Résilience à vélo

Pour parler de tout et de rien, mais surtout de ce qui ne pourrait trouver sa place dans les autres rubriques...
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Manouche
Vétéran
Vétéran
Messages : 1304
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Résilience à vélo

Message par Manouche »

Les aventures de Alex et Jeannette c'est un combat, des découvertes, des rencontres, une force ...
C'est aussi mon idée du voyage : aller chercher plus loin que sa cour ou son jardin, partir sans savoir où dormir, ni ce que ou qui l'on va rencontrer.
Elle passe dans ma région ces jours-ci.
Manouche


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt
Avatar de l’utilisateur

Ravélo Bernard
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 651
Inscription : ven. 23 févr. 2018 18:18
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Âge : 61
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Résilience à vélo

Message par Ravélo Bernard »

waaww

Je suis toujours admiratif vis à vis de ces personnes et de leurs réalisations !!!!


Ravélo Bernard
Image
Membre de la FFBC
Membre du GRACQ
Mon site : Peuples Cavaliers
Avatar de l’utilisateur

cyclodocus
Membre
Membre
Messages : 43
Inscription : dim. 19 sept. 2021 10:56
Âge : 59
Status : Hors-ligne

Re: Résilience à vélo

Message par cyclodocus »

sans savoir où dormir, c'est quand même risqué
au moins prévoir une liste d'hébergements répartis sur le parcours


Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Vétéran
Vétéran
Messages : 1262
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
Status : Hors-ligne

Re: Résilience à vélo

Message par Pedrodelaluna »

Merci du lien.

C'est humain, et Respect !


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Manouche
Vétéran
Vétéran
Messages : 1304
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: Résilience à vélo

Message par Manouche »

cyclodocus a écrit : sam. 16 oct. 2021 09:24 sans savoir où dormir, c'est quand même risqué
au moins prévoir une liste d'hébergements répartis sur le parcours
Si en cyclo-tourisme, sur quelques jours, on peut prévoir des hébergements, en voyage, c'est quasi impossible de savoir où l'on s'arrêtera; Et, hors saison touristique, les campings ferment, et certains assez vite.
Heureusement, en prenant un peu le temps, on peut trouver des bivouacs sympas.
Manouche


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt
Avatar de l’utilisateur

cyclodocus
Membre
Membre
Messages : 43
Inscription : dim. 19 sept. 2021 10:56
Âge : 59
Status : Hors-ligne

Re: Résilience à vélo

Message par cyclodocus »

certes
mais traverser la Creuse, la Corrèze ou la Drôme centrale, voire même la Corse des montagnes hors saison
sans avoir la moindre idée d'un lieu de couchage potentiel est à mon avis quelque peu hasardeux.



RoueLibre
Vétéran
Vétéran
Messages : 1084
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: Résilience à vélo

Message par RoueLibre »

cyclodocus a écrit : dim. 17 oct. 2021 10:10 certes
mais traverser la Creuse, la Corrèze ou la Drôme centrale, voire même la Corse des montagnes hors saison
sans avoir la moindre idée d'un lieu de couchage potentiel est à mon avis quelque peu hasardeux.
Ou alors il faut en garder sous la pédale pour en fin de journée être en mesure de faire 30km de plus pour rallier une ville plus importante.
Autre sujet d'actualité: éviter les sites qui ont une centrale nucléaire car si habituellement elles offrent une capacité hôtelière importante actuellement de nombreuses tranches de ces centrales sont en cours de remise à niveau et les intérimaires/intermittents/saisonniers qui interviennent sur ses sites saturent totalement les capacités d'hébergement.
RoueLibre


Avatar de l’utilisateur

Topic author
Manouche
Vétéran
Vétéran
Messages : 1304
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: Résilience à vélo

Message par Manouche »

cyclodocus a écrit : dim. 17 oct. 2021 10:10 certes
mais traverser la Creuse, la Corrèze ou la Drôme centrale, voire même la Corse des montagnes hors saison sans avoir la moindre idée d'un lieu de couchage potentiel est à mon avis quelque peu hasardeux.
Le hasard fait souvent bien les choses : découvertes, rencontres. :) Et, je refuse de me laisser guider par la peur : peur de bivouaquer, peur de ne pas trouver un lieu pour dormir ...
RoueLibre a écrit : dim. 17 oct. 2021 11:04 Ou alors il faut en garder sous la pédale pour en fin de journée être en mesure de faire 30km de plus pour rallier une ville plus importante.
Autre sujet d'actualité: éviter les sites qui ont une centrale nucléaire car si habituellement elles offrent une capacité hôtelière importante actuellement de nombreuses tranches de ces centrales sont en cours de remise à niveau et les intérimaires/intermittents/saisonniers qui interviennent sur ses sites saturent totalement les capacités d'hébergement.
Quand je cherche à m'arrêter, c'est que je ne ferai pas 30 km de plus! :)
A proximité des sites nucléaires, il y a aussi plus d'offres et tout au long de l'année. J'ai connu un technicien qui travaillait pour une société de sous-traitance et il se groupait avec d'autres pour louer de superbes villas. Un autre qui se servait de sa roulotte, été comme hiver, même sous la neige. Vie difficile quand on a une famille.
Si on cherche un camping :
Golfech : camping municipal de Valence d'Agen. Il y aura toujours de la place pour une petite tente.
J'ai vu que près de Pierrelatte, il y a aussi un camping ouvert à l'année.
Mais, dormir à l'ombre d'une centrale nucléaire n'est pas mon but, non plus.
:yikes
Tours
Tours
ValenceGolfech.JPG (257.78 Kio) Consulté 147 fois
Le matin, au départ du camping.
Manouche


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt
Répondre