Jan Heine prédit des changements majeurs dasn le marché du vélo

Pour parler de tout et de rien, mais surtout de ce qui ne pourrait trouver sa place dans les autres forums...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2277
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Jan Heine prédit des changements majeurs dasn le marché du vélo

Message par AngstromCyclo » mer. 23 janv. 2019 18:19

RoueLibre a écrit :
mer. 23 janv. 2019 17:45
Concernant les sections des pneus je trouve qu'il y a quand même une tendance à l'inflation depuis que celles-ci sont exprimées en pouces!
Sur le dernier modèle du fabricant de vélo de voyage étatsunien les fourches et haubans ont été construits pour accueillir des pneus de ... 60mm!
Je n'ai pas regardé les catalogues des fabricants de neumatiques mais s'ils les vendent deux fois le prix des pneus de 30mm cela va à l'arrivée faire un budget conséquent car ils s'useront comme des pneus moins larges!
Après au prochain mouvement de balancier quand la tendance suite à de nouvelles théories repassera aux sections de 28mm le vélo ne va pas être très beau avec des pneus "rachitiques".
RoueLibre
L'inflation des largeurs s'est produite en VTT mais elle finit par se stabiliser.

Je suis comme tous les copains du forum, je ne pense pas que le gros du marché va passer à des pneus de 50 pour des vélos de route "toutes surfaces". Je pense que cela va se stabiliser entre 28 et 35 pour le gros du marché (comme le nouveau vélo DKT le proposera), ce qui est largement suffisant.

Il y aura les autres dimensions disponibles pour des usages plus spécifiques comme la compétition et le gravier.

Je ne pense pas que les prix vont substantiellement augmenter car l'offre s'élargissant, la concurrence entre les marques les contiendra.

Compass/R. Herse est un cas à part car ils sont un acteur minuscule et leur structure de coûts n'est pas du tout la même que les acteurs présents. Ils font fabriquer par Panaracer qui n'a aucun intérêt à leur faire des prix bas qui brouillerait le marché et les mettrait en concurrence.

Il faut bien voir que le pneu, même si c'est un consommable, ne peut pas être testé très facilement par les clients. Il faut des arguments très clairs et vérifiés par les clients et surtout différenciants pour pouvoir vendre à des prix plus élevés que les autres. Comme le "cheval bleu et ses Marathon dasn le domaine de la résistance à l'usure et à la crevaison. Et maintenant Compass. Je ne crois pas qu'on puisse vendre en masse des pneus de vélo à des prix identiques à des pneus de voiture. Le client moyen cherche des pneus entre 15 et 35 € max. Au delà, c'est du marché de niche.

Si on regarde les pneus Veloflex mentionnés par des membres; ils sont carrément moins chers que les Compass. Ils se placent aussi sur le créneau des pneus souples donc si ils se mettent à augmenter la section car la demande pour des pneus plus large se développe, Compass aura du mal à continuer à vendre ses pneus entre 60 et 80€ pièce.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité