Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.

Topic author
Seb58
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 6
Inscription : mer. 16 nov. 2022 18:49
Localisation : Nevers
Âge : 48
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par Seb58 »

Merci à tous pour vos conseils, désolé d’avoir créer ou relance sans le vouloir une guerre entre pro et anti VAE..

Je vais déjà retaper, enfin réviser, les 2 vtt (suspendu et non suspendu) mettre des pneus plus adapter à la routes et voir déjà comme ça sur une petite sortie de 40 50 bornes avec lequel je me sent mieux.


Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 708
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
Localisation : Beuzeville
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par Beuzeville 130 »

emilpoe a écrit : jeu. 17 nov. 2022 16:08
Beuzeville 130 a écrit : jeu. 17 nov. 2022 15:20Ah bon ! Jacques Faisant il a dit ça ? :D n'importe quoi
Je vais donc rebaptiser mes sorties en vélo "promenades ou balades" :lol:
Ici --> https://forum.tontonvelo.com/viewtopic. ... 93#p409275
Faut tout lire, je ne sais plus où c'est exactement dans l'article. Mais notes qu'on est pas obligé d'être d'accord avec lui ;)
Beuzeville 130 a écrit : jeu. 17 nov. 2022 15:20 Quand il y a assistance, il y a handicap... :(
Euh... si tu pouvais développer Emile Maurice ?
Ok Beuze Michel ;)
J'aurais peut-être du dire ça à l'envers : Quand il y a handicap, il faut une assistance
Y'a rien a développer, quand tu ne peux plus faire certaines choses tu as besoin d'assistance. Perso j'ai des soucis de pied et je peine a marcher j'ai donc des semelles orthotruc qui corrige cet handicap, ma compagne est handicapée (poly-arthrite), elle a des orthèses, etc. Ce qui me gonfle c'est que beaucoup de monde en ce moment est assisté (vélo-moteur) alors qu'ils pourraient ne pas l'être, c'est tout. Et je suis d'accord avec Joann quand il dit que "l'assistance électrique sur le vélo est devenu une sorte de prison mentale"...
Ah dans ce sens cela me parle mieux. Dont acte Maurice...

L'usage du VAE a tellement de raisons d'exister, qu'il ne peut se résumer à une prison mentale qu'on subirait...
Deux exemples familiaux :
Ma fille habite Antony dans les Hauts de Seine et travaille sur le plateau de Saclay... Elle peut y aller en RER (le B). C'est l'un des plus chargés de l'Ile de France. 30 min quand tout va bien. Mais le "tout va bien" est rare. Depuis 5 années elle y va en vélo. D'abord musculaire puis depuis 2 années électrique. Elle met 45 min. Elle a changé de formule car arrivant en sueur, c'était compliqué pour se changer.
Mon épouse n'a jamais aimé le vélo. Elle m'a pourtant accompagné parfois sur des petites virées estivales. Dont le Mont Ventoux il y a une dizaine d'années (par Sault pour relativiser l'exploit). Mais sans plus. C'est un effort physique qui la barbe. Tu peux la mettre dans une piscine ou dans la mer, là, elle ne rechigne pas.
Elle a un VAE depuis 2 ans. Son approche du cyclotourisme a totalement changé. Elle roule maintenant avec plaisir. Et on n'a jamais (à 73 et 72 ans) autant roulé ensemble.
Je pourrais y ajouter mon cas perso. En ville, j'utilise mon VAE de location trois à quatre fois par semaine. J'habite ville haute. L'été c'est tous les jours. Cela me permet :
- De rester en "civil"
- de remonter la côte tranquilou sans transpirer
- de laisser la voiture au garage
- de vaquer à mes activités urbaines

Pour Faizant, j'ai tout lu ! Bon, je n'ai pas retrouvé ton allusion... mais pas grave. Si, il parle de voyages itinérants avec un minimum de 100 bornes par jour. D'accord avec lui... enfin j'étais d'accord. Car avec l'âge...
J'ai adoré ces dessins... mais je ne l'ai pas beaucoup lu... C'est vrai que Albina fait envie.
En aparté : L'interview date de 1989. Très chaud au niveau de la FFCT.
Je pense l'avoir lu cet article à l'époque. J'ai pris ma première licence en 1979. Et j'ai arrêté cette année... Cela fait 5 ans que je n'ai pas participé à une manifestation FFV. Mais j'ai gardé l'abonnement à la revue...


Avatar de l’utilisateur

masu39
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 583
Inscription : mar. 19 mai 2020 18:35
Âge : 47
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par masu39 »

emilpoe a écrit : jeu. 17 nov. 2022 16:08
Ici --> https://forum.tontonvelo.com/viewtopic. ... 93#p409275
Faut tout lire, je ne sais plus où c'est exactement dans l'article. Mais notes qu'on est pas obligé d'être d'accord avec lui ;)
Merci Maurice pour l'article, je me régale. Comme quoi on a pas attendu les trottinettes pour se débarrasser des encombrants dans la Seine. :lol:


"Pour lutter contre le mal de mer, sucez une noix de muscade (sans l'avaler, c'est toxique). Si vous n'avez pas de noix de muscade, allez-y en bicyclette."
Pierre Desproges

https://2rouescommedesailes.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur

JessicaB
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 815
Inscription : sam. 24 oct. 2020 19:05
Localisation : fRance, Bretagne, Finistère Nord, Croas Ar Nezic
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par JessicaB »

Pour ta compagne si elle veut faire ce tour en VAE plutôt qu'en vélo bah c'est très bien aussi, l'important c'est de pédaler et peut être ensuite/plus tard elle se sentira capable de se passer d'assistance. J'ai regardé les caractéristiques techniques de vos VAE, et apparemment ils peuvent convenir pour une utilisation "tourisme" léger/court.
L'important avec un VAE c'est de bien gérer l'assistance. En ce sens qu'il faut (mais c'est mon avis et mon vécu) qu'il faut utiliser au max nos muscles et donc rouler avec l'assistance sur "0" et mettre sur "1" ou "2" seulement lorsque les muscles ne suffisent plus, ainsi l'autonomie du VAE s'en trouve très nettement étendue.

Pour ta question concernant tes différents vélos, j'ai plusieurs remarques.
1) le tout suspendu est forcément plus lourd que les autres (entre 1 et 4 kgs, 2.5 kgs en moyenne), donc l'idée est "est ce que ce surpoids te pose problème ou non? "
Si la réponse est non, alors utilises le !
Mais bon le second inconvénient d'un tout suspendu c'est que ces suspensions absorbent une partie de ton énergie lors du pédalage (en sus du surpoids).
Alors est ce que musculairement ça te pose un problème ou non. Si c'est non, alors utilises ce vélo.

2) pour les autres vélos, abandonne directement le mono-plateau tout à fait inadapté d'après la description que tu nous en a donné.
En effet, il faut que le vélo que tu prendras ait une transmission avec des développements adaptés (par rapport à tes capacités musculaire et d'endurance).

Bonne route à toi :-)


"Pour ces messieurs la moralité devient rigide quand le reste ne l'est plus" © Coluche
"Sauf pour les dictateurs et les imbéciles, l'ordre n'est pas une fin en soi." © Michel Audiard (Le président)
Image
Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Vétéran
Vétéran
Messages : 1298
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par emilpoe »

Salut,
Beuzeville 130 a écrit : ven. 18 nov. 2022 10:14 Je pourrais y ajouter mon cas perso. En ville, j'utilise mon VAE de location trois à quatre fois par semaine. J'habite ville haute. L'été c'est tous les jours. Cela me permet :
- De rester en "civil"
- de remonter la côte tranquilou sans transpirer
- de laisser la voiture au garage
- de vaquer à mes activités urbaines
On est bien d'accord mais ça ce n'est pas de la randonnée :)
Beuzeville 130 a écrit : ven. 18 nov. 2022 10:14 Pour Faizant, j'ai tout lu ! Bon, je n'ai pas retrouvé ton allusion...
Page 47, deuxième moitié de la première colonne.
masu39 a écrit : ven. 18 nov. 2022 11:03 Merci Maurice pour l'article, je me régale.
Du coup je l'ai mis ici ;)



Topic author
Seb58
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 6
Inscription : mer. 16 nov. 2022 18:49
Localisation : Nevers
Âge : 48
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par Seb58 »

JessicaB a écrit : ven. 18 nov. 2022 12:58 Pour ta compagne si elle veut faire ce tour en VAE plutôt qu'en vélo bah c'est très bien aussi, l'important c'est de pédaler et peut être ensuite/plus tard elle se sentira capable de se passer d'assistance. J'ai regardé les caractéristiques techniques de vos VAE, et apparemment ils peuvent convenir pour une utilisation "tourisme" léger/court.
L'important avec un VAE c'est de bien gérer l'assistance. En ce sens qu'il faut (mais c'est mon avis et mon vécu) qu'il faut utiliser au max nos muscles et donc rouler avec l'assistance sur "0" et mettre sur "1" ou "2" seulement lorsque les muscles ne suffisent plus, ainsi l'autonomie du VAE s'en trouve très nettement étendue.

Pour ta question concernant tes différents vélos, j'ai plusieurs remarques.
1) le tout suspendu est forcément plus lourd que les autres (entre 1 et 4 kgs, 2.5 kgs en moyenne), donc l'idée est "est ce que ce surpoids te pose problème ou non? "
Si la réponse est non, alors utilises le !
Mais bon le second inconvénient d'un tout suspendu c'est que ces suspensions absorbent une partie de ton énergie lors du pédalage (en sus du surpoids).
Alors est ce que musculairement ça te pose un problème ou non. Si c'est non, alors utilises ce vélo.

2) pour les autres vélos, abandonne directement le mono-plateau tout à fait inadapté d'après la description que tu nous en a donné.
En effet, il faut que le vélo que tu prendras ait une transmission avec des développements adaptés (par rapport à tes capacités musculaire et d'endurance).

Bonne route à toi :-)
Merci bcp de ta réponse, très claire.



vieuxjim
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 732
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:30
Localisation : Franche Comté
Âge : 75
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par vieuxjim »

Seb58 a écrit : ven. 18 nov. 2022 09:35 Merci à tous pour vos conseils, désolé d’avoir créer ou relance sans le vouloir une guerre entre pro et anti VAE..

Rassure toi, ici c'est fréquent. Je dirais même que ce genre de guerre amuse un certain nombre d'entre nous (dont je fais partie) .
Ça permet de meubler les longues soirées d'hiver.

Que tout cela ne te dissuade pas de continuer à nous rendre visite !

Jimmy


Contempler la nature devrait être la religion de tous les hommes - Cédric Gras
Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Vétéran
Vétéran
Messages : 1652
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par Pedrodelaluna »

Seb58 a écrit : ven. 18 nov. 2022 16:45
JESSICA:"Mais bon le second inconvénient d'un tout suspendu c'est que ces suspensions absorbent une partie de ton énergie lors du pédalage (en sus du surpoids)."

Merci bcp de ta réponse, très claire.
Je rajouterais que si ton vélo pèse lourd, et bien cela se ressent dès la première montée, tandis qu'un vélo qui pompe, c'est une fatigue qui vient se greffer en plus, et que l'on a pas pu intégrer dès le depart. A l'instar dune transmission qui colle, d'un frein qui frotte, ... et S'agissant de DKT, je suspecte des amortisseurs de basse qualité, ce qui pour du longue distance risque de peser dans la balance dès qu'il faut appuyer sur les pédales. Mais pour du tourisme local allroad, c'est très bien. Et quand on commence, on va en général moins loin qu'une fois que l'on y a gouter. Un vélo tout suspendu qui pompe, c'est drôlesque dès qu'on en voit un qui veut grimper, en danseuse ou autre. Une suspension bien calibrée, c'est autre chose.

Ps.: je ne defini pas la longue distance en km, car d'une certaine manière, c'est une appreciation personnelle et evolutive ^^, même s'il existe des "normes" de référence pour échanger.


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5517
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Hautes-Alpes
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: Quels Velo ? Je suis un peu perdu…..

Message par CYCLOHC »

Bravo Seb58, tu as déclenché quelques belles réflexions...qui n'ont peut-être pas toujours bien correspondu à ta question initiale.. :wink:
Alors, profitant de cette journée de grisaille et d'une heure de libre, je vais ajouter mon "grain de sel" :

- Tout d'abord quant à l'usage d'un VTT en mode "Cyclotourisme".
Toutes les conceptions sont défendables, par rapport au poids de l'engin, de la géométrie du cadre et de la position en général. Je n'ai pour ma part jamais utilisé ces Superbes Randonneuses de type SINGER ou autres dans le Type Confrérie 650 et suis persuadé malgré tout de leur parfaite indication majeure.
Ayant longtemps pratiqué la Bicyclette en mode "sportive", c'était du 700C et mode allégé. Notamment pour les épreuves Cyclosportives et autres.
Ces mêmes Bicyclettes me servaient alors pour voyager, en y faufilant des garde-boue plastoc. J'aimais bien alors relever des défis apparemment démesurés...
Le VTT me servait alors en mode "All Mountain" c'est à dire sommets plus ou moins scabreux, avec parfois des portages velus (aller consulter sur VTTours pour quelques exemples :wink: ).

L'âge aidant, j'ai décidé -il y a 14 ans de cela- de pratiquer de la Randonnée à Bicyclette sur un modèle confortable pour commencer à ménager mes vieux os (qui ont pris depuis encore 14 ans de plus :vieux ). Je venais alors d'acquérir Ma Bicyclette Favorite en près 60 années de pratique assidue :bravo_double . Un VTT Semi-Rigide DKT (8xc) dont je ne cesse de tarir d'éloges depuis.

A cette époque-là - je venais de franchir les 60 balais - je décidais de me lancer, avec cette formidable Bicyclette, dans mon dernier "Tour de Folie" sur des routes que nos Amis Sept Majeurs connaissent bien. Cela aurait bien fait plaisir à Jacques Faizant (qui avait repris une formule chère à Vélocio) "Une vraie sortie à Bicyclette doit faire au moins Cent Kilomètres"....ça tombait très bien puisqu'elle en faisait 250 kms et que la dénivellation dépassait les 6500 mètres, départ de nuit 3h30 - arrivée le soir même 22h30. Le confort de cette Bicyclette me permit, dès le lendemain, de reprendre mon boulot sans la moindre courbature.
Cette Bicyclette, je la bichonne encore plus que les autres et, 14 ans après, elle est toujours comme neuve malgré les kilomètres parcourus...Il n'en est peut-être pas de même pour moi, mais je me maintiens, merci :wink:

J'ai souvent radoté à ce sujet par ici, mais je maintiens que un VTT semi-rigide de qualité, léger, avec une fourche télescopique de qualité permet une excellente pratique du Cyclotourisme.

- Quant à l'usage de l'Assistance électrique...Attention aux affirmations !! :wink:
Avec l'âge on se calme, mais la passion perdure. Il est très agréable de poursuivre les mêmes pratiques qu'auparavant mais, si l'on roule exclusivement sur les routes de montagne - comme dans mon cas - on apprécie certains jours de ne pas y aller s'y cramer.
Je conçois bien qu'il ne soit pas ou peu nécessaire de se procurer un VAE si l'on ne roule que sur du plat et que l'on est cycliste depuis toujours. Sinon un jour...vous verrez... :wink:

Ce n'est pas pour autant que, en faisant le bilan de l'année, j'ai bien rempli mon contrat de retourner comme chaque année en "Vélo Musculaire" dans mes Cols Voisins Favoris (Galibier - Granon - Izoard - Agnel - Vars - Bonette - Cayolle - Allos, pour ne parler que des plus célèbres :D ).
...Maintenant, on va recommencer à lorgner les skis... :D


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Répondre