Une Randonnée Alpine Perturbante et Perturbée

Vous recherchez des renseignements concernant un voyage, une randonnée, une région.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4740
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Une Randonnée Alpine Perturbante et Perturbée

Message par CYCLOHC » mar. 11 sept. 2018 19:41

Voilà donc qu'avec le feu vert de ma Tendre Cyclote je pars pour un de ces itinéraires dont ma Bicyclette et moi-même raffolons...des cols, des cols, encore des cols...

Au programme initial : Cols de Montgenevre, du Mont Cenis, de l'iseran, de Roselend , de la Madeleine, du Télégraphe et du Galibier....ben quoi !!?
Les conditions sont bonnes -physique, climatiques, bonne humeur de ma Bicyclette toute heureuse de se voir atteler ses sacoches favorites !!

Étape 1. Briançon, Col de Montgenevre, Suza, Col du Mont Cenis, Lanslevillard 105 kms 2300m d+

A huit heures du matin la température est un peu fraîche sur l'Alpe : on n'atteint pas les dix degrés à Briançon au moment du départ. Mais justement un samedi de septembre à cette heure ci le Montgenevre est un plaisir.
Bon, au col tout est fermé, ça se réveillera en décembre pour les skieurs. J'enfile une veste et hop c'est la longue descente vers Suza nettement délestée depuis l'autoroute du Fréjus. Au passage, un coup d'oeil sur l'imposant Fort d'Exilles que les automobilistes ont de la peine à voir, tant la hauteur des barrières de sécurité bouchent le regard. SUZA, belle bourgade Italienne vivante et bariolée, 500 mètres d'altitude, direction Col du Mont Cenis 2100 mètres d'altitude....ça va être loooong !!!

Et encore, c'était sans tenir compte des motards ! Des centaines, complètement givrés dont beaucoup passent à 150 et plus ! Qu'ils se plantent je m'en fous, ça fait des cons en moins, mais ce bruit incessant dans la montagne ! Le soir à l'hôtel, les locaux m'ont confirmé 4 à 5 morts en moto par an rien que dans le Mont Cenis...ça fait beaucoup, mais ce n'est pas suffisant pour que l'Alpe retrouve sa sérénité !
Bon allez, paraît il, il faut vivre (ou plutôt mourir) avec son temps, alors j'arrête de grogner comme un Vieux Schnock...attention, je n'ai absolument rien contre la moto et je comprends les motards qui veulent parcourir les beaux paysages sans suer sang et eau ! J'en ai après cette catégorie qui fait fi des règles de la route. Quelle hypocrisie que de vouloir protéger des vies humaines en verbalisant l'automobiliste distrait qui est passé à 85 devant un radar, et laisser faire ces abrutis qui roulent à 150 dans les cols !

Le sommet du Col du Mont Cenis m'apportera la belle récompense de vues magnifiques sur son lac et les premiers glaciers de la Vanoise.
La descente confortable sur Val Cenis est un enchantement, malgré les motos. Quand tu es à 60 à l'heure ça met moins en colère que lorsque tu grimpes à 6 ou 8 !!!

LANSLEVILLARD 105 kilomètres parcourus pour 2300m de denivellation de grimpette. Je déniche l'auberge idéale : Hôtel l'Etoile des Neiges. Excellent accueil, la demi-pension proposée en chambre confortable, repas et petit déjeuner pour 83 € (j'avais dit 69 au départ, mais ça c'était chambre-petit déj). Bon, il faudra ajouter le demi réglementaire consommé immédiatement et...la demi bouteille de rouge à table. Ben quoi ? Un pareil parcours ne le valait-il pas ?

C'est alors qu'il me vient une idée : "Et si j'adoptais cette auberge pour une nuit de plus ?" Je pourrais m'attaquer à l'iseran sur ses deux versants puis approfondir ma visite Mauriennaise....
Notre Ami Emilpoe (Maurice) m'avait contacté pour me proposer un bout de route en commun du côté d'Albertville, je lui fais part des modifications éventuelles...à cogiter, j'aviserai demain matin.
Pièces jointes
DSCN1288.jpg
Etape 1
DSCN1288.jpg (196.26 Kio) Consulté 759 fois
DSCN1289.JPG
DSCN1289.JPG (119.79 Kio) Consulté 759 fois
DSCN1290.JPG
Exilles et son Fort
DSCN1290.JPG (129.85 Kio) Consulté 759 fois
DSCN1293.JPG
DSCN1293.JPG (107.29 Kio) Consulté 759 fois
DSCN1296.JPG
grimpée vers le Barrage du Mont-Cenis
DSCN1296.JPG (183.97 Kio) Consulté 759 fois
DSCN1297B.jpg
Col du Mont-Cenis 2100 m
DSCN1297B.jpg (172.12 Kio) Consulté 759 fois
DSCN1299.JPG
DSCN1299.JPG (100.67 Kio) Consulté 759 fois
Dernière modification par CYCLOHC le mar. 11 sept. 2018 21:28, modifié 1 fois.


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4740
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Une Randonnée Alpine Perturbante et Perturbée

Message par CYCLOHC » mar. 11 sept. 2018 19:53

Etape 2. Lanslevillard - Col de l'Iseran - Val d'Isère - re Col de l'Iseran - Lanslevillard 100 kms, 2400 m d+
La nuit ayant porté conseil, les hôteliers disposant toujours de la chambre, je décide de rester en Maurienne et de me payer les deux versants du Col de l'Iseran.....quand on aime...!!
Ainsi, je ne garderai que la "substantifique moëlle" de ce magnifique col, sans aller dans le tohu bohu de la Tarentaise....
Départ par +6° :froid ...heureusement, ça grimpe tout de suite, car il faut d'abord franchir le Col de la Madeleine verrou de séparation avec la Haute-Maurienne. A partir de là c'est la Montagne, la Vraie ! les marmottes sont déjà debout dans les rares passages ensoleillés qui m'amènent à Bessans puis...jonction glaciale vers Bonneval sur Arc à travers les prés gelés. Ici, au printemps dernier, le village avait été isolé par des épaisseurs de neige uniforme de plus de 5 mètres de haut et des hauteurs d'avalanches de 10 m !

Bonneval sur Arc est une petite merveille d'architecture de montagne : ici, pas de promotion immobilière défigurant de paysage.
Puis, c'est la longue montée initiatique vers le vrai col routier géographique le plus haut d'Europe. Culminant à plus de 2760 mètres d'altitude, seule la boucle de la Bonette avec ses 2802 m le dépasse (mais ce n'est pas un vrai col, c'est une boucle pour aller chercher un peu plus haut...commerce, commerce !).
Au col, les promeneurs se sont réveillés et les plus ou moins doux ronrons des moteurs ont recommencé, mais plus calmement qu'au Mont-Cenis la veille !
A partir d'ici, il faut vraiment en avoir un grain pour se jeter dans la descente en sachant qu'il faudra remonter tout à l'heure :maboul ...quand on aime...!!
N'y pensons pas : la descente est un bonheur, mais Val d'Isère est bien bas...1000 mètres en dessous...on aperçoit le lac du Barrage de Tignes en contrebas.
Val d'Isère, 1800 mètres d'altitude Station de Ski et de Tourisme mondialement connue...tout fermé !! Seul un Boulanger-Pâtissier soi-disant réputé est ouvert. J'en profite pour prendre mon ravito....
Pan Bagnat, visiblement pour Parisien ignorant l'existence de l'huile d'olive, du bon pain, et habitué à la malbouffe. Je laisserai une bonne part du pain aux oiseaux quémandeurs, visiblement diabétiques, obèses et farcis de cholestérol...
Le gâteau flan ne valait guère mieux....mais coûtait quand-même pas mal...Bon, on est à Val' :gros_fumeur

Et bien vous me croirez si vous voulez, mais les 20 kilomètres de remontée depuis le Lac du Chevril n'auront pas réussi à me faire vomir cette abominable pâtée...au sommet, je l'aurai même entièrement digérée :lol:
C'est dans l'allégresse du retour que je réintègrerai mon Auberge, après un petit détour vers les sources de l'Arc.

Lanslevillard.... :marteau ....Messageries de ma Tendre Cyclote et de mes enfants : "Rappelle dès que tu peux !" :yikes
Je sens bien que cela ne tourne pas rond...
"Maman s'est cassé la jambe, on l'a ramassée avec les pompiers et on l'opère immédiatement à Gap".... :oops:
Bon, j'ai rapidement des nouvelles rassurantes l'opération s'est bien passée, j'ai même pu lui parler au téléphone.
Mais STOP ! pas question de trainer un jour de plus, elle doit rentrer demain à la maison, je vais donc rentrer aussi...

Le moral est un peu dans les chaussettes, mais la Bicyclette est bien secondaire dans tout cela.
Les hôteliers me consoleront avec une imposante Potée Savoyarde, avec la bonne bouteille qui va avec, qui va m'envoyer au lit direct après cette journée de rebondissements....

100 kilomètres parcourus pour 2400 mètres de dénivellation. La nuit sera peu à l'aise malgré tout....
Pièces jointes
DSCN1300.jpg
Etape 2
DSCN1300.jpg (200.58 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1305.JPG
sortie de Lanslevillard au petit matin
DSCN1305.JPG (85.38 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1313.JPG
Pointe Charbonnel
DSCN1313.JPG (60.86 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1315.JPG
Bonneval sur Arc
DSCN1315.JPG (148.26 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1319.JPG
DSCN1319.JPG (91.21 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1321.JPG
Massif de l'Albaron
DSCN1321.JPG (120.84 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1323.JPG
DSCN1323.JPG (98.51 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1325.JPG
Col de l'Iseran 2760 m
DSCN1325.JPG (130.55 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1325A.jpg
DSCN1325A.jpg (190.78 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1326.JPG
En bas : Val d'Isère
DSCN1326.JPG (126.84 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1327.JPG
Dans la remontée
DSCN1327.JPG (116.64 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1329.JPG
DSCN1329.JPG (80.33 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1331.JPG
DSCN1331.JPG (116.78 Kio) Consulté 754 fois
DSCN1332.JPG
DSCN1332.JPG (127.49 Kio) Consulté 754 fois
Dernière modification par CYCLOHC le mar. 11 sept. 2018 21:33, modifié 2 fois.


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4740
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Une Randonnée Alpine Perturbante et Perturbée

Message par CYCLOHC » mar. 11 sept. 2018 19:57

Etape 3. Lanslevillard - Col du Télégraphe - Col du Galibier - Briançon 115 kms, 2300 m d+

Les Vikings pensaient que la peur donnait des ailes, je puis vous affirmer que l'Amour aussi !!! :icon_aime
J'ai avalé la Maurienne "sur la plaque", faisant juste une petite pause devant une statue d'Hannibal (ben voyons, y'avait longtemps que l'on n'avait pas parlé de ce zigotto :D ) une autre pause devant le majestueux Fort de Bramans, puis c'est Saint-Michel de Maurienne et...Le Juge de Paix

Sa Majesté, le Col du Galibier m'attend de pied ferme :king

Non mais, qu'Est-ce qu'il croit celui là ? aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres, on me laisse passer et...sans difficultés hein ?...j'ai pas que ça à faire moi, !!?
Malgré le chargement, j'engloutis (relativement quand-même, hein ? :wink: ) le Télégraphe. Une petite restauration rapide au col, puis courte descente vers Valloire et c'est la mythique grimpette vers le Plan lachat et le col.
Je me suis payé le luxe de dépasser quelques (pas beaucoup, hein ? :wink: ) cyclistes équipés en ultra-léger, avec bobonne sur le bord de la route pour les assister et écouter leurs lamentations...t'avais qu'à pas venir si t'as besoin qu'on pleurniche sur ton sort !!

Je crois que je l'ai rarement aussi bien passé qu'aujourd'hui. Seule une (très) lointaine "Marmotte d'Or" m'avait donné le loisir de franchir le Galibier dans un pareil état de fraîcheur !
L'arrivée sur Briançon, puis le retour à la maison, m'aura permis de retrouver ma Tendre-Cyclote, opérée, plâtrée, mais en bonne condition...

...Je vais faire un peu le Garde-Malade, mais elle va très bien. Merci à vous de m'avoir immédiatement envoyé des messages amicaux, dès que je l'ai fait savoir sur le post "en direct" !!!
Pièces jointes
DSCN1333.JPG
Hannibal
DSCN1333.JPG (131.39 Kio) Consulté 753 fois
DSCN1335.JPG
Fort de Bramans
DSCN1335.JPG (110.25 Kio) Consulté 753 fois
DSCN1336.JPG
Col du Télégraphe
DSCN1336.JPG (209.7 Kio) Consulté 753 fois
DSCN1337.JPG
Plan Lachat
DSCN1337.JPG (126.26 Kio) Consulté 753 fois
DSCN1338.JPG
DSCN1338.JPG (197.4 Kio) Consulté 753 fois
DSCN1340.JPG
Col du Galibier
DSCN1340.JPG (130.72 Kio) Consulté 753 fois
DSCN1341.JPG
Descente vers Briançon
DSCN1341.JPG (133.73 Kio) Consulté 753 fois


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 2239
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Proche Montpellier Ouest
Âge : 55
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Une Randonnée Alpine Perturbante et Perturbée

Message par AngstromCyclo » mer. 12 sept. 2018 14:51

Merci Henri pour ton compte-rendu. Grâce à ton style inénarrable, c'est toujours un vrai plaisir de te lire.
Et puis, la montagne est si belle...

Content que ta cyclote ait été bien entourée lors de son accident. Même si tu as passé une nuit médiocre, ça aurait été bien pire si tu l'avais sue seule.

Peux-tu me donner des infos sur la route entre Oulx et Suse? Est-elle agréable aux cyclos?
J'aimerais bien passer un jour par le col de l'échelle et Bardonnèche puis Oulx et Suse.
Que dire de la route depuis Bardonnèche pour un cyclo?

Il y a l'autoroute, donc j'imagine que la route, même marquée en rouge sur la carte, est moins circulée qu'une route rouge habituelle.


A+

Angstrom

"Un cyclotouriste n’a pas de palmarès, il n’a que des souvenirs… » Jean Taboureau

Mon blog : Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 395
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 51
Status : Hors-ligne

Re: Une Randonnée Alpine Perturbante et Perturbée

Message par emilpoe » mer. 12 sept. 2018 17:00

Salut,

Balade "courte" mais belle :bravo2
J'ai emprunté toutes ces routes en juillet (sauf Cesana-Torineso Susa) :) Quel plaisir de revoir tout ces magnifiques paysages ! Merci :)


L'horizon est inépuisable...

Avatar de l’utilisateur

Topic author
CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4740
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Une Randonnée Alpine Perturbante et Perturbée

Message par CYCLOHC » mer. 12 sept. 2018 18:53

Depuis Briançon :
- La grimpée du Montgenèvre n'est pas géniale en semaine à cause des camions, le we ils n'y sont pas. Le matin de bonne heure, c'est relativement tranquille.
- La descente sur Oulx, à partir de Clavière, possède une agréable portion où les anciennes galeries sont réservées aux vélos. De nouveaux tunnels automobiles ont été construits. Puis, c'est route commune jusqu'à Cesana et Oulx. Comme c'est en faux plat descendant, ça se digère pas trop mal.
Avant l'autoroute, qui doit dater d'une trentaine d'années, c'était une galère mais maintenant c'est digeste. De toute manière, ça roule bien.
- Si il faut faire sens inverse, Suza - Cesana, que l'on a le temps et la pêche...il faut passer par le Colle de Finestre et Sestrière, c'est incomparable !
viewtopic.php?f=4&t=5910&start=315#p48175

C'est d'ailleurs ce qu'avaient choisi Maurice (Emilpoe) et ses copains au mois de juillet. Ils avaient même choisi l'option Testa dell Assietta...ce qui est une autre pointure !

- Le Col du Mont-Cenis est malheureusement fichu à cause des motos. C'est vraiment dommage car il est beau. Une solution intéressante est de passer par Venaus et Novalese. la grimpée Novalese - Mont-Cenisio est superbe, tranquille mais beaucoup plus raide. Puis, on redescend un petit peu pour rejoindre la route principale et tout le touin-touin à Bar Cenisio.

Jusqu'aux années 95 nous effectuions chaque année, en entrainement "Marmotte" et EmbrunMan, le circuit Briançon - Montgenèvre - Suza - Montcenis - Modane - Galibier - Briançon, soit 215 kms et 5500 m d+ à fond les manettes en toujours moins de 10 heures. Je finissais bien cuit mais tout heureux et prêt à recommencer...Un temps pour tout ! :vieux


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

chelmi
Site Admin
Site Admin
Messages : 885
Inscription : ven. 16 août 2002 19:56
Localisation : Andrésy (78)
Âge : 44
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Une Randonnée Alpine Perturbante et Perturbée

Message par chelmi » mer. 12 sept. 2018 21:29

AngstromCyclo a écrit :
mer. 12 sept. 2018 14:51
Merci Henri pour ton compte-rendu. Grâce à ton style inénarrable, c'est toujours un vrai plaisir de te lire.
+1 :bravo_double


Amicalement,
Michel ALLONNEAU.

Image

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité