Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2789
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par AngstromCyclo »

J'ai fait une petite expérimentation dimanche et ce matin. J'ai fait ma boucle type de 50 km successivement avec ma randonneuse Méral et mon vélo de course Look.
LA Méral (environ 40 ans) étant plus équipée ( GB, porte-paquets, éclairage dynamo sous bases) et selle cuir Idéale, elle est plus lourde d'au moins 2 kg (13kg et quelques). J'ai roulé aussi avec sacoche AV sur porte-paquets. LEs roues sont d'époque (Maillard 700) montées avec pneus Panaracer Pasela 32 à l'avant et 28 à l'AR.
Le Look est en acier, pèse 11 kg (velo de course moyenne gamme des années 1995-1998) avec jantes Mavic CXP et pneus Michelin 25.

Eh bien sur à peine moins de 2 heures, en comparant la trace GPS, j'arrive à la conclusion qu'il n'y a pas de différence notable que je puisse attribuer au vélo.
J'ai roulé à peu près à la même heure, avec un état de forme identique.
Je n'avais pas de compteur pour éviter de me donner des repères psychologiques. J'ai juste roulé à un bon rythme pour moi mais sans jamais me "mettre dans le rouge", au ressenti. J'aurais pu dans les 2 cas continuer de rouler encore plusieurs dizaines de km. Un rythme de cyclo rapide (25,5 km h de moyenne).
Pour tout dire, j'ai grimpé la côte de la TAillade depuis Cournonterral (7 km à 3% de moyenne et un kilomètre à presque 5%) plus rapidement d'une minute (5%) sur ma randonneuse Méral. Sur la section entre Cournonterral et Murviel, de 25 km environ qui rajoute du plat de la descente et un long faux-plat descendant (2,5% de pente), l'écart est de 30 s sur un peu plus d'une heure. Autant dire rien du tout. Plus rapide sur le Look, il y avait moins de vent de face (léger dasn les 2 cas).

Autrement dit, j'ai la preuve que ni les pneus de 25 du Look, ni ses pédales auto (cales-pieds à lanières cuir sur la randonneuse), ni les 2 kg de moins, ni la meilleure aérodynamique, ni les 2 couronnes supplémentaires, ni les manettes intégrées Campagnolo n'ont un impact sur la vitesse moyenne en cyclotourisme.
Je roule d'habitude plus tranquille donc il y a encore moins de raison que le vélo change quelque chose sur une sortie habituelle.

Evidemment, pour grimper au Mont Ventoux ou faire des grands cols des Alpes, je pense que ce serait différent. LE poids sur des pentes raides ferait une différence. Mais combien?


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

masu39
Membre actif
Membre actif
Messages : 99
Inscription : mar. 19 mai 2020 18:35
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par masu39 »

Excellente idée que de faire cette expérience. Les pneus de 25, c'est peut-être intéressant, mais sur de l'enrobé. Les routes, notamment en montagne (en tout cas celles que je pratique en Auvergne, Jura ou Morvan) ont souvent des revêtements dégradés.


Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2789
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par AngstromCyclo »

masu39 a écrit : mar. 15 sept. 2020 15:01 Les pneus de 25, c'est peut-être intéressant, mais sur de l'enrobé. Les routes, notamment en montagne (en tout cas celles que je pratique en Auvergne, Jura ou Morvan) ont souvent des revêtements dégradés.
Les 25 sont les pneus les plus gros que je puisse monter sur ce vélo. Je crois me souvenir que quand j'ai acheté le vélo (d'occasion et pas très cher), il y avait des 21 dessus. L'horreur. Il fallait mettre minimum 8 bars de pression. Sur les 25 je roule entre 5,5 et 6 bars.
Sur le circuit de ce matin, il y a de tout. De l'enrobé mais aussi (toute la côte) un revêtement assez rugueux. La randonneuse est plus confortable mais honnêtement, les 25 font le job même si cette limite de taille est la raison pour laquelle j'ai en projet le montage d'un vélo plus léger à côté de ma Méral que je souhaite garder "dans son jus".
Mais le passage en 32 que je vise c'est pour rouler hors bitume.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

lucb
Membre
Membre
Messages : 77
Inscription : ven. 12 juil. 2019 10:53
Localisation : Liège Belgique
Âge : 51
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par lucb »

Sur mes parcours habituels composés essentiellement de faux plat, mon Brompton (2013, 6 vitesses, 35-367, 13,4 kgs), mon vieux Kettler (années 80, 9v, 50-566, 17 kgs), mon Raleigh Sprite (années 80, Sturmey ARcher 3v, 32-622, 15 kgs) et mon Koga Roadrunner (2016, 30v, 35-622,14 kgs) roulent sensiblement aux même vitesses. Entre le plus lent et le plus rapide l'écart est de 2 km/h pour des distances autours de 10 km essentiellement de béton.
J'ai constaté que, roulant au feeling, j'utilise à peu près les même développements, ceci expliquant cela. Petit jeu, à votre avis quel est le classement de ces vélos du plus rapide au plus lent?

Si le parcours s'allonge et surtout si le dénivelé augmente, 2 groupes se forment logiquement: Brompton et Raleigh d'un côté (position droite, adaptation du développement réduite par rapport au relief), les 2 K de l'autre.

Je pense qu'à configuration relativement similaire, ce n'est pas 1 ou 2 kilos qui feront une différence. Une bonne position, un choix de développement en accord avec les parcours, une transmission bien entretenue et des pneus bien gonflés (donc ni trop ni trop peu) en auront beaucoup plus.


Luc
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2789
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par AngstromCyclo »

lucb a écrit : mar. 15 sept. 2020 15:29 Je pense qu'à configuration relativement similaire, ce n'est pas 1 ou 2 kilos qui feront une différence. Une bonne position, un choix de développement en accord avec les parcours, une transmission bien entretenue et des pneus bien gonflés (donc ni trop ni trop peu) en auront beaucoup plus.
J'ai toujours pensé cela mais cette fois-ci je l'ai mesuré.
On lit tellement de choses sur Internet, y compris plein d'avis qui ne sont le plus souvent que des appropriations sans vérification et sans expérience d'autres choses lues ailleurs que je trouve intéressant de temps en temps de se faire quelques petites expériences personnelles.

Si ça peut intéresser d'autres personnes, tant mieux. Mais ça n'était pas l'objectif.

J’aime bien l’approche de créer des "groupes" de vélos par type et caractéristiques adaptées pour des types d'usages et de terrains.
Les différences existent entre ces groupes mais à l'intérieur, il y a peu de différences objectives sur la question de la vitesse et de la performance. Ce qui ne veut pas dire que les autres différences ne comptent pas. Bien au contraire. Je pense que c'est la somme de détails qui finit par distinguer les vélos. Il faut choisir en fonction de ses besoins/préférences et relativiser les avis glanés de ci de-là car ils sont émis par des personnes dont on ne connaît quasiment rien et la probabilité que ce qui compte pour l'un compte pour l'autre est assez faible. Il y a beaucoup trop d'importance apportée aux choix des vélos sur la question "quel est le meilleur vélo" alors qu'en réalité 90% (quand on s'est fixé sur le bon groupe de vélo, c-a-dire qu'on a correctement fixé le cahier des charges) des vélos sont "bons" dasn le sens qu'ils permettront d'atteindre l'objectif avec satisfaction.

Evidemment s'il est à la bonne taille.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 202
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par pimou »

A mon avis c'est pcq la randonneuse Meral connaissait mieux le chemin :wink:
Vos mesures sont très intéressantes. J'ai le souvenir d'un article d'un anglais, je l'avais posté ici, qui a multiplié cette expérience sur le chemin de son travail. Les conclusions étaient similaires ! Il faudrait peut-être de plus longues distances pour mettre en évidence quelques faibles différences.
Grâces aux férus des chiffres, curieux et bricoleurs expérimentateurs, on peut trouver des mesures et expérimentations sur à peu près tout ! L'influence d'un moyen dynamo, le rendement d'une transmission, le portage léger vs les sacoches,.. on prend, on y croit ou pas, mais au final les influences restent faibles. A priori ces considérations d'optimisation de la performance sont éloignées de nos pratiques. Roulons d'abord !


Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4932
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par CYCLOHC »

Vincent,
Excuse-moi mais ta question en titre me choque...

Des vélos rapides, j'en ai eu...poids total 8 kgs maxi, pneus de 19 gonflés à 9 kgs. Moi aussi, j'étais plus léger et plus rapide...il y a encore 20 ans... :lol:
Si c'est pour rouler "à bloc" sur près de 100 kilomètres à, à peine un peu plus de 2 heures, je crois qu'il faut aller sur des sites dédiés.

Ce domaine là est en constante évolution. Je me demande si le terme "évolution" est vraiment approprié, tant on voit la vitesse moyenne établie au Tour Cochonnou. Cela ne rime plus à rien, et c'est sujet aux pires dangers -de chute notamment-

Je ne vais pas remonter à la préhistoire de ma vie de cyclo, équipé d'engins "interplanétaires". Là, ce n'était VRAIMENT pas du "Cyclo".

Par contre, je l'ai souvent raconté par ici, mais à, à peine plus de...60 balais, je terminais ma dernière boucle "de folie" à la journée, de 260 kilomètres sur plus de 6000 mètres de d+, avec un VTT semi -rigide ROCKRIDER 8XC de chez DKT guidon droit équipé de "bar-ends", de un peu moins de 10 kgs, avec des pneus sliks de 26"x14 gonflés à 4,5 kgs.
Cette Bicyclette est souvent illustrée sur notre Forum, car je l'ai équipée depuis de porte-bagages et garde-boue pour voyager. Et ce fut ma dernière "étape de folie" : Départ 3 h du mat', arrivée...22 h 30....!!

C'est la MEILLEURE BICYCLETTE que j'aie jamais eu !!
Pour un Cyclo, c'est d'abord le confort qui prime. Je pense que mes engins des années antérieures, m'auraient fracassé avant. Cela avait été d'ailleurs le cas au cours de décennies antérieures où j'aimais bien relever des défis en solo sur de longues distances à forts dénivelés et où, oui, j'arrivais fracassé...mais, j'étais jeune !!
C'étaient des engins prévus pour des Cyclosportives ou bien des Triathlons.

Sur notre Forum Cyclo, je ne puis qu'insister sur le fait de PRIVILEGIER LE CONFORT !!...Laissez tomber la rapidité, il y a les motos pour cela !...Ou bien, prenez une Licence FFC et ....ingérez ce qui va avec...


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2789
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par AngstromCyclo »

CYCLOHC a écrit : mar. 15 sept. 2020 20:39 Vincent,
Excuse-moi mais ta question en titre me choque...


Si c'est pour rouler "à bloc" sur près de 100 kilomètres à, à peine un peu plus de 2 heures, je crois qu'il faut aller sur des sites dédiés.


Sur notre Forum Cyclo, je ne puis qu'insister sur le fait de PRIVILEGIER LE CONFORT !!...Laissez tomber la rapidité, il y a les motos pour cela !...Ou bien, prenez une Licence FFC et ....ingérez ce qui va avec...
Désolé de t'avoir choqué, Henri. C'est pas le but.
Mais moi pas trop comprendre...
Je ne roule pas à bloc sur 100 km en 2 heures !
Si c'était le cas je serai quelque part près de Villard de Lans...

J'ai appelé mon vélo"de course" mais c'est une mauvaise appellation. Il est en triple. J'ai fait l'année dernière 242 km en une journée dessus. Il est confortable quand même...


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4932
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par CYCLOHC »

AngstromCyclo a écrit : mar. 15 sept. 2020 21:37 Désolé de t'avoir choqué, Henri. C'est pas le but.
Mais moi pas trop comprendre...
Hou là !... :D Je crois que je n'ai pas employé le bon terme : j'aurais dû écrire que le titre "m'interpelle" et non pas "me choque", il m'en faudrait plus pour être choqué :lol:

Vincent, je t'ai très bien compris et pense que nous devons avoir des conceptions de la pratique "Cyclo" très proches.
C'est tout simplement que je conçois que la pratique Cyclo s'effectue sans notion de rapidité.

Pour ma part, il me faudrait aujourd'hui un "Compteur de lenteur" :lol:

Aujourd'hui, lorsque je parle "chiffres", il s'agit de distances ou bien de dénivellation, afin d'avoir des bases de comparaisons pour tracer des étapes...et pour suivre l'évolution (ou bien la "dégradation" :yikes :vieux ) au fil des années.


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 202
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par pimou »

Reste la possibilité de gonfler les pneus à l'hélium ou à l'hydrogène ! :mrgreen:
https://f2.quomodo.com/AEB4B6CB/uploads ... 0PERDU.pdf

Quand le poids a-t-il un impact : lors d'élévation en altitude et lors d'une accélération. Donc à puissance égale un ensemble coureur et vélo léger accélérera et montera théoriquement plus rapidement qu'un ensemble plus lourd. Si le relief est peu prononcé, la différence de poids a peu d'importance ou pourrait même dans la pratique passée inaperçue comme démontré plusieurs fois. N'oublions pas que sur le matériel on parle uniquement de quelques kg, c'est peu. Sur le cycliste, cela peut être différent :wink: Les différences peuvent être intéressantes en compétition, dans une pratique cyclotouriste, pas vraiment.

Je suis maintenant convaincu que le confort et l'ergonomie sont les priorités à mettre en place sur un vélo pour rouler bien et longtemps.



paddy
Membre
Membre
Messages : 40
Inscription : jeu. 8 août 2013 13:21
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par paddy »

Bonjour,
Le plus rapide ...
Sans cardio ni capteur de fréquence, les sensations... c'est de l'à peu prêt, faut oublier.
Et ce n'est pas une sortie de quelques kilomètres qui va trancher la question.
Et d'abord le plus rapide pour quel usage ?
Je m'explique : si vous roulez à 25 km/h pendant 4 heures et qu'ensuite c'est terminé c'est une chose.
S'il faut repartir :
4 H de route (25 km/h) et 2 heures de pause = 6 heures pour faire 100 km
5 H de route (20 km/h) et 1/2 H de pause = 5H30 pour faire 100km
C'est qui le plus rapide ? :D

J'ai plusieurs vélos, tous carbone, même pneus même pression donc je peux déjà mieux comparer.
La première chose qui va jouer c'est la position.
Le bas du guidon de l'un correspond presque au haut de l'autre, inutile de faire un dessin quant à l'aérodynamisme
Ensuite les développements.
Si vous avez 16/18/20 ce ne sera pas la même facilité que 16/17/18/19/21, donc vous serez toujours sur le bon développement donc plus rapide ou moins fatigué.
L'architecture du vélo.
Plus un vélo à un empattement long, plus il est confortable, moins il est nerveux.
Ce qui coute cher en énergie c'est l'accélération, les changements de rythme, c'est pour cela qu'en ville, et sur les petites routes qui changent sans cesse de direction, on roule moins vite.
Si votre vélo, au sens général, cadre + roues + pneus... est souple moins il accélère, plus il est énergivore pour retrouver le rythme donc à dépense égale il est moins rapide.

Là dessus vous ajoutez le type de roues, la répartition du poids cadre et ce qui tourne et tout peut changer.

Mais le vrai problème est de pouvoir continuer ou repartir.
Faire 250 km dans la journée n'est pas forcément un problème mais il parait que certains ont les cervicales qui lâchent avant les jambes !


Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2789
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par AngstromCyclo »

CYCLOHC a écrit : mer. 16 sept. 2020 08:32nous devons avoir des conceptions de la pratique "Cyclo" très proches.
C'est tout simplement que je conçois que la pratique Cyclo s'effectue sans notion de rapidité.
../..

Aujourd'hui, lorsque je parle "chiffres", il s'agit de distances ou bien de dénivellation, afin d'avoir des bases de comparaisons pour tracer des étapes...et pour suivre l'évolution (ou bien la "dégradation" :yikes :vieux ) au fil des années.
Oui, je pense qu'on a la même approche.
Même sur les chiffres, en fait. J'ai dit que je m'en moquais, mais c'est plutôt que je les suis de loin et pas pour me pousser ou me fixer des objectifs, ni pour me comparer à quiconque; c'est pour mieux appréhender un projet, comprendre une sortie afin d'en tirer une expérience utile pour la suite.

Je comprends néanmoins ceux que ça aident à se motiver à rouler et progresser. Je ne suis juste pas comme ça, personnellement.
Par exemple, j’aimerais bien faire Grenoble - Montpellier (j'ai de la famille à Grenoble; c'est là que j'ai grandi). En fonction de l'itinéraire, je vais tenter de le faire en une ou 2 journées. LE fait que ça fasse environ 300 km c'est important pour jauger de la difficulté, mais mon défi est de faire ce trajet entre ces 2 endroits pas de faire 300 km. Si je passe par les montagnes, je ne cherche pas à atteindre un D+ particulier, juste passer par des coins qui me tentent et que je ne connais pas. Et donc il faudra 2 jours dasn ce cas.
Quand j'ai fait Montpellier - Cotignac dasn le VAr, c'était pareil. Je voulais y aller et n'avais qu'une journée pour ça. J'ai vu que ça faisait 240 km et j'ai dit: banco, je tente. Je n'avais jamais roulé sur cette distance en une journée et donc je sais que je peux le faire. Je n'avais pas dasn l'idée en début d'année: "je vais me surpasser et faire 250 km; où est-ce que je pourrais partir pour les faire?".

Cette comparaison que j'ai faite cette semaine est venue toute seule. Au moment de partir je me suis dit: "quel vélo tu prends?". Et j'ai choisi le Look en me disant: "tiens, ça fait longtemps que je me demande si mon vélo plus léger fait une différence sur un parcours bien calibré" (après avoir tant lu sur les arguments des uns et des autres sur internet l'importance de tel aspect etc). "Ben aujourd'hui je vais prendre le Look et on verra".


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2789
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par AngstromCyclo »

paddy a écrit : mer. 16 sept. 2020 10:19 Bonjour,
Le plus rapide ...
Sans cardio ni capteur de fréquence, les sensations... c'est de l'à peu prêt, faut oublier.
Et ce n'est pas une sortie de quelques kilomètres qui va trancher la question.
Pas d'accord. Mon propos n'est pas de faire une étude scientifique. C'est exactement le contraire. Malgré mon titre mal choisi, je voulais dire que pour moi, cyclotouriste, et dans ma pratique, il n'y a pas de différence entre mes 2 vélos. La raison est que tellement de facteurs sont en jeux et que pour mon objectif, il n'est pas possible de dire qu'il y en a un qui me permette d'être sûr d'être nettement (c'est à dire indiscutablement) plus rapide. Donc mon choix de prendre tel ou tel vélo sera dicté par d'autres raisons, mais pas celle de me dire: "prends le Look, tu iras plus vite).
Je laisse à d'autres le soin de faire des mesures scientifiques (il y en a plein). Le problème n'est pas d'énoncer des réalités scientifiques mais de comprendre l'impact réel de ces mesures scientifiques dans la vraie vie d'un cyclo.
Le marketing a beaucoup évolué dans les 20 dernières années. Il consiste désormais principalement à distiller des messages qui sont repris et diffusés par des gens qui ne s'en rendent pas forcément compte pour faire apparaître des choses comme importantes, à force de mesures, alors qu'elles ne le sont que marginalement, c'est à dire dans certains cas. Toute l'efficacité marketing est de faire accepter cela comme des vérités applicables à tous.
La première chose qui va jouer c'est la position.
Le bas du guidon de l'un correspond presque au haut de l'autre, inutile de faire un dessin quant à l'aérodynamisme
Parfaitement d'accord. Quand on roule à 25 de moyenne (avec des côtes), la position est "LE" facteur principal affectant la vitesse moyenne.
En l'occurrence, paradoxalement, c'est le fait d'avoir un cintre placé assez haut qui m'a permis de rouler comme ça. En effet, avec ce cintre haut, j'ai pu faire la majorité du parcours avec les "mains en bas" sans avoir mal au cou, y compris dasn la montée. Je me suis rendu compte que cela joue à des vitesses plus basses que ce que j'imaginais. Dès 18 à 20 km/h, une position plus aérodynamique réduit la résistance à l'air d'une manière significative (dans le sens "qui se remarque").
La leçon que j'en tire, c'est que pour faire de la longue distance, l'entraînement ne doit pas juste viser à enquiller des kilomètres, il doit permettre de s'entraîner à rester en position efficace sur la durée. Les exercices de musculation, de souplesse etc. sont à mon avis très importants.
Ensuite les développements.
Si vous avez 16/18/20 ce ne sera pas la même facilité que 16/17/18/19/21, donc vous serez toujours sur le bon développement donc plus rapide ou moins fatigué.
Bof. Je roule avec des vieux vélos et des RL pas forcément étagées "aux petits oignons". Pour moi, là aussi, l'habitude joue. Quand on a travaillé la puissance plus que la vélocité, on est capable de compenser. Je remarque que ceux qui ont des développements super progressifs s’habituent à cela et y sont très sensibles sasn que l'on ne m'aie jamais prouvé que ça influe significativement sur la vitesse ou sur la fatigue. En course à pieds on adapte constamment sa manière de courir en fonction de la pente. Pourquoi pas à vélo? Evidemment, je pense qu'une plage assez longue et adaptée est préférable, masi je pense aussi qu'on en fait gloablement trop sur cette question (pour un cyclotouriste, pas pour un CLM).
L'architecture du vélo.
Plus un vélo à un empattement long, plus il est confortable, moins il est nerveux.
Ce qui coute cher en énergie c'est l'accélération, les changements de rythme, c'est pour cela qu'en ville, et sur les petites routes qui changent sans cesse de direction, on roule moins vite.
Si votre vélo, au sens général, cadre + roues + pneus... est souple moins il accélère, plus il est énergivore pour retrouver le rythme donc à dépense égale il est moins rapide.
Pas du tout d'accord. C'est peut-être vrai en compétition (où 1 cm peuvent faire une grosse différence), mais dans le cyclotourisme, ça ne joue que marginalement. C'est bien ce que démontre mon test (mais pas besoin de test pour s'en rendre compte; seuls ceux qui veulent justifier l'achat de vélos s'en convainquent car il faut toujours justifier rationnellement des achats irrationnels).

Là dessus vous ajoutez le type de roues, la répartition du poids cadre et ce qui tourne et tout peut changer.
Certes, mais changer de combien? Comme je l’écrivais, les roues de mon Look n'ont rien à voir avec celles de ma Méral. Si les roues avaient autant d'importance, ça se serait vu dans les chiffres. Attention, je ne dis pas que des roues haut de gamme en carbone n'aurait pas produit de différrence mesurable. Mais cette différence aurait-elle un impact réel en cyclotourisme? Pourrais-je faire des sorties différentes, avec un plaisir réellement supérieur avec de meilleures roues? J'en doute. 15 mn de gagnées sur une sortie du dimanche ne change rien pour moi et je doute que je puisse atteindre ce gain avec des roues plus chères que les 2 vélos combinés.
Mais le vrai problème est de pouvoir continuer ou repartir.
Complètement d'accord. Si on a un vélo qui permet d'aller vite mais qu'on ne peut rouler 10h dessus, c'est pas le bon vélo pour moi.
Faire 250 km dans la journée n'est pas forcément un problème mais il parait que certains ont les cervicales qui lâchent avant les jambes !
D'où mon conseil de travailler ce point, autant sur le vélo que sur le cyclo. Sur la longue distance (je sais que 200 km n'est pas de la "vraie longue distance"), la question de l'alimentation devient aussi très importante.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

paddy
Membre
Membre
Messages : 40
Inscription : jeu. 8 août 2013 13:21
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par paddy »

Bonjour,
Le problème est peut être de savoir ce qu'on veut comparer, et donc la formulation.
Soit on prend les caractéristiques physiques des vélos et la comparaison est facile.
Une roue "Chamalo" bouffe de l'énergie à ne rien faire, c'est factuel.
La position aérodynamique joue à partir de 15km/h de vent relatif.
L'empattement, le poids des roues permettent de tourner plus ou moins court
...
Si on prend l'ensemble des éléments et qu'on en fait une étude scientifique on a obligatoirement le bon vélo mais seulement sur le papier.
Et au prix de concessions.
Le vélo le plus rapide est un vélo de CLM, avec les développements adaptés à l'épreuve du jour.
Et entre le papier et la réalité du terrain il va y avoir des ajustements.
Parce qu’un avion de CLM sur une virée de 200 km ça va piquer!

Par contre, sur les mêmes circuits jusqu'à 200 km, même fréquence cardiaque etc. j'ai remarqué depuis longtemps entre mes deux vélos j'ai une différence de 2km/h de moyenne.
Mais passé 120 - 130 km je passe en mode endurance donc je prends le vélo endurance, le moins rapide, parce-que je sais qu'il faut intégrer la fatigue induite par la position. Donc aller vite n'est plus le seul, ni même le principal objectif.

Ensuite quel est le but ?
Aller vite c'est travailler sur chaque élément, gagner ici et là un petit quelque chose. Mais pour quel résultat ?

Et puis il faut être réaliste 10 kg de gras humain sont plus pénalisant qu'une K7 mal étagée!


Avatar de l’utilisateur

pimou
Membre actif
Membre actif
Messages : 202
Inscription : mar. 6 août 2019 09:38
Localisation : Waremme (Be)
Âge : 42
Status : Hors-ligne

Re: Quel vélo est plus rapide: course ou randonneuse?

Message par pimou »

A nos vitesses, aucune importance pour ces détails !! Par exemple dans cette étude relative au même type de comparaison sur un trajet domicile/travail.
Ceci corrobore les observations de AngstromCyclo dans des conditions qui semblent assez similaires.
https://www.researchgate.net/publicatio ... ised_trial
J'aime l'aspect technique et scientifique mais n'en fait nullement un objectif. De même pour la "performance" :lol: !
Je ne voudrais mais alors jamais faire même 100 km sur un vélo de CLM. D'ailleurs je ne suis pas le seul car je n'en croise jamais sur les chemins..
Je pense qu'il y a performance et plaisir, deux notions différentes et non réciproques. On peut bien sûr prendre plaisir à réaliser des performances mais la performance en elle même n'est pas nécessairement source de plaisir (ex : couché sur un vélo de CLM ..). Mon plaisir vient surtout par le confort et l'agrément de mon vélo, éléments qui me permettent et me donnent envie de rouler. Je préfère donc rouler sur mon vélo plus lourd et orienté confort que sur le carbone orienté route. Je n'ai jamais comparé les "performances" mais ne constate pas une dégradation de celles-ci au contraire vu que mon vélo moins performant m'emmène et avec plaisir bien plus loin que l'autre... Au final, pour moi, mon vélo moins performant et qui m'apporte du plaisir est donc beaucoup plus performant !


Répondre