Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Le forum général où l'on discute de tout ce qui touche à l'actualité du cyclo-tourisme et bien d'autres choses encore...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3146
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : En ligne

Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par AngstromCyclo »

Bonsoir à tous,

En ce début de re-confinement, permettez-moi de revenir à l'essence même de notre forum : le cyclotourisme!
Peut-être de quoi vous faire patienter avant de reprendre vos chevauchées.
Peut-être (et je l'espère), une motivation pour vous de fomenter si vous ne connaissez pas déjà cette région, un voyage cyclo dans la Drôme.
Peut-être juste un moyen de s'échapper de la noirceur ambiante quelques minutes... :readbook
Nous avons profité (sans le savoir) du dernier week-end propice à cette rando sur 2 jours, il y a tout juste une semaine.


Pas de vacances de la Toussaint cette année, finalement.
Ma cyclote qui devait partir en Espagne avec des amies n'y est pas allée, Covid oblige, mais a passé la première semaine des vacances à Briançon à la place, avec retour vendredi soir. Mes plans cyclo en solo à cheval sur le week-end dernier, que j'avais commencé à concocter sont donc tombés à l'eau. :evil:
J'ai donc bâti à la place un plan "cyclo-cyclote" en Drôme dite provençale, c'est à dire dans le Diois et le Nord Baronnies avec un départ près de Saillans (vallée de la Drôme). En effet, c'est un village que ma femme pouvait rejoindre facilement en TER direct depuis Briançon et c'était relativement simple pour moi d'y arriver depuis Montpellier en voiture (2h30). Une région que je désirais découvrir à vélo depuis très longtemps. :D
Autre contrainte pour ce week-end (on ne savait évidemment pas qu'on serait en confinement dès le suivant): les campings sont quasi tous fermés à cette époque et même ceux qui indiquent une fermeture au 31 octobre n'acceptent plus de campeurs sous tente (camping cars?) En plus, gla-gla pour ma cyclote un peu frileuse... :froid Donc pour l'hébergement, notre plan a été de passer par le réseau des Warmshowers dont nous faisons partie depuis quelques années. Nous avons accueillis plusieurs cyclos chez nous mais avions jusqu'ici passé seulement une nuit dans le réseau, à Brive-la- Gaillarde, lors de nos vacances en Auvergne/Périgord.


C'est chez Nicolas à Aubenasson que nous avons passé la première nuit. J'arrive vendredi soir sous des trombes d'eau. Une zone orageuse très active a bien arrosé la région mais les différents sites météo sont unanimes: beau temps pour samedi et dimanche. Je reste confiant. Le moral reste donc très bon. Accueil très sympa dans sa maison de village - un hameau plutôt - coincé dans un vallon sur les flancs Sud de la Drôme, au milieu du vignoble de Die fameux pour sa Clairette.
Nous décollons vers 9h30 samedi matin dans une atmosphère très humide suite aux orages de la veille, ce qui génère une brume qui nous présente les paysages sous une belle lumière.
Image
Vignoble de Die

Nous rejoignons rapidement la vélo-route de la Drôme, tout juste rebitumée d'un confort royal.
Au niveau d'Aouste-sur-Sye, nous bifurquons plein Sud, en direction de la forêt de Saou. La route s’élève gentiment. La brume et les rayons de soleil s'entendent pour créer une belle atmosphère, qui nous accompagne jusqu'au pas de Lauzun (ou de Lauzens). C'est un défilé étroit, creusé par le torrent, qui a forcé à construire la route dans la paroi, grâce à de splendides encorbellements.
Image
Pas de Lauzens
Image

Image
La montée continue jusqu'au Col du Pas de Lauzun, curieusement refusé par le Col des Cent Cols.
Image
Pas de Lauzun
Le brouillard a disparu, le ciel est d'un bleu splendide et la profusion des couleurs d'automne est continue. De ce col, nous pouvons commencer à percevoir le caractère très exceptionnel du site de la forêt de Saou. Il se situe dans un synclinal perché qui crée une cuvette presque parfaite dont les bords, vus de l'intérieur, sont constitués de hautes crêtes et de l’extérieur sont largement formés de falaises verticales, paradis des grimpeurs. Les 3 Becs surplombant le Col de la Chaudière en sont les icônes visibles depuis très loin (par exemple le Mont Mézenc en Haute Loire), culminant à plus de 1500 m. Nous garderons plusieurs contacts visuels avec les 3 Becs pendant le week-end.
Nous ferons un petit bout de la route qui s'enfonce dans le synclinal pour nous imprégner du site,
Image
mais, pressés un peu par l'horaire, nous n'irons pas au bout cette fois-ci. Nous sortons de cette forteresse naturelle par le pertuis (trou en vieux françois), une cluse étroite et par une descente agréable arrivons jusqu'au village animé de Saou. Nous n'y restons pas. La plaine agricole que nous avons rejointe est large et verdoyante. Le Roubion descend tranquillement et nous le suivons sur quelques kilomètres.
Image
Avant de nous engouffrer dans les gorges, nous prenons à gauche pour grimper gentiment de 140 m de dénivelé environ, avant de redescendre à nouveau. Il est temps de s'arrêter pour casser la croûte. Nous le ferons au bord de la route, bien exposé au soleil et compte tenu de l’absence de circulation sur ces petites routes, ce sera très agréable.
Après la pause, nous allons continuer de grimper avec des moyennes de pourcentage taquinant les 7% et enquiller les petits cols. LA route nous offre de très beaux points de vue. Nous faisons un petit détour pour aller admirer de près la splendide chapelle romane de Comps, parfaitement restaurée par l'association locale. Elle est juchée sur un point haut entre 2 vallées, ce qui la met très bien en valeur.
Image
Cimetière et chapelle romane de Comps


Image
Image

Le reste de l'après-midi se fera dans ces beaux paysages.
Image
Vue du Col de Vesc


Après une redescente vers Crupies, nous retrouvons la D70, un peu plus passante, où nous retrouvons des motos :evil: . Il se fait tard donc ça n'est pas bien gênant. Cela nous conforte juste dasn le choix de passer "par en haut". Nous remontons le Roubion jusqu'au village de village de Bouvières, terme de notre journée. Ça tombe bien, il s'y trouve un bar restaurant/épicerie où nous pouvons acheter de quoi pique-niquer le lendemain. Nous grimpons chez nos hôtes Warmshowers qui nous ont préparé une toute petite mais très mignonne chambre. Ils nous ont tout expliqué et mis à l'aise : ils nous rejoindrons dans la soirée pour un dîner hyper sympa. :feu Une très belle rencontre. L'amitié restera. :trinque

Nous avons discuté avec Pieter hier soir de nos plans pour ce dimanche et observé la carte. Notre plan initial de revenir par la vallée de la Roanne et St Nazaire-le-Désert nous semble vraiment trop court. Du coup, nous sommes décidés pour un itinéraire qui pousse jusqu'à La-Motte-Chalancon au Sud, pour revenir ensuite vers le Nord par St Nazaire-le-Désert et rejoindre notre voiture près de Saillans.-Ça rallonge de presque 40 km et surtout, ça fait passer de 430 m à 1100 m de D+. Mais ça nous fait une belle journée de vélo. Nous ne regretterons rien du tout. Malgré le vent qui souffle en bourrasque (du Sud, heureusement), le temps est beau encore ce matin et les paysages sont splendides.
Après le passage au Col de Pré-Guittard, nous descendons dans une très belle vallée.
Image
La montagne d'Angèle nous toise.

Pause "Bienvenue à la ferme" pour ravito de picodons et de noix fraîches (1 kg à ramener chez nous!), c'est notre (petite) contribution à l'économie locale, nous sommes partis pour une somptueuse descente dans la gorge frayée par le torrent d'Arnayon. C'est un véritable cours de géologie à ciel ouvert qui se déroule sous nos yeux:
Image
Formations marno-calcaires typiques.
Image.
Nous arrivons vers 11h à La-Motte-Chalancon, passons visiter l'église paroissiale
Image
Eglise paroissiale de lLa-Motte-Chalancon

puis nous repartons vers le Nord pour la grosse montée de la journée: le col des Roustans à 1028m (la Motte est à 550m).
C'est encore une fois une splendide montée. Le village de Chalancon nous toise et nous motive.
Image
Chalancon et le Pas de l'échelle

Il est perché, blotti sous le rocher. Sa micro mairie et son église ne manquent pas de charme, mais c'est la vue cers la vallée qui donne tout son caractère à ce village. Les dernières maisons passées, nous sommes à nouveau dans un "pas" (de l'échelle) spectaculaire; un passage de la route dans une brèche taillée dans le rocher (départ d'une via ferrata).
Image
Pas de l'échelle
Comme on peut l'imaginer, dès la sortie du pas, le paysage change complètement.
Image
La Combe de Chalancon

Le vent nous pousse dasn le dos jusqu'au col des Roustans. La vue change à nouveau. Les 3 becs reviennent dans le paysage.
Image
Vue du Col des roustans. Au loin, à gauche, les 3 Becs.

