La vélodyssée

Information et développement des Véloroutes et Voies Vertes, itinéraires sécurisés destinés aux déplacements non motorisés sur de courtes, moyennes ou longues distances.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.

pilpoil
Messages : 332
Inscription : ven. 10 oct. 2014 19:46
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par pilpoil » jeu. 16 févr. 2017 14:51

génial !
ma "cantine" est prête ,on embarque ou ?



Avatar de l’utilisateur

chelmi
Site Admin
Messages : 742
Inscription : ven. 16 août 2002 19:56
Localisation : Andrésy (78)
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par chelmi » jeu. 16 févr. 2017 17:39

(post publicitaire supprimé ainsi que son auteur)


Amicalement,
Michel ALLONNEAU.

Image


Iclear
Messages : 1
Inscription : mar. 20 juin 2017 14:24
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par Iclear » mar. 20 juin 2017 14:37

Bonjour à tous,

J'ai déjà effectué le tronçon Nantes/Bordeaux en 2013, et effectivement la signalisation n'était pas du tout à la hauteur !
Mon ami avait un Gps ainsi que la carte.
Cette année je pars "seule" avec mes deux filles sur la vélodyssée, et j'appréhende beaucoup les nuitées (en plus de l'itinéraire).
En effet, en 2013 nous passions presque une demi heure par jour, sinon plus, pour trouver un camping qui pouvait nous recevoir. Ils étaient tous complets !
C'était une vraie galère quotidienne, pour pouvoir juste poser une petite tente.
J'en garde vraiment un très mauvais souvenir.
Je suis étonnée qu'il n'y ait pas un listing des campings quelque part, sachant qu'ils ne sont pas tous indiqués sur google maps.
Et aussi étonnée qu'une partie des emplacements ne soit pas dédiée aux cyclos, comme c'est le cas sur la Loire à Vélo où nous n'avons eu aucun soucis l'année dernière.
C'est vraiment dommage, parce que je sais à l'avance que je vais souffrir pour nous trouver un hébergement.
Avec des petites pattes qui pédalent, on ne peut pas planifier longtemps à l'avance. On se retrouve avec des étapes bouclées que l'on se doit d'honorer, sans pouvoir s'octroyer des pauses lorsqu'elles se présentent (belle plage..) ou encore s'arrêter alors que l'on aurait eu l'energie pour faire encore 10km...

Bref.

Si vous ne voulez pas galérer, mieux vaut priser d'autres euroroutes ! :roll:

Claire.




RoueLibre
Messages : 264
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par RoueLibre » mar. 20 juin 2017 19:20

En fait cette vélo-route est assez surprenante du moins dans la portion St Brevin les Pins/Bourgneuf en Retz. (Situation 2014).
Parfois le cycliste est expédié dans les stations balnéaires dans des chemins de traverses de lotissement avec une parfaite logique de..... labyrinthe et ce en passant son temps à grimper/descendre des bordures de trottoirs et dans d'autres cas on bénéficie d'un marquage au sol quasiment tous les 10m sur des portions parfaites. Elle évite les villes/ les villages ce qui nécessite de la quitter pour se ravitailler notamment en eau et les difficultés commencent lorsqu'il faut la retrouver alors qu'elle n'est pas figurée sur les cartes.
A mon avis ne faire que radio-piloté par un satellite Galileo (précision meilleure que les systèmes GPS Américain et Russe réunis :) et haute précision requise).
RoueLibre




Manouche
Messages : 56
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par Manouche » jeu. 22 juin 2017 10:37

RoueLibre a écrit :
mar. 20 juin 2017 19:20
En fait cette vélo-route est assez surprenante du moins dans la portion St Brevin les Pins/Bourgneuf en Retz. (Situation 2014).
Parfois le cycliste est expédié dans les stations balnéaires dans des chemins de traverses de lotissement avec une parfaite logique de..... labyrinthe et ce en passant son temps à grimper/descendre des bordures de trottoirs et dans d'autres cas on bénéficie d'un marquage au sol quasiment tous les 10m sur des portions parfaites. Elle évite les villes/ les villages ce qui nécessite de la quitter pour se ravitailler notamment en eau et les difficultés commencent lorsqu'il faut la retrouver alors qu'elle n'est pas figurée sur les cartes.
A mon avis ne faire que radio-piloté par un satellite Galileo (précision meilleure que les systèmes GPS Américain et Russe réunis :) et haute précision requise).
RoueLibre
J'ai relu cette discussion depuis le début, et elle rejoint mon sentiment qui est que ces "véloroutes" ne sont pas tracées, signalées, pensées PAR des cyclistes.
J'ai vraiment des inquiétudes pour la vélodyssée méditerranée qui ne passera pas forcément par des parcours intéressants, tranquilles, beaux où alors il faudra faire des détours.
Je retiens l'idée d'emmener une boussole !
Manouche




AngstromCyclo
Messages : 564
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par AngstromCyclo » jeu. 22 juin 2017 11:10

Manouche a écrit :
jeu. 22 juin 2017 10:37
RoueLibre a écrit :
mar. 20 juin 2017 19:20
En fait cette vélo-route est assez surprenante du moins dans la portion St Brevin les Pins/Bourgneuf en Retz. (Situation 2014).
Parfois le cycliste est expédié dans les stations balnéaires dans des chemins de traverses de lotissement avec une parfaite logique de..... labyrinthe et ce en passant son temps à grimper/descendre des bordures de trottoirs et dans d'autres cas on bénéficie d'un marquage au sol quasiment tous les 10m sur des portions parfaites. Elle évite les villes/ les villages ce qui nécessite de la quitter pour se ravitailler notamment en eau et les difficultés commencent lorsqu'il faut la retrouver alors qu'elle n'est pas figurée sur les cartes.
A mon avis ne faire que radio-piloté par un satellite Galileo (précision meilleure que les systèmes GPS Américain et Russe réunis :) et haute précision requise).
RoueLibre
J'ai relu cette discussion depuis le début, et elle rejoint mon sentiment qui est que ces "véloroutes" ne sont pas tracées, signalées, pensées PAR des cyclistes.
J'ai vraiment des inquiétudes pour la vélodyssée méditerranée qui ne passera pas forcément par des parcours intéressants, tranquilles, beaux où alors il faudra faire des détours.
Je retiens l'idée d'emmener une boussole !
Manouche
+1
Le problème est que pour faire ces routes, il y a énormément de contraintes. C'est complexe et coûteux de répondre à tout le cahier des charges. Or à vélo, à titre individuel on peut facilement se permettre des compromis. Juste un exemple:
Pour aller jusqu'à la mer depuis chez moi, j'ai un itinéraire qui passe par une petite route qui est privée sur 150m. Il serait impossible de faire passer une véloroute sans grosses négos sur ces 150m alors que personne n'y objecte en réalité lorsque je l'emprunte (très peu de traffic; je ne passe pas devant une habitation qui se trouve plus loin, etc.). Lorsque je quitte cette voie privée, je roule sur quelques centaines de mètres sur un chemin en terre communal, même avec mon vélo de route. Pour moi pas de problème. Mais si la route officielle passait sur un chemin avec ce revêtement, les gens se plaindraient. L'alternative est de faire plusieurs km de détour pour emprunter de vraies pistes cyclables (et encore, pas depuis chez moi; je n'aurais pas la continuité en site "protégé" et même "partagé" selon les critères des VVF).
Selon moi, il faut s'inspirer des itinéraires cyclables mais absolument pas les suivre sur 100% du parcours.


A+

Angstrom


RoueLibre
Messages : 264
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par RoueLibre » jeu. 22 juin 2017 14:49

AngstromCyclo a écrit :
jeu. 22 juin 2017 11:10
Manouche a écrit :
jeu. 22 juin 2017 10:37
..... ces "véloroutes" ne sont pas tracées, signalées, pensées PAR des cyclistes......
+1
Le problème est que pour faire ces routes, il y a énormément de contraintes. C'est complexe et coûteux de répondre à tout le cahier des charges. .....Selon moi, il faut s'inspirer des itinéraires cyclables mais absolument pas les suivre sur 100% du parcours.
En fait ces Véloroutes résument bien nos problèmes de sociétés actuels (dont certains souvent me fatiguent).
Ces Véloroutes sont souvent arrivées trop tard une fois que tous les autres réseaux routiers ferroviaires, autoroutiers, ... étaient en place et donc elles ont été obligées de prendre les restes laissés par ces réseaux. Ensuite elles ont fait l'objet de normes et actuellement la conception de ces voies vertes ou pistes cyclables sont régies exclusivement par la mise en application des normes pour mettre la collectivité à l'abri de tout procès d'un hypothétique plaignant. Exemple les stops aux anciens passages à niveau y compris pour laisser priorité à un chemin de terre circulé à l'occasion par un tracteur qu'on entend arriver à 500m à la ronde. Autre exemple vu sur la Véloroute du Tarn: la recherche du chemin communal plus vert qu'un chemin communal vert circulé par 2 véhicules de moins qui fait faire un détour supplémentaire de plus de 4km et qui fait apparaitre une confusion car il fait revenir sur ses pas. Sur la Loire à Vélo il y a un facétieux dans un bourg au niveau de la centrale nucléaire de Belleville qui a même réalisé un labyrinthe vert avec des buissons pour distraire le randonneur qui ensuite s'égarera dans les balisages destinés à jalonner son passage à proximité de l'usine atomique. Dans le même genre d'idée j'ai vu une piste cyclable aménagée sur un trottoir à une patte d'oie pour laquelle lorsque le cycliste veut en faire le tour il est obligé de s'arrêter à 7 stops pour laisser passer les voitures qui sont prioritaires aux 7 jonctions.....
Si demain les cyclistes/piétons pouvaient avoir les télécommandes pour faire ralentir les voitures tous les problèmes de cohabitation seraient résolus et la sécurité des plus vulnérables grandement améliorée. :fete
RoueLibre



Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Messages : 4114
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par CYCLOHC » jeu. 22 juin 2017 17:25

Ah, j'ai un peu de temps devant moi....je vais m'amuser un peu ! :wink:

Depuis l'invention de "Bison Futé" le clampin moyen que nous sommes, tout un chacun à un moment ou un autre, est pris pour un con. Pardonnez le terme mais je ne vois pas pourquoi je serais poli face une "autorité" qui nous méprise.
Est-il bien nécessaire de tout guider, canaliser, conseiller voire obliger ?

Quand il fait froid, je sais me couvrir.
Quand il fait chaud, me découvrir tout en sachant me protéger, m'hydrater.
Si je veux me rendre d'un point A à un point B, je vais savoir choisir mon itinéraire en fonction de mes désidératas ou bien de mes obligations...et si je suis trop con pour ne pas savoir y aller...ben, je n'y vais pas !!

"Via-machin", "Via-truc", "Vélodyssée", "Itinéraires partagés"...et puis quoi encore ??

J'habite un département (les Hautes-Alpes) où l'on est même allé jusqu'à imaginer de placer des bornes semblables aux anciennes bornes routières et où l'on marque des numéros de circuits avec le kilométrage...Si t'es pas parti du point de départ de la "Haute-Autorité"...t'es paumé !

Anecdote : Il y a deux ou trois ans, à un carrefour d'un de ces fameux circuits, je rencontre une Charmante-Cyclote esseulée, paumée...
... "Pardon Monsieur, je suis sur le circuit numéro 9 et ne sais pas où je dois passer"...
...moi ..."C'est quoi çà le circuit numéro 9, vous voulez aller où ?"...
..."Ben, continuer sur ce circuit !"
..."Ah, et vous êtes partie d'où ?"..
..."??"..."Ah, et vous voulez aller où?"...."??"...

Imaginez vous qu'il fallait se procurer un document spécial où sont recensés ces circuits -Payant ou Gratos, je n'en sais rien, mais...si t'as pas t'es mort !!
Heureusement qu'avec mes explications elle a dû, j'espère, retrouver son camping ! désolé, je n'avais pas la Carte Michelin mais j'étais sur mon territoire.

Anecdote 2 : Je dois me rendre un jour d'été à Colmars les Alpes en auto (ben voui, désolé ça m'arrive ...) matin 10 heures, route fermée réservée aux cyclistes !!!
Tiens, il me semble que je paye des impôts pour pouvoir emprunter des routes - lieux publics - lorsque j'en ai besoin et qu'aucun évènement exceptionnel n'entrave.
Ben, imaginez vous que l'été, un matin par semaine la route du Col d'Allos est réservée aux cyclistes !!!...démerde toi ou bien attends cet aprèm' même si tu as un impératif...

Bien sûr qu'il est agréable de rouler l'été dans des cols sans auto ni moto...mais, attendez que l'obligation ne s'inverse et que pour les cyclistes le seul jour d'autorisation soit fixé d'avance et le reste du temps interdit !!...

Tout cela se rejoint : faisons appel à un peu plus d'intelligence, apprenons à étudier des parcours (c'est aussi un moment de grand plaisir que de préparer) plutôt que d'attendre que tout soit mâché par une "Haute-Autorité" qui ne cherche qu'une fois de plus à manipuler ses pions.

Rappelons-nous : "La Bicyclette c'est la Liberté" !!


Sans cap, tous les vents sont contraires....


AngstromCyclo
Messages : 564
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par AngstromCyclo » jeu. 22 juin 2017 18:43

CYCLOHC a écrit :
jeu. 22 juin 2017 17:25
Ah, j'ai un peu de temps devant moi....je vais m'amuser un peu ! :wink:

.../...

Tout cela se rejoint : faisons appel à un peu plus d'intelligence, apprenons à étudier des parcours (c'est aussi un moment de grand plaisir que de préparer) plutôt que d'attendre que tout soit mâché par une "Haute-Autorité" qui ne cherche qu'une fois de plus à manipuler ses pions.

Rappelons-nous : "La Bicyclette c'est la Liberté" !!
+1
:bravo3

Mais la vérité, Henri, c'est qu'on ("le peuple") a les "autorités" qu'on mérite. La dame que tu as aidée ne ferait probablement pas de vélo s'il n'y avait pas de fléchage. De moins en moins de gens savent lire une carte. Ca va devenir "élitiste" de savoir lire une carte, comme c'est désormais "élitiste" d'écouter du jazz , du classique ou J. Brel. Les gens s'en remettent à leur GPS, point-barre. Ils veulent rouler sur des itinéraires connus, balisés, codifiés etc. J'ai fait ma traversée des Alpes en évitant autant que possible les cols "mythiques" du tour pour éviter la foule. Il n'y avait personne quand je roulais sur une route pas connue (mais très jolie) et 50 cyclistes en haut à la Croix de Fer ( je ne compte évidemment ceux pas sur la route pendant que je roulais ni les 50 autres au Glandon). Pareil à la Madeleine (alors que presque personne au Col de Chaussy, magnifique; mais ça va venir à cause des fameux "lacets de Montferrier" qui commencent à être connus).
C'est cela mon bon monsieur... C'est l'époque. Je viens d'apprendre que Monsieur Georges Clooney vient de vendre sa marque de Tequila 1 milliard de dollars, 4 ans après l'avoir fondée. Est-ce la meilleure? Non. Simplement, les américains achètent la Tequila de Georges Clooney pour la même raison qu'ils gravissent le Ventoux (3000 cyclistes/jour en saison), les cols du tour de France plutôt que celui d'à côté tout aussi beau. Ca s'appelle le marketing (lavage de cerveau) qui fait croire au gens que leur bonheur dépend de leur capacité à se conformer au modèle dominant, de se sentir reconnu et valorisé par les gens autour, ce qu'on arrive à faire en revêtant les attributs extérieurs connus de tous. Même chose pour le foot, les vélos, le touriste qui "a fait" les Galapagos, Venise, les twin towers (oh non, celles-là c'est trop tard; mais ça vaut encore plus alors ??!).
:beurk :maboul :cogne_mur :esclave :diablotin :pleure :malade2 :malade3 :fouet :mauvais :pascontent :pascontent3


A+

Angstrom

Avatar de l’utilisateur

albina
Messages : 1306
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 81
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par albina » jeu. 22 juin 2017 22:34

Henri.... Vincent !
Vous êtes en forme ce soir et c'est un plaisir de vous lire :bien
Plaisir de voir qu'il y a encore quelque part des gens pour qui le "bon sens" signifie encore quelque chose :diablotin
Pas de doute nous sommes faits pour nous entendre :trinque

Silence radio jusqu'à lundi... départ demain matin pour 3 jours... je crains un peu la chaleur :confus
Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait

Avatar de l’utilisateur

Bababobo
Messages : 1969
Inscription : lun. 5 déc. 2011 23:40
Localisation : Sawang Daen Din Thaïlande
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par Bababobo » ven. 23 juin 2017 02:57

Plus saignant qu'Henri, c'est possible ? :lol:

Je dis et j'ecris que les piste cyclable, les bandes du meme nom , les velodyssee(s) les transcontinentales ou trans-australie ou l'un des createurs vient de trouver la mort fauche par une auto;
je n'ai ni les tenants ni les aboutissements mais je suis quasi persuade que les torts sont sinon partages ou pire tous du cote du mec qui cherchait a repousser ses limites.;
bref, tout ca c'est de la foutaise; ca ne devrait meme pas exister.
A Paris , je me souviens nos cheres zotorites avaient cree des pistes cyclables dans des endroits dedies ou c'etait le meilleur moyen de detruire son engin et par la meme occasion celui ou celle qui etait dessus.
Sur les gds Blds dans le 20*, passage dans les parkings a autos sur d' enormes paves bien disjoints;
Rue de Rivoli, piste en site propre; sauf que celle-ci est coincee entre un trottoir et un tres long parking en epi a auto .Meilleure facon de faire un soleil en emmenant le pieton qui evidemment n'imagine pas un instant qu'il y a une bande ou piste cyclable a cet endroit.

De toutes facons ces pistes n'ont jamais ete obligatoires a ma connaissance; il n'est donc pas interdit de rouler dans le flot de la circulation.
Et si on aime faire de la bicyclette c'est un reel plaisir de slalomer entre ces enclumes ..
Traverser la place de l'Etoile ou celle de la Concorde ne m'a jamais fait peur; descendre les Champs a 50 a l'heure non plus meme si c'est du pave..
A Chiang Mai, autour du " carre " c'est un cauchemar quotidien pour les autos; c'est un plaisir pour les deux roues qui se faufilent a droite, a gauche;


Le socialisme ne peut fonctionner qu'au paradis ou il n'est pas utile ou en enfer ou ils l'ont déjà .
Toutes mes photos avec Olympus TG 860

Avatar de l’utilisateur

Bababobo
Messages : 1969
Inscription : lun. 5 déc. 2011 23:40
Localisation : Sawang Daen Din Thaïlande
Âge : 68
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par Bababobo » ven. 23 juin 2017 03:12

Je continue car mon ordi me fait des frayeurs en evaporant tout ou partie de mon texte sans me prevenir...

Hier me suis fait un petit , nan, grand plaisir ; 150 km dont une bonne moitie sur routes de terre rouge;
circulation quasi inexistante sauf sur la partie ou j'ai roule sur la route 227 qui relie Phangkhon a Kalasin;
superbe route en montagnes russes..
Le reste sur laterite qui va un jour disparaitre pour laisser la place a une belle bande en asphalte mais il y a encore des dizaines de milliers de km de laterite en Thailande et donc tres peu de circulation .
Comme Angstrong, sauf evidemment quand je ne peux faire autrement car la Thailande n'est ni la France ni l'Italie, il n'y a pas ou prou d'itineraires secondaires pour relier A a B sauf a faire un tres long detour ...Je privilegie les itineraires perso ou je peux rouler a ma guise, m'arreter a ma guise pour photographier ou me reposer quelques instants;
et meme sur ceux qui sont dits tres empruntes sur quelques forums de voyage ou les intervenants habitent n'importe ou mais pas en Thailande; par contre ils savent mieux que ceux qui y vivent depuis dix ans ou plus..
meme sur la 1095, la route qui relie Chiang Mai a Pai puis Mae Hong Son...
On y est plus que tranquille; superbe revetement et circulation quasi nulle sauf quand on sort de Chiang Mai et quand on arrive a Pai ;
De Mae Hong Son a Mae Sariang; oh! Quelle belle route , 150 bornes le long de la frontiere birmane , a quelques km..
Quels paysages et rencontres...par contre jamais vu un cyclo-touriste alors que sur les dits forums, ils pullulent..
Mon oeil, y a beaucoup de beaux parleurs mais quasiment pas de cyclistes.


Le socialisme ne peut fonctionner qu'au paradis ou il n'est pas utile ou en enfer ou ils l'ont déjà .
Toutes mes photos avec Olympus TG 860


vaber
Messages : 1119
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par vaber » ven. 23 juin 2017 23:02

Hé bien qu'elle mouche vous a piquée où bien y a t'il eu distribution de "bœuf rouge" :lol:
Je suis assez d'accord avec vous, la vélodyssée je la parcours chaque année dans la presque ile de Royan et c'est vrai quelle n'est pas sans défaut mais là bas il faut surtout éviter les axes principaux qui relient les villages aux plages car ce sont des coupes gorge (surtout avec des enfants). Heureusement les toute petites routes communale sont nombreuse pour les éviter mais il faut une carte IGN et savoir la lire.
Concernant les excès de précaution, c'est dut aussi au fait que comme de nos jours tous le monde a des assurances pour tout et n'importe quoi en cas d'accident les assureurs font des recherches de responsabilité afin de faire payer le responsable ou l'assurance du responsable. Quant ce sont des équipements public municipaux ou départementaux. Gare au maire si un équipement ou la signalisation est défaillant. Les gens sont obligés de se couvrir, c'est pourquoi les mise en gardes des appareils sont plus longues que les notice d'utilisation et l'on voit des absurdités comme "Attention l'air chaud d'un sèche cheveux est chaud donc risque de brulure" ou bien dans le cas d'un vélo "avant de l'utiliser faite vous expliquer par votre revendeur comment on freine"
C'est drôle mais à vous lire j'ai d'un coup plus très envie "d'aller faire" (comme s'ils n'étaient pas déjà là) les cols des Alpes qu'est ce que je suis bien par mes routes de chèvres.
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...


AngstromCyclo
Messages : 564
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par AngstromCyclo » ven. 23 juin 2017 23:15

vaber a écrit :
ven. 23 juin 2017 23:02

C'est drôle mais à vous lire j'ai d'un coup plus très envie "d'aller faire" (comme s'ils n'étaient pas déjà là) les cols des Alpes qu'est ce que je suis bien par mes routes de chèvres.
A+ Phil
Je regrette mes mots si ils ont pu te faire perdre l'envie d'aller grimper dasn les Alpes. Ce n'était nullement mon propos de généraliser. En réalité, le propos était exactement le contraire: certains "grands cols" sont bondés. Mais 1) c'est pendant les mois de juillet et aout et 2) ils y en a tant et tant que ça ne doit pas t'arrêter. C'est quand même fabuleux de rouler dasn des paysages comme on en trouve. La longueur permet de faire traverser par plusieurs types de payasages dasn une même montée. Et puis, la satisfaction de se retrouver en haut avec une vue fabuleuse sur les massifs...
En plus, même si tu as l'habitude de te dévaloriser comme grimpeur, moi je t'ai vu à l'oeuvre et tu n'aurais aucun problème à t'en faire de très beaux. Bon, c'est sûr, il te faut prévoir de la marge pour descendre ... :lol: :wink: .. mais ça se fait bien!


A+

Angstrom


vaber
Messages : 1119
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: La vélodyssée

Message par vaber » sam. 24 juin 2017 08:43

Bonjour.
Ne t'en fait pas Vincent l'envie revient vite mais c'est vrai que monter certains monuments avec une foule de vélos (le moins gênant) de voitures et de motos là c'est vrai que cela ne me fait guère envie. Mais comme tu dit il y en a encore des méconnus où la foule est moins dense. Quant j'entends 3000 cyclos par jour en haut du Ventoux cela me parait incroyable jamais je n'aurais cru à pareille cohue...
Je comprend pourquoi je croise peu de cyclistes par chez moi :wink:
Après bien sur c'est certain que passer en haut une fois dans une carrière ça fait envie à tout le monde et cela avec en tête les images du tour on comprend mieux l'affluence. Qui après avoir regardé une étape d'anthologie n'a pas eu une envie furieuse de monter à son tour là haut pour son quart d'heure de gloire et les marchands jouent bien là dessus.
Peut être un jour (à la retraite) j'irais faire connaissance mais pour l'instant cela ne me démange pas plus que cela et la moyenne montagne m'attire plus que la haute montagne. Je m'en voudrai d'aller connaitre l'autre bout de la planète alors que je ne connais pas le coins de ma rue :wink:
.A + Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité