Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Vous recherchez des renseignements concernant un voyage, une randonnée, une région.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

masu39
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 635
Inscription : mar. 19 mai 2020 18:35
2
Âge : 47
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par masu39 »

CYCLOHC a écrit : jeu. 25 août 2022 16:14



(hé ! au fait Vincent : si tu te relis, tu constateras que quasi systématiquement tu écris "dasn" au lieu de "dans"... :D , c'est amusant, ne te fâches pas hein ?!! :lol: :lol:).
C'est une inversion que je fais fréquemment. J'ai aussi noté un très poétique "au paravent " finalement très approprié au pays de la burle. :D


"Pour lutter contre le mal de mer, sucez une noix de muscade (sans l'avaler, c'est toxique). Si vous n'avez pas de noix de muscade, allez-y en bicyclette."
Pierre Desproges

https://2rouescommedesailes.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3608
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
6
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 59
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par AngstromCyclo »

CYCLOHC a écrit : jeu. 25 août 2022 16:14 Au fait, c'est bizarre, j'avais l'impression que l'Aubrac du côté de Nasbinals devait être un coin paumé, et je rêvais d'aller y poser mes roues...
Oui, l'Aubrac est un coin peaumé où il te faut absolument poser tes roues!

C'est juste mon ressenti, spécifiquement à Nasbinals et pendant juillet/août qui est un cas un peu à part, je pense. Nous avons passé nos journées sans voir de monde donc c'est le contraste qui a joué.
C'est dû au phénomène du chemin de St Jacques qui a pris une ampleur étonnante depuis 30 ans. Les étapes de l'Aubrac sont les plus célèbres ce qui fait qu'outre tous les gens qui font réellement le chemin jusqu'à Compostelle, il y en a plein qui ne font que qq jours de rando sur l'itinéraire. C'est presque toujours en incluant Nasbinals qui est la "carte postale" mise en avant dasn toutes les revues et les bouquins. La visibilité de ce village est devenue importante et je pense que cela influe aussi sur le reste du tourisme. Le propriétaire de l'hôtel restaurant principal, qui était à la caisse quand j'ai réglé notre repas, me semblait le bon homme d'affaire auvergnat (aveyronnais) qui mène très bien sa barque du point de vue business mais son restau n'était pas très agréable (personnel peu sympathique). Il semble racheter pas mal de burons (fermes d'estives) transformés en restaurants proposant l'aligot et je perçois que c'est un personnage clé du tourisme du coin. Ca se développe.
Mais une fois tout ça dit, ça reste un endroit formidable, très vaste. Il n'y a pas que Nasbinals (Aumont Aubrac s'est aussi fortement développé grâce à Compostelle) qui reste un très beau village (église splendide). Et si on compare avec ce que tu connais dans les Alpes, ce sont des mondes différents.
(hé ! au fait Vincent : si tu te relis, tu constateras que quasi systématiquement tu écris "dasn" au lieu de "dans"... :D , c'est amusant, ne te fâches pas hein ?!! :lol: :lol:).
Rassure-toi, je ne vais pas me fâcher pour ça! Oui, je sais, je fais cette inversion systématiquement. C'est étrange. Désolé pour vous, les lecteurs :cry: Mais j'ai eu le malheur d'ajouter ce mot avec cette erreur dans mon correcteur orthographique ce qui fait que je ne les repère plus facilement. Faut que je trouve comment retirer des mots du correcteur...


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Beuzeville 130
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 728
Inscription : sam. 24 mars 2007 18:57
15
Localisation : Beuzeville
Âge : 74
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par Beuzeville 130 »

AngstromCyclo a écrit : mar. 23 août 2022 15:19 Suite (et bientôt fin)


Mais aussi, curieusement, des vaches de races différentes de celles rencontrées les premiers jours: la limousine et la blonde d'aquitaine ont remplacé temporairement Salers et Aubrac.
Presque normal... les races à viande sont de plus en plus régionales. C'est le cas donc pour l'Aubrac et la Salers...
Car la limousine, l'aquitaine et la charolaise occupent maintenant les prairies de tout l'hexagone. Rentabilité d'abord. Pourtant la" belle aux yeux noirs" a un potentiel plus qu’intéressant...
http://fr.france-genetique-elevage.org/Aubrac.html
Et le veau d'Aubrac avait une solide réputation pour les maquignons italiens. J'ai oublié le nom de ce village, mais une ribambelle de camions à bestiaux italiens venaient régulièrement (tous les 15 jours je crois) pour emporter les veaux élevés sous la mère. Car en Italie, on aime la viande de veau rouge et non blanche (élevés en batterie) comme en France. Maintenant je sais pas si cela perdure. Comme on mange de moins en moins de viande bovine...

Sinon, j'adore cette race et j'adore cette région... Que nous avons parcouru un peu en vélo et un peu à pied.
J'avais passé des heures à photographier cette race...
https://www.flickr.com/photos/46113393@ ... 1751858485

Sinon, je me souviens d'un matin à Aumont Aubrac très très frais. Le 0° des premières heures en juillet. Pas habitué ! :D Surtout avec la tenue d'été...

Merci Vincent pour ce CR qui me parle...


Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 2104
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
14
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 87
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par albina »

Je viens un peu tard donner mon avis sur ce superbe voyage ! C'est que j'attendais de pouvoir le lire tranquillement et savourer chaque épisode tranquillement :) C'est chose faite maintenant, confortablement installé avec mon portable là même ou nous avions pris l'apéro ensemble il y a une année :mrgreen:
Alors oui, comme tu le dis si bien, cela permet de découvrir, et aussi de se remémorer des souvenirs personnels.
Car votre voyage a croisé ou empiété à plusieurs endroits sur des expériences vécues...
Cela donne aussi envie d'essayer quelque chose qu'on ne connait pas, à savoir le bivouac itinérant :?
Pour moi c'est trop tard, mais dans une prochaine vie, promis, j'essaierai :D :vieux

En bref :bravo3 pour tout, le voyage, le récit et les photos :bien

Charles
(*) lien vers 3 voyages en Massif Central, 1974, 1988 et 2005
En Massif Central


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait
Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Vétéran
Vétéran
Messages : 1354
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
4
Localisation : Savoie
Âge : 54
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par emilpoe »

Salut,

Très belle bambée, très beau récit, bravo Vincent ! :bien
AngstromCyclo a écrit : jeu. 25 août 2022 15:30 ...C'est autre chose que des publications des plus belles photos sur Insta ...
Oh que oui...


Avatar de l’utilisateur

Manouche
Vétéran
Vétéran
Messages : 1398
Inscription : jeu. 30 mars 2017 12:31
5
Localisation : Languedoc, entre Minervois, Corbières et littoral
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par Manouche »

Merci...
Ce récit, ce parcours, et cette façon de rouler, de profiter, de prendre son temps sur des "voies buissonières" rend tout son sens à ce forum sous-titré "le vrai cyclotourisme".
Pardonu, les autres, je lis aussi avec plaisir vos sorties de fadas !
Manouche


“We are defined by the lines we choose to cross or to be confined by”
Antonia Suzan Byatt

vieuxjim
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 740
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:30
7
Localisation : Franche Comté
Âge : 76
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par vieuxjim »

Compliments Vincent, pour cette belle narration ou le réalisme se teinte de poésie. J'ai beaucoup apprécié et vais en proposer la lecture à ma cyclote.
Jimmy


Contempler la nature devrait être la religion de tous les hommes - Cédric Gras
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3608
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
6
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 59
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par AngstromCyclo »

Merci à tous pour vos retours qui font plaisir. Ils sont un encouragement et motivent à partager au-delà de l'itinéraire, le ressenti de ces voyages à vélo.
Le cyclotourisme, avec d'autres activités dans la nature, est devenu un moyen privilégié de nous retrouver, avec mon épouse. On en discutait ce matin au petit dej. On se rend compte que nos bambées sont le meilleur moyen de rompre avec la frénésie qui nous entoure et nous happe. De "vraies vacances"!
Le voyage à vélo se prépare: il débute avant les premiers tours de roue. Il se vit ensuite dans un bon équilibre: une routine désormais bien rôdée où chacun de nous deux sait ce qu'il a à faire. Le nombre de questions à se poser est limité: nombre d'arrêts, détours éventuels mais limités (en voiture, on a un éventail de possibles en vacances très large , ce qui tend à augmenter le nombre de dilemmes et de choix à faire) qui nous prennent du temps de cerveau). On roule ensuite sur l'itinéraire concocté et on n'a qu'à ouvrir les yeux, humer les senteurs, rester aux aguets pour observer les oiseaux, repérer les fruits sauvages à glaner (ils ont une saveur particulière). Viennent les moments de pauses, de visites. On n'a pas tout prévu donc on se laisse surprendre, attirer par l'imprévu. On est touchés par un geste, une parole sympa d'un inconnu. Tout reste simple et à notre rythme sans souffrance. On ne se met pas dans le rouge. Et quelques soient les régions traversées nous sommes toujours touchés par la beauté, qu'elle soit celle d'un paysage, d'un monument, d'un arbre, d'une maison fleurie. En plus, moi, j'ai besoin de comprendre ce que je vois autour de moi: histoire, géologie, hydrographie, climat. Curieux de tout, l'ennui m'est totalement étranger. C'est ce qui me frustre dans les défis sportifs (qui ont d'autres vertus): rester concentré sur l'objectif.
J'essaie donc de partager ce que je vis, au delà de ce que nous faisons, en espérant que cela puisse en encourager d'autres à se lancer. Comme le faisait remarquer Manouche très justement, on peut accéder à tout cela sans gros moyens, avec en plus, depuis que nous prenons conscience de nos responsabilités vis à vis de nos consommations d'énergie, la satisfaction de se sentir agissant. Non, on ne peut pas changer le monde tout seul. Mais on peut se mettre en route pour opérer des changements qui seront ajoutés à d'autres. En plus d'être utile, ça fait du bien. Ca nous apporte un équilibre de vie.
J'ai pleinement conscience de la chance de pouvoir partager tout cela avec mon épouse. Forcément obligé de faire des compromis, mais qui se révèlent au final être un plus, pas un moins.
Encore une fois, merci à vous pour vos encouragements et aussi pour ces belles rencontres que j'ai déjà eu l'occasion de faire à plusieurs reprises grâce aux liens tissés sur le forum. Elles sont des expériences humaines précieuses.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 5533
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
11
Localisation : Hautes-Alpes
Âge : 73
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par CYCLOHC »

+10 Vincent :bravo_double
Le temps passe et on évolue. On partage certaines choses en relevant des défis (chacun les siens) puis on découvre autre chose, d'autres manières de pratiquer.

Dans toutes les pratiques dites sportives, l'essentiel est d'embellir l'humain au sens noble du terme ! Lorsque on laisse se dégrader le sport vers le mercantilisme, l'humain se dégrade.
Mon idéal est d'être Actif, pas spécialement sportif.
Partager cela en couple est un couronnement que l'on peut souhaiter à toutes et tous, au moins de temps à autre !


Sans cap, tous les vents sont contraires....
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3608
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
6
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 59
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par AngstromCyclo »

CYCLOHC a écrit : lun. 29 août 2022 17:14 +10 Vincent :bravo_double
Le temps passe et on évolue.
Je n'ai peut-être pas définitivement tourné la page des défis, surtout ceux réalisés en collectif. Je doute pouvoir un jour rouler à nouveau avec les copains Maurice et Joann qui sont sur une pente de progression qui les emmènent trop loin de mes propres capacités, sauf à fournir un effort d'entraînement de longue durée (pas à l'ordre du jour mais qui sait?). En tous cas pour les suivre sur des défis car pour rouler en balades, en se faisant plaisir, c'est "toujours partant". :drink_beer

Mais ces défis éventuels ne seraient que ponctuels, préférant une pratique du cyclotourisme plus proche de son sens brut premier.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

Flanoche
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 532
Inscription : mar. 18 févr. 2014 17:10
8
Localisation : Val de Loire
Âge : 72
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par Flanoche »

Merci pour ce beau reportage dans ces magnifiques contrées (notemment le Larzac que j'aime beaucoup ! :bravo3


Cela m'a rappelé un voyage similaire fait il y a 5 ans : Issoire - Saint Flour - La Canourgue - Millau,
on n'est jamais loin de la voie de chemin de fer qui a permis à des amis de nous rejoindre (et nous de rentrer)


Chaque fois que je vois un adulte sur une bicyclette, je reprends espoir pour l'avenir de l'humanité (H.G. Wells)
Avatar de l’utilisateur

Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 3608
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
6
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 59
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par AngstromCyclo »

Flanoche a écrit : lun. 29 août 2022 18:10
Cela m'a rappelé un voyage similaire fait il y a 5 ans : Issoire - Saint Flour - La Canourgue - Millau,
on n'est jamais loin de la voie de chemin de fer qui a permis à des amis de nous rejoindre (et nous de rentrer)
Cette voie de chemin de fer marque un peu tous ceux qui l'ont utilisée. Désormais elle a du plomb dans l'aile et je suis le premier à m'en désoler, tant la finalisation de l'A75 a modifié les usages des transports et, il faut bien le dire quand même, désenclavé ces régions. Pour nous qui utilisons ces trains pour nos loisirs, nous en avons la nostalgie. Mais je sais par les nombreuses discussions avec les habitants concernés qu'ils ne regrettent pas le "bon vieux temps" du train, avant l'autoroute. Elle a "changé leur vie" (mots exacts prononcés par une agricultrice expropriée pour la construction qui était au départ totalement opposée à sa construction).

Nous n'avions pas le temps disponible pour poursuivre jusqu'à Millau et le Larzac. Je crois qu'on aurait cuit avant d'y arriver car les qq kilomètres de remontée du lot vers le causse de Sauveterre où nous étions attendus chez des amis nous ont donné l'occasion d'une suée magistrale qui m'a valu les reproches (justifiés) de ma cyclote car ces amis avaient proposé de venir nous chercher en voiture à Banassac, en bas. J'avais décliné sans la consulter.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo
Avatar de l’utilisateur

JessicaB
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 911
Inscription : sam. 24 oct. 2020 19:05
2
Localisation : fRance, Bretagne, Finistère Nord, Croas Ar Nezic
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par JessicaB »

Merci pour ce superbe CR :-)


"Pour ces messieurs la moralité devient rigide quand le reste ne l'est plus" © Coluche
"Sauf pour les dictateurs et les imbéciles, l'ordre n'est pas une fin en soi." © Michel Audiard (Le président)
Image
Avatar de l’utilisateur

chelmi
Site Admin
Site Admin
Messages : 1034
Inscription : ven. 16 août 2002 19:56
20
Localisation : Yvelines
Âge : 47
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par chelmi »

Merci Vincent pour ce partage très plaisant à vivre lire. :bravo_double
Très belles illustrations photographiques et textes. Cela donne envie de goûter aux mêmes sensations.


Amicalement,
Michel ALLONNEAU.

Image

vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 2930
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
13
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 56
Status : Hors-ligne

Re: Traversée des Monts d'Auvergne : la rando vélo des grands espaces.

Message par vaber »

Avec pas mal de retard je viens de lire ou plutôt de savourer votre périple. Heureusement que Cyclos-cyclotes n'a pas un lectorat trop développé car s'en serai finit de la tranquillité sur ces petites route. C'est vrai que je suis frappé à partir de pâque jusqu'à octobre par l'affluence des randonneurs à Aumont Aubrac. Bon cela reste quant même raisonnable et je me plais bien à traverser ce bourg toujours vivant même l'hiver. Il y a hélas bien d'autres villages et même petites villes par ici qui sont mortes été comme hiver...
Cet été j'ai été passer une dizaine de jours en Suisse (Lausanne et Sion - Valais) chez de la famille à moi. Entre les deux on est repassé par la France pour aller rendre visite à un neveux qui travaille pour la saison au col de la Forclaz (celui d'Annecy) certains ici doivent connaitre le coin. Je n'en suis pas revenu du monde qui monte là haut et bien peu à vélo ! Bon la vue est toute jolie sur le lac mais l'endroit n'est pas vraiment adapté à une telle affluence. Le resto ou travaille mon neveux tourne à 250 - 300 couverts sans compter le snack et l'établissement voisin lui passe les 500 couverts... :yikes A cela s'ajoute le ballet incessant des minibus qui remontent les parapentes. Çà n'arrête pas ! :chaleur Pour aller de là à Sion je suis passé par Ugine et les Gorges de l'Arly afin de rejoindre Chamonix puis Martigny via l'autre col de la Forclaz. J'étais passé par cette route en 88 et en 99 mais je n'avais pas gardé le souvenir d'une telle circulation. Incroyable le trafic présent jusqu'à Chamonix. Par contre ensuite plus un chat pour passer par le col des Montet et celui de la Forclaz.
Franchement je compatis au raz le bol des habitants qui n'en peuvent plus de toute ce monde. Par endroits je me croyais plus en bord de mer qu'à la montagne.
Bon fin du Hors sujet...;)
Les plateaux autours de St Flours s'appellent les planèzes un nom qui colle bien à la topographie :wink:
Hé oui le massif central est de plus en plus semblable à une peau de chagrin concernant la densité du réseau ferroviaire. Les deux radiales sont en sursit mais toutes les petites transversales ont disparues faute d'entretien, de désertification rurale et d'horaires abracadabrantesques... :cogne_mur Seule celle de Mende à La Bastide survie encore sinon Mende serait sans doute la seule Préfecture de France à n'être desservie ni par une autoroute ni par le rail !
C'est sur qu'en revenant d'Helvétie le choc est rude en se penchant sur une carte du réseau mais bon il faut bien garder à l'esprit que la densité de population n'a rien à voir et il n'est absolument pas sur que train soit le moyen le plus judicieux de desservir ces contrées sauvages :lol:
Une chose aussi ne plaide pas en faveur de la ligne Béziers Neussargue c'est son histoire bien particulière qui l''a handicapée d'est sa naissance mais bon je ne vais pas m'y étendre plus ici pour ne pas polluer plus le beau sujet de Vincent :lol:
Toutefois je ne serais pas pas contre le fait d'ouvrir un sujet dédié aux dessertes ferroviaire mais cela nous éloigne quant même bien du cyclotourisme :roll:
Merci pour ce beau récit bien illustré et qui fait bien envie.

Ps : j'ai cherché tes clichées sur Instagram mais je n'ai rien trouvé :? :jesors: :lol:


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...
Répondre