Carnet noir

Pour parler de tout et de rien, mais surtout de ce qui ne pourrait trouver sa place dans les autres rubriques...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4925
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par CYCLOHC »

On s'est, en effet, un peu éloigné de la rubrique nécrologique au sens "Carnets des décès" et de hommages aux personnes concernées, mais il est vrai que l'on est toujours effrayé du nombre d'accidents mortels concernant les cyclistes.


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Topic author
albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1790
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 84
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par albina »

Un hommage à P. Roques plus documenté dans la presse locale :
ici


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4925
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 71
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par CYCLOHC »

Merci Charles de nous l'avoir signalé.
Je constate, en lisant l'article, qu'il a gravi cette route que j'ai souvent convoité du Pico Veleta, la route carrossable la plus haute d'Europe dans la Sierra Nevada.
Elle reste dans mes projets...peut-être un jour ! et j'aurai alors une pensée envers un de ceux qui ont su me faire rêver dans la pratique du Cyclotourisme.


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2741
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par AngstromCyclo »

Cet article (bien écrit, ce qui est un minimum pour rendre hommage à cet homme) donne en filigrane les clés de compréhension de la place particulière du cyclo-tourisme dans le sport français.
Il permet aussi de comprendre en quoi l'époque a changé. Le contexte actuel est tellement différent de ce qu'il fut qu'il ne reste que la nostalgie à ceux qui l'ont vécue pour faire perdurer le souvenir, ce qui est tellement compréhensible!
Mais cette époque est révolue. A nous de réinventer une approche cyclotouriste moderne correspondant à notre époque susceptible d'attirer des jeunes.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2465
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par vaber »

Bonjour à tous.
Vincent tu peu développer en quoi le cyclotourisme tel que le pratiquait P Roques est révolu? Est ce parce que la France ou l'Europe sont trop petites et trop proches?
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

Topic author
albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1790
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 84
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par albina »

Mais cette époque est révolue. A nous de réinventer une approche cyclotouriste moderne correspondant à notre époque susceptible d'attirer des jeunes.
Moi pas très bien compris non plus :vieux :ange


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait
Avatar de l’utilisateur

Flanoche
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 512
Inscription : mar. 18 févr. 2014 17:10
Localisation : Val de Loire
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par Flanoche »

Bonjour,

Ce cyclotourisme la n'est pas tout à fait révolu, des groupes comme "Les amis du Randonneur" le pratique toujours
C'est vrai qu'en pourcentage, ces cyclos (dont je fait partie) sont très peu par rapport à la masse des pratiquants
et plus grave, qu'il n'y a quasiment pas de jeunes.

:vieux


Chaque fois que je vois un adulte sur une bicyclette, je reprends espoir pour l'avenir de l'humanité (H.G. Wells)
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2741
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par AngstromCyclo »

vaber a écrit : mer. 17 janv. 2018 14:49 Bonjour à tous.
Vincent tu peu développer en quoi le cyclotourisme tel que le pratiquait P Roques est révolu? Est ce parce que la France ou l'Europe sont trop petites et trop proches?
A+ Phil
Effectivement, je ne suis pas très clair.

Je voulais parler d'une certaine vision du cyclotourisme "humaniste", l'esprit de corps lors de brevets, comme il est si bien décrit dans "du soleil dans mes rayons". Et le tout à une échelle telle qu'elle était à la grande époque.

Bien entendu chacun peut, individuellement ou en petit groupe, faire perdurer cet esprit. Le Randonneur en est l'exemple (confrérie des 650 aussi), autant dans la démonstration de ce qui est encore possible que dans celle du fait que "le soleil est entrain de se coucher", mis en évidence par la difficulté à recruter des jeunes.

Les mouvements sportifs et de jeunesse nés entre-2-guerres et ont connu un âge d'or entre 1950 et 1980, qu'ils soient laïcs, syndicalistes ou chrétiens (UFOLEP, JOC, JEC, MRJC, etc.). Ils ont eu une grande influence sur la France de ces années-là. Des lieux tels que les Glénans pour la voile, les foyers ANCEFSF pour le ski de fond, l'UFOVAL, et cie ont formé non seulement à des activités sportives, mais à une certaine conception de la vie ensemble.
Tout cela est révolu. Nous sommes désormais dans une monde beaucoup plus individualiste et marchand. Cela touche évidemment le vélo.

D'un certain côté, l'avènement d'internet permet à des individus éloignés de se retrouver sur des centres d'intérêt communs et cela débouche sur une autre forme de relations humaines. Mais mon propos était de dire que le cyclotourisme en tant que philosophie de la vie comme la concevait Pierre Roque c'est une espèce en voie de disparition.

PS: même les relations hommes femmes ont changé. Le tandem correspondait bien à une optique de pratique cyclotouristique en couple différente de ce que la plupart des gens désire aujourd'hui.

Ai-je été plus clair?


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2465
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par vaber »

Ai-je été plus clair?
Oui comme cela il y a ici plusieurs représentants d'une espèce en voie de disparition... :lol:
Bon tu a certainement raison c'est vrai que les mouvements que tu cite n'ont plus vraiment le vent dans le dos et l'époque est plus individualiste mais cela se matérialise surtout au niveau des clubs qui ne font plus recette et hésitent de plus en plus entre courayons sur le retour et cyclotourisme avec véhicule suiveur pour l'intendance. D'un autre coté internet permet des comportements pas vraiment individualistes et ce forum en est souvent l'exemple. Bon j'espère que comme pour les randonneuses à la Française où un renouveau semble se dessiner le cyclotourisme de papa pourra renaitre peut être en surfant sur la mode du rétro.
Pour recadrer ou rebondir sur le sujet initial du fil, Pierre Roques parlait déjà dans son livre "Les Cyclotouristes" d'une opposition entre un cyclotourisme passéiste et ringard avec une pratique plus "moderne" au vu des années 80 :wink:
A+ Phil
Ps: J'en ai assez à me poser des questions avec mes braquets pour ne pas me demander si je roule dans la catégorie des passéistes ou des modernes :lol:


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2741
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 56
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Carnet noir

Message par AngstromCyclo »

Tous les indicateurs du tourisme à vélo et du vélo en général sont au vert, sauf le nombre d'adhérents aux clubs:
- nombre de personnes, y compris des familles qui voyagent à vélo (cf succès de la manifestation CCI de janvier, et autres similaires)
- nombre vélos vendus
- nombre de voitures transportant des vélos sur autoroute, les week-ends et vacances
- ...

Pas de déclin du cyclotourisme en tant que tel mais de sa version style FFCT et d'une version "humaniste" telle que je l'ai décrite ci-dessus, avec clubs, présidents, secrétaires, trésoriers, AG, lotto, galette des rois etc. :pinard .


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Répondre