Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Vous recherchez des renseignements concernant un voyage, une randonnée, une région.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre

Topic author
ilsvoyagentenvelo
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : mar. 6 févr. 2018 23:28
Status : Hors-ligne

Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par ilsvoyagentenvelo » mar. 6 févr. 2018 23:39

Bonjour la cyclo sphere,

Voyageuse depuis maintenant 2 ans a l'aide mon pouce, je vais me lancer dans l'aventure du voyage en vélo.
Seulement voila, moi qui adore marcher, je me demande si cela est toujours possible quand on se trimballe un vélo et ses 4 sacoches.

Qu'est-ce que vous faites de votre vélo et de vos affaires quand vous prend l'envie de faire une randonnée de plusieurs jours. Ou quand tout simplement vous arrivez dans une ville et que vous voulez le poser pour visiter celle ci a pied ?

Merci de me faire partager vos experiences ! :velo1




AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1292
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par AngstromCyclo » mer. 7 févr. 2018 06:51

Bonjour,

Bienvenue sur le forum (normalement on commence par une courte présentation sur la page prévue pour ça ici

Pour répondre à ta (bonne) question, je crois qu'il n'y a pas de solution "magique". Oui, nous randonnons à pieds et à vélo. Mais pas de la même manière quand on part en voyage à vélo. On fait dees marches courtes. Pour la raison que tu soulève avec ta question.
Les moyens de limiter les problèmes:
1) choisir des chaussures de marche adaptées au vélo (ça existe)
2) Mettre le sac à dos dans un grand sac léger (grand sac en plastique de commerçant; les sacs poubelle noir conviennent mais ne sont pa super beaux) pour éviter que les multiples sangles ne se prennent dans les rayons
3) Si on veut randonner plusieurs jours et qu'un petit sac ne suffit pas, choisir une remorque qui pourra accueillir un grand sac à dos au lieu de sacoches, pour transporter ses affaires.

Reste la question de ce qu'on fait du vélo pendant la randonnée de quelques heures ou de quelques jours.
Si on part plusieurs jours, il faut oser demander pour trouver un endroit fermé: hôtel, cyclistes rencontrés dasn la rue, etc.
A la journée, je cadenasse le vélo et le range dasn un endroit discret.

Je ne sais pas si mes réponses sont très utiles. Il faut juger en fonction des situations. Au début, on appréhende de demander, mais on est souvent surpris, en faisant l'effort de la prise de contact (avec tact et politesse) que les gens sont prêts à aider.


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo


pilpoil
Membre actif
Membre actif
Messages : 459
Inscription : ven. 10 oct. 2014 19:46
Âge : 70
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par pilpoil » mer. 7 févr. 2018 08:35

tu considères ton vélo ,comme un "canasson".....les soucis de vétérinaire en moins !
le système du "pouce levé" que tu pratiques pour voyager devrait te faciliter les contacts , pour toute assistance , a condition de rester poli et savoir se présenter ...c'est un minimum



Avatar de l’utilisateur

velosiped
Membre actif
Membre actif
Messages : 165
Inscription : sam. 26 nov. 2016 20:27
Localisation : Grenoble
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par velosiped » mer. 7 févr. 2018 12:13

ilsvoyagentenvelo a écrit :
mar. 6 févr. 2018 23:39
Qu'est-ce que vous faites de votre vélo et de vos affaires quand vous prend l'envie de faire une randonnée de plusieurs jours. Ou quand tout simplement vous arrivez dans une ville et que vous voulez le poser pour visiter celle ci a pied ?
ces 2 situations sont différentes. Ce ne sont, à mon avis, pas les mêmes solutions qui sont les mieux adaptées dans les 2 cas. Avez-vous des projets plus précis en tête ?



Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4605
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par CYCLOHC » mer. 7 févr. 2018 16:03

Avis tout à fait personnel, et peut-être pas entièrement en accord avec ce qui est dit plus haut :

Lorsque je voyage à Bicyclette, je suis à Bicyclette... :D
Pour moi, ce moyen de voyager permet de parcourir des paysages, voir de beaux monuments etc..., je ne m'arrête pas à chaque coin de rue pour aller voir et analyser le tableau ou la sculpture de quelque artiste, voir comment est crucifié le Jésus du coin ou bien examiner l'ouvrage de quelque érudit...
Je ralentis à la vue d'une belle cascade ou bien lorsque j'entends bramer le cerf ou même hurler les loups (oui, oui cela m'est arrivé et j'ai eu déjà l'occasion de relater les faits par ici :wink: )viewtopic.php?f=1&t=5834&start=15#p44718
Lorsque un musée particulièrement intéressant ou bien quoi que ce soit d'autre m'interpelle, je prends acte, puis soit je fais étape (Cité de Carcassonne, Les Baux de Provence etc...) soit j'y reviens ultérieurement à une autre occasion et par un autre moyen de transport.

Je considère le Cyclotourisme comme étant du Tourisme à Bicyclette : je ne m'en sépare quasiment pas...sauf pour dormir...quoique...!

Il faut dire que je ne voyage pas des semaines et des semaines durant, et que....j'aime bien avaler les kilomètres :wink:
Pièces jointes
DSC_0071.jpg
DSC_0071.jpg (74.77 Kio) Consulté 366 fois


Sans cap, tous les vents sont contraires....


AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1292
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par AngstromCyclo » mer. 7 févr. 2018 16:24

CYCLOHC a écrit :
mer. 7 févr. 2018 16:03

Je considère le Cyclotourisme comme étant du Tourisme à Bicyclette
Je suis d'accord avec toi là dessus, mais j'en tire une conclusion différente. :wink:
Le tourisme à bicyclette c'est ... du tourisme et donc ça suppose de prendre le temps de descendre de vélo quand les occasions se présentent.
Maintenant, ça va dépendre quand même de l'état d'esprit de la sortie et du voyage.
Je parle là des voyages à vélo. Lors de mes sorties du dimanche (ou du samedi) je ne m'arrête pas aux musées. Mais je prends systématiquement les ruelles des nouveaux villages que je traverse, à la recherche d'une surprise, d'un beau point de vue, au lieu de foncer dans les rues principales pour enchaîner les km.


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1618
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par vaber » mer. 7 févr. 2018 17:16

Bonsoir à tous
Ah! Hé oui dans cyclotourisme il y a tourisme et cyclo, dans cyclosportif il y a aussi cyclo... Tout dépend où l'on met le curseur entre les deux :wink: Vélocio disait "Des haltes courtes et rares" oui mais alors comme dit Vincent alors on fonce nez dans le guidon style Diagonale ou Tour de France cycotouriste. Maintenant si l'on visite à tour de bras et qu'entre les deux on roule tranquille c'est aussi du cyclotourisme mais ce n'est pas le même. Pour moi la version Henri avec des étapes entre 100 et 150km c'est du cyclotourisme et si (en voyage) on se limite à 60-80km tout en visitant alors pour moi c'est plutôt du tourisme à bicyclette. Je ne suis pas ni pour l'un ni pour l'autre mais ce n'est pas le même état d'esprit. Dans le cyclotourisme je vois d'abord l'envie et la promesse de rouler sur des routes que je ne connais pas. Là le vélo est d'abord le but. Cela n'empêche pas de s'imprégner du paysage et de prendre quant même des photos ni d'explorer parfois les petites ruelles mais pas à tout les villages et pas forcément dans les plus réputés. Les anonymes sont quelques fois plus intéressant que les valeurs sures et toujours plus tranquilles. Dans le tourisme à bicyclette alors le vélo est plus le moyen que le but. Dans ce cas là je partirais plutôt sans feuille de route en me laissant porter par la route et les rencontres. Vouloir faire les deux sur la même journée doit être très dur car les visites doivent casser le rythme et les pattes :wink: Dans ce cas là le voyage en étoile autours d'un point de chute fixe me parait être plus commode que dans la première version où domine quant même le trais fait sur la carte au travers un pays, une région ou une chaine de Montagne.
Bon après dans les deux cas il faut toujours pédaler :lol:
A+ Phil

on est un peu hors sujet là non ? :wink:


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

papounet
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 550
Inscription : lun. 18 août 2014 23:26
Localisation : Fontainebleau
Âge : 67
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par papounet » mer. 7 févr. 2018 17:43

Je suis de l'avis de Phil.
Dans Cyclotourisme il y a deux mots.
Pour me rendre dans la région que je souhaite visiter, soit je prend le train, soit j'y vais à vélo. Dans ce dernier cas, c'est du cyclo, l'itinéraire prime. Je ne photographie que ce qui est directement sur mon passage, je ne visite rien. Une fois sur place, c'est le tourisme qui guide les roues. Je fais des aller-retours et des crochets juste pour me rendre à un point de vue présumé ou indiqué sur la carte. Je règle mes étapes selon les points d'intérêts rencontrés - ce qui fait que parfois elles sont très courtes. Je visite les villes et villages à pied, en poussant le vélo. Si une visite s'impose - château, musée, église... je ligote le vélo en vue de quelqu'un (en vue du guichet d'entrée, d'une buvette, d'un commerce) et je fais une tentative pour sensibiliser la dite personne à la présence du vélo, et au fait qu'il me serait agréable qu'il ne s'éloigne pas trop (le vélo) (la présence de grosses sacoches semble assez dissuasive pour les voleurs éventuels, mais je me fais peut-être des idées). Si je veux voir un site pas accessible à vélo, je ne le laisse pas tout seul : je le pousse ou je le porte. Je lui dois bien çà !


« Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage »


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1618
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par vaber » mer. 7 févr. 2018 17:51

Ah oui Papounet, tu a parfaitement et clairement résumé ce que j'ai poussivement énoncé :lol:
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...


paddy
Membre
Membre
Messages : 25
Inscription : jeu. 8 août 2013 13:21
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par paddy » jeu. 8 févr. 2018 15:46

Bonjour,
oui un vélo est encombrant lorsqu'on n'est pas dessus!
pour les diagonales je ne quitte pas mon vélo des yeux, mais je ne visite rien
Idem pour les sorties touristiques, et je rigole bien lorsque je rentre dans une église avec mon vélo à la main, ben quoi les poussettes rentrent bien!
La seule solution valable me semble-il est de le laisser dans la chambre d’hôtel, l'arrière cours fermée d'un commerce ou d'un particulier, au pire accroché à la guérite de l'entrée du site mais je ne ne pense que l'anti vol serve à grand chose longtemps.
En plus ça ne résout pas le problème des sacs.

Bonne route




AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1292
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Voyager avec son vélo, est-ce encombrant ?

Message par AngstromCyclo » jeu. 8 févr. 2018 16:35

vaber a écrit :
mer. 7 févr. 2018 17:16
Pour moi la version Henri avec des étapes entre 100 et 150km c'est du cyclotourisme et si (en voyage) on se limite à 60-80km tout en visitant alors pour moi c'est plutôt du tourisme à bicyclette. Je ne suis pas ni pour l'un ni pour l'autre mais ce n'est pas le même état d'esprit.
100% d'accord. L'un n'empêche pas l'autre. D'ailleurs j'ai 2 vélos différents pour ça.
Dans le cyclotourisme je vois d'abord l'envie et la promesse de rouler sur des routes que je ne connais pas. Là le vélo est d'abord le but. Cela n'empêche pas de s'imprégner du paysage et de prendre quant même des photos ni d'explorer parfois les petites ruelles mais pas à tout les villages et pas forcément dans les plus réputés. Les anonymes sont quelques fois plus intéressant que les valeurs sures et toujours plus tranquilles.
Là aussi, je suis tout à fait d'accord. Quand je dis que je passe dans les cœurs villages, c'est évidemment ceux que je ne connais pas, qui sont sur ma route et lorsque j'ai le temps.
Comme toi je suis plus attiré par les villages moins touristiques.
on est un peu hors sujet là non ? :wink:
Oui, carrément.


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo

Répondre