bornes, sans forcément arsouiller comme un couraillon, mais tout de même: quand je pars en voyage, les étapes font fréquemment 100 km, elles sont donc plutôt longues, incluant souvent du dénivelé, et dans ce contexte précis, ben, si je dois perdre une heure ou deux à rouler à vitesse réduite parce que la piste est plus ou moins défoncée, et / ou parce que je dois franchir 32 barrières / chicanes, et / ou chercher mon chemin à la boussole, franchement, cela ne m'intéresse pas. Je préfère arriver tranquillement au camping ou à l'hôtel prévu, et profiter du temps gagné pour prendre quelques photos ou monter la tente sans me presser.
lulu a écrit :Tout à fait d'accord avec vos analyses.

La monotonie des voies vertes, traverser des villages est plus agréable je confirme.

Donc ne quittons surtout pas les départementales sous prétexte de la sécurité, que diraient les automobilistes si un jour il nous prendrait l'idée de revenir.

J'ai vécue la triste expérience de l'accident en vélo, mais depuis ce temps là lorsque je suis au volant je suis doublement plus attentif envers les 2 roues avec ou sans moteur.

En premier lieu je mets le clignotant en deuxième je respecte la distance.

Ce serait tellement plus simple de cohabitez en bons termes entres usagers de la route, à la limite il y aurait il vraiment besoin de toutes les pistes cyclables ?

Bon c'est vrai je suis un doux rêveur.


De mon point de vue, l'argument sécurité ne tient même pas, de toutes façons: en élaborant son itinéraire comme il se doit, c'est à dire en privilégiant les départementales les moins fréquentées, on ne prend guère de risques, je trouve.

Et puis, par principe, je refuse de céder la route aux bagnoles. Ne pas systématiquement emprunter les aménagements cyclables davantage conçus pour virer les vélos du réseau routier que pour leur faciliter la vie, c'est un petit acte de résistance. Qui suscite parfois des grognements de la part des conducteurs de ouatures, voire des réactions plus agressives, mais c'est une autre histoire. Peu importe, cela ne fait que m'encourager à continuer, tant il est manifeste que certains ne supportent pas la présence de vélos sur la route, alors que le code est très clair à ce sujet.

A+

Miles.


Méfiez-vous des gens qui ne rient pas: ce ne sont pas des gens sérieux.

Avatar de l’utilisateur

Bababobo
Messages : 1981
Inscription : lun. 5 déc. 2011 23:40
Localisation : Sawang Daen Din Thaïlande
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Bababobo » jeu. 24 avr. 2014 13:12

Tu ecris que le Code est tres clair a ce sujet;
Ma question: en fait deux

Quand une route/rue est doublee par une voie ou piste cyclable, celle-ci est-elle obligatoire ou simplement conseillee ?
Et quand la piste est materialisee par de la peinture sur un trottoir? on fait quoi ?

je croyais pourtant avoir bien lu que les trottoirs sont interdits aux cyclistes .. :cogne_mur


Le socialisme ne peut fonctionner qu'au paradis ou il n'est pas utile ou en enfer ou ils l'ont déjà .
Toutes mes photos avec Olympus TG 860


Alain66
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Alain66 » jeu. 24 avr. 2014 13:27

Bababobo, le code de la route est très clair, il faut voir la signalisation :
- Panneau rond : Obligatoire
- Panneau rectangulaire : Recommandé mais non obligatoire



Avatar de l’utilisateur

Bababobo
Messages : 1981
Inscription : lun. 5 déc. 2011 23:40
Localisation : Sawang Daen Din Thaïlande
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Bababobo » jeu. 24 avr. 2014 13:31

Panneau rond sur un trottoir, c'est donc obligatoire;
si on fait faire un soleil a un pieton qui marche entre les bandes...c'est donc tout pour sa pomme ? :chaleur

Je me souviens avoir vu sur U-Tube un americain qui emprunte les pistes cyclables a New York et rentre systematiquement dans tous les vehicules qui y sont, gares, ou autre;
la video se termine par un violent choc avec un vehicule de police...


Le socialisme ne peut fonctionner qu'au paradis ou il n'est pas utile ou en enfer ou ils l'ont déjà .
Toutes mes photos avec Olympus TG 860


Alain66
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par Alain66 » jeu. 24 avr. 2014 13:40

Actuellement, plus personne ne respecte son voisin !!! Surtout dans les grandes villes, un vrai bordel : les cyclistes peuvent rouler sur les trottoirs prendre des sens interdit, les piétons marchent sur la chaussée et les voitures stationnent sur les trottoirs. Et c'est lorsqu'il y a un accident que tout le monde crie ........

Piste ou bande cyclable conseillée et réservée aux cycles de deux ou trois roues
velo1.jpg
velo1.jpg (3.1 Kio) Consulté 1875 fois
Piste ou bande obligatoire pour les cycles sans side-car ni remorque
velo2.jpg
velo2.jpg (3.3 Kio) Consulté 1875 fois




loz
Messages : 1428
Inscription : lun. 20 nov. 2006 00:35
Localisation : Grenoble
Status : Hors-ligne

Re: Véloroutes tours&détours

Message par loz » jeu. 24 avr. 2014 14:30

Alain66 a écrit :Piste ou bande obligatoire pour les cycles sans side-car ni remorque
velo2.jpg
C'est un peu plus compliqué, parce que le plupart du temps l'arrêté rendant la piste/bande obligatoire n'a pas été pris.



Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité