Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Dédié au Vélo à Assistance Electrique
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5433
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par CYCLOHC »

Tout d'abord, soyons clairs : ici, je m'adresse aux Cyclotouristes qui pratiquent la Randonnée Cyclotouriste c'est à dire en mode "Actif-Contemplatif-Usager de la Bicyclette comme un Moyen, et non une Fin en Soi" .
Le Cyclosportif qui n'arrive pas à suivre son club déchaîné à se tirer la bourre le dimanche, ne trouvera aucun conseil intéressant dans mon étude. Le vélo de course à assistance électrique reste, pour moi et pour l'instant :wink: (je sais changer d'avis avec le temps :wink: ) une forme d'aberration.

Tout d'abord, bien savoir se définir et savoir quels objectifs l'on poursuit :

- 1°° : Si t'es un fainéant : saute la page et reste dans ton auto ou sur ta moto...le seul inconvénient c'est que tu vas nous emmerder sur la route !

- 2° : Si t'as moins de 50 ans et que t'es en bonne santé, saute la page. Reste en "musculaire" et va travailler pour économiser et t'acheter un VAE plus tard.

- 3° : Si t'as des soucis de santé qui ne te permettent pas de soutenir les efforts : investis, ne te prive pas du Bonheur de pratiquer la Bicyclette.

- 4° : Si t'aimerais bien pouvoir suivre "Ta Cyclote d'Epouse" ou bien "Ton Cyclo de Mari"....investis...et tu vas lui mettre tellement la misère qu'elle ou il va vouloir investir au plus vite !

- 5*. Si t'habites en plaine, que la Montagne ne t'attire pas (quel dommage !!) n'investis pas dans un VAE, sauf pour aller au boulot sans transpirer.

- 6°....et c'est là que je veux en venir :wink: : si les belles bambées sacochardes deviennent harassantes, que tu l'as toujours fait, que t'as passé l'âge de te crâmer avec tes sacoches en enchaînant l'Iseran et le Galibier dans une même étape : INVESTIS DANS UN BON VAE et ce sera le bonheur !

Donc, les bases sont données, et c'est à cette dernière catégorie que je vais m'adresser...parce que c'est un peu (beaucoup) moi...

Voici donc cinq années que j'ai investi dans un bon VTTAE tout suspendu, en plus de mes diverses manières de pratiquer (relativement intensément) la Bicyclette.
Donc, élément numéro un : LE BUDGET :yikes ...évidemment, il sera déterminé par l'usage....et les zéconomies !!!

Vélo de Route ou bien VTT ?

Pour moi, le vélo de course électrique reste une hérésie...y'a qu'à pas courir ! :lol: mais, je préfère me taire car j'ai déjà dit, dans un passé bien proche, beaucoup de bêtises contre l'assistance électrique.

Donc, je ne parlerai ici que de VTT. Qu'importe le poids puisqu'il y a l'assistance, donc je privilégie le confort avec un "Tout-Suspendu". Mes vieilles vertèbres m'en seront reconnaissantes.

Autonomie

Point crucial : Pour quoi faire ? pour aller où ?
Mon premier modèle était en mono-batterie 500 watts. C'était sympa, mais un peu stressant sur de longues distances montagneuses.

Maintenant, je puis en parler de manière plus sûre. Avec les sacoches chargées, en mode "Voyage-Hôtel", je suis en double batteries "Powertube 625 w" + "Powerpack 500 w" fixée en supplément sur le cadre.
Poids total du vélo chargé de toutes les affaires habituelles et bidons pleins = 36 kgs (quand-même !)
Poids total du pilote = 78 kgs.

Le PTC recommandé à ne pas dépasser est 135 kgs, donc je suis bon.

Grimpée du Mont-Ventoux par Malaucène : 21 kms, 1500 m de d+. L'indicateur de charge de batteries donne 5 plots chargés à bloc.
Grimpée en mode "Touring", allure 10 kms/h. Ceci demande un effort similaire à un cycliste en bonne condition, en tenue légère, sur un vélo de 10 kgs. Le premier plot a flanché à l'approche du Mont Serein à 6 kms du sommet, 850 m d+ parcourus.
Compter une moyenne d'environ 800 m par plot, dans cette configuration de chargement. Sans sacoches, mode "à la journée " donc beaucoup plus léger, en utilisant sportivement l'assistance, on peut atteindre 1000 m d+ par plot dans une pente comme le Ventoux. Attention, je rappelle que je suis en double batterie !

Pour qu'une Randonnée reste "Cyclotouriste" je pense que, sur route montagneuse, on va tourner, à la journée, autour des 100 kms pour environ 2000 m d+, voire 3000 m très exceptionnellement...mais là il faudra rester bon gestionnaire, car au fil de la journée, on va avoir besoin d'un peu plus d'assistance dans les derniers cols ...
Recharge à l'hôtel, le soir.

Le fait d'être en "Tout-Suspendu" donne la solidité du VTT, la rigidité en verrouillant à la montée, et le confort en descente en lâchant la suspension.

Bien entendu, tout ceci est fonction du budget.
J'ai rencontré dans les Baronnies précédemment, un cycliste équipé d'une "bête de course" électrique typé vélo de course, à 10 000 €. Bon, pourquoi pas ?
Le budget de mon dernier montage s'élève à 6 000 €, je l'ai depuis un an et en suis totalement satisfait.

Le reproche : monoplateau à 12 vitesses>usure de chaîne rapide annoncée. Bien que j'aie dépassé avec les 3500 kms (rien qu'avec ce vélo) et que la jauge n'a toujours pas varié.

Pour qui veut des infos, je suis prêt à en donner dans les limites de mes compétences...mais avec mon expérience personnelle.


Sans cap, tous les vents sont contraires....

lucno
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 11
Inscription : ven. 27 nov. 2020 12:03
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par lucno »

Bonjour à tous

Pour alimenter le sujet du VAE, on pouvait voir récemment dans "Envoyé spécial" du 27/05 le troisième volet "Mon cher vélo électrique"

Personnellement je vous fait part d'une expérience.

A l'approche de mes 70 piges je suis toujours fidèle au vélo musculaire ce qui ne m'a pas empêché d'essayer le VAE de ma compagne, un haut de gamme acheté d'occasion à un ami allemand.
L'expérience
Avec mon vélo trekking sur une boucle de 45 km, moyenne 18 km/h, poids du vélo 15 kg
La même boucle en VAE en mode éco (première assistance) 18 km/h, poids du vélo 26 kg
Conclusion l'assistance a permis de compenser l'écart de poids.
Et comme dit dans le reportage ci-dessus, en VAE je n'ai pas fait de sport.

Sans vouloir alimenter ni défendre les partisans de l'un ou l'autre des usagers du vélo.
Dernière modification par lucno le lun. 14 juin 2021 15:56, modifié 1 fois.


Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 2052
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 86
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par albina »

Bon, pour moi l'expérience est un peu opposée à celle d' Henri : courte et randonneuse route (pas VTT)

A 85 balais ça commençait à venir dur dans les bosses... Alors j'ai greffé à ma randonneuse un kit électrique. Puissance 250 W, limite 25 kmh, batterie 500 Wh. Roue avant motorisée (contrainte du cadre : a l' arrière écartement insuffisant.
"Alex" pèse maintenant 21 kgs et ça m'a coûté en gros 1000 €

Parcourus à ce jour environ 500kms. Chez moi avec la configuration du pays il faut compter environ 1000m D+ par 100kms de route.
Je roule pratiquement qu'au niveau 2 de l'assistance (sur 9) et seulement si la montée devient pénible, et avec le même braquet que j'utiliserais sans l'assistance ; autrement c'est sur zéro.
Résultat : La première recharge c'était à... 306 kms et il y avait encore une barre.

Je suis content parce que dans les bosses j'ai à peu près les sensations d'il y a 10 ans, et je peux à nouveau aller dans des cois ou je ne mettais plus mes roues...

Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5433
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par CYCLOHC »

Attention ! Je reprends :
Pour un cyclotouriste plutôt actif (je n'aime pas le qualificatif "sportif") qui a passé l'âge des super bambées qui souhaite voyager sur des étapes montagneuses comme il l'a toujours fait en étant équipé en velo dit-musculaire pour un poids total de -20 kgs bicyclette et sacoches chargées.

Le rôle de l'assistance est très variable :
-Sur le plat elle est quasiment inutile, sauf vent contraire.
-Sur du vallonné, l'assistance mode "eco" compense le poids de la machine.
-Sur une grimpée équivalente au Mont Ventoux, pour compenser le poids de l'ensemble, il faudra se mettre en mode "touring ". Pour être plus à l'aise que sur un vélo léger, cela va fluctuer entre le mode "touring " et le mode "sport ".
-Le mode "turbo " fera jouer le mariole, mais attention à l'autonomie !

Jusqu'à mes 70 balais, j'ai toujours évité les étapes de plaine donc toujours en montagne et le plus souvent dans les grands cols. Mes étapes se situaient sur un profil de 2 à 3000 m de dénivelé pour 90 à 150 kms.

Auparavant, jusqu'à mes 60 balais, cela dépassait les 3000 m denivellation et les 150 kms par jour...ceci, tout en profitant du côté "tourisme" c'est à dire dans l'éveil permanent de toutes les sensations. Mais les départs étaient plus matinaux et l'allure plus :velo4...et je criais au scandale contre les VAE...!

J'ai bien eu du plaisir sur d'énormes bambées encore largement supérieures, à la journée. :velo3

Aujourd'hui, je profite encore bien de tout cela...en ayant réduit les ambitions. Mais, pour le voyage sur des routes alpestres dans ce genre de profil, je ne veux pas que la peine dépasse le plaisir. Donc, j'use raisonnablement d'une assistance modérée et adaptée à la condition et aux motivations du moment . :velo2
Si je devais voyager en plaine ou légèrement vallonné je n'userais d'aucune assistance (pour l'instant !).
....Mais je n'aime pas rouler en plaine.

L'autre attrait, c'est la possibilité d'effectuer des sorties plus courtes lorsqu'on a pas trop de temps et que l'on veut aller chercher quelques petites routes tranquilles mais bien escarpées


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

JessicaB
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 676
Inscription : sam. 24 oct. 2020 19:05
Localisation : fRance, Bretagne, Finistère Nord, Croas Ar Nezic
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par JessicaB »

Le musculaire c'est le vélo pour ceulles qui peuvent (ou qui peuvent encore)

et le VAE c'est le vélo pour ceulles qui sans assistance ne pourrait pas rouler.

Et puis comme il a été dit, l'assistance on est pas obligé de l'enclencher et si on la met on est pas obligé de la mettre à fond, donc pour quelqu'unE qui a des soucis ça permet de rouler à vélo en faisant de l'exercice physique sans se mettre dans le rouge.

Le musculaire j'y suis retournée après un passage par le VAE, et sans le VAE je n'aurais jamais pu refaire du vélo, et maintenant bah je vais pas très loin, pas vite mais je vais et si un jour j'ai de nouveau besoin d'une assistance j'en remonterai une sur mon/mes biclou/s :)


"Pour ces messieurs la moralité devient rigide quand le reste ne l'est plus" © Coluche
"Sauf pour les dictateurs et les imbéciles, l'ordre n'est pas une fin en soi." © Michel Audiard (Le président)
Image
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5433
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par CYCLOHC »

Tout ceci est fonction de l'âge, des objectifs, des capacités, de la région, du budget disponible et j'en passe.
A quarante balais, en velo-musculaire, en parfaite condition et bien préparé, on peut envisager un "Sept Majeurs " non stop, et en moins de 24 heures pour les plus costauds.
Plus sagement, on pourra l'envisager en 3 jours bien actifs.
Plus "Cyclo touristement" on le réalisera en 4 à 6 jours...

Beaucoup plus âgé, on se résignera à ne plus le programmer ....Mais quel dommage avec un si beau décor !
Avec un VAE, cela redevient envisageable dans un petit voyage de quelques jours, sans que cela soit une galère infâme. Mais il faudra se secouer quand-même !....


Sans cap, tous les vents sont contraires....

vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2904
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 56
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par vaber »

Ok donc j'ai bien compris. A mi chemin entre 50 et 60 balais il ne me reste plus qu'à aller bosser pour économiser afin de revenir dans une quinzaine d'années lire la suite... :lol:
Merci en attendant Henri c'est très intéressant. Pour l'instant un vélo cargo électrique me tenterais bien pour un usage professionnel.


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Avatar de l’utilisateur

Pedrodelaluna
Vétéran
Vétéran
Messages : 1535
Inscription : mer. 5 févr. 2020 21:46
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par Pedrodelaluna »

vaber a écrit : lun. 21 juin 2021 07:02 ...
Merci en attendant Henri c'est très intéressant. Pour l'instant un vélo cargo électrique me tenterais bien pour un usage professionnel.
Douze Cycles = lourd
Babboe = de même
...
Bullit (déjà abordé par CycloCH si je ne m'abuse) = +léger, MAIS assez vibrant/rigide: c'est du sec.

A noter, Omnium a sorti sa version Wifi du cargo mini-max & co, option qui semble intéressante pour du cargo amateur/professionnel, mais moins lourd que les cargos conventionnel.


La vie, c'est comme la bicyclette.

Il faut avancer pour ne pas tomber.

vieuxjim
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 680
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:30
Localisation : Franche Comté
Âge : 75
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par vieuxjim »

CYCLOHC a écrit : lun. 14 juin 2021 21:54 Tout ceci est fonction de l'âge, des objectifs, des capacités, de la région, du budget disponible et j'en passe.
CYCLOHC a écrit : lun. 14 juin 2021 21:54 A quarante balais, en velo-musculaire, en parfaite condition et bien préparé, on peut envisager un "Sept Majeurs " non stop, et en moins de 24 heures pour les plus costauds.
Plus sagement, on pourra l'envisager en 3 jours bien actifs.
Plus "Cyclo touristement" on le réalisera en 4 à 6 jours...
CYCLOHC a écrit : lun. 14 juin 2021 21:54 Avec un VAE, cela redevient envisageable dans un petit voyage de quelques jours, sans que cela soit une galère infâme. Mais il faudra se secouer quand-même !....
Salut à tous; Henri, tu peux constater que j'ai lu et décortiqué ta théorie, plusieurs fois. Dans le même temps j'ai eu un dialogue avec la cardiologue (le 17/6) après un passage chez l'angiologue. Il y a des "plaques d'athérome" dans ma tuyauterie. Il paraît que parfois, comme sur les icebergs, ça se décroche, notamment au cours d'un effort physique intense (sports de contact -ne riez pas!- , course à pied , montée dure à vélo, j'en passe) et que ça peut provoquer une obturation fatale dans ladite tuyauterie. La disparition brutale de mon ami vigneron fin mai, m'a douloureusement touché.
D'autre part, ma cyclote est satisfaite de son VAE et de l'usage qu'elle en a.
La cardiologue, la généraliste et ma cyclote m'ont dit: "y'a pas de honte à avoir un VAE et pis, t'es pas obligé de rouler avec tout le temps et pis y'a des jeunes qu'en ont, pourquoi pas toi? : ça fait beaucoup d'avis féminins tout ça !
Pour ceux qui me connaissent : je suis influençable. =>J'ai craqué.
Malgré la pénurie actuelle dans le domaine du vélo, j'en ai trouvé un, ou plutôt "mon" vélociste m'en a trouvé un.
Règlé, adapté, essayé, roulé = acheté.
Testé samedi sur un parcours que je n'osais plus faire : 51 bornes, 600m de d+, avec deux "talus" dont un à 15% sur 200M de goudron bien rugueux.
Mon cardioFM est quand-même monté à 161bpm et sur les 2:10h de la rando, la FC (135bpm) n'a été que légèrement inférieure à ce que je relève avec mon vélo "musculaire". Il est vrai que l'allure était plus élevée que d'habitude (ma cyclote m'a engu... "pourquoi tu roules aussi vite?"). "C'était pour voir" . Comme je ne recherche pas la performance, je vais plutôt m'appliquer à faire baisser la fréquence cardiaque, à passer les bosses non pas plus vite mais plus sereinement.
J'ai commandé des roues de 650b pour ce vélo, bien qu'il ne soit pas du tout dans l'esprit de LA CONFRERIE DES 650.
Je vous le montrerai ultérieurement, quand j'aurai vraiment roulé avec.
Et puis, j'ai parlé à mon beau vélo Yellow Submarine en acier, je lui ai dit que je ne l'abandonnerais pas.
Amitié à tous-toutes.
Jimmy


Contempler la nature devrait être la religion de tous les hommes - Cédric Gras
Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 2052
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 86
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par albina »

"y'a pas de honte à avoir un VAE et pis, t'es pas obligé de rouler avec tout le temps
Bienvenue au club Jimmy !!!
Elle a bien raison Yvonne... Mon expérience est sur le total du parcours l'assistance est active environ 20% du temps...
Chuis content :mrgreen:
Anecdote :
Dimanche passé sortie-sandwich avec Madame. Deux bosses... au sommet de la première petite pause traditionelle.
Puis on repart et attaque la deuxième... 10% d'emblée. Katastroffe :( Madame est plantée...
- Je peux pas monter, je vais aller à pied...
- ??????
Explication : pendant la pause en haut, son assistance s'est désactivée (fonction économie de batterie)
En descendant, forcément, rien remarqué.
Et pour remonter eh bien plus d'assistance...
C'est le métier qui rentre :mrgreen:
Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait

vieuxjim
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 680
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:30
Localisation : Franche Comté
Âge : 75
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par vieuxjim »

albina a écrit : mar. 29 juin 2021 11:18 Explication : pendant la pause en haut, son assistance s'est désactivée (fonction économie de batterie)
Charly, c'est ça la fameuse économie suisse !

Je t'enverrai un MP dès notre retour du Languedoc (alentours du 11-12/07) pour qu'on se fixe une date de "vae-club-sandwich".
Soit sur Belfort-Delémont soit vers chez nous.
Pour faire suite à ce que je t'ai dit précédemment: "Il est urgent de ne plus attendre".

Mais revenant aux aléas de fonctionnement ou de compréhension du VAE par l'utilisateur, l'utilisation des dérailleurs est quelque peu différente dès que l'assistance est sollicitée , tout au moins avec le vélo que je possède : si je remonte d'un pignon, ça ralentit avant de se remettre en prise, en revanche si je descends une dent, l'accélération se ressent tout de suite et nettement plus qu'avec mon seul pédalage. Quant au double plateau, j'avoue que je ne l'ai pas encore sollicité en plein effort électrique. Fidèle à mes vieilles habitudes, j'anticipe avant d'avoir besoin.
Yvonne ne se casse pas la tête : son vélo est mono-plateau (42) alors plus d'état d'âme et elle reste en milieu de cassette (24 ou 25 dents) dans toutes les bosses. Malgré cela, tout comme toi, elle n'utilise que 20% de la batterie sur 50 bornes, ce qui veut dire que ses jarrets ont retrouvé de la puissance ! Pour ma part je suis un peu plus dépensier en électricité (un bon 30%); il est vrai que j'accuse 25 kg de plus qu'elle .

Nous partons demain dans l'Aude en espérant que nos activités viticoles nous laisseront le temps de faire le Pic de Nore .
Notre petit-fils va nous accompagner et roulera en "musculaire" sur mon Distance. Il a 17 ans. Ça devrait le faire.
Jimmy
Pièces jointes
Y RN 57 26-6-21 (1).jpg
Y RN 57 26-6-21 (1).jpg (188.25 Kio) Consulté 1312 fois
EXIF-Data show/hide
Original image recording time :
2021:06:26 03:00:30
Image taken on :
sam. 26 juin 2021 01:00
Focus length :
5.6 mm
Shutter speed :
1/320 Sec
F-number :
f/4.7
ISO speed rating :
50
Whitebalance :
Auto
Flash :
Flash fired, compulsory flash mode, red-eye reduction mode
Camera-manufacturer :
KONICA MINOLTA CAMERA, Inc.
Camera-model :
Revio KD-420Z
Exposure bias :
0 EV
Metering mode :
Center-weighted average


Contempler la nature devrait être la religion de tous les hommes - Cédric Gras

vieuxjim
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 680
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:30
Localisation : Franche Comté
Âge : 75
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par vieuxjim »

Un an a passé depuis la dernière contribution à ce post; au cours de cette année, riche en événements divers, j'ai roulé suffisamment avec mon VAE que j'utilise depuis Juillet 2021.
Un an et environ 2000km avec ce vélo, tout en continuant de rouler avec le vélo classique, mais beaucoup moins, je le reconnais: c'est tellement plus facile de se décider à partir en sachant que ça ne sera pas trop dur.
Dans le même temps Yvonne ma cyclote a roulé exclusivement sur son VAE, puisqu'elle a revendu son joli vélo de gravel musculaire.
Il est vrai que récemment, au gré de quelques aléas, elle a roulé muscu bon gré-mal gré (nos aventures en vallée de la Somme).
Pour revenir à ma propre expérience du VAE, je dirais que mise à part la facilité (relative) , c'est quand-même mitigé.
Mon vélo est une machine en carbone, avec plein de craquements, légère (13,5kg avec bloc moteur batterie, sans bidons), équipée par mes soins de roues de 650 et de pneus de 40mm pour rouler dans les chemins creux.
Ce genre de vélo incite plus à rouler qu'à flâner, alors on appuie. Il n'y a d'ailleurs qu'en roulant un peu fort que les bruits disparaissent !
Mais rouler fort, est-ce encore de mon âge?
Si la sortie est à la demi-journée, voire journée, sur 50-80km, tout va bien, on rentre à la maison, on met le bloc moteur batterie en charge, il ne manque pas grand'chose (40-60% de consommation et une bonne heure de recharge). En revanche pour un usage en randonnée sur plusieurs jours, ça se complique : ma cyclote et moi utilisons le même système moteur, donc un seul chargeur suffit pour deux vélos, mais il faut prévoir 2h de temps de recharge par vélo .
Par ailleurs et concernant les sensations, aussi paradoxal que ça puisse paraître, je préfère trimbaler mon paquetage sur le vélo classique . Je trouve plus facilement la bonne allure , celle que je vais adopter durant toute la rando, qu'avec le VAE. Je sais que dans les bosses ça va être plus lent et je vais m'adapter, mon cardio ne sera pas beaucoup plus élevé qu'avec le VAE.
Et puis quel plaisir dans les sensations, avec ce bel acier qui envoie juste ce qu'il faut comme info sur le revêtement, pas de bruit parasite, juste le chuintement des pneus R...H....(chut pas de pub).
La moyenne horaire, me direz vous? Bof, sur une sortie de deux heures, ça fait 2km/h de différence. Est-ce bien important?
Concernant la dépense cardio-musculaire, j'utilise depuis longtemps un capteur cardiaque ainsi qu'un capteur de cadence . Je tourne toujours les manivelles à 75-80 de moyenne sur une journée, ma dépense énergétique est toujours de 800-1000kcal /heure, en revanche je fournis presque le double de watt/heure avec l'électrique , toujours d'après la ceinture cardiaque 140watt au lieu de 90watt, qu'avec le vélo musculaire. Quant à ma fréquence cardiaque, elle est toujours la même : 130 BPM de moyenne avec des maxi toutefois moins élevés que sur le vélo muscu: 150 au lieu de 160-165... L'explication est simple : dès que l'alerte à 155BPM se manifeste, j'active l'assistance pour freiner la montée des pulsations.
Par ailleurs, depuis un an nous avons emprunté à nouveau des itinéraires très pentus où je ne voulais plus mettre les roues .
L'usage idéal c'est le VAE pour aller faire les courses au bourg voisin , pour les sorties courantes , 30-80km, en étant sûr de rentrer le jour-même.
Pour aller randonner une semaine, pour l'aventure , en se disant "On verra bien..." rien ne vaut le vélo classique.
C'est pourquoi, quand il m'arrive de relater ici-même nos sorties, je ne ressens aucun complexe ou culpabilité à avoir roulé avec le vélo -"atomique , à pile, artificiel etc"- : l'essentiel étant de faire tourner les bielles, de faire du vélo avec ou sans assistance, aussi longtemps qu'on pourra.
Jimmy


Contempler la nature devrait être la religion de tous les hommes - Cédric Gras

ifficdebrest
Membre actif
Membre actif
Messages : 145
Inscription : ven. 3 août 2018 13:16
Localisation : brest même
Âge : 62
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par ifficdebrest »

Bonsoir à tous
je suis à la semaine fédérale à Loudéac
10/20 % vélos électriques
dans les cyclos randonnées quasiment près de 50%
:coucou2


Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5433
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par CYCLOHC »

Je vais vous faire un aveu :

Mon "nouveau" VTTAE va avoir bientôt deux ans. Le compteur affichera 10 000 kms dans quelques jours.
Sur les 16 000 kms parcourus au total avec "toutes" mes Bicyclettes durant cette période, le calcul est vite fait....6 000 en musculaire en deux ans !! Bon, ce ne sont quand-même pas des tendres puis qu'il ne s'agit que de cols et autres grimpettes.

Il n'empêche que, petit à petit, l'assistance prend le dessus. Je me régale dans des parcours "de folie" dépassant quasiment toujours les 2 000 m de d+ par des pistes militaires, forestières ou bien d'alpages (j'ai largement de quoi faire par chez moi :wink: )

Je n'ai guère illustré par ici car ce sont des itinéraires que j'ai souvent décrits auparavant. Je me félicite chaque jour un peu plus d'avoir rajouté ce mode Cycliste à mon actif.

J'ai rencontré récemment deux anciens pros, plus jeunes que moi et dont je tairai le nom qui m'ont affirmé n'utiliser que des VAE maintenant (auparavant, en course, je ne sais pas...mais on dira rien :wink: :lol: ).


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

JessicaB
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 676
Inscription : sam. 24 oct. 2020 19:05
Localisation : fRance, Bretagne, Finistère Nord, Croas Ar Nezic
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Retour d'expérience et étude du VAE en mode Cyclotourisme

Message par JessicaB »

Ben oui le VAE c'est génial quand on en a besoin ou envie et puis ceulles qui n'en ont pas envie bah illes en prennent pas :D

Bref l'important est en effet de faire tourner les pédales :-)


"Pour ces messieurs la moralité devient rigide quand le reste ne l'est plus" © Coluche
"Sauf pour les dictateurs et les imbéciles, l'ordre n'est pas une fin en soi." © Michel Audiard (Le président)
Image
Répondre