Randonneuse et Course ?

Le forum général où l'on discute de tout ce qui touche à l'actualité du cyclo-tourisme et bien d'autres choses encore...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre

Topic author
JP
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 7
Inscription : mar. 6 mai 2003 14:24
Localisation : Boulogne-Billancourt
Status : Hors-ligne

Randonneuse et Course ?

Message par JP » mar. 6 mai 2003 14:39

Bonjour à tous,

Je n'arrive pas bien à saisir la différence entre "Randonneuse" et "Course".
Pour moi, un vélo reste un vélo. Mais bon, il est vrai que je n'ai qu'un malheureux VTT, avec lequel je fais de la route....

Merci d'avance d'éclairer ma lanterne.

Jean-Pierre




Rando26
Membre actif
Membre actif
Messages : 109
Inscription : sam. 30 nov. 2002 01:40
Localisation : Yvelines
Contact :
Status : Hors-ligne

Course et randonneuse

Message par Rando26 » mar. 6 mai 2003 19:06

Dans un vélo de course on recherche la légèreté et la performance. C'est un vélo qui ne pèse pas plus de 9 kg, qui est très nerveux dans les relances et qui est fabriqué dans des matériaux tel que aluminium, carbone, alliage très léger ou composite. Les roues ne supportent généralement que des pneus de largeur de 23 mm maxi.

Dans une randonneuse on recherche le confort, l'autonomie et la sécurité. C'est un vélo qui pèse 11/12 kg, qui est fabriqué en acier léger (Reynolds, Vitus, ...), le cadre et la position de la fourche avant est différente pour absorber au maximum tous les chocs de la route.
Elle est équipée de garde-boue, de porte bagages et d'un éclairage avec une génératrice sous la boîte du pédalier pour l'autonomie de jour comme de nuit (peut s'adapter au cyclo-camping ou raid). les roues permettent d'utiliser des pneus de grandes sections 25 à 35 mm.

Voir exemple la randonneuse de la Confrérie des 650
http://www.confreriedes650.org/operation_chiche.html




Topic author
JP
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 7
Inscription : mar. 6 mai 2003 14:24
Localisation : Boulogne-Billancourt
Status : Hors-ligne

Course et randonneuse

Message par JP » mer. 7 mai 2003 08:23

Merci beaucoup pour votre réponse.
Et ça va m'aider pour mon choix de vélo. Il me faut une randonneuse !

A bientôt.

Jean-Pierre




belfiol
Status : Hors-ligne

randonneuse

Message par belfiol » mer. 18 juin 2003 12:01

Si tu veux "faire" des bornes en autonomie, c'est une randonneuse
moins affutée qu'un velo, mais plus costaude, plus fiable aussi.
Une randonneuse est plus caline
la mienne je la pose dans la chambre
http:\\cbandiera.free.fr




Maviel
Status : Hors-ligne

Message par Maviel » dim. 22 juin 2003 16:50

Une randonneuse, c'est du bonheur en roues...Moi, j'en ai acquis une il y a deux ans, une 650B, celle de la Confrérie du même nom. Alors c'est vrai que je vois passer beaucoup plus souvent des groupes bigarrés et à l'allure soutenue; c'est vrai que je n'ai plus l'oeil sur le compteur, et plus la tête dans le guidon...Mais quel plaisir ! Plus de souci de crevaison ( ou presque), je me permet d'emprunter des chemins au revêtement qui repousse tous les "courses", voire sans revêtement du tout. Je croise de moins en moins de voitures, et je multiplie les rencontres merveilleuses, au détour des virages. Je ne regrette pas d'avoir raccrocher mon 700 de course. Il ne correspondait pas à ce que j'attends du vélo. Je suis pépère sur ma radonneuse, incapable désormais de parler "kilomètres" ou "moyenne", mais je vois tellement plus de choses. Me voilà un homme heureux !




wisemann
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 4
Inscription : mer. 12 mars 2003 09:20
Localisation : PORNICHET (44)
Contact :
Status : Hors-ligne

Message par wisemann » mar. 8 juil. 2003 12:03

je n'ai jamais essayé de randonneuse, mais je souhaiterais une explication !?

vous dites que c'est plus fiable qu'un course...mais un course de bonne qualité en alu, en carbone ou en acier, c'est extrêment solide et fiable.

ok on ne peut pas le charger autant mais on peut avoir une position confortable.

alors une randonneuse c'est bien, mais un course aussi non ?




Rando26
Membre actif
Membre actif
Messages : 109
Inscription : sam. 30 nov. 2002 01:40
Localisation : Yvelines
Contact :
Status : Hors-ligne

Randonneuse 650

Message par Rando26 » mar. 8 juil. 2003 19:04

Bonjour Wisemann
Il y a deux sortes de Randonneuse avec le même équipement mais avec un format de roues différentes, à savoir :
roues de 700 avec pneus de 23 à 28 mm
roues de 650 avec pneus de 28 à 35 mm
(Michelin 650x32B, Schwalble et Nokian 650x35B)
Remarque :
Plus le pneu est large plus c'est CONFORTABLE pour les séjours en étape (Tour de France, Tour de Corse, ...)
Le pneus 700x23C est le plus répendu et facile à trouver
Le pneu Michelin Axial Raid ou Megamium Raid en 650x32B est le meilleurn compromis (confort et performance)
D'ailleurs je serai avec une randonneuse 650 au départ du Tour de France du Centenaire en Audax le 14 juillet 2003 et j'espère être à l'arrivée le 27 juillet !
Voir mes périples sur le site de la Confrérie des 650 rubrique "Randonneuse n°26"
http://www.confreriedes650.org/

J'espère avoir éclairé ta lanterne




Maviel
Status : Hors-ligne

Message par Maviel » jeu. 10 juil. 2003 16:34

Et puis, en plus de ce que dit mon copain rando26, ça n'a rien à voir. Avec une randonneuse, on ne cherche pas de performance de type chrono, moyenne, accu de kms...C'est un état d'esprit très différent, beaucoup plus porté au regard, c'est à dire au cyclo-tourisme, en prenant si nécessaire des chemins de qualité médiocre, parfois non goudronnés. Il est certain qu'on va en général moins vite, qu'on est plus lourd etc...Mais pour qui cela compte peu, c'est vraiment le pied car, équipée des matériaux les plus modernes, elle est souple, confortable et mène loin : ce qui veut dire que le randonneur sait aussi rouler longtemps. Mais s'il le faut il s'arrêtera autant de fois que le besoin s'en fera sentir. Et ça, croyez-moi, c'est beaucoup plus fatiguant que rouler en continu !
Bonne réception ! Olivier.[/b]




Invité
Status : Hors-ligne

Message par Invité » mar. 15 juil. 2003 20:10

bonjour ....

ma pratique du velo correspond exactement à celle que decrit Maviel ...à savoir le plaisir des yeux , la rencontre , la recherche d'itineraires tranquilles voire sauvages ....mais je n'ai ni randonneuse , ni course , mais un vtt que j'affuble de porte bagages pour les randos au long cours et ...croyez moi ..c'est très confortable !!




Invité
Status : Hors-ligne

Message par Invité » mer. 16 juil. 2003 07:22

:D Essayez une randonneuse et comparez. Il se peut que vous trouviez cela encore plus confortable ! Surtout pour les voyages itinérants... :wink:




Invité
Status : Hors-ligne

Message par Invité » mer. 16 juil. 2003 17:54

je pense que j'utiliserai une randonneuse , si je ne faisais que de la route .. or pour le moment mon plaisir est d'emprunter de preference tout ce qui n'est pas goudronné ou pour etre plus precise , là où les voitures sont rares ....ça peut etre donc des toutes petites routes , des pistes ou des sentiers ... de plus je suis plutot de petite taille :oops: et je me sens mieux sur un vtt pour des passages delicats.... 8)




Maviel
Status : Hors-ligne

Message par Maviel » ven. 18 juil. 2003 15:37

:D Sur qu'avec une randonneuse, on ne passera jamais partout où passe un VTT. Mais avec des pneus de 35 on peut faire beaucoup, sans pour autant ramer une fois de retour sur le goudron ! Pour ma part j'ai des michelin Axial raid 32, et je ne fais pas que de la route à goudron, loin de là ! Je me souviens nottament de parcours sur quelques sentiers des baies de la Somme ou de l'Authie... :o
Mais c'est certain : la randonneuse est prévue pour randonner, par pour vététer. C'est un compromis qui me permet de faire de belles balades, avec le moins de voitures possible, durant lesquelles je passe de telle route à tel chemin, de tel chemin à tel sentier, de tel sentier à telle route etc... Quant aux petits sentiers cahotiques, pour ma part je les pratique...à pied, avec une bonne paire de godasses ! :wink:




matrox
Membre
Membre
Messages : 24
Inscription : jeu. 31 juil. 2003 20:35
Localisation : Hauts de Seine
Contact :
Status : Hors-ligne

Message par matrox » mar. 5 août 2003 11:34

Et dire qu'avec un vélo de course, j'ai monté le parpaillon, et dire qu'avec ce même velo j'ai fait le triathlon d'Embrun et dire qu'avec un velo de course j'ai fait du cyclotourisme, des fleches velocio, des brevets montagnards.
Et dire qu'avec ce velo de course là, je passe pour un cyclo auprès des cyclos (avec un garde boue l'hiver et même un porte bagage et un triple plateau), et pour un triathlète auprès des spécialistes (avec guidon qui va bien, roues carbone ...)
Sans mettre d'étiquète, celui qui veut avoir envie de faire du muletier avec son velo de course, avec un peu d'adaptation (largeur des pneus, braquet ...) arrive a ce qu'il veut . Et c'est la porte ouverte pour inviter les autres à partager les mêmes passions.



Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité