Entreposage pneus (longue durée)_Méthode?

Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre

Topic author
RoueLibre
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 919
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Entreposage pneus (longue durée)_Méthode?

Message par RoueLibre »

Bjr, utilisateur ultra satisfait de pneus "Cheval-Bleu" Marathon racer tringle souple 700x30 -flancs rétro-réfléchissants- qui ne se fabriquent plus depuis de nombreuses années j'ai fait ... du stock. Comme cela me préoccupait de les voir pliés en 4 dans leurs boîtes d'origine je les ai installés sur des jantes avec la chambre à air qui va bien -en la gonflant modérément- et je les ai mis à maturer à la cave. Bien sûr tous ces pneus sont étiquetés en fonction de leur date d'achat voire de fabrication.
Sur le forum certains d'entre vous ont été amenés à stocker des pneus de 650B pour passer la période de "disgrâce" de ce format. Aviez vous pris des précautions particulières? Si oui quelles étaient-elles? A l'arrivée l'endurance des pneus s'est-elle améliorée ou dégradée?
Dans les années 1980 il était recommandé de mettre les boyaux à sécher quelques temps car ils étaient vendus "verts" et avaient tendance à s'user très rapidement au niveau de la bande de roulement si cette maturation n'était pas faite. Aujourd'hui j'ai l'impression que cela s'inverse et que les gommes du fait des mélanges auraient tendance à s'user plus rapidement en cas "d'excès" de "séchage".
Merci pour le retour de vos expériences.
RoueLibre



cyclophil93
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 8
Inscription : ven. 9 oct. 2020 08:25
Status : Hors-ligne

Re: Entreposage pneus (longue durée)_Méthode?

Message par cyclophil93 »

bonjour, j'ai un pneu schwalbe en 700x35 marathon . il est monté sur un jante, et au sec, malgré tout au bout d'un an des craquelures apparaissent sur les flancs. :velo5



Topic author
RoueLibre
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 919
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: Entreposage pneus (longue durée)_Méthode?

Message par RoueLibre »

cyclophil93 a écrit : ven. 16 oct. 2020 17:36 bonjour, j'ai un pneu schwalbe en 700x35 marathon . il est monté sur un jante, et au sec, malgré tout au bout d'un an des craquelures apparaissent sur les flancs. :velo5
Non pour ma part je n'ai rien constaté d'anormal sur des périodes si courtes sans compter que chez le marchand ils restent pliés en 8 (si ce n'est plus) dans leurs boites et cela ne provoque pas de brisures au niveau des plis. Ce "pliage" "moyenne-durée" crée tout au plus une difficulté particulière pour le monter sur la jante.
J'ai quelques Conti Duraskin (tringles rigides) achetés chez Cattin (époque .... "neveu" de Daniel donc ça doit commencer à dater) qui ont suivi cette méthode "cerceaux" et hormis une très légère modification de couleur les pneus sont toujours impeccables.
Par contre si un 650Biste me dit que tout son stock de Chimelin Megamium est passé à la poubelle .... j'en connais une qui va beaucoup beaucoup rouler pour les 3 ans à venir!
RoueLibre


Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 203
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: Entreposage pneus (longue durée)_Méthode?

Message par pimou »

A l’abri de la lumière pour les protéger des UV et dans une ambiance pas trop chaude. Néanmoins un pneu semble toujours avoir une durée de vie limitée.


Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Membre actif
Membre actif
Messages : 460
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
Status : Hors-ligne

Re: Entreposage pneus (longue durée)_Méthode?

Message par Pedrodelaluna »

Les pneus récents ont une durée de vie moindre, de part les composés plus hétérogène / multiples, de part les matières premières plus élaborées, ... et peut-être de part une obsolescence programmée dans un système "consommateur - payeur".

J'ai des pneus sur un vieux vélo enfant Flandria, pneus d'origine, dont le caoutchouc de surface d'usure est toujours impeccable à l'accroche/flexibilité/... (mais je ne parle pas de la couche de flanc clair complètement craquelée) et dont la couche interne tramée demeure également élastique et étanche... Ces pneus ont plus de 40 ans (je les tape entre les années 1960-1970)...

Je crois que stocker à long termes des pneus actuel à multicompounds n'est pas une bonne idée, même si sur moyen termes cela tient le coup. A voir également les manufacturier...

PS.: à noter concernant l'usure des pneus, l'augmentation du transport routier, etc...
Les pneus de voiture (ndlr.: et camions bien entendu) sont une source majeure de pollution océanique

Une toute première étude sur le sujet montre l'impact des pneus et des plaquettes de frein sur la pollution des océans.
«Les routes sont une source très importante de microplastiques dans les régions reculées, y compris les océans», selon Andreas Stohl, de l'Institut norvégien de recherche sur l'air.

Plus de 200.000 tonnes de minuscules particules de plastique émanant des pneus et des plaquettes de frein de nos véhicules sont emportées chaque année par le vent, des routes jusque dans les océans. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue Nature Communications et à laquelle le Guardian consacre un article.

L'équipe scientifique a utilisé deux méthodes pour estimer la quantité de particules fines libérées par les véhicules. Elle a ensuite mobilisé des modèles de circulation atmosphérique bien établis pour évaluer comment elles sont emportés par le vent à travers le monde.
Une pollution d'envergure mondiale

Les microparticules de plastique polluent la planète entière, de la neige arctique aux océans les plus profonds. Elles peuvent contenir des produits chimiques toxiques et des microbes nocifs. Ces microparticules sont connues pour nuire à certains animaux marins. La population humaine en consomme via la nourriture, l'eau et même l'air qu'elle respire, mais l'impact sur la santé n'est pas encore connu.

«Les routes sont une source très importante de microplastiques dans les régions reculées, y compris les océans», explique Andreas Stohl, de l'Institut norvégien de recherche sur l'air, qui a dirigé l'étude. Un pneu en perd en moyenne 4 kg au cours de sa vie. «C'est une énorme quantité de plastique par rapport aux vêtements, dont les fibres se trouvent généralement dans les rivières», détaille le chercheur.

Deonie Allen, de l'université de Strathclyde en Écosse, commente ce travail scientifique: «Cette recherche très bien menée montre qu'il y a énormément de pollution microplastique provenant de sources auxquelles la plupart des gens n'ont même jamais pensé. Il s'agit de l'un des premiers documents de modélisation du transport à longue distance et il montre jusqu'où ces polluants peuvent se déplacer et à quel point l'atmosphère joue un rôle dans le cycle de la pollution plastique.»

Andreas Stohl estime que le problème de la pollution des pneus et des freins devrait s'aggraver, les voitures électriques amenées à se développer étant plus lourdes que les voitures à combustion interne que nous utilisons actuellement. Conséquence de ce poids: une plus grande usure des pneus et des freins.


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.
Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 203
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: Entreposage pneus (longue durée)_Méthode?

Message par pimou »

Pedrodelaluna a écrit : sam. 17 oct. 2020 13:44 Andreas Stohl estime que le problème de la pollution des pneus et des freins devrait s'aggraver, les voitures électriques amenées à se développer étant plus lourdes que les voitures à combustion interne que nous utilisons actuellement. Conséquence de ce poids: une plus grande usure des pneus et des freins.
Voilà une bonne nouvelle, pour Monsieur Langlet : des pneus plus gros et destinés à être consommés plus vite...


Répondre