[2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Le forum général où l'on discute de tout ce qui touche à l'actualité du cyclo-tourisme et bien d'autres choses encore...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3192
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2021] il y a presque une semaine, j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

J'ai roulé mercredi dernier pour avancer un peu dans ma préparation aux 7 majeurs.
Je vous avais parlé de mon idée d'aller grimper le plus haut sommet de ma région, le Mont Aigoual (1569m) en partant de chez moi (43m). Il y a 197 km et 3084m (tracé au routeur sans étape) .
Finalement, je suis parti en voiture jusqu'à Gignac pour démarrer de ce gros bourg au lieu de rouler à travers les villages autour de Montpellier se transformant petit à petit en banlieue pavillonnaire (mais je ne me plains pas).. Ca permet de suivre l'Hérault, qui passe à Gignac, jusqu'à sa source. Plus sympa que de partir encore une fois de chez moi. Au final, j'aurai roulé 197,5 km et grimpé 3050m de D+. Exactement pareil que si j'étais parti de chez moi, avec un itinéraire plus plaisant.

Étant comme d'habitude à la bourre, je me suis réveillé tôt sans pour autant réussir à me mettre en selle si tôt que cela : le matin même je changeais la selle et les pédales !
Pour cette sortie, j'avais décidé de troquer ma randonneuse pour mon Look, vélo de course en acier (mais équipé en triple Campa Avanti). 2 raisons à cela: 1) je n'ai pas pris la décision définitive sur le vélo que je choisirai pour les 7 majeurs. Cela faisait longtemps que je n'avais plus roulé sur le Look. 2) j'ai encore cassé un rayon sur ma Méral et je ne voulais pas partir avec 35 rayons.

Je montais donc la Brooks Team Pro, ainsi que mes pédales automatiques le matin, avant de partir. La veille, j'avais changé le pneu avant. Comme ça faisait longtemps que je n'avais pas roulé dessus, j'avais oublié qu'il en avait besoin. Je me suis alors rendu compte qu'à l'avant il est chaussé en 23 et pas en 25. Et sur ce vieux cadre, même les 23 passent juste dans la fourche. :roll: Je vais essayer de permuter avec le pneu AR qui est en 25 pour savoir si je peux monter d'un cran. 25 je pense que c'est le mini pour les 7 majeurs.

Donc démarrage de Gignac, traversée du pont suspendu sur l'Hérault hyper casse-gueule: il est très étroit et le tablier est constitué de sortes de "planches longitudinales" de moins de 30 cm de large jointées. Avec un pneu de 23, c'est sûr si on sort de la planche on se trouve coincé comme dans un rail de tram. Vous voyez ce que j' veux dire ??? :yikes
L'air est frais et humide dans le soleil qui brille en rayons bas. J'adore l'odeur du matin près de l'Hérault, rivière un peu fraîche encore en cette saison. Je suis rapidement à St Jean de Fos et au Pont du Diable. Pas d'arrêt photo un énième fois, je trace. Je roule désormais à l'ombre dans les gorgs de l'Hérault, je passe St Guilhem le Désert qui frémit au matin, mais sans la horde de touristes qui viendra peut-être plus tard. Je file à bonne allure mais évidemment sans forcer. Après plusieurs kilomètres le long de la rivière, la route prend soudain à gauche dans un vallon creusé dans le calcaire. Quelques arbres subsistent au fond mais on est désormais loin de l'eau et c'est très sec mais toujours frais car encore à l'ombre. Dans le cagnard, ce passage peut être un four. Je débouche de cette montée dans le ravin sur le causse de la Selle. Grandes lignes droite: ça roule très bien, d'autant plus que la pente devient rapidement légèrement négative avant de se transformer en descente pour revenir en bord de rivière. J'arrive à St-Bauzille-de-Putois à 8h30 par un nouveau Pont suspendu : deuxième traversée de l'Hérault. Petite pause pour aller rendre un outil à un ami, me voilà réparti et le fil de l'eau continue d'être mon fil rouge sur ce début de balade. Magnifique traversée des gorges de l'Hérault jusqu'à Laroque, au frais. A Ganges je laisse la rivière en rejoignant Sumène par la récente voie verte empruntant l'ancienne voie ferrée. Fraîcheur garantie dans les tunnels. Sumène dans la lumière du matin, c'est toujours très joli.
Image
J'y passe malgré un petit détour et le col de cap de côte car la route qui continue le long de l'Hérault est un axe majeur du Gard pour relier Nîmes au Vigan et même à l'A75. Pas une route où un cyclo normalement constitué et non suicidaire traîne ses roues.
La montée à Cap de Côte est vite avalée et la descente sur Pont d'Hérault encore plus. C'est à cet endroit que la route de l'Aigoual commence réellement, en continuant à remonter l'Hérault alors que la route du Vigan, elle, remonte la rivière l'Arre. C'est aussi ici à Pont d'Hérault que commence un paysage qui porte les stigmates des crues ravageuses de l'automne 2020. Le lit de la rivière est nettoyé de toute matière organique, laissant la roche apparente sur plus de 10 km. Plusieurs berges ont été emportes, des ponts abîmés, des talus rabotés.
Image
Image
La route est bonne, en faux plat montant. Curieusement, la circulation alternée a été mise en place et un nouvel enrobé est déposé par les machines fumantes.
Image
Intrigué sur la raison de ce nouveau revêtement, j'interroge le chef de chantier:
" - au fait, pourquoi la route est-elle refaite?
- ??? :shock:
- Je roule depuis plusieurs kilomètres et elle me semble très bonne?"
chef de chantier, surpris et un peu méfiant:
" - parce qu'elle est vieille!"

Je ne sais pas ce que signifie une route "vielle" mais je vous assure que cette vieille route était très roulante et en "TBE".
C'est peut-être un syndrome des élections départementales qui se dérouleront dans quelques jours... :roll:

Je passe Valleraugue, dernier bourg de la vallée qui marque le véritable début de cette ascension à l'Aigoual. J'hésite à m'arrêter pour me ravitailler. Depuis ce matin, je n'ai fait qu'une pause ravito pain aux raisins à Ganges et j'ai grignoté en roulant. Mais ça va, je me sens bien, je continue. Un groupe d'un club de cyclos se regroupe avant la montée. Je prends les devants. Commence alors la montée la plus régulière que j'ai eu à grimper. Les bornes "à l'ancienne" posées sur le talus égrènent les kilomètres en affichant les pourcentages: 5%, 5,2%, 4,8% Ca oscille entre 5.4 et 4,8% pendant 13 km. Il commence à faire chaud mais heureusement les passages à l'ombre sont nombreux. Je me fais rattraper et doubler par un petit groupe des 3 leaders du club vu à Valleraugue. Je leur demande poliment si je peux prendre leur roue, ce qu'ils acceptent volontiers. Ce sont des cyclos grenoblois en vacances dans le coin pour chasser quelques cols en Cévennes. Le rythme s'accélère, je monte dans les tours mais ça va. Cependant, après 10 minutes à ce rythme (800m/h), je sens monter la fringale. Comme mon projet n'est pas simplement de monter à l'Aigoual mais de faire une bambée à la journée de 200K et 3000D+, je considère plus prudent de lâcher. Je décide même de m'arrêter pour me ravitailler (je n'ai pas de sacoche de guidon mais une sacoche de selle bikebacking empruntée à mon fils, ce qui m'empêche de le faire en restant sur le vélo). Quelques amandes et autres abricots sont avalés prestement et je reprends la montée. J'arrive vers 12h15 à l'Espérou, le dernier village où j'ai prévu de trouver à manger. Emplettes et pause en-cas me valent une pause de 20 mn avant de repartir pour finir cette ascension. Au niveau de la station de Prat-Peyrot, je décide de suivre l'ancienne route devenue "voie verte", fermée aux voitures, qui grimpe au sommet par le flanc Sud. LA forêt est magnifique, merci Monsieur Fabre (celui qui a conduit le reboisement du massif au 19ème siècle). De belles essences et un grand calme me comblent, moi qui garde ce côté contemplatif dès que je suis immergé dans la nature. Au détour d'un virage, l'observatoire météo, ce bâtiment massif à l'allure de château, se dévoile.
Image
Il reste alors moins de 2 km. Je me souviens des images de l'arrivée d'étape lors du dernier TdF ; ils avaient choisi cette belle petite route aussi au lieu de l'arrivée par l'Ouest directe.
Image
Comme vous pouvez l'imaginer, la vue à 360° de là-haut est magnifique.
Image
Il souffle un petit vent, frais à cette altitude, mais rien comparé à ce que c'est d'habitude. Les statistiques météo le confirment: 265j / an, le vent souffle à une moyenne supérieure à 60 km/h et 95j/an supérieure à 90 km/h.
Image
A ce stade je n'ai toujours pas tranché sur l'itinéraire pour rentrer. J'ai 98 km au compteur, la moitié de la distance et le plus gros de la montée derrière moi mais j'ai 2 options pour boucler mon tour: 1) descendre par Dourbies, le col de la Pierre plantée et St Jean-du-Bruel en Aveyron, puis remonter légèrement sur le causse du Larzac. Tentant, car Phil m'a confirmé que c'est très beau, et, curieux de nouveaux itinéraires, cette section entre l'Espérou et le col de la Pierre Plantée m'est encore inconnue. Je suis irrésistiblement attiré vers les routes inconnues. 2) Remonter au col du Minier pour redescendre sur le Vigan, remonter sur le causse de Blandas, redescendre dans les gorges de la Vis, et remonter sur le causse du Larzac. Cette option est un peu plus courte (100km) mais elle permet de rajouter des montées (et des descentes) et donc me permet de mieux me préparer à mon objectif. En atteignant l'Espérou et la bifurcation entre les 2 options, je choisis finalement l'option "préparation" aux dépens de l'option "cœur": direction le col du Minier.
Il est rapidement et facilement atteint. La descente du col qui suit est exceptionnelle. C'est beau, mais surtout, c'est jubilatoire pour ceux qui comme moi aiment descendre.
Image
La route est suffisamment large pour trouver la place d'ajuster ses trajectoires sans prendre de risque. Le revêtement est très bon; je n'ai eu qu'une petite frayeur: un endroit avec un peu de terre sur la route consécutif à un petit éboulement mal indiqué. Le panneau manquait à la descente (il y était pour la montée). Je reconnais avoir dû sortir large du virage pour assurer. Si à ce moment-là un bolide était arrivé dans l'autre sens... :yikes . La pente de cette descente est juste parfaite. Il faut pédaler fort pour atteindre les 50-60 km/h donc c'est sportif, mais l'avantage: on n'est pas toujours sur les freins. L'enchaînement des virages apporte un énorme plaisir dans le choix des trajectoires. A la fin d'une ligne droite du début, un petit camping car m'a bien rattrapé. Mais je ne l'ai pas senti très longtemps derrière moi. Lâché dès les premiers virages un peu serrés. Une moto m'a aussi rattrapé et nous avons fait plusieurs kilomètres ensemble. Elle finira par me dépasser vers le bas à la faveur d'une section plus rectiligne, son passager m'exprimant alors par son pouce levé vers le haut qu'ils on apprécié autant que moi les kilomètres passés ensemble à trouver les meilleures trajectoires, ajuster les freinages, relancer. Je me suis cru à l'époque de ma jeunesse dans un slalom géant, ma discipline alpine de prédilection. Vas-y Phil, tu peux y aller. Pas besoin d'y aller à fond comme moi pour y trouver du plaisir. Une descente comme ça c'est le bonheur "à chacun son rythme". Moi je pense, avec 48,5km/h de moyenne sur les 13 km entre mon arrêt photo et le bas, avoir battu un petit record personnel.
Le gradient de température change la donne climatique au Vigan: il fait chaud! Je remonte sur Montdardier dans la chaleur. Il y a quelques bonnes rampes dans cette montée et je me surprends à devoir mettre "tout à gauche". Ca m'inquiète pour les 7 majeurs. Il va falloir trouver une autre cassette car même si c'est plus raide que ce matin à l'Aigoual, on est loin des 13% des passages raides des cols alpins de notre défi. La montée se passe bien mais à un train de sénateur. Je sens que je n'ai plus la pêche du matin. Il faut gérer car c'est loin d'être fini pour la journée. C'est bien ça que je suis venu chercher: un peu de souffrance à la montée pour me préparer à un défi d'une ampleur bien différente dans moins d'un mois.
A Montdardier, une pensée pour Jean-Claude (naeco54) qui habite à quelques kilomètres et avec qui j'ai roulé ici plusieurs fois et d'autres gogos avec qui j'ai roulé ici l'automne dernier. La longue ligne droite est avalée promptement car c'est un faux plat descendant dans ce sens et me voici dans la très belle descente vers Madières et les gorges de la Vis.
Image
Le paysage est grandiose mais la descente à vélo n'a rien à voir avec celle du minier. Le revêtement est moins bon, la pente plus raide oblige à freiner pour ne pas prendre trop de vitesse.
Juste avant d'arriver au village, je passe devant le château qui est désormais un très bel hôtel restaurant.
Image
Il a l'air d'être ouvert, prêt à accueillir enfin les touristes. La Vis est toujours splendide. Il y a quelque chose de magique dans certaines couleurs de pierres précieuses comme ce bleu qui capte si bien les rayons du soleil et telle une turquoise ou une aigue-marine nous envoûte.
Image
J'ai choisi de passer par Madières plutôt que par Vissec car cela fait plus de 10 ans que je n'ai pas fait la montée entre la Vis et St Maurice de Navacelles par cette route. J'en garde une souvenir mitigé car j'avais terminé sous un soleil de plomb et même si j'avais ensuite apprécié le bon steak frites à St Maurice, les derniers kilomètres m'avaient fait mal. Mais cette fois-ci, en raison de l'horaire et donc de l'exposition, je serais moins exposé aux rayons directs et surtout, à la chaleur réfléchie sur le calcaire qui transforme ces montées en épreuves lorsque l'exposition est défavorable.
Je suis très content de ce choix. J'avais complètement oublié les premiers kilomètres, ceux qui accompagnent la rivière dans le fond de la vallée. L'abondance d'eau permet à de belles essences de se développer majestueusement et on peut en profiter agréablement depuis la route. Ce n'est que plus tard, alors que la route mord dans la roche mère pour s'élever en lacets jusqu'au causse, que la végétation redevient celle de ce pays méditerranéen. C'est en fait une très belle montée, que j'ai appréciée cette fois-ci d'autant plus que le trafic en ce jour de semaine y était très faible.
Image
Nous sommes à quelques kilomètres d'un grand site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il peut y avoir un peu de monde en période de vacances ou le W-E.
Image
A St Maurice, je laisse la bifurcation pour le Coulet; j'ai pris la longue ligne droite jusqu'à la Vacquerie. Comme toujours, un vent, pas trop fort cependant, m'a pris de côté. Pas d'effets de bordures pourtant. Je suis seul. La vitesse est régulière mais pas si élevée. Les kilomètres se font sentir. Je suis content d'être ici alors que les voitures sont rares. En effet, je crains plus que tout autre configuration les lignes droites qui laissent aux conducteurs auto plus de raisons de relâcher l'attention et de ne pas remarquer le cycliste qu'ils risquent de percuter sans coup férir.
J'arrive à la Vacquerie, un village caussenard que j'aime bien. Ce jour il se présente sous son meilleur profil. Car je vous l'assure, on n'a pas besoin d'être au cœur de l'hiver pour que la Vacquerie soit glacial, balayé par le vent. Je fais une dernière pause et je tape une petite discute avec 2 cyclos qui font aussi la leur.
Image
Il ne me reste plus qu'à grimper le "petit versant" du col du Vent, la porte d'entrée (ou de sortie) entre haut et bas pays. Dans la lumière chaude du soir qui s'installe, je bascule dans le Clermontois, la vallée viticole de l'Hérault que j'ai quittée ce matin.
Image
C'est "tout schuss" jusqu'à Gignac. La descente d'Arboras me vaudra d'enregistrer ma pointe de vitesse de la journée, 66 km/h. Dans une descente rapide, c'est vrai mais d'un confort et d'un plaisir bien en dessous de celle du col du Minier.

Au final, une bien jolie bambée qui pourrait être encore agrémentée question tourisme (pas passé par le belvédère de Navacelles cette fois-ci), mais qui m'a fait progresser dans ma préparation pour les 7 Majeurs. Certes je suis loin des D+ et des côtes que nous rencontrerons, mais je n'ai pas mieux en magasin.
Je posterai plus de détails sur les conclusions de cette balade sur le Look plutôt que la Randonneuse dans le contexte des 7 majeurs dans un autre sujet.
Dernière modification par AngstromCyclo le mar. 15 juin 2021 20:50, modifié 2 fois.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Ray_Mee
Membre actif
Membre actif
Messages : 239
Inscription : dim. 19 janv. 2020 12:43
Localisation : Yvelines
Âge : 65
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Ray_Mee »

jolies photos qui donnent envie de faire du dénivelé, pour l'enrobé nouveau => on ne se plaint pas que la mariée est trop belle ... :D


Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Vétéran
Vétéran
Messages : 1088
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Pedrodelaluna »

Fangio va !

Jolie promenade , et super reportage !

:drink_beer

aux 2 qui s'entrainent ;-)


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.

scrat
Membre
Membre
Messages : 34
Inscription : jeu. 20 févr. 2014 17:22
Localisation : Bas-Jura 39
Âge : 39
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par scrat »

masu39 a écrit : mar. 15 juin 2021 10:05 Après un week-end ponot, j'ai profité du retour pour faire mon 200 mensuel. L’idée était simple

Bravo pour la balade, une belle diversité de paysages, j'aime assez le concept :)
Je ne suis pas encore près pour les 200. :oops:
Je me suis balader entre le piémont Arboisien et le mont Poupet en repassant par Arc et Senans ce dimanche avec dans l'idée de ramener de belles images.
Total, les gosses ont joués avec l'appareil, et les photos ressortent toutes en bleu nuit.
Une prochaine fois donc :D



scrat
Membre
Membre
Messages : 34
Inscription : jeu. 20 févr. 2014 17:22
Localisation : Bas-Jura 39
Âge : 39
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par scrat »

@ AngstromCyclo,
Merci pour ces belles images, une jolie balades qui nous embarque :)

PS: Vous réaliser des sorties sur des distances que je trouve dantesques.
Je reste bloquer à 80, 100maxi
Va falloir que je bosse le cyclo


Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3192
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

scrat a écrit : mar. 15 juin 2021 20:32 @ AngstromCyclo,
Merci pour ces belles images, une jolie balades qui nous embarque :)

PS: Vous réaliser des sorties sur des distances que je trouve dantesques.
Je reste bloquer à 80, 100maxi
Va falloir que je bosse le cyclo
On est tous passé par là, rassure-toi.
En plus, je roule beaucoup plus souvent sur les distances similaires aux tiennes.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

chelmi
Site Admin
Site Admin
Messages : 987
Inscription : ven. 16 août 2002 19:56
Localisation : Yvelines
Âge : 46
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par chelmi »

Magnifique région Vincent ! :bravo_double
Merci pour ce beau compte-rendu.


Amicalement,
Michel ALLONNEAU.

Image
Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 511
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Âge : 72
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Beuzeville 130 »

Belle virée Vincent. J'ai fait cela il y a plus de 10 ans. Mais en bien plus court. Parti de Saumane, je redescends par Valleraugue et puis tout à gauche par la D 10 vers le col du Pas et Les Plantiers. J'ai oublié la distance... 80 90 km peut-être.

Au mont Aigoual, je fais le dernier km à pied. Trop de vent ! Le météorologue de la station m'annonce des rafales de 100 km/h... Sur le parking, des motos sont couchées. C'est toujours un peu dantesque là haut. A voir l'expo photos des conditions hivernales.

C'est vrai qu'on peut se griller lors de la redescente...euphorie de la montée, gros braquet qui semble facile à emmener, et, à la moindre remontée... plus de jambes !!! :yikes


Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 511
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Âge : 72
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Beuzeville 130 »

Dimanche matin virée en solo... mon épouse, après une séance d'ostéo, ayant préféré mettre la pédale douce...

J'ai envie de revoir la campagne cauchoise en bleu clair. C'est bientôt la floraison du lin... dans 15 jours ce sera mieux.
J'ai retrouvé mon Panasonic Lumix FZ. Le 200 est mort (moteur du zoom) vive le 300 presque tout neuf ! Je l'ai trouvé sur le Bon Coin à un prix très raisonnable. La base est la même : zoom de 25/600 ! qui permet de tout faire en vélo.
Tout faire en vélo, sans défourcher du cadre... cela m'arrange bien au moment où la carcasse se rigidifie de plus en plus... :( quand cela est possible, j'utilise le bord du trottoir pour descendre ou remonter... 55 km pour cette sortie. Jusquà St Jouin de Bruneval et retour par Montivilliers.

Le lin en fleurs...

ImageVers St Jouin de Bruneval by Michel Donnet, sur Flickr

Coquelicots en contre jour...au milieu des épis d'escourgeon...

ImageVers St Jouin de Bruneval by Michel Donnet, sur Flickr


ImageVers St Jouin de Bruneval by Michel Donnet, sur Flickr

Pavot de culture (coquelicot en fait) au parc de Rouelles...

ImageJardin des vivaces by Michel Donnet, sur Flickr



vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2653
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 55
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par vaber »

L'Aigoual c'est tout ou rien ! Ou le temps est merveilleux et alors la journée ne peine pas à être réussie ou bien le vent s'en mêle et alors ça devient bien pénible. C'est un peu son coté Mt Ventoux ! mais avec l'ombre en plus. J'aime beaucoup ce coin.
Merci pour ce beau compte rendu on sent bien que tu ne t'est pas ennuyé.


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3192
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

Ray_Mee a écrit : mar. 15 juin 2021 19:41 pour l'enrobé nouveau => on ne se plaint pas que la mariée est trop belle ... :D
C'est mon côté contribuable qui ressort...
vaber a écrit : mer. 16 juin 2021 14:50 L'Aigoual c'est tout ou rien ! Ou le temps est merveilleux et alors la journée ne peine pas à être réussie ou bien le vent s'en mêle et alors ça devient bien pénible. C'est un peu son coté Mt Ventoux ! mais avec l'ombre en plus. J'aime beaucoup ce coin.
Merci pour ce beau compte rendu on sent bien que tu ne t'est pas ennuyé.
Oui, c'est vrai. Là c'était tout. Les statistiques ne jouent pas pour nous, cyclos...

Non, pas ennuyé, c'est sûr. On a un pays passionnant. Il suffit d'ouvrir les yeux et surtout, de s'intéresser un peu. On a la variété du terrain, de la végétation, du climat et une histoire qui s'invite dans le paysage et les villages.
Mais sur une sortie comme ça il faut aussi gérer l'effort. Le matin c'est facile de s'emballer. L'après-midi, quand tout s'accumule - kilomètres, chaleur, dénivelé, digestion - il y a un gros creux où il faut se mettre en mode automatique et débrancher un peu le cerveau.
On pense aux copains, aux prochains projets... etc..


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Stef26
Membre actif
Membre actif
Messages : 97
Inscription : ven. 9 avr. 2021 17:35
Localisation : 26450 Roynac
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Stef26 »

Merci pour ce reportage: bien écrit, bien détaillé (on est avec toi). Belles photos aussi.
Pour l'instant je ne suis pas encore dans de tels efforts surtout en ce moment où je m'occupe de ma mère (bientôt 95 ans et plus toute son autonomie). Le matin je peux m'accorder 2 heures et l'après-midi 3 alors quand je fais mes 80 kms, je suis content. Mais un jour peut-être. Faut dire aussi que je ne roule que depuis 4 ans ! Je me rends compte de mon évolution et de ma progression tant au plat que dans les montées. L'objectif 2021 : au moins 600 kms / mois et pour l'instant je m'y tiens.


Ceux qui ont fait du vélo savent que dans la vie rien n’est jamais plat. René Vallet.
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3192
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

Beuzeville 130 a écrit : mer. 16 juin 2021 14:42 Dimanche matin virée en solo... mon épouse, après une séance d'ostéo, ayant préféré mettre la pédale douce...

J'ai envie de revoir la campagne cauchoise en bleu clair. C'est bientôt la floraison du lin... dans 15 jours ce sera mieux.
J'ai retrouvé mon Panasonic Lumix FZ. Le 200 est mort (moteur du zoom) vive le 300 presque tout neuf ! Je l'ai trouvé sur le Bon Coin à un prix très raisonnable. La base est la même : zoom de 25/600 ! qui permet de tout faire en vélo.
Tout faire en vélo, sans défourcher du cadre... cela m'arrange bien au moment où la carcasse se rigidifie de plus en plus... :( quand cela est possible, j'utilise le bord du trottoir pour descendre ou remonter... 55 km pour cette sortie. Jusquà St Jouin de Bruneval et retour par Montivilliers.
Quel plaisir de te retrouver régulièrement sur le forum, Michel.
Tes randonnées représentent la quintessence du cyclotourisme (pour la plupart, l'acception actuelle me semble plus tenir du cyclosport).
Tes photos sont un plaisir jamais déçu. Je suis un inconditionnel.
J'ignore si tu utilises des fonctions d'accentuation sophistiquées ou si c'est la seule qualité de tes appareils/optiques qui donne à tes photos un cachet reconnaissable entre toutes, mais je suis envieux. Je n'ai pourtant pas de mauvais appareils et je crois faire attention à les choisir en valorisant ce critère, mais mes photos ne parviennent pas à dégager cette finesse que je retrouve systématiquement sur les tiennes.

En tous cas, merci. C'est un vrai plaisir de te retrouver plus régulièrement. En plus pour moi qui suis dans le Sud, ta Normandie est dépaysante. Tu sais la présenter en évitant d'en rester au côté carte postale.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 511
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Âge : 72
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par Beuzeville 130 »

AngstromCyclo a écrit : jeu. 17 juin 2021 11:01
Beuzeville 130 a écrit : mer. 16 juin 2021 14:42 Dimanche matin virée en solo... mon épouse, après une séance d'ostéo, ayant préféré mettre la pédale douce...

J'ai envie de revoir la campagne cauchoise en bleu clair. C'est bientôt la floraison du lin... dans 15 jours ce sera mieux.
J'ai retrouvé mon Panasonic Lumix FZ. Le 200 est mort (moteur du zoom) vive le 300 presque tout neuf ! Je l'ai trouvé sur le Bon Coin à un prix très raisonnable. La base est la même : zoom de 25/600 ! qui permet de tout faire en vélo.
Tout faire en vélo, sans défourcher du cadre... cela m'arrange bien au moment où la carcasse se rigidifie de plus en plus... :( quand cela est possible, j'utilise le bord du trottoir pour descendre ou remonter... 55 km pour cette sortie. Jusquà St Jouin de Bruneval et retour par Montivilliers.
Quel plaisir de te retrouver régulièrement sur le forum, Michel.
Tes randonnées représentent la quintessence du cyclotourisme (pour la plupart, l'acception actuelle me semble plus tenir du cyclosport).
Tes photos sont un plaisir jamais déçu. Je suis un inconditionnel.
J'ignore si tu utilises des fonctions d'accentuation sophistiquées ou si c'est la seule qualité de tes appareils/optiques qui donne à tes photos un cachet reconnaissable entre toutes, mais je suis envieux. Je n'ai pourtant pas de mauvais appareils et je crois faire attention à les choisir en valorisant ce critère, mais mes photos ne parviennent pas à dégager cette finesse que je retrouve systématiquement sur les tiennes.

En tous cas, merci. C'est un vrai plaisir de te retrouver plus régulièrement. En plus pour moi qui suis dans le Sud, ta Normandie est dépaysante. Tu sais la présenter en évitant d'en rester au côté carte postale.
Trop c'est trop Vincent... :oops:
Ces dernières photos sont brutes de décoffrage... même pour le cadrage, chose qui m'arrive souvent de retoucher. Le Panasonic Lumix FZ 300 semble bien plus performant que le 200. L'objectif est de qualité, c'est un Leica. Et même en qualité standard, l'image rend bien...
Et c'est vrai que la Normandie au printemps, sous le soleil, donne des images aux couleurs superbes. Reste donc à bien composer sa photo.
Ainsi pour le lin en fleurs, j'avais ce coquelicot à droite qui permettait rompre l'uniformité. sans ce premier plan (le coquelicot) elle n'avait plus d'intérêt...
Et ayant roulé parfois dans vos régions, j'ai souvent été déçu par le rendu. Paysage minéral, plus que sec, soleil qui écrase tout... vous avez des excuses ! sûr et certain !


Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3192
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: [2021] Ce matin ou hier; j'ai roulé et...

Message par AngstromCyclo »

Beuzeville 130 a écrit : jeu. 17 juin 2021 18:55
AngstromCyclo a écrit : jeu. 17 juin 2021 11:01
Beuzeville 130 a écrit : mer. 16 juin 2021 14:42 Dimanche matin virée en solo... mon épouse, après une séance d'ostéo, ayant préféré mettre la pédale douce...

J'ai envie de revoir la campagne cauchoise en bleu clair. C'est bientôt la floraison du lin... dans 15 jours ce sera mieux.
J'ai retrouvé mon Panasonic Lumix FZ. Le 200 est mort (moteur du zoom) vive le 300 presque tout neuf ! Je l'ai trouvé sur le Bon Coin à un prix très raisonnable. La base est la même : zoom de 25/600 ! qui permet de tout faire en vélo.
Tout faire en vélo, sans défourcher du cadre... cela m'arrange bien au moment où la carcasse se rigidifie de plus en plus... :( quand cela est possible, j'utilise le bord du trottoir pour descendre ou remonter... 55 km pour cette sortie. Jusquà St Jouin de Bruneval et retour par Montivilliers.
Quel plaisir de te retrouver régulièrement sur le forum, Michel.
Tes randonnées représentent la quintessence du cyclotourisme (pour la plupart, l'acception actuelle me semble plus tenir du cyclosport).
Tes photos sont un plaisir jamais déçu. Je suis un inconditionnel.
J'ignore si tu utilises des fonctions d'accentuation sophistiquées ou si c'est la seule qualité de tes appareils/optiques qui donne à tes photos un cachet reconnaissable entre toutes, mais je suis envieux. Je n'ai pourtant pas de mauvais appareils et je crois faire attention à les choisir en valorisant ce critère, mais mes photos ne parviennent pas à dégager cette finesse que je retrouve systématiquement sur les tiennes.

En tous cas, merci. C'est un vrai plaisir de te retrouver plus régulièrement. En plus pour moi qui suis dans le Sud, ta Normandie est dépaysante. Tu sais la présenter en évitant d'en rester au côté carte postale.
Trop c'est trop Vincent... :oops:
Ces dernières photos sont brutes de décoffrage... même pour le cadrage, chose qui m'arrive souvent de retoucher. Le Panasonic Lumix FZ 300 semble bien plus performant que le 200. L'objectif est de qualité, c'est un Leica. Et même en qualité standard, l'image rend bien...
Et c'est vrai que la Normandie au printemps, sous le soleil, donne des images aux couleurs superbes. Reste donc à bien composer sa photo.
Ainsi pour le lin en fleurs, j'avais ce coquelicot à droite qui permettait rompre l'uniformité. sans ce premier plan (le coquelicot) elle n'avait plus d'intérêt...
Et ayant roulé parfois dans vos régions, j'ai souvent été déçu par le rendu. Paysage minéral, plus que sec, soleil qui écrase tout... vous avez des excuses ! sûr et certain !
Je ne cherche aucune excuse. Si nos paysages peuvent manquer de contrastes de couleurs, je pourrais faire comme Christophe et développer en N&B. C'est finalement beaucoup plus simple de réaliser une photo qui rend bien en N&B qu'en couleurs. La composition en N&B se travaille plus simplement, je trouve. Bien sûr, certaines situations se traitent en couleurs d'une manière proche du N&B: opposition de couleurs complémentaires (comme le coquelicot, rouge, dans un champ vert). Mais la couleur fait travailler une dimension supplémentaire.
J'aime bien les 2, donc je n'engage pas de polémique. C'est juste un constat après avec pratiqué les 2.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Répondre