Mémoire sur le cyclotourisme

Pour parler de tout et de rien, mais surtout de ce qui ne pourrait trouver sa place dans les autres rubriques...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.

RoueLibre
Vétéran
Vétéran
Messages : 1270
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
9
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par RoueLibre »

CYCLOHC a écrit : mer. 26 mai 2021 15:34
Beuzeville 130 a écrit : mer. 26 mai 2021 11:34 Si la question était comment faîtes-vous du vélo, ce serait plus simple... :D
Oui, Michel c'est exactement cela !
MAIS....!!
Au XXIème Siècle une autre pratique se profile, celle-ci est beaucoup plus "commerciale" :
Il s'agit de s'adresser à un "clientèle", celle qui devra payer un service. Ceci est loin d'être une mauvaise chose en soi, car elle va permettre une pratique sans les soucis de l'organisation (qui sont souvent un plaisir pour le "Cyclo à l'ancienne :wink: ").

Préparer une balade ou un voyage ne s'improvise pas : j'en connais plus d'un - dont moi :D - qui passe les longues soirées d'hiver à fouiller dans les cartes sur quelle petite route il n'a encore jamais mis ses roues. L'aventure commence lorsque l'on franchit sa porte, et même bien avant !

D'aucuns trouvent cela rébarbatif et préfèrent payer pour que l'on gère l'intendance à leur place :
Hébergement, transport sur le lieu de départ, suivi sécuritaire, rapatriement éventuel, assurances, transport des bagages, ravitaillement, bonnes adresses, recharge des batteries pour les VAE....etc...
C'est à cette clientèle (Classe Moyenne, les autres font des voyages en "Club Ferrari :D " ou bien aussi "Riche-Bobo"qui veut absolument aller faire le Stelvio ou le Galibier, pour pouvoir le dire en pleine assemblée) que tout ceci est destiné, et tant mieux si cela leur fait découvrir et aimer la pratique de la Bicyclette.

Il serait agréable que notre Amie Med974 revienne par ici pour que l'on puisse échanger sur le sujet.
Après si Med974 fait réellement son stage sur Montpellier il doit s'agir de Cap-quelque-chose et elle doit bien connaître toutes ces manières de faire du vélo car l'agence en question commercialise des prestations allant de la participation à l'étape du tour où la possibilité d'aller se "mesurer" à des coureurs pros à des virées sur les véloroutes hyper fréquentées.
Peut-être que le mémoire est destiné à savoir pourquoi trop peu d'entre nous ne font pas appel à ces services?
RoueLibre (gratuite)



Topic author
Med974
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 8
Inscription : dim. 23 mai 2021 22:33
2
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Med974 »

Bonjour à tous !

Merci pour toutes vos réponses qui sont aussi intéressantes les unes que les autres.
Pour ceux qui auraient des craintes, je suis en deuxième et dernière année de Master Tourisme Culturel à la Sorbonne-Nouvelle, et nous devions absolument faire notre mémoire en rapport avec notre stage.
Le tourisme à vélo est quelque chose qui m'est quasiment inconnu car je débarque dans le domaine. Je me dirigeais davantage vers le tourisme durable. De là, je pense qu'il y a des choses à tirer. De manière générale, dans la littérature, le cyclotourisme est présenté comme étant une forme de tourisme durable alternative, mais comme certains l'ont dit, fait du transport de bagages d'étape en étape, donc utiliser une voiture, ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus durable.
Je vais prendre du temps pour lire vos réponses une à une et y répondre. Je ne suis pas vraiment adepte des forums et je ne pense pas à y passer souvent. Je vais faire des efforts là-dessus.
Merci pour toutes vos réponses, qu'elles soient négatives ou positives, je pense que vous apportez chacun une vision qu'il est important d'avoir.
Med974



Topic author
Med974
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 8
Inscription : dim. 23 mai 2021 22:33
2
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Med974 »

RoueLibre a écrit : lun. 24 mai 2021 18:57 Bjr; pas sûr que sur ce forum nous soyons le plus à même de donner des conseils car chaque membre de Cyclos-Cyclotes est une agence de voyage à vélo à lui tout seul! Pour nous la préparation d'un voyage à vélo prend souvent plus de temps que le voyage lui même et est un moment aussi important et savoureux que la réalisation de la virée. Avec une approche de ce type il est hors de question pour moi -mais je ne dois pas être le seul sur ce forum- de "sous-traiter"l'organisation de ce voyage à un prestataire extérieur qui va forcément faire quelque chose de moins bien pour beaucoup plus cher!
Personnellement quand je vois des prestataires tel que celui où tu fais ton stage qui organise des "voyages à vélo" dans les Alpes en ravitaillant les VAE en batteries chargées ça me file de l'urticaire mais il y a très certainement un sujet à creuser du coté de l'assistance des gens qui "voyagent" avec des vélos à assistance électrique: ils ont une trouille bleue de rester en carafe avec une batterie à plat tant et si bien que de nombreuses personnes ne quittent pas leur circuit habituel. Lors des assises du vélo "nucléaire" il y a deux ans l'industrie du cycle, les équipementiers (compris les motoristes) et les offices de tourisme indiquaient travailler de concert pour améliorer l'information du touriste à vélo pour à partir de son autonomie de batterie à un instant "t" , le parcours rentré sur son GPS, et peut-être la météo?- lui dire s'il arrivera à terminer son tour ou s'il aura à s'arrêter chez un prestataire partenaire pour recharger ou échanger sa batterie et sans doute boire son Cola tant mérité...
RoueLibre
Vous avez absolument raison quant aux rapatriment des vélos ou transports de bagages. Je me suis dis exactement la même chose en arrivant. Cela plait à de nombreuses personnes qui souhaitent avoir le voyage le plus facile possible.



Topic author
Med974
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 8
Inscription : dim. 23 mai 2021 22:33
2
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Med974 »

CYCLOHC a écrit : lun. 24 mai 2021 20:55
- le vrai Cyclotourisme est celui où l'on part à l'aventure avec ses sacoches en calculant l'étape à l'hôtel, au camping, chez l'habitant ou bien dans un abri de fortune déniché à la tombée de la nuit, voire sous l'orage et qui laissera plus tard de merveilleux souvenirs...

- le nouveau Cyclotourisme, en agence, est dans l'air du temps :
Très aseptisé, il s'adresse à une nouvelle clientèle qui souhaite vivre l'aventure...sans la vivre, en toute garantie et sécurité. Si vous voulez gagner votre vie avec ça...foncez, y'a du pognon à se faire !!...Mais, je crains que "Cyclo Cyclote" ne soit pas la bonne adresse pour vous aider.

Je vous rejoins sur un point que j'avais effectivement déjà remarqué, c'était cette envie "d'aventure". C'est très intéressant ce que vous dites car du coup il y a deux typologies de cyclotouristes, qui au final, veulent à peu près la même chose. C'est vrai que bien souvent ils désirent l'aventure mais souhaitent annuler leur séjour dès que la pluie s'annonce. Ça peut être intéressant pour faire une sorte de typologie de cyclotouristes.
Le mot aseptisé aussi est intéressant.



Topic author
Med974
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 8
Inscription : dim. 23 mai 2021 22:33
2
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Med974 »

Ravélo Bernard a écrit : mar. 25 mai 2021 09:23 Houps !!!!

En tout premier lieu (et parce que je suis quand même un vieux rat de forums :D ), des soit-disant"étudiants et étudiantes" en si ou en la, j'en ai déjà croisé pas mal les fofo pour ensuite découvrir qu'il s’agit surtout d'une recherche uniquement commerciale.

Ce serait donc bien si notre interlocutrice pouvait nous donner quelque précision sur sa démarche et son mémoire.

Concernant le "cyclotourisme", il y a déjà pas mal de chose qui ont été dites et pas mal de chose que l'on peut extraire de ce qui a été dit.

La première étant, en définitive, la définition du "cyclo-tourisme". Définition floue, relativement différente selon le cycliste qui en fait.

Cyclohc parle déjà "du vrai" et "du nouveau" :D et peut-être devrions parler de "l'historique" et du "nouveau".

Je vous donne, aussi, le lien de ce qu"en pense les contributeurs de Wikipédia -> Cyclotourisme

Mais j'ai un principe, lorsque je donne mon avis (qui n'est que mon avis) : je parle de ce que je connais le mieux.

Quelle est donc ma démarche "cyclotouristique" ???

Du "cyclotourisme" de type "histo" (le "vrai", sur plusieurs jours et en autonomie) je ne pense pas que j'en ferais un jour (le camping sous tente dans des conditions rudimentaires, j'ai déjà donné dans mon hobby précédent :lol: )

Du "cyclotourisme" de type nouveau c'est un projet familiale.
Néanmoins, la version toute organisée me semble bien trop chère (ça c'est une info commerciale).
Si un jour je devais me lancer, je pense que j'organiserais ça moi-même.

Quant à mon "cyclotourisme" actuel, qu'en est-il ??

Tout d'abord, mon vélo n'est pas une randonneuse, c'est un vélo de route de type "sportif" (tout carbone :D )

Je le fait en vacances (en famille ou en couple)
On loue un gîte dans une région propice au vélo (Pays-Bas, île de ré, marais poitevin, Baie de Somme, ....)
On rayonne dans la région en faisant des balades d'une journée, découvrant le coin et son patrimoine.
Si c'est possible, on fait même les emplettes en vélo (abandonnant la voiture pendant toute les vacances)

Mais, est-ce du "cyclotourisme" ou du "tourisme à vélo" ???

En dehors des vacances, je fais des "sorties" vélo d'un jour :

Seul
En famille
Avec mon fils (avec lui, c'est plutôt une "sortie vélo sportive")
Avec des amis ou connaissances (n'est-ce pas Pedrodelaluna ??)
En organisant, avec une association (le Gracq) des "sorties vélo en groupe, guidée et gratuite" (découverte de ma région et de son patrimoine).

Mais suis-je un "Cyclotouriste" ??? (selon Wiki, je serais plutôt un "Randocycliste" :D :D )

Voilà Med974, il y a, dans mon post, sans doute plus de questions que de réponses.

A vous la main, maintenant.

Bonjour, merci d'avoir pris le temps de fournir toute une réponse.
Comme je l'ai dis précédemment, je suis étudiante en 2ème année de master en Tourisme Culturel à la Sorbonne-Nouvelle. J'ai du effectué un premier mémoire l'année dernière que j'ai fais sur le Tourisme durable à la Réunion, et ce qu'engendrait la patrimonialisation de l'île, autant sur ses habitants que sur le tourisme. Le projet était de poursuivre ce mémoire en me rendant sur le terrain pendant ma 2ème année de Master, malheureusement le Covid m'en a empêché. Je me suis donc retrouvée par hasard, désespérément à la recherche d'un stage, dans ce domaine là, qui est effectivement la nouvelle "tendance" du tourisme.
C'est pour cela que je me suis dis que me rendre sur un forum pouvait peut-être être pertinent pour avoir une vision générale ou peut-être m'aider à développer un raisonnement ou un questionnement. Par exemple, je n'avais pas pensé à la nuance entre cyclotouriste et randocycliste. Merci à vous !



Topic author
Med974
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 8
Inscription : dim. 23 mai 2021 22:33
2
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Med974 »

Ray_Mee a écrit : mar. 25 mai 2021 09:54 Mes enfants ont eu à rédiger des mémoires il n'y pas si longtemps je te souhaite la bienvenue sur ce site je te souhaite de bien réussir dans tes études. Je pense que tu en es au moment où tu choisis l'angle avec lequel tu vas ouvrir une problématique et l'analyse subséquente, au vu de tes études et du type de ton stage d'alternance j'imagine que tu auras plus de facilité à étudier le sujet au niveau marketing, statistiques commerciales, rentabilité, faisabilité ... qu'au niveau philosophique, sociologique et environnemental même si ces composantes peuvent apparaitre importantes dans les introductions, non ?

Pour les sources (mais j'imagine que tu y as déjà pensé) les fédérations - https://ffvelo.fr - et de clubs de pratiquants - sur le site en lien tu pourras en trouver de nombreux - peuvent faire de bons départs d'informations, les importateurs, fabricants de matériel spécialisé aussi. Il y a les syndicats professionnels https://www.unionsportcycle.com/cycle-m ... -en-france qui doivent disposer de pas mal de chiffres ... Enfin vu que tu opères dans l'une d'elles, les structures organisatrices de séjours doivent pouvoir te servir du grain à moudre aussi. Un comparatif de la situation française (là où tu travailles) et d'autres pays peut se révéler intéressante aussi, à voir à l'analyse ?

Il est très intéressant que les premières réponses que tu as obtenues sur ce site portent sur la variété des pratiques et sur la mutation de celles-ci au fil des ans.

Voilà mes premières pensées du matin ...
Bonjour, oui j'en suis absolument à ce stade là. J'essaie de lire beaucoup de littérature pour avoir une idée globale et pour que cela m'aide à me poser des questions.
Merci beaucoup pour vos sources, effectivement j'avais pensé à la fédération mais je ne connaissais pas UnionSportCycle. Oui c'est vrai qu'un comparatif peut-être intéressant. Je pensais aussi peut-être à me baser sur la région et comparer avec d'autres pays, ce qui était proposé pour la pratique d'un tourisme tel que celui-ci, quels étaient les aménagements mis en place etc.

Merci pour toutes vos réponses.



Topic author
Med974
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 8
Inscription : dim. 23 mai 2021 22:33
2
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Med974 »

CYCLOHC a écrit : mer. 26 mai 2021 15:34
Beuzeville 130 a écrit : mer. 26 mai 2021 11:34 Si la question était comment faîtes-vous du vélo, ce serait plus simple... :D
Oui, Michel c'est exactement cela !
MAIS....!!
Au XXIème Siècle une autre pratique se profile, celle-ci est beaucoup plus "commerciale" :
Il s'agit de s'adresser à un "clientèle", celle qui devra payer un service. Ceci est loin d'être une mauvaise chose en soi, car elle va permettre une pratique sans les soucis de l'organisation (qui sont souvent un plaisir pour le "Cyclo à l'ancienne :wink: ").

Préparer une balade ou un voyage ne s'improvise pas : j'en connais plus d'un - dont moi :D - qui passe les longues soirées d'hiver à fouiller dans les cartes sur quelle petite route il n'a encore jamais mis ses roues. L'aventure commence lorsque l'on franchit sa porte, et même bien avant !

D'aucuns trouvent cela rébarbatif et préfèrent payer pour que l'on gère l'intendance à leur place :
Hébergement, transport sur le lieu de départ, suivi sécuritaire, rapatriement éventuel, assurances, transport des bagages, ravitaillement, bonnes adresses, recharge des batteries pour les VAE....etc...
C'est à cette clientèle (Classe Moyenne, les autres font des voyages en "Club Ferrari :D " ou bien aussi "Riche-Bobo"qui veut absolument aller faire le Stelvio ou le Galibier, pour pouvoir le dire en pleine assemblée) que tout ceci est destiné, et tant mieux si cela leur fait découvrir et aimer la pratique de la Bicyclette.

Il serait agréable que notre Amie Med974 revienne par ici pour que l'on puisse échanger sur le sujet.
Avec toutes vos réponses, je pense qu'il y a exactement deux écoles :
- Celle qui préfère tout organisée par elle-même
- Celle qui préfère passer par une agence.

Je pense qu'il est important de n'en mépriser aucune, car elles apportent des choses l'une à l'autre. Plus le tourisme à vélo est pratiqué, plus de choses sont aménagées, les hébergements sont qualifiés et ouverts à recevoir ce type de clientèle. Chacun voit un peu midi à sa porte, mais finalement vous faites tous la même chose : la pratique du vélo ^^


Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5715
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
12
Localisation : Hautes-Alpes
Âge : 74
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par CYCLOHC »

Merci pour vos réponses individualisées qui montrent bien que vous portez un intérêt réel à la pratique du Cyclotourisme. Cela ne pourra être qu'un élément positif supplémentaire pour votre étude que vous semblez mener avec talent.

Il faut bien prendre en considération que l'avènement du VAE est un point fort pour le développement des Agences de Voyages à vélo
Vous avez bien compris que tout ceci n'est pas dans l'esprit actuel des membres de notre communauté. Mais les états d'esprit changent, il paraît qu' il faut vivre avec son temps....

Bien entendu, on ne peut que vous inciter à pratiquer vous même, afin de mieux vous imprégner de cette fibre extraordinaire.


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Pier
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 4
Inscription : mer. 3 févr. 2021 21:33
3
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Pier »

Bonjour,

Pour ma part, je ne me suis jamais demandé quelle pratique de vélo j'exerçais !
Par élimination je sais que je ne suis pas à la recherche de vitesse (quoi que c'est toujours agréable dans les descentes de faire des pointes ;-) ) Je dirais que je fais "des voyages en vélo". Et aussi du vélo-boulot-dodo. Pas de voiture chez moi (un grand luxe que je peux me permettre, j'en ai conscience)

Pour mon premier voyage en vélo, je voulais juste voyager en France, pouvoir contempler le paysage, et faire du bivouac. La randonné à pied c'est top mais on va pas loin. J'avais jamais fais plus de 20km de vélo avant ce voyage.
Ce premier voyage date de septembre 2019. Aix en Provence -> Lyon -> Tours. J'avais croisé quelques personnes sur la ViaRhona et les bords de la Loire avec des vélos bien chargés, grosses bagages. Dont quelques rares personnes en VAE (10% à la louche). La ViaRhona et les bords de Loire sont bien aménagés (de souvenir). Je n'ai rien contre les vélos en VAE. Je préfère le bruit d'un VAE qui me double à celui d'un moteur thermique ! Et les personnes âgées, les non-sportifs, ceux qui veulent pas trop transpirer, les curieux, ou ceux qui tractent les enfants peuvent se lancer !
Je reviens d'un petit voyage Aix en Provence -> Toulouse. En Camargue il n'y avait pas grand monde (merci les moustiques !) Mais une fois arrivé à Montpellier, et jusqu'à Toulouse : l'autoroute !!! Pourtant, le canal du midi n'est pas du tout aménagé entre Sète et Toulouse (excepté les 60 derniers kilomètres à proximité de Toulouse). Pourtant, je n'ai jamais croisé autant de vélo ! Et presque 80% de VAE ! Des vieux, des jeunes, des chargés, des légers.

Donc plusieurs questions qui me viennent en tête, peut être sans rapport avec ton mémoire, et sans forcément de rapports avec le paragraphe précédent, et dans le désordre :
- Financement des pistes cyclables par l'état, l'UE, et les agences de location de VAE ?
- Les VAE sont très lourds, et j'ai l'impression que cela use les pistes plus rapidement, sans vous parler des pistes de terre qui ressemblent à des terrains de motocross... Un peu comme les poids lourds qui usent la chaussée des autoroutes...
- Financement des vélo VAE mais pas des vélos "classique" (VAM, Vélo A Muscles) ?
- Quand on voyage seul (ou même en groupe) à vélo, on est en couple avec son deux roues. Impossible de s'en séparer sans l'attacher, et même avec cela, on a toujours peur de le perdre. Que ce soit pour faire des courses au supermarché ou même la journée dans le camping municipale... A quand des boxes vélo le long des pistes, pour y déposer vélo et bagages, recharger les batteries...
- Il y a toujours eu des agences de voyages pour partir en vacances et des baroudeurs pour y aller tout seul, pour les voyages à vélo c'est la même chose.
- Il faudrait finalement (à mon avis) que tu définisse les notions de cyclotourisme, cyclorandonneurs, cyclo-truc, etc.. car à mon avis rien n'est bien cadré.
- La mauvaise posture des cyclistes sur des VAE de location m'a toujours intrigué. Ils se font mal (dos, genoux, etc...) mais avec l'assistance je me demande toujours si ils le remarque...
- Après mon petit voyage entre Aix et Toulouse, j'ai en tête les Gorges de Verdon en été où il y a plus de kayak que d'eau ! Autoroute, embouteillage, pollution, bruits, "c'était mieux avant", etc... Pour mon prochain voyage j'éviterais ces pistes touristiques.

Si tu as des questions plus précises, je suis disponible pour y répondre.


Avatar de l’utilisateur

velosiped
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 584
Inscription : sam. 26 nov. 2016 20:27
7
Localisation : Alpes du Nord
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par velosiped »

Pier a écrit : lun. 31 mai 2021 12:49 Je dirais que je fais "des voyages en vélo". Et aussi du vélo-boulot-dodo. Pas de voiture chez moi (un grand luxe que je peux me permettre, j'en ai conscience)
idem pour moi, c'est en effet très appréciable. Espérons que nous serons de + en + nombreux à pouvoir apprécier ce luxe.
Pier a écrit : lun. 31 mai 2021 12:49 Les VAE sont très lourds, et j'ai l'impression que cela use les pistes plus rapidement, sans vous parler des pistes de terre qui ressemblent à des terrains de motocross... Un peu comme les poids lourds qui usent la chaussée des autoroutes...
comme dit le proverbe (bon, attention, il y a des proverbes pour tout et son contraire) , comparaison n'est pas raison. A mon avis, pour la grande majorité des VAE, le surpoids de l'assistance électrique est inférieur au surpoids du pilote induit par la sédentarité et la malbouffe. Et surtout, ces 2 surpoids restent relativement faibles par rapport au poids de base vélo+pilote. Ce n'est pas du tout les mêmes ordres de grandeur que voitures versus poids-lourds, où on va comparer 1 tonne à 38 tonnes...
Pier a écrit : lun. 31 mai 2021 12:49 La mauvaise posture des cyclistes sur des VAE de location m'a toujours intrigué
là, on sort carrément du sujet, mais c'est en effet un problème très fréquent. Et ce constat ne vaut pas que pour les vélos de location ou les VAE. C'est en partie dû au fait qu'une majorité de vendeurs ont une formation commerciale et non technique.



Topic author
Med974
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 8
Inscription : dim. 23 mai 2021 22:33
2
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Med974 »

Bonjour à tous !!! Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas retournée sur notre petite discussion. Depuis, j'ai trouvé ma problématique et avance doucement mais sûrement sur mon mémoire.

J'aurais encore besoin de vous pour mon travail. Est-ce que plusieurs d'entre vous (deux ou trois) accepteraient de répondre à quelques questions et avoir une discussion par téléphone ou par skype ?

Merci d'avance pour vos réponses,

Med974.


Avatar de l’utilisateur

Manouche
Vétéran
Vétéran
Messages : 1416
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
6
Localisation : Languedoc, entre Minervois, Corbières et littoral
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Manouche »

Med974 a écrit : sam. 31 juil. 2021 15:31 Bonjour à tous !!! Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas retournée sur notre petite discussion. Depuis, j'ai trouvé ma problématique et avance doucement mais sûrement sur mon mémoire.
J'aurais encore besoin de vous pour mon travail. Est-ce que plusieurs d'entre vous (deux ou trois) accepteraient de répondre à quelques questions et avoir une discussion par téléphone ou par skype ?
Pourquoi pas ?
Pour aider, par curiosité aussi, s'il y a besoin, ... parce que je suis un peu contrainte de rester à la maison.
J'envoie un MP
Manouche


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt

oeil-du-cyclo-73
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par oeil-du-cyclo-73 »

monter le galibier ?
Pff facile
en basket , survêt et Tee shirt : facile sans entrainement
la donzelle, Y arrive toute mignonne et fraiche

http://cbandiera.free.fr/revue-de-press ... php?N=1060

Image

pour claudio (que 5 fois)
ce fut plus problématique
http://cbandiera.free.fr/cols/index.php?n=63


Avatar de l’utilisateur

Manouche
Vétéran
Vétéran
Messages : 1416
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
6
Localisation : Languedoc, entre Minervois, Corbières et littoral
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Manouche »

oeil-du-cyclo-73 a écrit : lun. 2 août 2021 17:32 monter le galibier ?
Pff facile
Med974 a écrit : dim. 23 mai 2021 22:39 Je suis étudiante en 2eme année de master de Tourisme Culturel et je fais actuellement un stage de 6 mois dans une agence de voyage à vélo.
(...)
??


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt
Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Vétéran
Vétéran
Messages : 1815
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
4
Status : Hors-ligne

Re: Mémoire sur le cyclotourisme

Message par Pedrodelaluna »

C'est une vision du tourisme, de ce que tourisme devrait ou non être, et de perception des uns et des autres.


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.
Répondre