La MasuJim

Le forum général où l'on discute de tout ce qui touche à l'actualité du cyclo-tourisme et bien d'autres choses encore...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre

Topic author
vieuxjim
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 636
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:30
Localisation : Franche Comté
Âge : 75
Status : Hors-ligne

La MasuJim

Message par vieuxjim »

Tout a commencé début février, avec un message privé de l'ami Maurice (emilpoe)!

J'ouvre ce "message privé à plusieurs" pour mettre au point une balade, la Masu-Jim, entre la Savoie, Jura et Haute Saone. signé Maurice.

Je suis comme un certains nombre de membres du forum et ne connais les uns et les autres que de manière épistolaire .
J'ai certes eu le plaisir de rencontrer stef26 de passage en Franche-Comté, mais sans aligner mes roues sur les siennes.
Et voilà qu'arrive dans ma boîte aux lettres ce fameux message de Maurice , daté du 3/02. Il sera suivi d'une dizaine d'autres messages au fur et à mesure que le projet prends corps.
En résumé, Maurice , qui réside près d'Albertville et compte à son actif une collection impressionnante de virées au long-cours, Maurice donc a mis sur pied une nouvelle aventure à laquelle il va associer un savoyard, Daniel (rouelibre) et un jurassien ,Joann (masu39), deux autres solides rouleurs dont chacun ici a pu lire les exploits.
L'idée est de venir faire une balade en mode BPF (ça ressemble terriblement à de la longue distance) , au départ d'Albertville, le 29 avril, avec étape le soir à Clairvaux près de Lons le Saunier, pour venir dire bonjour à Jimmy (vieuxjim) -c'est moi- pour l'étape Haut-Saônoise du 30 avril au soir et récupérer un coup de tampon à Vesoul le 1er mai avant de repartir vers Clairvaux puis Chambéry et Albertville.
L'idée est séduisante et tout à fait à ma portée, puisque je me contenterai d'aller à la rencontre de nos trois "foldingues" le 30 et de faire les derniers kilomètres de l'étape en leur compagnie .
Mais histoire de pimenter, on se dit que ce serait bien de proposer à notre cyclo suisse préféré qu'il fasse partie de la rencontre.
Et voilà que Charles (albina), puisque c'est de lui qu'il s'agit, accepte de nous rejoindre !

Cette histoire est à suivre . Elle sera écrite à plusieurs mains et très certainement illustrée.

Jimmy


ne buvons pas pour oublier, mais pour nous souvenir !

vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2860
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 56
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par vaber »

Ça promet ... :bravo2 :bravo2 :bravo2 !


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5409
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par CYCLOHC »

vieuxjim a écrit : mar. 10 mai 2022 22:27 Cette histoire est à suivre . Elle sera écrite à plusieurs mains et très certainement illustrée.

Jimmy
On attend avec impatience !! :bravo3


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

JessicaB
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 596
Inscription : sam. 24 oct. 2020 19:05
Localisation : fRance, Bretagne, Finistère Nord, Croas Ar Nezic
Âge : 53
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par JessicaB »

:bravo3 :bravo_double


"Pour ces messieurs la moralité devient rigide quand le reste ne l'est plus" © Coluche
"Sauf pour les dictateurs et les imbéciles, l'ordre n'est pas une fin en soi." © Michel Audiard (Le président)
Image
Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Vétéran
Vétéran
Messages : 1195
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par emilpoe »

Salut,

C'était une bien belle aventure et j'espère revenir un jour rouler sur tes terres Jimmy ;)
CYCLOHC a écrit : mer. 11 mai 2022 09:57 On attend avec impatience !! :bravo3
Pour ma part, il va falloir encore attendre un peu, je bosse sur un CR mais ça prend du temps ;)


"En équilibre au milieu des fous..." Patrick Plaine
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3464
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 58
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par AngstromCyclo »

CYCLOHC a écrit : mer. 11 mai 2022 09:57
vieuxjim a écrit : mar. 10 mai 2022 22:27 Cette histoire est à suivre . Elle sera écrite à plusieurs mains et très certainement illustrée.

Jimmy
On attend avec impatience !! :bravo3
+1


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Topic author
vieuxjim
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 636
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:30
Localisation : Franche Comté
Âge : 75
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par vieuxjim »

AngstromCyclo a écrit : jeu. 12 mai 2022 19:29+1
Ça me rappelle "Les 7 mercenaires " +1 ...+1...

Salut Vincent, j'ai très envie de raconter, mais comme je n'ai été que figurant (témoin privilégié) dans ce film cette rando, j'aimerais que le metteur en scène et les principaux acteurs s'y mettent !
Jimmy


ne buvons pas pour oublier, mais pour nous souvenir !
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3464
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 58
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par AngstromCyclo »

vieuxjim a écrit : jeu. 12 mai 2022 19:52
AngstromCyclo a écrit : jeu. 12 mai 2022 19:29+1
Ça me rappelle "Les 7 mercenaires " +1 ...+1...

Salut Vincent, j'ai très envie de raconter, mais comme je n'ai été que figurant (témoin privilégié) dans ce film cette rando, j'aimerais que le metteur en scène et les principaux acteurs s'y mettent !
Jimmy
Tu nous tiens en haleine...

Cette fois-ci je suis dasn le rôle du lecteur... Un petit pincement car j'adore ces rencontres et il va sans dire que j'aurais adoré me joindre à cette belle équipe, mais cette année est très chargée sur le plan personnel et professionnel et me cantonne à un rôle d'observateur.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

chelmi
Site Admin
Site Admin
Messages : 1012
Inscription : ven. 16 août 2002 19:56
Localisation : Yvelines
Âge : 47
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par chelmi »

Je ne voudrai pas mettre la pression aux co-auteurs de cette aventure, mais je suis également très impatient de savoir comment cela s'est déroulé ! :lol4


Amicalement,
Michel ALLONNEAU.

Image
Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Vétéran
Vétéran
Messages : 1195
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par emilpoe »

Salut,

La première journée :


Vendredi 29 avril 2022, il est 5h15, le réveil vient de sonner, la cafetière est prête, j'allume le gaz et me prépare...
"Ce serait bien de se voir en vrai" m'avait dit vieuxjim il y a déjà un moment. Cette phrase a trotté pas mal de temps dans ma tête... C'est vrai que c'est mieux de se voir en vrai, internet, c'est pratique mais ça reste virtuel...
Le vélo est près et le petit-déjeuné est rapidement pris. À six heures pétantes je quitte Montailleur.
Ce "voir en vrai" c'est bien mais la Haute-Saône, Jimmy habite près de Vesoul, ce n'est pas la porte à côté...
Ça roule bien ce matin, très peu de monde sur la D-201, la routes des vins, qui me conduit vers Chambéry, la Cité-des-Ducs, où je dois retrouver Daniel, alias Rouelibre, membre lui aussi du forum. Daniel n'a pas été long à convaincre, il est toujours partant pour ce genre de rencontre vélocipédique...
Ça roule tellement bien que j'arrive au lieu de rendez-vous avec dix minutes d'avance. J'en profite pour alléger un peu ma tenue et grignoter quelque bricoles.
Daniel, comme à son habitude, est ponctuel et à huit heures cinq la traversée de Chambéry débute en direction de la piste cyclable qui mène au Lac-du-Bourget...
C'est Daniel qui m'a soufflé l'idée d'associer Charles à notre réunion, c'est vrai que Délémont, Charles est Suisse, n'est pas très éloigné de Vesoul. Charles sévit lui aussi sur Cyclo-Cyclote (albina), avec ses 84 printemps c'est notre doyen...
Après une première pause boulangerie au Bourget-du-Lac, Bourdeau est traversé pour rejoindre la galerie du Chat, boyau de béton sécuritaire parallèle au tunnel du Chat et réservé aux vélos, ce qui nous évite l’ascension du col.
Une fois la montagne traversée, la route rejoint Barème puis plonge vers Lucey et remonte le Rhône jusqu'à Culoz...
C'est en traversant le fleuve qu'un jeune cyclosportif s'étonne de nos montures, c'est sans doute la première fois qu'il voit des randonneuses, cet olibrius a tendance à rouler au milieu de la route ce qui énerve un bagnolard en BMW qui nous frôle en klaxonnant...
Nous filons vers Artemare (sans passer par le Grand-Colombier)...
Vesoul ce n'est pas la porte à côté... Joann, le jurassien du forum (masu39) a tout de suite accepté quand je lui ai demandé si l'on pouvait faire étape chez-lui à Clairveaux-les-Lacs, étapes au pluriel d'ailleurs, une nuit à l'allée et une autre au retour. Non seulement Joann à spontanément dit oui mais il a tout de suite souhaité nous accompagner chez Jimmy...
À mi-étape, kilomètre 115, au Petit-Abergement, j'avais repéré sur internet un restaurent. Il faut dire ici que Daniel est un adepte du repas au restaurent à midi, il peut tenir jusqu'à une heure mais midi c'est mieux. Donc à midi, au kilomètre 115 nous entrons dans l'établissement ouvert du Petit-Abergement et nous demandons à la patronne si l'on peut manger ? "Je ne fais plus de restauration" dit-elle. Aïe !..
Je propose de boire un coup.
Le "Plan-B" est de manger plus loin, à St-Martin-du-Frêne nous devrions trouver quelque chose.
La route grimpe encore durant quelques kilomètres jusqu'au Col-de-la-Cheminée puis plonge vers la vallée. À St-Martin, pas de restaurant. Mon compagnon me fait comprendre qu'il faut abandonner le parcours pour prendre la roulante D-1084 en direction de Nantua. J'obtempère, il ne faut pas contrarier Daniel dans ses moments là...
À Port, près de Montréal-la-Cluse, après un essai infructueux dans un restaurant bondé nous parvenons à manger deux plat-du-jour dans une brasserie. Ouf...
Rassasiés, nous repartons et c'est quelques kilomètres plus loin, à La-Croix-Chalon, que le parcours est repris.
À Izernore, nouvelle pose boulangerie et première "pose tampon" du périple pour valider un VI (Voyage Itinérant) et un BPF (Brevet des province Française), deux brevets FFCT.
Les jambes vont bien et la machine aussi...
J'ai longtemps hésité mais j'ai finalement pris ma "régulière", une randonneuse légère JP-Routens. Ce n'est ni la plus jeune, ni la plus rapide de mes bicyclettes mais c'est sans doute la plus sûre, avec elle je me sens en confiance...
Daniel chevauche pour sa part son "Bon-de-Sortie", une magnifique randonneuse Cyfac qu'il c'est fait faire sur mesure il y a quelques années...
Une fois le Col-de-Matafelon passé, la route bascule dans les Gorge-de-l'Ain, d'abord sur la rive gauche puis via le Barrage-de-Coiselet sur la rive droite...
La pente s'incline de nouveau au niveau d'un autre barrage, celui de Vouglans...
Aux environs de Cernon, il ne reste plus qu'une trentaine de kilomètres, je passe un coup de téléphone à Joann pour l'informer de l'heure de notre arrivée. Il a une course à faire, s'il n'est pas là il faudra patienter.
La Tour-du-Meix, Pont-de-Poite et finalement Clairveaux-les-Lacs où nous arrivons à six heure par une petite route "bucolique" censé être interdite aux véhicules "non-riverains"...
Arrivé devant l’immeuble de notre hôte jurassien nous somme assaillis par une joyeuse ribambelle de mômes à vélo. Je regarde Daniel gérer la situation avec brio en leur expliquant les secret du "sur-place" à deux roues...
Joann fini par arriver. Nous remisons nos montures et montons à son appartement...
Une classique "soirée étape" commence alors : Douche, coup de fil aux compagnes, apéro, repas, ... Tout cela dans la jovialité et la bonne humeur.
Puis on règle les réveils sur six heure... Demain on a un rendez-vous en Haute-Saône !...

à suivre...


"En équilibre au milieu des fous..." Patrick Plaine
Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 2029
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 86
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par albina »

j'ai très envie de raconter, mais comme je n'ai été que figurant (témoin privilégié) dans ce film cette rando,
+1... :mrgreen:
Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5409
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par CYCLOHC »

emilpoe a écrit : ven. 13 mai 2022 07:06 À mi-étape, kilomètre 115, au Petit-Abergement, j'avais repéré sur internet un restaurent. Il faut dire ici que Daniel est un adepte du repas au restaurent à midi, il peut tenir jusqu'à une heure mais midi c'est mieux.....

à suivre...
C'est tout ce que j'ai l'air d'en avoir retenu ! :lol: ...Mais, j'approuve++ :bravo3 :bravo3


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3464
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 58
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par AngstromCyclo »

emilpoe a écrit : ven. 13 mai 2022 07:06 Salut,

La première journée :


Vendredi 29 avril 2022, il est 5h15, le réveil vient de sonner, la cafetière est prête, j'allume le gaz et me prépare...
"Ce serait bien de se voir en vrai" m'avait dit vieuxjim il y a déjà un moment. Cette phrase a trotté pas mal de temps dans ma tête... C'est vrai que c'est mieux de se voir en vrai, internet, c'est pratique mais ça reste virtuel...
Le vélo est près et le petit-déjeuné est rapidement pris. À six heures pétantes je quitte Montailleur.
Ce "voir en vrai" c'est bien mais la Haute-Saône, Jimmy habite près de Vesoul, ce n'est pas la porte à côté...
Ça roule bien ce matin, très peu de monde sur la D-201, la routes des vins, qui me conduit vers Chambéry, la Cité-des-Ducs, où je dois retrouver Daniel, alias Rouelibre, membre lui aussi du forum. Daniel n'a pas été long à convaincre, il est toujours partant pour ce genre de rencontre vélocipédique...
Ça roule tellement bien que j'arrive au lieu de rendez-vous avec dix minutes d'avance. J'en profite pour alléger un peu ma tenue et grignoter quelque bricoles.
Daniel, comme à son habitude, est ponctuel et à huit heures cinq la traversée de Chambéry débute en direction de la piste cyclable qui mène au Lac-du-Bourget...
C'est Daniel qui m'a soufflé l'idée d'associer Charles à notre réunion, c'est vrai que Délémont, Charles est Suisse, n'est pas très éloigné de Vesoul. Charles sévit lui aussi sur Cyclo-Cyclote (albina), avec ses 84 printemps c'est notre doyen...
Après une première pause boulangerie au Bourget-du-Lac, Bourdeau est traversé pour rejoindre la galerie du Chat, boyau de béton sécuritaire parallèle au tunnel du Chat et réservé aux vélos, ce qui nous évite l’ascension du col.
Une fois la montagne traversée, la route rejoint Barème puis plonge vers Lucey et remonte le Rhône jusqu'à Culoz...
C'est en traversant le fleuve qu'un jeune cyclosportif s'étonne de nos montures, c'est sans doute la première fois qu'il voit des randonneuses, cet olibrius a tendance à rouler au milieu de la route ce qui énerve un bagnolard en BMW qui nous frôle en klaxonnant...
Nous filons vers Artemare (sans passer par le Grand-Colombier)...
Vesoul ce n'est pas la porte à côté... Joann, le jurassien du forum (masu39) a tout de suite accepté quand je lui ai demandé si l'on pouvait faire étape chez-lui à Clairveaux-les-Lacs, étapes au pluriel d'ailleurs, une nuit à l'allée et une autre au retour. Non seulement Joann à spontanément dit oui mais il a tout de suite souhaité nous accompagner chez Jimmy...
À mi-étape, kilomètre 115, au Petit-Abergement, j'avais repéré sur internet un restaurent. Il faut dire ici que Daniel est un adepte du repas au restaurent à midi, il peut tenir jusqu'à une heure mais midi c'est mieux. Donc à midi, au kilomètre 115 nous entrons dans l'établissement ouvert du Petit-Abergement et nous demandons à la patronne si l'on peut manger ? "Je ne fais plus de restauration" dit-elle. Aïe !..
Je propose de boire un coup.
Le "Plan-B" est de manger plus loin, à St-Martin-du-Frêne nous devrions trouver quelque chose.
La route grimpe encore durant quelques kilomètres jusqu'au Col-de-la-Cheminée puis plonge vers la vallée. À St-Martin, pas de restaurant. Mon compagnon me fait comprendre qu'il faut abandonner le parcours pour prendre la roulante D-1084 en direction de Nantua. J'obtempère, il ne faut pas contrarier Daniel dans ses moments là...
À Port, près de Montréal-la-Cluse, après un essai infructueux dans un restaurant bondé nous parvenons à manger deux plat-du-jour dans une brasserie. Ouf...
Rassasiés, nous repartons et c'est quelques kilomètres plus loin, à La-Croix-Chalon, que le parcours est repris.
À Izernore, nouvelle pose boulangerie et première "pose tampon" du périple pour valider un VI (Voyage Itinérant) et un BPF (Brevet des province Française), deux brevets FFCT.
Les jambes vont bien et la machine aussi...
J'ai longtemps hésité mais j'ai finalement pris ma "régulière", une randonneuse légère JP-Routens. Ce n'est ni la plus jeune, ni la plus rapide de mes bicyclettes mais c'est sans doute la plus sûre, avec elle je me sens en confiance...
Daniel chevauche pour sa part son "Bon-de-Sortie", une magnifique randonneuse Cyfac qu'il c'est fait faire sur mesure il y a quelques années...
Une fois le Col-de-Matafelon passé, la route bascule dans les Gorge-de-l'Ain, d'abord sur la rive gauche puis via le Barrage-de-Coiselet sur la rive droite...
La pente s'incline de nouveau au niveau d'un autre barrage, celui de Vouglans...
Aux environs de Cernon, il ne reste plus qu'une trentaine de kilomètres, je passe un coup de téléphone à Joann pour l'informer de l'heure de notre arrivée. Il a une course à faire, s'il n'est pas là il faudra patienter.
La Tour-du-Meix, Pont-de-Poite et finalement Clairveaux-les-Lacs où nous arrivons à six heure par une petite route "bucolique" censé être interdite aux véhicules "non-riverains"...
Arrivé devant l’immeuble de notre hôte jurassien nous somme assaillis par une joyeuse ribambelle de mômes à vélo. Je regarde Daniel gérer la situation avec brio en leur expliquant les secret du "sur-place" à deux roues...
Joann fini par arriver. Nous remisons nos montures et montons à son appartement...
Une classique "soirée étape" commence alors : Douche, coup de fil aux compagnes, apéro, repas, ... Tout cela dans la jovialité et la bonne humeur.
Puis on règle les réveils sur six heure... Demain on a un rendez-vous en Haute-Saône !...

à suivre...
Beau petit 200 (tu confirmes?) pour cette première journée pour se mettre en appétit. Merci! (des photos, des photos!)


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Topic author
vieuxjim
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 636
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:30
Localisation : Franche Comté
Âge : 75
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par vieuxjim »

emilpoe a écrit : ven. 13 mai 2022 07:06 Demain on a un rendez-vous en Haute-Saône !...
Et pendant ce temps là...Samedi 30 avril
Charles et moi avons mis au point notre lieu de rencontre . Il vient de subir une intervention chir' aux yeux et décide par prudence de rejoindre Belfort depuis Courtetelle (CH) puis Vesoul en train. A 14h, je le trouve sortant de "l'autorail" :loco . Facile de savoir que c'est lui : il est le seul voyageur à avoir un vélo . Nous enfourchons les bécanes pour aller à la rencontre de nos "foldingues" et quittons Vesoul en pente douce, puis par une succession de montagnes russes , rejoignons Pennesières où j'habite. Sans nous y arrêter, nous poursuivons par un chemin que j'aime beaucoup mais qui plaît moins à Charly car caillouteux et semé de nids de poule, bref, pas l'idéal quand on a une vision un peu réduite du relief.
Moi qui roule souvent "en dent de scie" avec ou sans ma cyclote , je re-découvre la régularité en observant notre ami: un métronome, il n'est pas suisse pour rien; son "Alex" émet juste le petit chuintement sympa, soyeux... Le bruissement de la randonneuse bien élevée. Du bonheur.
En vue de Rioz, nous évoquons le clip video (très ancien) que nous a adressé voici quelques jours l'un de nos trois comparses : "Si tu vas à Rio...n'oublie pas de monter là-haut" . C'était Dario Moreno qui chantait ça sur un air de samba dans les années 60. (on ne disait pas encore "sixties")
albina tient à Re-voir le camping de Rio-z où il séjourna avec sa cyclote, à l'époque mémorable du Vélo Moto Club de Valentigney, au milieu ou presque du siècle dernier. Le camping a bien changé, la rampe d'accès est raide, mais notre Charly grimpe allègrement. Peine perdue, car c'est encore fermé à cette époque.
Nos "foldingues" nous téléphonent : ils ont un peu de retard sur l'horaire prévu; vu le kilométrage, on leur pardonne et avant de repartir à leur rencontre , nous cherchons un bistro. Il y en a un seul à Rioz, lui aussi fermé, alors nous nous rabattons sur une boulangerie-cafeteria ultra moderne à la sortie du bourg et buvons un café , en attendant mieux, quand nous aurons retrouvé les copains.
Cette fois nous empruntons l'ancienne N57, direction Besançon, et la circulation auto est plus intense. La pluie s'invite et nous oblige à revêtir les imper. Nous venons juste de bifurquer vers le trajet supposé de nos amis, quand Maurice téléphone pour nous dire qu'il sont en un lieu que je situe à moins d'1km, mais sur la route en contrebas, que nous venons de quitter.
Alors, Demi- tour et....

à suivre
Pièces jointes
albina.jpg
albina.jpg (209 Kio) Consulté 140 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2022:04:30 15:01:04
Image taken on :
sam. 30 avr. 2022 13:01
Focus length :
4.5 mm
Shutter speed :
1/1000 Sec
F-number :
f/2.8
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash fired, auto mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS CORPORATION
Camera-model :
TG-5
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern
Charly à Vellefaux.jpg
Charly à Vellefaux.jpg (386.99 Kio) Consulté 140 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2022:04:30 15:05:44
Image taken on :
sam. 30 avr. 2022 13:05
Focus length :
4.5 mm
Shutter speed :
1/800 Sec
F-number :
f/2.8
ISO speed rating :
100
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash did not fire, auto mode
Camera-manufacturer :
OLYMPUS CORPORATION
Camera-model :
TG-5
Exposure program :
Normal program
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Pattern


ne buvons pas pour oublier, mais pour nous souvenir !
Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Vétéran
Vétéran
Messages : 1195
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: La MasuJim

Message par emilpoe »

Salut,

Samedi 30 avril 2022. Au réveil, le premier reflex est de jeter un coup d’œil par la fenêtre, le ciel est dégagé, il devrait faire beau.
L'étape d'aujourd'hui ne fait que cent soixante kilomètres, rien ne presse. Ce n'est qu'à sept heure et demi que nous quittons Clairveaux-les-Lacs.
La route descend et est avalée par une énorme nappe de brouillard, elle ne nous libérera qu'une dizaine de kilomètres plus loin...
C'est aussi aujourd'hui que Charles arrive en train à Vesoul, Jimmy sera là pour l’accueillir...
Je me souviens de la première fois ou j'ai rencontré Charles. C'était aussi dans une gare, celle de Culoz, et c'était déjà en compagnie de Daniel. Nous avions roulé ensemble deux jours du côté de Massignieu-de-Rives, c'était en 2017 je crois...
Joann change quelque peu le parcours en évitant Crotenay et en empruntant une route plus pittoresque. Près de Valempoulières le soleil qui c'est élevé incite à quitter nos tenues chaudes...
C'est du côté de Ste-Anne que la route quitte le plateau. Une courte pause photo est faite sur le pont qui surplombe la Cascade-du-Diable. Quelques kilomètres plus loin, et après une belle descente, une nouvelle pause, au bistrot cette fois, pour le premier coup de tampon de la journée à Nans-sous-Ste-Anne (BPF Doubs) au fond de la reculée du Lison...
Il est déjà onze heure, ça traîne ce matin, le prochain BPF est à Salins-les-Bains, une quinzaine de kilomètres plus loin, dont cinq en côte, nous y trouvons facilement de quoi déjeuner à la Brasserie-des-Bains.
"Ne roulez pas trop vite" m'avait dit Jimmy, une fois Charles récupéré on se rejoindra à Rioz à quatre heure et demi...
Rouler trop vite ? Ça ne risque pas, quinze minutes après avoir repris la route une soudaine et forte averse nous surprend ! Il faut enfiler nos imperméables. Heureusement la pluie ne dure pas et c'est sous le soleil que le pointage à Arc-et-Senans, le dernier BPF de la journée, est fait...
Du côté de Dannemarie-sur-Crète c'est une route un peu particulière que le parcours emprunte, une portion non-revêtue de plusieurs kilomètres. Si Joann adore, Daniel déteste ! Je ne dis rien car c'est moi qui ai tracé l'étape...
Un peu plus tard c'est à Pelousey qu'en plein lotissement un raidard entre 15 et 20% sur deux cent mètres ralenti notre progression...
Il devient évident que nous ne serons jamais à l'heure à Rioz...
Charles et Jimmy, par contre, eux ne traînent pas et ils sont au point de rendez-vous à l'heure dite...
J'appelle Jimmy pour l'informer de notre retard. Nos deux amis décident alors de venir à notre rencontre...
Petit à petit les nuages s'amoncellent et peu après Bussières quelques gouttes commencent à tomber. Vers Breurey l'averse devient plus sérieuse, je m'arrête pour mettre ma cape. M'interrogeant du fait que nous n'avons toujours pas croisé nos deux compères j'appelle Jimmy :
--"On est à Breurey"
--"Ben nous aussi !"
Nous finissons par nous retrouver sur la D-15 à la sortie, ou à l'entrée, du patelin.
Après les traditionnelles salutations et autres présentations la décision est prise d'aller boire un verre à Rioz.
Comme par enchantement, la pluie cesse et le soleil pointe de nouveau le bout de ses rayons...
La pause dure une bonne vingtaine de minutes. Une fois l'équipée abreuvée Jimmy prend les directives et c'est par une multitudes de route et de paysages que l'on découvre son beau pays.
L'arrivée à Pennesières, son village et terme de notre étape, se fait à sept heure moins quart. Là, Yvonne, notre hôtesse, nous accueille et après le réglementaire quart d'heure de discussion mécanique dans le garage, madame Jimmy nous conduit à nos chambres. Une par personne, nous sommes comme des coqs en pâtes !...
Après être passé au décrassage, c'est à la cuisine qu'on se retrouve autour d'un apéritif. Jimmy est aux fourneaux, avec Yvonne ils tenaient un restaurent à Besançon, on va se régaler !...
Le repas est excellant, nous passons une superbe soirée, on parle, on écoute, on profite, on boit un peu aussi, chacun est conscient de l'importance de l'instant. C'est un moment qui restera dans nos mémoires...
Vers minuit, Yvonne nous salue, elle ne sera pas levée demain matin. Nous regagnons nos chambres, demain il faut reprendre la route... "Tu partiras encore plus lourd, on the road again, again" chantait le poète...


"En équilibre au milieu des fous..." Patrick Plaine
Répondre