La descente sur Volvent est très belle encore. Nous ferons notre halte pique-nique dans ce tout petit village, abrité derrière l'église car le vent est devenu frais. La pause ne s'éternise pas. La descente, quasiment continue sur 40 km nous fait traverser de somptueux paysages où la présence humaine est rare.
Image
Montagne de Boutarinard
Saint Nazaire -le-Désert, prochain bourg que nous traverserons, porte bien son nom.
Légère remontée et je découvre cette route et ses très beaux lacets qui me font de l’œil.
Image
Lacets vers Brette le Monestier
Mais non. Même si la tentation est grande, ce sera pour une autre fois, sans ma cyclote. Brette, le village desservi, est un cul de sac, à moins de passer en mode gravel.
La descente reprend, mes paysages sont toujours aussi beaux et nous arrivons à St Nazaire-le-Désert. C'est un peu tristounet car tout est fermé en cette période Covid et ses restrictions. En plus, c'est la toute fin de saison.
Image
Eglise paroissiale de St-Nazaire-le-Désert

A St Nazaire, nous retrouvons la Roanne, rivière que nous allons suivre jusqu'à la Drôme. A la sortie, je vois le panneau indiquant "Rochefourchat", situé à 5 km de cette route en cul de sac, encore une fois. La visite du plus petit village de France (1 habitant recensé en 2014) sera pour le prochain tour cyclo dasn la région.
La vallée de la Roanne est une perle rare. D'abord relativement ouverte, elle est cultivée dasn son lit alluvial. Mais rapidement, la rivière deveint torrent et le lit devient gorges.
Image
Gorges de la Roanne
Malgré les pluies orageuses de l'avant-veille, l'eau est d'un magnifique bleu clair., tendance turquoise selon la lumière.
Image
Gorges de la Roanne
Les couleurs d'automne se combinent pour nous offrir des tableaux somptueux. C'est pas bon pour la moyenne.
Tout ceci se termine à St Benoît-en-Diois, village perché que nous ne ferons qu'admirer depuis la route sasn avoir le temps d'y entrer.
Image
Village perché de St-Benoît-en-Diois
Il est assez tard. La vallée de la Drôme est rejointe et avec elle quelques kilomètres sur une route large et assez passante. C'est bien peu pour 2 jours et environ 150 km sur des toutes petites routes calmes.
Nous arrivons à la voiture vers 17h20, en fin d'après-midi de ce premier jour à l'heure d'hiver. 2 journées de vélo somptueuses, autant par les paysages traversés, le patrimoine culturel, géologique découvert que les personnes rencontrées grâce à l'accueil Warmshowers.

Voici la trace de ces 2 jours:


Quelques infos sur les vélos: j'étais parti avec mon vélo de voyage/ex-VTT, chaussé de ses nouveaux pneus Compass/René Herse souples en 26x1.8 (26x45 mm). Je suis ravi de ces pneus qui permettent à ce vélo de se comporter comme une randonneuse route (pas légère), même sur chemins/pistes.
Image
Nous étions partis avec sac de couchage et change, affaires de toilette; donc presque comme en mode "carte bleue". Nous transportions juste les affaires du midi plus quelques bribes apportées à nos hôtes (mais 1 kg de noix achetées en route). Evidemment, nous avions aussi des affaires un peu plus chaudes et donc encombrantes, compte tenu de la saison et de l'altitude.

Tout était parfait. Certes, le vent a soufflé un peu fort et en rafales; certes, le ciel s'est couvert dès la fin de la matinée de dimanche. Mais pour une rando itinérante fin octobre, c'était juste génial.
La beauté des couleurs d'automne a rendu les paysages déjà splendides d'habitude tout à fait exceptionnels. Je conseille donc vivement cette région aux vacances de la Toussaint, même si les journées sont raccourcies.
Dernière modification par AngstromCyclo le lun. 2 nov. 2020 22:53, modifié 5 fois.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Vétéran
Vétéran
Messages : 1026
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par Pedrodelaluna »

Que la France est belle, surtout au travers de vos récits photos !

MERCI


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.
Avatar de l’utilisateur

chelmi
Site Admin
Site Admin
Messages : 982
Inscription : ven. 16 août 2002 19:56
Localisation : Yvelines
Âge : 46
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par chelmi »

Magnifique !


Amicalement,
Michel ALLONNEAU.

Image
Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 502
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Âge : 72
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par Beuzeville 130 »

En ce début de re-confinement, permettez-moi de revenir à l'essence même de notre forum : le cyclotourisme!

Oh que oui ! :evil:

Magnifiques photos automnales. Bravo.


Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2081
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 44
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par Hristo »

Ca donne envie de reprendre la route dès cette pause terminée. Dans tous les cas les cyclos respectent les gestes barrière :velo2 sauf les tandémistes :tandem


La paresse est un luxe abordable
Avatar de l’utilisateur

JessicaB
Membre actif
Membre actif
Messages : 311
Inscription : sam. 24 oct. 2020 19:05
Localisation : fRance, Bretagne, Finistère Nord, Croas Ar Nezic
Âge : 53
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par JessicaB »

:merci Merci merci c'était trop chouette, le récit, les photos, j'y étais l'espace de la lecture :)

Par contre peu probable qu'un jour je vienne, bien trop loin :oops:


"Pour ces messieurs la moralité devient rigide quand le reste ne l'est plus" © Coluche
"Sauf pour les dictateurs et les imbéciles, l'ordre n'est pas une fin en soi." © Michel Audiard (Le président)
Image
Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1926
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 85
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par albina »

Superbe balade Vincent ! :bien
Il se trouve que depuis 30 ans nous allons régulièrement séjourner dans cette région, chez des amis à côté de la Motte-Chalencon...
C'est dire que j'ai pas mal écumé la région, et apprécié d'autant mieux ton récit ! :bien
Eglise de Rottier
Eglise de Rottier
IMGP0903.JPG (127.5 Kio) Consulté 496 fois
Vallée de La Motte-Chalencon
Vallée de La Motte-Chalencon
IMGP1088.JPG (163.86 Kio) Consulté 496 fois
Amitiés
Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3146
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : En ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par AngstromCyclo »

albina a écrit : lun. 2 nov. 2020 15:29 Superbe balade Vincent ! :bien
Merci! Avec plaisir, surtout si ça te rappelle de bons souvenirs!
Il se trouve que depuis 30 ans nous allons régulièrement séjourner dans cette région, chez des amis à côté de la Motte-Chalencon...
C'est dire que j'ai pas mal écumé la région, et apprécié d'autant mieux ton récit ! :bien

Figure-toi qu'en écrivant ce texte, je me suis dit "Charles a sûrement déjà traîné ses 650 sur ces routes".
Quasiment chaque fois que je trouve un coin de paradis et que je le partage, tu nous sors des photos d'une excursion dasn ce coin.

Mais je suis flatté qu'il en soit ainsi...
Tu es pour nous une référence...
:chinois
Voire :prosternation
:wink:

Mais tu n'es pas la seule.

Je serais surpris qu'Henri ne connaisse pas ce coin, proche de chez lui.
Et ne parlons pas de Rouelibre. Il est bien discret sur où il roule, mais chaque fois que quelqu'un demande un conseil, il y a aussi roulé. La Savoie n'est pas si loin.

Emilpoe n'aurait-il pas roulé pas loin lors d'un périple vers le Sud en passant par le Vercors?

Ils le diront (peut-être).


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5204
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 72
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par CYCLOHC »

Bravo Vincent, tu es passé juste !!

J'avais enchainé un joli petit périple à travers les territoires que tu as parcouru...il y a déjà 7 ans !
J'avais eu la chance de pouvoir enchainer avec le Mont Ventoux et la Montagne de Lure. Le projet avait été formulé au mois de mars, puis réalisé en...octobre !

viewtopic.php?p=22938#p22938

J'avais supprimé les photos, mais peux éventuellement les remettre si cela intéresse.

La Drôme fait partie de ces départements où il fait encore bon vivre à Bicyclette ! :wink:


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Manouche
Vétéran
Vétéran
Messages : 1032
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par Manouche »

Très joli ! On a l'impression que vous étiez seuls au monde sur ces petites routes et dans ces paysages !
Manouche


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt

RoueLibre
Vétéran
Vétéran
Messages : 1040
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par RoueLibre »

AngstromCyclo a écrit : lun. 2 nov. 2020 16:50 .....Et ne parlons pas de Rouelibre. Il est bien discret sur où il roule, mais chaque fois que quelqu'un demande un conseil, il y a aussi roulé. La Savoie n'est pas si loin.
...
Belle Balade AngströmCyclo, les lumières d'automne donnent des photos superbes.
Lors d'un périple de cet été j'ai pu apprécier également la qualité de la voie verte qui longe la Drôme au niveau de Saillans/Aouste sur Sye.
Concernant le Pas de Lauzens tu dis qu'il est gentillet. C'est vrai car la pente est en moyenne de 2 à 3% et tu t'interroges sur les raisons du balisage "col" sauf lorsque tu arrives au dernier km qui lui est à ... 10% (ce qui est à peine traitre). La forêt de Saou est superbe et très agréable lors des coups de chaud notamment sur la partie où tu longes la Vèbre (pas celle de Murat/Vèbre). Si tu cherches une liaison vélo vers le sud tu peux continuer vers Soyans/Pont de Baret/La Bégude de Mazenc/Grignan.... Les routes sont très agréables, les points d'eau très nombreux et l'eau y est fraiche. En cette période de Covid ou de nombreux points d'eau de nombreuses véloroutes ont été démontés pour des raisons sanitaires cela s'apprécie.
Si tu aimes bien rouler dans ces paysages guette le calendrier des rencontres du Randonneur: en 2021 une rencontre régionale devrait être organisée dans les Baronnies provençale ( gorges de la Méouge, vallée du Jabron ).
RoueLibre


Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3146
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : En ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par AngstromCyclo »

RoueLibre a écrit : lun. 2 nov. 2020 19:07
AngstromCyclo a écrit : lun. 2 nov. 2020 16:50 .....Et ne parlons pas de Rouelibre. Il est bien discret sur où il roule, mais chaque fois que quelqu'un demande un conseil, il y a aussi roulé. La Savoie n'est pas si loin.
...
tu t'interroges sur les raisons du balisage "col" sauf lorsque tu arrives au dernier km qui lui est à ... 10% (ce qui est à peine traitre).
En fait, je m'interroge sur le fait que Les Cent Cols ne le considère pas comme un col valable (pour être comptabilisé).
Moi, en le grimpant je le trouve tout à fait valable surtout quand on le compare avec le col de Tavard dans les gorges de la Roanne qui, lui, est accepté.
La forêt de Saou est superbe et très agréable lors des coups de chaud notamment sur la partie où tu longes la Vèbre (pas celle de Murat/Vèbre). Si tu cherches une liaison vélo vers le sud tu peux continuer vers Soyans/Pont de Baret/La Bégude de Mazenc/Grignan.... Les routes sont très agréables, les points d'eau très nombreux et l'eau y est fraiche.

Je voulais descendre jusqu'à Soyans mais ça faisait un peu trop.
Mais c'est certain, je retournerai dans ce secteur. Mon meilleur ami d'enfance avait une maison entre Charols et La Bégude où je passais plusieurs semaines de vacances par an. Depuis 40 ans je n'y suis pas retourné et j'ai très envie de le faire à vélo.
Si tu aimes bien rouler dans ces paysages guette le calendrier des rencontres du Randonneur: en 2021 une rencontre régionale devrait être organisée dans les Baronnies provençale ( gorges de la Méouge, vallée du Jabron ).
Je guetterai.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3146
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 57
Contact :
Status : En ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par AngstromCyclo »

Manouche a écrit : lun. 2 nov. 2020 18:34 Très joli ! On a l'impression que vous étiez seuls au monde sur ces petites routes et dans ces paysages !
Manouche
C'est vrai qu'il n'y avait pas beaucoup de monde sur les petites routes.
Les plus nombreux étaient les chasseurs... :roll:


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Stef26
Membre
Membre
Messages : 64
Inscription : ven. 9 avr. 2021 17:35
Localisation : 26450 Roynac
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: Cyclotourisme dasn la Drôme en automne

Message par Stef26 »

C'est vrai que j'ai la chance d'habiter et de rouler dans un beau département, très varié et offrant des panoramas à couper le souffle. En plus avec les couleurs d'automne .....


Ceux qui ont fait du vélo savent que dans la vie rien n’est jamais plat. René Vallet.
Répondre