Page 3 sur 3

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : sam. 26 mars 2016 11:04
par Milesandmilesagain
claude19 a écrit :C"est l'avis d'une personne qui est en plus un "professionnel" de la "remise en état" de vélo d'occasion, certes très beau
et très cher aussi............ et ne preche-t-il pas pour sa paroisse ??

J"ai lu beaucoup de commentaires de cycliste qui ont mis ce moyeux avec beaucoup de satisfaction.
C'est un gros investissement, il faut bien réfléchir avant l'achat ,
on peut s"en passer et faire de belles avantures sans cet équipement.
Salut, Claude, and everybody,

Je n'ai pas la même lecture que toi de cet article _ qui me semble plutôt neutre et objectif, en fait: l'auteur n'y flingue pas le moyeu haut-de-gamme, il en pointe simplement le coût prohibitif et l'utilité discutable. Ce en quoi j'aurais tendance à le rejoindre: certes, c'est de la belle mécanique, c'est pointu, c'est robuste et durable, mais enfin, pour utiliser depuis des années des transmissions classiques et pas forcément onéreuses (du Shimano Acera sur l'un de mes vélos, du Deore sur l'autre) il faut bien admettre que ça ne se dérègle pas tous les quatre matins, que ça supporte bien des choses avec un peu d'entretien, et que cela permet de rouler sans se poser de grandes questions existentielles.

En outre, pour avoir beaucoup lu les articles de Patrick, je crois pouvoir y lire clairement qu'il défend la simplicité et la rusticité du matériel en général: par exemple, pour lui, une transmission à 3 x 10 vitesses n'a pas le moindre intérêt sur un vélo de voyage. 3 x 6 vitesses suffiraient, et procureraient une meilleure fiabilité à long terme. Je suis complètement en phase avec cela: mon beau Koga est équipé d'une transmission de 3 x 9, et je trouve que c'est trop, en fait. La chaîne s'use d'ailleurs beaucoup trop vite à mon goût, hélas... :roll:

A+

Miles.

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : sam. 26 mars 2016 18:30
par claude19
J'ai seulement lu le titre :confus "génial sur le papier, un peu moins sur la route "
je n'ai pas lu le reste.

Je suis d'accord avec toi : on peut s'en passer.
c'est un sacré budget avec la roue, monté, il faut compter entre 1200/1500 € un peu + ou - suivant le vendeur.
J'en mettrai bien un mais vu la somme :yikes ................
L'idéal c'est de l'avoir d'origine sur un vélo neuf. C'est un peu moins cher.

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : sam. 26 mars 2016 18:31
par albina
par exemple, pour lui, une transmission à 3 x 10 vitesses n'a pas le moindre intérêt sur un vélo de voyage. 3 x 6 vitesses suffiraient, et procureraient une meilleure fiabilité à long terme. Je suis complètement en phase avec cela:
Moi aussi, à 100% :bien
D'ailleurs c'est l'équipement de mes vélos. 3 x 6 cela fait 18, dequels il faut retrancher les 2 extremes du grand et du petit plateau. On arrive alors à 14.... comme par hasard c'est le nombre de développements qu'offre un moyeu Rohloff :mrgreen:

Maintenant. si on fait une table de développements pour 3 X 6, il est déjà difficile d'éviter les redondances... alors avec 3 X 10
c'est de la c... à l'état pur
Voilà voilà...
Joyeuses Pâques
Charles

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : sam. 26 mars 2016 20:22
par papounet
Je suis du même avis. Je suis en 3x5 soit 11 vitesses.
Les amis cyclos sont presque tous en 3x10 ou 11. Dans la pratique, très rares sont ceux qui utilisent le grand plateau... On retombe sur la problématique du Rohloff !

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : lun. 11 avr. 2016 18:45
par Tristan
Bjr
Le moyeu Rohloff peut être configuré. (en choisissant la couronne)
il a été conçu, pour avoir plus ou moins la plage d'un double ou triple plateaux, ce que ne peuvent pas faire les autres moyeux type nexus de shimano.
Je pense que cet argument de ventes a prévalu...pour vendre un produit cher.
On (je) n'a pas besoin de 14 vitesses !

un Rohloff à 7 vitesses me conviendrait personnellement.

Il y a donc le point de vue du constructeur : je peux faire mieux que les autres
et
le point de vue de l'utilisateur : il me faut un développement de 1.5 m minimum et puis jusqu'à 5 m c'est bien suffisant pour faire ce que je fais et qui me plaît.

Donc, en ce qui me concerne, j (j'ai 64 ans, arthrose du genou et le restant pas top) je vais acheter le nouvel iris à assistance brose
http://www.ecycle.fr/catalogue/neomouv- ... -2016.html

et je vais remplacer l'infâme dérailleur qui ne marche bien que quand c'est neuf, par un rohloff que je vais faire configurer à ma façon.
Pour la tranquillité et de beaux voyages, dans l'insouciance, le vent des étoiles...
c'est évidemment une solution onéreuse, j'en conviens,

mais moins cher qu'un camping car, qu'une piscine personnelle, ou qu'un 4*4 multi soupapes !

Pour terminer, sur un accord : le rohloff est destiné au vélo muletier. (qui n'a pas besoin de tant de rapports)

bonnes balades, avec ou sans assistance.
avec ou sans rohloff

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : jeu. 27 sept. 2018 11:18
par alpt78
Intéressant mais les prix sont intouchables.

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : jeu. 27 sept. 2018 21:49
par claude19
alpt78 a écrit :
jeu. 27 sept. 2018 11:18
Intéressant mais les prix sont intouchables.
Tu peux le payer en 3 fois :mrgreen: :lol: :lol:

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : jeu. 27 sept. 2018 22:43
par velosiped
puisque ce vieux fil de discussion que je n'avais pas encore vu refait surface, j'en profite pour réagir sur un point :
Le moyeu Rohloff (...) a été conçu, pour avoir plus ou moins la plage d'un double ou triple plateaux, ce que ne peuvent pas faire les autres moyeux type nexus de shimano.
Je pense que cet argument de ventes a prévalu...pour vendre un produit cher. On (je) n'a pas besoin de 14 vitesses ! Un Rohloff à 7 vitesses me conviendrait personnellement.
7 vitesses ? A mon avis, c'est trop peu pour rendre le vélo polyvalent en termes de parcours et chargement. Le Rohloff est certes très cher, mais rend le vélo très polyvalent.

Je roule depuis 2011 avec un vélo équipé Rohloff , avec un rapport plateau/pignon qui me donne à peu près l'équivalent d'un groupe 3*9 VTT typique. Sur les 14 vitesses, il n'y en a que 1 que je n'utilise jamais, 1 que j'utilise rarement, et 1 que j'utilise relativement peu (les 3 plus grands développements). Les 11 autres me servent très régulièrement : je roule souvent en montagne, souvent avec un vélo chargé (cyclo-camping) mais pas toujours —> j'ai besoin d'une grande amplitude de développements. Il faudra que je diminue un peu mon braquet plateau/pignon , et là, j'utiliserai régulièrement 12 ou 13 des 14 vitesses.

Si je n'avais que 7 vitesses, les écarts entre rapports successifs rendraient ma transmission inconfortable.

Le moyeu Rohloff a une autre caractéristique que je trouve intéressante, à l'usage : pas de ressort de rappel, pas de poignée indexée. L'indexation est dans le moyeu, et on actionne 2 câbles, un pour monter et un pour descendre les rapports. J'avais auparavant un moyeu Shimano (le Nexus 8 ) sur mon ancien vélo "de ville", je devais changer la poignée indexée tous les 2 ans. Depuis que j'ai un Rohloff, j'ai changé les câbles 2 fois, j'ai fait 3 ou 4 vidanges, c'est tout. Je ne dis pas que ça vaut forcément le coup de payer ce prix pour ça, mais quand on part plusieurs mois dans des pays où on ne trouvera pas de pièces détachées de qualité (ni Rohloff, ni Shimano à part peut-être l'entrée de gamme), c'est bien appréciable !

Ceci dit, ça n'a pas grand chose à voir avec les assistances électriques. J'ai juste vu en explorant les catalogues de trikes qu'une des grandes marques européennes de vélos couchés (le tchèque AZUB) propose maintenant la transmission Pinion
https://pinion.eu/p-linie/basistechnologie/,
encore plus chère que Rohloff :shock: , qui exige un cadre spécifique mais du coup, permet de monter n'importe quelle roue, standard si jamais on en plie une en route, ou "motorisée" pour les VAE

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : ven. 28 sept. 2018 09:24
par Ravélo Rando
Bonjour
Tristan a écrit :
jeu. 18 févr. 2016 09:19
les réparations sont plus délicates, même pour une simple crevaison.
Pourquoi plus compliqué ? Avec un VAE et un moteur au niveau du pédalier, c'est du pareil au même ? Non ?

Tristan a écrit :On ne sait jamais combien il reste exactement, et donc combien on peut faire.
claude19 a écrit :
ven. 19 févr. 2016 09:29
Il suffit de mettre un wattmètre = 25€ en plus
Comment et où installe t-on un wattmètre ?

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : sam. 29 sept. 2018 08:09
par claude19
Le wattmètre se met entre la batterie et le moteur.
Je suis maintenant passé au Cycle Analyste , beaucoup plus précis et on l'a sous les yeux pour mieux gérer sa consommation.
Tu trouveras tous les détails sur mon site , dans la rubrique "mon vélo"

Re: Fondamentaux du VAE

Publié : sam. 29 sept. 2018 08:43
par Ravélo Rando
claude19 a écrit :
sam. 29 sept. 2018 08:09
Tu trouveras tous les détails sur mon site , dans la rubrique "mon vélo"
OK, j'ai vu. Fameux tableau de bord !!!! :)