Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Dédié au Vélo à Assistance Electrique
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Topic author
chelmi
Site Admin
Site Admin
Messages : 893
Inscription : ven. 16 août 2002 19:56
Localisation : Andrésy (78)
Âge : 44
Contact :
Status : Hors-ligne

Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par chelmi » dim. 8 sept. 2019 22:01

Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent
Ursula et Robert Werner gravissent en VTT électrique sur le mont bavarois Herzogstand, le 5 août 2019 en Allemagne

Accompagnés par le léger ronflement de leur moteur, Robert et Ursula Werner saluent en pédalant les randonneurs qu'ils croisent. Mais dans les Alpes bavaroises, la multiplication des vélos électriques fait souvent grimacer.

"La première chose qu'ils regardent quand ils nous voient, c'est notre vélo", sourit Robert Werner. "Si nous avons un moteur, ils nous respectent moins."

Ce couple d'hôteliers de Lenggries, dans le sud de l'Allemagne, gravit ainsi en une trentaine de minutes le Herzogstand, un célèbre sommet bavarois, une ascension de 800 mètres de dénivelé.

Sur un VTT électrique, le cycliste pédale mais l'assistance fournie par le moteur et ses lourdes batteries installées dans le cadre du vélo permet de réduire l'effort et d'avancer plus vite.

Au bout du parcours des Werner, une vue idyllique sur deux lacs et des dizaines de sommets.

"Cela nous permet de vivre une belle expérience dans la montagne même si nous n'avons pas beaucoup de temps", se justifie Robert Werner, 46 ans, à peine essoufflé.

"Si l'on se lançait sur de véritables sentiers de VTT, ce serait très fatigant", se dépêche-t-il de préciser, le regard posé sur une vache qui observe son vélo d'un peu trop près.

- Danger et érosion -

Mais leur présence en montagne fait débat.

Les randonneurs accusent les cyclistes électriques de dévaler les sentiers à toute vitesse, sans avoir l'expérience de VTTistes "bios", c'est-à-dire sans moteur. Avec un risque de collision.

Ursula et Robert Werner passent devant un troupeau de vaches en faisant l'ascension du Herzogstand en Bavière, le 5 août 2019

À cela s'ajoutent les problèmes environnementaux. "Les vélos électriques permettent à un plus grand nombre de personnes d'accéder à des sentiers auparavant peu empruntés" et donc préservés, affirme Friedl Krönauer, 59 ans, porte-parole de l'association environnementale BUND Naturschutz.

"Cela provoque par exemple une érosion des sols", accuse-t-il.

Pour M. Krönauer, qui dispose de son bureau d'une vue imprenable sur les plus hauts sommets allemands, l'établissement de quelques règles ne suffira pas.

"Arriver en haut d'une montagne, ça se mérite", estime-t-il. "On doit sentir qu'on a fait travailler ses muscles, on doit être épuisé. Les VTT électriques font disparaître cette notion d'effort", regrette ce grand sportif, adepte de la marche à pied et du vélo... sans moteur.

Malgré ces critiques, les Allemands, comme dans d'autres pays montagneux, sont de plus en plus nombreux à enfourcher la selle de VTT électriques pour explorer les sommets.

En 2018, ils ont acheté 980.000 vélos électriques, dont un quart de VTT, selon la Fédération allemande de l'industrie des deux-roues. Une aubaine pour les fabricants allemands Haibike, Cube ou Prophete, ainsi que pour le producteur de batteries Bosch.

- Forte demande -

"L'industrie du vélo et en particulier celle des vélos électriques est extrêmement importante pour l'Allemagne", souligne David Eisenberger, chargé de la communication à la Fédération allemande de l'industrie des deux-roues.

"Elle crée des milliers d'emplois directs et indirects, avec le tourisme par exemple", indique-t-il.

Ursula et Robert Werner terminent l'ascension du mont Herzogstand dans les Alpes bavaroises, le 5 août 2019

À Lenggries en Bavière, ville de 9.000 habitants environ, les Werner ont ouvert une boutique de location de vélos il y a quelques mois, juste à côté de leur hôtel.

"La demande est énorme et la clientèle très diversifiée : tout le monde veut essayer", assure Robert Werner.

Avec la perspective d'attirer de nouveaux touristes, la commune de Lenggries dispose également de trois stations de rechargement pour vélos électriques.

"On le voit partout, les villes de montagne développent leur offre à destination des cyclistes", abonde David Eisenberger.

Pour résoudre les conflits, certaines communes envisagent d'instaurer des zones réservées aux VTT. "Comment les contrôlerait-on ? C'est impossible", estime Robert Werner.

Le pied bien calé sur sa pédale antidérapante, il tempère : "Il s’agit juste de mieux se partager la montagne en suivant quelques règles de vivre ensemble. Par exemple, les randonneurs ont toujours la priorité sur les cyclistes".

Un débat similaire avait eu lieu lors de l'arrivée de VTT sans moteur dans les montagnes il y a quelques décennies. "Aujourd'hui, plus personne ne se plaint", affirme-t-il.

Source : AFP


Amicalement,
Michel ALLONNEAU.

Image

Avatar de l’utilisateur

Ravélo Rando
Membre actif
Membre actif
Messages : 246
Inscription : ven. 23 févr. 2018 18:18
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Âge : 59
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par Ravélo Rando » lun. 9 sept. 2019 07:46

Bonjour

Un débat similaire avait eu lieu lors de l'arrivée de VTT sans moteur dans les montagnes il y a quelques décennies. "Aujourd'hui, plus personne ne se plaint", affirme-t-il.

Pour moi, le problème ne vient pas du "vélo musculaire" contre le "vélo électrique" mais de 2 autres paramètres:

- L’excès de touristes

Je ne me positionnerais pas sur ce sujet mais on le voit un peu partout et sur de nombreux sites (certaines villes comme Barcelone ou Venise, le "Mont Blanc", l'Everest, ....) l'excès de touristes posent un réel problème.

- Le respect mutuel entre les usagers ( piétons avec ou sans chien :D , cyclistes de type différent avec ou sans moteur, trottinettistes, voir cavaliers, ....)

Bien à toutes et tous.


Ravélo Rando
Image
Membre de la FFBC
Membre du GRACQ
Mes sites : Peuples Cavaliers ou Ravélo Rando

Avatar de l’utilisateur

alpt78
Membre actif
Membre actif
Messages : 268
Inscription : dim. 20 févr. 2011 11:41
Localisation : Plaisir 78370
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par alpt78 » lun. 9 sept. 2019 07:58

J'ai lu cet article sur les actualités du web. Je pense qu'il y a de l'exagération envers les vtt à assistance électrique. Quel différence entre les deux, un léger bruit du moteur pas de pollution apparente. Peut-être le comportement de certains mais en vtt normal on peut aussi descendre très vite. En France les stations s'équipent pour l'été, c'est un marché à prendre et ça peut créer des emplois. Même les clubs s'y mettent samedi à la journée des associations le club local avait un stand VAE, cela permet à des personnes cardiaques de refaire de la ballade sans forcer.



Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 416
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par emilpoe » lun. 9 sept. 2019 09:03

Salut,
Ravélo Rando a écrit :
lun. 9 sept. 2019 07:46
...
- L’excès de touristes
...
Oui, et ça commence à devenir pénible... J'habite en Savoie et de début juillet à fin août on évite les zones trop touristiques.
"Il s’agit juste de mieux se partager la montagne en suivant quelques règles de vivre ensemble..."
Voilà le genre de phrase qui m’irrite, la montagne nature n'est pas à "partager" mais à respecter... :cogne_mur
Y'a encore du boulot... :pascontent


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Manouche
Membre actif
Membre actif
Messages : 361
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
Localisation : Languedoc
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par Manouche » lun. 9 sept. 2019 09:35

Je viens de faire pas mal de kilomètres cette dernière quinzaine.
Je ne veux pas me positionner en juge quand je vois un VAE. je ne peux pas savoir quelle est la raison de telle ou telle personne.
Mais les arguments "créer des emplois, ou mettre (ou remettre" des cyclistes au vélo"), me semblent des arguments commerciaux.
J'ai vu des gens sur route ou sur piste faire du cyclotourisme qui avaient parfois du mal, mais qui faisaient des étapes plus coutes ou des nuits plus confortables en gîte.
Mais j'ai aussi vu énormément de VAE, et ça m'a semblé trop.
Et qu'on ne me dise pas que le VAE est écolo !!!
Manouche



Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1664
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 83
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par albina » lun. 9 sept. 2019 16:14

Je dois bien l'avouer : au fond de moi les VAE m'agacent !!!

Quand j'en ch... dans une côte avec mes 83 balais et mon minuscule braquet, et que me dépasse un fringant trentenaire juché sur son VAE comme un crapaud sur une boite d' alumettes, bien à l'aise en tournant à 30 t/min un braquet de 50 x15 :cogne_mur
eh ben ça me fait ch...

Bien que j'en aurais bien le droit et contrairement à ce que je disais dans un autre post, j'ai beaucoup de mal à me faire à cette idée :yikes d'électrification...

C'était mon coup de blues
Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait

Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2277
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par AngstromCyclo » lun. 9 sept. 2019 17:10

Ravélo Rando a écrit :
lun. 9 sept. 2019 07:46
Bonjour

Un débat similaire avait eu lieu lors de l'arrivée de VTT sans moteur dans les montagnes il y a quelques décennies. "Aujourd'hui, plus personne ne se plaint", affirme-t-il.

Pour moi, le problème ne vient pas du "vélo musculaire" contre le "vélo électrique" mais de 2 autres paramètres:

- L’excès de touristes

Je ne me positionnerais pas sur ce sujet mais on le voit un peu partout et sur de nombreux sites (certaines villes comme Barcelone ou Venise, le "Mont Blanc", l'Everest, ....) l'excès de touristes posent un réel problème.

- Le respect mutuel entre les usagers ( piétons avec ou sans chien :D , cyclistes de type différent avec ou sans moteur, trottinettistes, voir cavaliers, ....)

Bien à toutes et tous.
Eh bien, Ravelo, je viens de lire ton post et tu m'économise de l'énergie: je suis tout simplement 100% d'accord avec toi.
Il y aura un vrai problème en montagne du au monde qui va pouvoir rouler sur des terrains auxquels ces personnes renonçaient car le niveau sportif requis était juste trop élevé.

On ne parle pas ici de ce qui est bien ou mal mais juste d'un constat que dans certains lieux (pas tous, bien entendu), le VTT AE viendra rompre l'équilibre qui s'était installé.
Ca n'est pas le propre du VTTAE: la construction du téléphérique de la Flégère rend la balade au lac Blanc, près de Chamonix, juste intolérable (pour moi) à pieds en août tant il y a de monde.

Le problème (ou pas, selon le point de vue qu'on adopte) est le tourisme de masse sur les lieux "mythiques".

Cela nous pose la question de la pertinence de partager trop de détails sur des "joyaux" qui hélas ne le restent pas lorsque les réseaux sociaux démultiplient la communication à leur propos.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2277
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par AngstromCyclo » lun. 9 sept. 2019 17:14

alpt78 a écrit :
lun. 9 sept. 2019 07:58
J'ai lu cet article sur les actualités du web. Je pense qu'il y a de l'exagération envers les vtt à assistance électrique. Quel différence entre les deux, un léger bruit du moteur pas de pollution apparente. Peut-être le comportement de certains mais en vtt normal on peut aussi descendre très vite. En France les stations s'équipent pour l'été, c'est un marché à prendre et ça peut créer des emplois. Même les clubs s'y mettent samedi à la journée des associations le club local avait un stand VAE, cela permet à des personnes cardiaques de refaire de la ballade sans forcer.
Je partage l'avis que l'assistance électrique permet d'ouvrir la pratique du vélo et que c'est dans l'ensemble positif.
Mais comme toute chose, le problème vient de l'échelle. Un peu de trottinettes électriques en ville, ça va. C'est du nombre excessif que viennent les problèmes.
Pareil avec les VTTAE en certains lieux.
La réglementation deviendra hélas inévitable (comme ce fut le cas pour le VTT).


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4762
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par CYCLOHC » lun. 9 sept. 2019 18:12

Je vais écrire quelque chose d'horrible :
Ce qui a favorisé la destruction de la nature par l'afflux de touristes plus ou moins respectueux...c'est 1936 et son "Front populaire " et ses congés payés...
Depuis, tout le monde s'est cru en droit de s'approprier la nature...

Eh ho ! ...ne me traitez pas de facho hein !!!??
Si cela n'avait pas eu lieu, je serais dans les mêmes sales draps que les autres...mais on a toujours tendance à se sortir "des autres"...


Sans cap, tous les vents sont contraires....


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2187
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 53
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par vaber » lun. 9 sept. 2019 21:51

Avec l'affluence que nous promet le développement du vélo électrifié je pense qu'il va falloir instaurer un système de jours dans les cols "mythiques" enfin ceux "vu à la TV" :wink:
Un jour pour les vélos musculaires, un pour les électrifiés, un pour les motos, un pour ceux qui dévalent en trottinettes ou à plat ventre, un pour les campings car et un pour les voitures et peut être un aussi pour les marmottes. Ah c'est bon cela fait 7 jours ça marche.
Je n'ai pas de grands cols par chez moi mais au moins j'ai la tranquillité :frenchy3

A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

Ravélo Rando
Membre actif
Membre actif
Messages : 246
Inscription : ven. 23 févr. 2018 18:18
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Âge : 59
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par Ravélo Rando » mar. 10 sept. 2019 07:45

Re
CYCLOHC a écrit :
lun. 9 sept. 2019 18:12
mais on a toujours tendance à se sortir "des autres"...
Pas forcément, je suis bien conscient que, sur la problématique du "tourisme de masse", j'ai et je vais participer au phénomène (Mont-Saint-Michel, Venise, Baie-de-Somme, Ile-de-Ré, ....)

PS : Pour Venise, je précise que ce n'est pas en vélo !!! :lol: :lol:

Bien à toutes et tous.


Ravélo Rando
Image
Membre de la FFBC
Membre du GRACQ
Mes sites : Peuples Cavaliers ou Ravélo Rando

Avatar de l’utilisateur

Ravélo Rando
Membre actif
Membre actif
Messages : 246
Inscription : ven. 23 févr. 2018 18:18
Localisation : Brabant Wallon (Belgique)
Âge : 59
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par Ravélo Rando » mar. 10 sept. 2019 08:02

albina a écrit :
lun. 9 sept. 2019 16:14
Quand j'en ch... dans une côte avec mes 83 balais et mon minuscule braquet, et que me dépasse un fringant trentenaire juché sur son VAE comme un crapaud sur une boite d' alumettes, bien à l'aise en tournant à 30 t/min un braquet de 50 x15 :cogne_mur
eh ben ça me fait ch...
:lol: :lol:

Prends du recul, Charles.

Tant que tu prends du plaisir à "en ch..." (comme tu dis) avec ton petit braquet et que le trentenaire ne t'oblige pas à rouler en VAE, tout est OK.

Et puis, qui te dis que le trentenaire n'est pas en moins bonne santé que toi ??
Et quand il aura ton age, le trentenaire (c'est à dire dans 50 ans), ou en sera la planète ??? (pauvre trentenaire, quand j'y pense :mrgreen: :diablotin )

Bien à toi.


Ravélo Rando
Image
Membre de la FFBC
Membre du GRACQ
Mes sites : Peuples Cavaliers ou Ravélo Rando

Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1739
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 43
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par Hristo » mar. 10 sept. 2019 09:52

CYCLOHC a écrit :
lun. 9 sept. 2019 18:12
Je vais écrire quelque chose d'horrible :
Ce qui a favorisé la destruction de la nature par l'afflux de touristes plus ou moins respectueux...c'est 1936 et son "Front populaire " et ses congés payés...
Depuis, tout le monde s'est cru en droit de s'approprier la nature...

Eh ho ! ...ne me traitez pas de facho hein !!!??
Si cela n'avait pas eu lieu, je serais dans les mêmes sales draps que les autres...mais on a toujours tendance à se sortir "des autres"...
Sans manquer de respect, je suis plus jeune d'une trentaine d'années. Ton commentaire m'a fait sourire mais c'est pas faux... Du moins, j'adore avoir du temps libre et ne pas travailler. J'ai la chance de travailler pour la fonction publique et d'avoir beaucoup de congés (mais beaucoup vraiment c'est indécent :oops: ). Mais loin ou à côté de chez moi (où je me sens aussi un touriste) je vais dans des endroits en nature très peu fréquentés, j'essaie d'avoir une démarche qui gêne le minimum la nature et son éco-système. Le tourisme de masse me hérisse... Puis les grands cols dans les Pyrénées, j'essaie d'y aller hors-saison, l'Aubisque cet été avec les camping car dans le cirque du Litor j'en ai insulté deux ou trois !

Un article passionnant sur le tourisme de masse et l'égocentrisme lié à instagram : https://ici.radio-canada.ca/recit-numer ... nfluenceur


La paresse est un luxe abordable

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4762
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par CYCLOHC » mar. 10 sept. 2019 11:20

Christophe,
Le Cirque du Litor est assurément l'une des plus belles routes Cyclotouristiques au monde...sans aucun chauvinisme.!
Les Camping cars y sont une plaie, comme dans beaucoup d'autres endroits d'ailleurs, de par les comportements fréquents de flâneurs seuls au monde et souvent très dangereux pour les cyclistes.
De plus, ils envahissent souvent les sites touristiques avec leur instinct grégaire visant à se regrouper et faire écran sur les panoramas.

Bien entendu que ma réflexion sur les Congés payés est à prendre au second degré...mais...ce n'est pas tout à fait faux !


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 416
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Dans les Alpes bavaroises, les VTT électriques irritent

Message par emilpoe » mar. 10 sept. 2019 12:57

Salut,
Hristo a écrit :
mar. 10 sept. 2019 09:52
...
J'ai la chance de travailler pour la fonction publique et d'avoir beaucoup de congés (mais beaucoup vraiment c'est indécent :oops: ).
...
:D
Je ris mais je suis sûr que j' ai encore plus de congés que toi : Je suis à mon compte !


L'horizon est inépuisable...

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité