Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Un forum entièrement dédié aux matériels, équipements, etc.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1807
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par AngstromCyclo » lun. 1 oct. 2018 19:16

Je reviens maintenant sur le contenu de ton message.
Hristo a écrit :
lun. 1 oct. 2018 13:09
La sacoche avant est avec un klick-fix (7 l étanche) et celle arrière repliée ne pèse rien et permet de transporter 10 l. Je suis donc autonome pour une semaine avec ces sacoches-là en version carte gold.
Tu utilises une fixation klick-fix mais le modèle de sacoche (AV et AR)?

Mais ce que je comprends dans ton témoignage c'est que préférences ou pas préférences, factuellement, tu roules plus vite sur un vélo plus léger, plus moderne. Un vélo plus léger, ça permet aussi de passer avec un compact.

Dans le rayon des préférences, tu apprécies aussi la "nervosité", la "vivacité", qui associées à un poids réduit, te procure des bonnes sensations avec ton style d'effort.

Le pragmatisme, c'est une sorte de réalisme qui vient un peu contrarier ton affect et t'aide à tourner une certaine page, le temps que tu t'y fasse un peu. La randonneuse est un beau vélo, avec du caractère mais objectivement moins performante pour un cycliste comme toi.

Est-ce que je sens aussi que tu évolues sur tes goûts sur ce qu'est un beau vélo? L'habillage de ton Sunn avec sa guidoline orange et la sacoche bikepacking assortie ont réolument le look moderne qui tourne la page de la randonneuse classique "à la française".

Avis à ceux qui recherchent une randonneuse en taille S: encore un peu de patience; une Rando Cycles grise sera bientôt sur le marché. :wink:

(Bien sûr, n'hésite pas à corriger ce qui n'est qu'une impression ressentie en te lisant et qui peut très bien être déformée et donc ne pas refléter ce que tu penses).


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 238
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 50
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par emilpoe » lun. 1 oct. 2018 19:41

Salut,
AngstromCyclo a écrit :
lun. 1 oct. 2018 19:16
...
Avis à ceux qui recherchent une randonneuse en taille S: encore un peu de patience; une Rando Cycles grise sera bientôt sur le marché. :wink:
...
Suivie sans doute quelques semaines plus tard d'un Sunn-Falcon :D
Je t'admire, pouvoir changer comme ça de monture... J'ai deux autres très bons vélos très rapides* que je n'utilises pas par manque d'envie, par manque de plaisir...

* Un Gitane Vuelta (SV980) et un Urago (cadre Alan).


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1505
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par Hristo » lun. 1 oct. 2018 22:02

AngstromCyclo a écrit :
lun. 1 oct. 2018 19:16
Je reviens maintenant sur le contenu de ton message.
Hristo a écrit :
lun. 1 oct. 2018 13:09
La sacoche avant est avec un klick-fix (7 l étanche) et celle arrière repliée ne pèse rien et permet de transporter 10 l. Je suis donc autonome pour une semaine avec ces sacoches-là en version carte gold.
Tu utilises une fixation klick-fix mais le modèle de sacoche (AV et AR)?

Mais ce que je comprends dans ton témoignage c'est que préférences ou pas préférences, factuellement, tu roules plus vite sur un vélo plus léger, plus moderne. Un vélo plus léger, ça permet aussi de passer avec un compact.

Dans le rayon des préférences, tu apprécies aussi la "nervosité", la "vivacité", qui associées à un poids réduit, te procure des bonnes sensations avec ton style d'effort.

Le pragmatisme, c'est une sorte de réalisme qui vient un peu contrarier ton affect et t'aide à tourner une certaine page, le temps que tu t'y fasse un peu. La randonneuse est un beau vélo, avec du caractère mais objectivement moins performante pour un cycliste comme toi.

Est-ce que je sens aussi que tu évolues sur tes goûts sur ce qu'est un beau vélo? L'habillage de ton Sunn avec sa guidoline orange et la sacoche bikepacking assortie ont réolument le look moderne qui tourne la page de la randonneuse classique "à la française".

Avis à ceux qui recherchent une randonneuse en taille S: encore un peu de patience; une Rando Cycles grise sera bientôt sur le marché. :wink:

(Bien sûr, n'hésite pas à corriger ce qui n'est qu'une impression ressentie en te lisant et qui peut très bien être déformée et donc ne pas refléter ce que tu penses).
LA sacoche arrière est une vrai bikepacking à sangles ce modèle : https://www.hpa-shop.fr/fr/bikepacking/ ... light.html

Tu as raison, je suis léger et je roule mieux, sans effort et plus vite avec un vélo léger et moderne (c'est un fait) mais avec toujours une vision cyclotouriste. Quant à la RANDO CYCLES en taille S un ami est déjà sur le coup et attend tel un rapace. Sinon tu m'as bien résumé avec tous mes revirements.


La paresse est un luxe abordable

Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1807
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par AngstromCyclo » lun. 1 oct. 2018 23:06

Hristo a écrit :
lun. 1 oct. 2018 22:02
LA sacoche arrière est une vrai bikepacking à sangles ce modèle : https://www.hpa-shop.fr/fr/bikepacking/ ... light.html
Elle a l'air sympa cette sacoche d'un fabricant français que je ne connaissais pas du tout.

Ca n'est pas le plus cher, mais j'avoue être quand même surpris des prix pratiqués lorsque je compare avec le prix d'un sac à dos qui a plus de matière, plus de coutures, plusieurs fermetures éclair (les sacs à enroulement n'ont pas), plus d'accessoires (genre pochettes, crochets à clés, housse de pluie), plus de sangles (plus solides).
Pour 70 € on a déjà un beau sac à dos de 35 litres.

Je me disais déjà cela avec les sacoches traditionnelles qui avaient les systèmes d'accrochage au porte-bagages, mais là c'est encore plus flagrant.

PS: et la sacoche avant est de quelle marque?


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1897
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par vaber » mar. 2 oct. 2018 06:59

Pourquoi si cher ? tout simplement par effet de mode et aussi par le fait que la clientèle touchée par un sac à dos est beaucoup plus vaste que celle d'une sacoche de vélo. Quelle soit haute ou basse. Le nombre d'intervenant sur ce genre de marché est bien plus faible et on en trouve quasiment pas en grande surface de sport donc les marges montent. Par chez moi il y a un dicton qui dit qu lorsqu'il ne reste que deux maquignons sur un marché aux bestiaux les prix d'achat se casse la figure :briques

Ceci dit j'ai toujours du mal avec l'aspect de ces vélo équipés de la sorte. bien sur ils ont l'air beaucoup plus sportifs et dynamique que des randonneuses équipées en sacoches surbaissées mais au delà du fait qu'ils m'inspirent l'impression d'un certain désordre, ce qui je l'avoue est totalement subjectif et ne résiste à aucune analyse un tant soit peu sérieuse :wink:
Mais c'est surtout le comportement dynamique du vélo ainsi équipé qui m'intrigue et notamment en danseuse? Il doit falloir aussi soigner particulièrement l'accroche de toutes ces sangles car si cette sacoche arrière en porte à faux venait à pivoter en plein virage cela pourrait se terminer au mieux par une bonne frayeur au pire par une chute
J'y trouve aussi et pour finir avec mes ronchonades un argument pour me dissuader de monter un vélo pareillement équipé c'est que je serais bien incapable sans me ramasser par terre de monter ou de descendre du vélo avec cette sacoche arrière à enjamber :briques
Je n'ai jamais été l'incarnation de la souplesse :lol:
Sinon ton vélo est agréable à regarder avec des tubes pas trop mastoc et je comprend qu'il corresponde bien à ta manière de rouler :bien
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1505
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par Hristo » mar. 2 oct. 2018 09:10

AngstromCyclo a écrit :
lun. 1 oct. 2018 23:06
Hristo a écrit :
lun. 1 oct. 2018 22:02
LA sacoche arrière est une vrai bikepacking à sangles ce modèle : https://www.hpa-shop.fr/fr/bikepacking/ ... light.html
Elle a l'air sympa cette sacoche d'un fabricant français que je ne connaissais pas du tout.

Ca n'est pas le plus cher, mais j'avoue être quand même surpris des prix pratiqués lorsque je compare avec le prix d'un sac à dos qui a plus de matière, plus de coutures, plusieurs fermetures éclair (les sacs à enroulement n'ont pas), plus d'accessoires (genre pochettes, crochets à clés, housse de pluie), plus de sangles (plus solides).
Pour 70 € on a déjà un beau sac à dos de 35 litres.

Je me disais déjà cela avec les sacoches traditionnelles qui avaient les systèmes d'accrochage au porte-bagages, mais là c'est encore plus flagrant.

PS: et la sacoche avant est de quelle marque?
65 € c'est le prix de la paire avant et arrière ! J'ai payé chez mon vélociste 32 € la sacoche arrière donc pas si cher... En effet il faut bien la sangler mais j'ai testé celle-ci chargée et c'est pas désagréable même en danseuse. Pour la souplesse, je suis pas un chat mais ça va quand même.

Pour la sacoche avant c'est un modèle enroulable étanche de 7l de chez XLC qui ne se fait plus avec un clickfix. De mémoire j'avais payé ça environ 40 € mais elle est parfaite !


La paresse est un luxe abordable

Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1807
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par AngstromCyclo » mar. 2 oct. 2018 10:34

Hristo a écrit :
mar. 2 oct. 2018 09:10

65 € c'est le prix de la paire avant et arrière ! J'ai payé chez mon vélociste 32 € la sacoche arrière donc pas si cher... En effet il faut bien la sangler mais j'ai testé celle-ci chargée et c'est pas désagréable même en danseuse. Pour la souplesse, je suis pas un chat mais ça va quand même.

Pour la sacoche avant c'est un modèle enroulable étanche de 7l de chez XLC qui ne se fait plus avec un clickfix. De mémoire j'avais payé ça environ 40 € mais elle est parfaite !
Ah oui, c'est un prix très raisonnable. Bravo aux fabricant de proposer des beaux produits au juste prix et à toi de l'avoir déniché!

XLC est une marque taiwanèse qui fait un peu "bon marché" mais j'ai acheté plusieurs produits de cette marque (y compris une paire de sacoches étanches pour ma femme) dont je (nous) suis (sommes) très contents.
Le soucis avec eux est que leurs produits sont renouvelés sans cesse. Comme ta sacoche qu'on ne trouve plus.
Dommage, mais ça doit faire partie de leur stratégie commerciale de tester des produits à la vente et d'arrêter ceux qui ne marchent pas comme ils voudraient.

Merci pour les précisions.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1505
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par Hristo » sam. 5 janv. 2019 16:54

Après quelques virées en bikepacking, je reviens sur mon SUNN au traditionnel porte bagages léger avec une sacoche de porte bagage. J'aime pas le chargement des sacoches arrière de bikepacking peu pratiques. Question de goût mais voici en image...
20190105_161921_resized.jpg
20190105_161921_resized.jpg (293.21 Kio) Consulté 203 fois


La paresse est un luxe abordable

Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre actif
Membre actif
Messages : 234
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par Beuzeville 130 » sam. 5 janv. 2019 18:43

Bon, je découvres ce post... :D .

Sincèrement je vous trouve sévère avec cette nouvelle façon d'équiper son vélo en bagages...

Que ce soit une mode, entièrement d'accord.
Qu'on puisse randonner, voyager, en gardant nos équipements de toujours (sacoches guidon et latérales)... bien sûr.

Maintenant, il existe une activité de vélo appelée longue distance où ce matériel va amener un plus.
Aujourd'hui, la longue distance se décline en deux variantes :
La rando en temps limité : BRM, PBP, diagonales, Flèches (Velocio, de France) Super Randonnées etc etc ...
Pas de classement, les participants ont leur brevet validé ou pas... ou (c'est nouveau) sont notés finisseurs...quand ils ont effectué le parcours complet mais hors limite de temps. C'est le domaine de la FFCT ou FFvélo maintenant. A travers ses clubs bien sûr. Car la cheville ouvrière de toutes ces épreuves ce sont les clubs. En particulier L'Audax Club Parisien...

La course : c'est nouveau, et c'est un autre esprit et une autre philosophie. Avec un côté mercantile assez désagréable : TCR French Divide etc etc... d'autres. La revue 200 en parle beaucoup...

Et l'on s'aperçoit que depuis 4 à 5 années (je pense) les pratiquants utilisent ce nouveau matériel...
Avantages :
Peut se mettre sur un vélo course totalement dépourvu d'attaches traditionnelles...
En longue distance, la vitesse de progression est primordiale. Donc l'aérodynamisme n'est pas à négliger. De face, comparez un vélo équipé en bikepacking et un vélo avec sacoches latérales traditionnelles...
A titre d'exemple, réussir PBP, c'est parcourir les 1230 km en moins de 90 heures. Ridicule diront certains, du fait que la moyenne horaire à respecter est inférieure à 15 km /h... En gros, la majorité des cyclos présents se doivent de rouler entre 20 et 22 km /h. En tenant compte des arrêts nécessaires (contrôles, repas, repos)...

Bon, maintenant, les costauds peuvent s'autoriser à des fantaisies...

Ici Sophie Matter en 2011...

Imagepbp chic by tangobiker, sur Flickr



Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 238
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 50
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par emilpoe » sam. 5 janv. 2019 20:05

Salut,
Beuzeville 130 a écrit :
sam. 5 janv. 2019 18:43
...
Maintenant, il existe une activité de vélo appelée longue distance où ce matériel va amener un plus.
...
Y'a longue distance et longue distance. Le "Bikepacking" convient bien aux randonnées courtes (de un à trois jours) mais au dela, sur un Tour-de-France-US-Métro par exemple, il ne serait pas du tout efficace.
Beuzeville 130 a écrit :
sam. 5 janv. 2019 18:43
Bon, maintenant, les costauds peuvent s'autoriser à des fantaisies...
Ici Sophie Matter en 2011...
C'est sur le Paris-Brest-Paris je crois. Elle a un cadre berceau, des pneus de bonne section, des gardes-boue, des sacoches traditionnelles, etc... C'est pas forcement une "mauvaise" monture pour faire 1200 km... Ce serait d'ailleur intéressant de savoir quel temps elle a mis.


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre actif
Membre actif
Messages : 234
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par Beuzeville 130 » sam. 5 janv. 2019 20:58

emilpoe a écrit :
sam. 5 janv. 2019 20:05
Salut,
Beuzeville 130 a écrit :
sam. 5 janv. 2019 18:43
...
Maintenant, il existe une activité de vélo appelée longue distance où ce matériel va amener un plus.
...
Y'a longue distance et longue distance. Le "Bikepacking" convient bien aux randonnées courtes (de un à trois jours) mais au dela, sur un Tour-de-France-US-Métro par exemple, il ne serait pas du tout efficace.
Beuzeville 130 a écrit :
sam. 5 janv. 2019 18:43
Bon, maintenant, les costauds peuvent s'autoriser à des fantaisies...
Ici Sophie Matter en 2011...
C'est sur le Paris-Brest-Paris je crois. Elle a un cadre berceau, des pneus de bonne section, des gardes-boue, des sacoches traditionnelles, etc... C'est pas forcement une "mauvaise" monture pour faire 1200 km... Ce serait d'ailleur intéressant de savoir quel temps elle a mis.
Oui, tu as peut-être raison pour le tour de l'US Métro... certains l'ont fait avec sacoches tradi, mais aujourd'hui, ce type d'équipement se développe. 200 km par jour pendant 30 jours, avec un dénivelé certains jours très costaud... il faut jouer serré... Il y a aussi ceux qui ont intégré le bivouac le plus rudimentaire...

En 2011, Sophie Matter avait fait ce pari de le réaliser à la hollandaise... elle a mis je crois entre 85 et 90 heures. Mais avec le souci d'en profiter au maximum. Je connais pas ses autres chronos... peut-être 60 à 70 heures...

Ici à la sortie de Fougères...

Image6500 by Michel Donnet, sur Flickr

Un autre "exploit"... ce cyclo britannique... toujours en 2011...

ImageDSC09648 by Michel Donnet, sur Flickr



Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1807
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par AngstromCyclo » dim. 6 janv. 2019 11:49

Beuzeville 130 a écrit :
sam. 5 janv. 2019 18:43
Bon, je découvres ce post... :D .

Sincèrement je vous trouve sévère avec cette nouvelle façon d'équiper son vélo en bagages...

Que ce soit une mode, entièrement d'accord.
Qu'on puisse randonner, voyager, en gardant nos équipements de toujours (sacoches guidon et latérales)... bien sûr.

Maintenant, il existe une activité de vélo appelée longue distance où ce matériel va amener un plus.
Le post est long (et j'en suis responsable).

Au début, j'ai expliqué les raisons réelles et valables pour lesquelles le bikepacking apporte un plus.
Je pense que nous sommes tous conscients que du positif en ressort.

Ce que j'ai regretté et continue de regretter c'est l'influence de la mode sur tout cela et la propension qu'ont des adeptes du bike-packing de vouloir ringardiser les sacoches en les affublants de "problèmes" qui n'en sont pas et de présenter des "avantages" du bike-packing qui n'en sont pas.

Laissons cela de côté et accueillons les vraies innovations positivement, tout en reconnaissant les solutions existantes, même si elles sont anciennes.

Le bike-packing n'est pas nouveau. Il est aussi vieux que le vélo. Le système sacoche et porte-bagage a été inventé pour pallier des problèmes du bike-packing sasn que celui-ci soit relégué à l'inutile car comme tu le dis, l'approche bike-packing a des avantages dans certains cas que tu indiques (et dans d'autres).

Ca me désole que des gens qui innovent se sentent obligés de le vendre en dénigrant ce qui existait avant dasn le seul but de vendre plus cher et de lancer des modes.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1807
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par AngstromCyclo » dim. 6 janv. 2019 12:07

Hristo a écrit :
sam. 5 janv. 2019 16:54
Après quelques virées en bikepacking, je reviens sur mon SUNN au traditionnel porte bagages léger avec une sacoche de porte bagage. J'aime pas le chargement des sacoches arrière de bikepacking peu pratiques. Question de goût mais voici en image...

20190105_161921_resized.jpg
Merci pour ce retour.

Ma femme roule avec une sacoche de porte-bagage léger et c'est effectivement très pratique.

Ayant du mal à trouver un porte-bagage léger stylé pour ma randonneuse Méral, je lorgne depuis quelques temps vers un sac de selle Carradice Pendle pour compléter ma sacoche de guidon pour les sorties courtes sur un W-E avec nuit en dur.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1897
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par vaber » dim. 6 janv. 2019 15:25

Depuis notre rencontre de Bédarieux j'ai laissé la sacoche sur le porte bagage arrière. Ce n'est pas d'un aspect très sportif et cela alourdi quelque peu le style de la machine mais cela me permet de pallier à la faible capacité de ma sacoche avant et comme j'aime bien prendre mon petit confort cela me convient :wink:
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1807
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Le "Bikepacking" réinvente l'eau chaude: la randonnée cycliste légère

Message par AngstromCyclo » lun. 7 janv. 2019 09:26

vaber a écrit :
dim. 6 janv. 2019 15:25
Depuis notre rencontre de Bédarieux j'ai laissé la sacoche sur le porte bagage arrière. Ce n'est pas d'un aspect très sportif et cela alourdi quelque peu le style de la machine mais cela me permet de pallier à la faible capacité de ma sacoche avant et comme j'aime bien prendre mon petit confort cela me convient :wink:
Il y a un moment ou la fonction prend le dessus sur la forme. Dans une certaine limite, qui varient selon les circonstances, les budgets, etc.
C'est vrai que la solution de sacoche de PB AR a une connotation de cycliste occasionnel.

La sacoche que j'ai offerte à ma femme, très bon marché mais au final assez solide, lui convient parfaitement et elle n'a aucune idée préconçue sur le style. La couleur, assortie au vélo et à ses tenues cyclistes lui convent parfaitement et c'est pour elle l'essentiel. Elle a bien raison.
IMG_4706_cr.jpg
Sacoche de porte-bagage Rosewheel
IMG_4706_cr.jpg (276.3 Kio) Consulté 97 fois
Sur cette photo, on a l'impression que la sacoche se casse la figure sur la droite, car la plate-forme est un peu juste, mais en fait elle tient très bien et n'a jamais posé de soucis.
Elle utilise beaucoup le "filet" en élastique au dessus pour y mettre rapidement son coupe-vent.

En fait, je trouve que le petit PB AR léger est très utile pour les sorties à la journée voire au WE car on peut avoir besoin de transporter du volume pas forcément très lourd (genre un sac de couchage pour une nuit passée en gîte d'étape ou chez des amis) et le placement à l'AR est plus aérodynamique.

Je lorgne sur un PB en fil d'acier 6mm récupéré sur un gitane mixte (pas vraiment léger, mais moins cher qu'un Tubus Airy en titane :wink: ). Il y est fixé sur le GB et je rechigne à percer celui de ma Méral juste pour cela, mais j'ai en tête une autre piste pour le fixer aux haubans (j'ai 2 paires d'oeillets sur les haubans de ma Méral).


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité