Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Vous recherchez des renseignements concernant un voyage, une randonnée, une région.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Répondre
Avatar de l’utilisateur

Topic author
Federico
Membre actif
Membre actif
Messages : 101
Inscription : sam. 14 juil. 2012 18:14
Contact :
Status : Hors-ligne

Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par Federico » mer. 4 mars 2015 09:59

L'Italie, c'est la porte d'à côté, et ben non si on parle de transports en commun!

En attendant le fameux Lyon-Turin, son tunnel de 57 km et le rein qu'il faudra vendre pour s'acheter un billet, je me suis penché sur la question au vu des mes futurs projets pour la saison.

Ma question concerne le fait de rentrer en France dans la région Lyonnaise, à partir de Milan, la question ne se pose plus pour la Côte d'Azur, Dijon et Paris car il y a une nouvelle compagnie de trains qui propose le trajet (basse vitesse mais prix convenables!).

Le but est bien sûr de ne pas ranger son vélo démonté dans une housse.

La solution proposé par la SNCF est de prendre le TGV (qui voyage à vitesse TER) jusqu'à Chambéry, mais hélas le train ne comporte pas le logo :velo5 , et je ne fais pas trop confiance aux informaticiens de la SNCF en ce qui concerne le nouveau critère de recherche pour les voyageurs à vélo :D

La deuxième solution est de prendre le train Milan-Genève, puis Genève-Lyon.

Enfin, ma contre-solution personnelle est de prendre le train pour Morgex (Val d'Aoste), grimper le Petit Saint Bernard, dormir chez grand père à La Rosière et reprendre le train à Bourg Saint Maurice :victoire

J'attends vos retours d'expérience pour connaitre d'autres options possibles! :D


les photos de mes voyages (à vélo et non) sur mon blog http://havealookaround.over-blog.com/

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4582
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par CYCLOHC » mer. 4 mars 2015 10:27

Tu n'es pas intéressé par le train jusqu'à Bardonnechia ? puis gravir le sympathique Col de l'Echelle - beaucoup plus agréable que le Montgenèvre ! - et rejoindre Briançon par la Vallée de la Clarée. Un TER direct t'amènerait ensuite à Grenoble. Ou bien, un train Briançon le matin vers 9 h 45, changement à Valence et arrivée Lyon vers 14 h 45..


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

Topic author
Federico
Membre actif
Membre actif
Messages : 101
Inscription : sam. 14 juil. 2012 18:14
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par Federico » mer. 4 mars 2015 10:38

C'est en effet une option, je ne l'ai citée car Briançon-Lyon (hélas je n'habite plus Grenoble) en train ça fait une sacrée tirée, au moins de passer une nuit dans la vallée de la Clarée qui est bien sympa.

Il y a aussi l'option Col du Mont Cenis à partir de Suse, puis de nouveau train à Modane, mais la montée du col est bien chargée en voitures, comme le Mont Genèvre.

Mon but reste celui de trouver un trajet de retour assez rapide, car le vrai projet est le trajet de l'allée, que je vais vous décrire quand il sera affiné.


les photos de mes voyages (à vélo et non) sur mon blog http://havealookaround.over-blog.com/


Sapaudia
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par Sapaudia » mer. 4 mars 2015 11:10

Mais turin lyon ca se fait à vélo !!
claudio did that
mais il est maso
http://cbandiera.free.fr/recits/2004-italie/
----------------mais ca doit se faire ca par les trains dit normaux
torino porta nuova modane Chambéry ...
regarde sur
http://www.bahn.com/i/view/FRA/fr/

et oui le meilleur site pour les horaires sncf est .. allemand , .. ceci explique cela
---------------

Il fait encore nuit, mais je dois filer d’ici, avant que la circulation et les moustiques ne me tuent.
Les Alpes sont à nouveau la, devant moi, la route est belle et déserte, les camions étant considérés comme « personna non grata » ce jour , et moi je n’en fini plus de me gratter la moustiquaire.
Susa , assez riz, je suis au pied du col du mont cenis.
Apres avoir fait le plein de boissons et victuailles, j’aborde, non sans appréhension, ce dernier obstacle, qui nul doute sera difficile .
Le compteur n'indique plus qu'un seul digit durant ces 30 kilomètres d’ascension , difficile et interminable malgré le paysage grandiose.
Mais si la circulation est presque inexistante à son début, elle devient plus consistante sur le sommet , où, les : Marcel, Renato et autres bofs sont légion dans leur mobile home.
Han, han, le col , la France, la dent parrachee en face est encore la, à moins que ce ne soit un autre sommet, à vrai dire , je m’en fou.
Ouf la descente, mais le fort vent de face dans la vallée de la Maurienne rend la progression pénible, malgré la circulation fluide depuis l’avènement de l’autoroute.
Aiton , Loana la boulangère, ayant mis ses miches au repos, car il est lundi, c’est en tapant dans les graisses que je rentre péniblement en Favergie.


Il est alors 19 heures : Repos du guerrier.

-----------------------



Avatar de l’utilisateur

Topic author
Federico
Membre actif
Membre actif
Messages : 101
Inscription : sam. 14 juil. 2012 18:14
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par Federico » mer. 4 mars 2015 16:13

Dure dure l'étape Turin-Maurienne! Surtout que la route y est souvent chargée. J'ai regardé le profil du col de l'Echèlle: il est pas du tout dur, idéal pour une fin de périple.

Merci pour l'idée, c'est une option bien intéressante, avec nuitée en montagne et journée de train de lendemain.


les photos de mes voyages (à vélo et non) sur mon blog http://havealookaround.over-blog.com/


Velocccio
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 13
Inscription : jeu. 28 mai 2015 14:57
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par Velocccio » jeu. 28 mai 2015 16:10

Personnellement nous sommes rentrés de Venise en train couchette. Nous avons mis les vélos sur une couchette et nous sur l'autre! Et personne ne nous a rien dit, les italiens ont l'air coulant avec les vélos. C'était en 2011, je ne sais pas si ça a changé depuis.


Cyclotouriste pasionné
Mon blog: www.cyclogo.fr/blog/


Laulau
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 10
Inscription : jeu. 26 nov. 2015 12:29
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par Laulau » mar. 1 déc. 2015 09:20

Je me permets de réveiller cette discussion mais elle m'intéresse.

Merci pour vos renseignements concernant les voyages en train avec vélo en Italie. ça a l'air compliqué tout ça.
J'ai prévu d'y faire un petit voyage au printemps prochain. Avec des amis on voudrait faire la Toscane en vélo et ensuite partir faire le tour de la Sardaigne. On aimerait loger dans des hôtels comme ici ou dans des campings pendant notre séjour. On hésite encore à prendre nos propres vélo. Mais pensez-vous qu'il est préférable de louer des vélos une fois arrivé en Italie ? C'est peut-être plus pratique non ?




Callipalabra
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 1
Inscription : ven. 7 juil. 2017 14:39
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par Callipalabra » ven. 7 juil. 2017 15:04

Nous allons rouler de Thurins (Monts du Lyonnais) à Turin. Nous voulons donc rentrer de Turin à Lyon par les transports en commun, sans nous embêter par repasser par le col de l'échelle car c'est ce que nous allons faire à l'aller !
J'ai vu que les trains Modane-Lyon prennent les vélos... https://www.voyages-sncf.com/propositio ... ryId=WvHd5
Mais de Turin à Modane ??? 104 km en passant... par le tunnel du Fréjus ! A vélo ?!! :yikes

Au secours, nous partons fin juillet !

Merci à tous et toutes!

Callipalabra




AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1234
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par AngstromCyclo » ven. 7 juil. 2017 16:50

Salut!

Bienvenu sur le forum. Ton voyage à l'air top (super col de l'échelle) et on sera intéressé d'en savoir plus.
L'usage du forum est de passer par la
caseprésentation.jpg
passer par la case présentation
caseprésentation.jpg (21.78 Kio) Consulté 689 fois
Ici
:)


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo


vaber
Vétéran
Vétéran
Messages : 1595
Inscription : jeu. 4 févr. 2010 22:18
Localisation : Sud-Aveyron
Âge : 52
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par vaber » ven. 7 juil. 2017 20:52

Pour éviter le tunnel du Fréjus le mieux est de passer par le col du Mont Cenis. 17km d'ascension en faisant des poses c'est jouable.
A+ Phil


On ne possède vraiment que ce que l'on sait...

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4582
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par CYCLOHC » ven. 7 juil. 2017 23:04

Petit retour en arrière :
viewtopic.php?f=1&t=5238&start=45#p35915


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4582
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par CYCLOHC » sam. 8 juil. 2017 23:45

Il faut quand-même bien savoir que le Col du Mont Cenis au départ de SUZE n'est pas un tendre avec ses 1600 m de dénivelé !


Sans cap, tous les vents sont contraires....


Beaba
Status : Hors-ligne

Re: Rentrer d'Italie en trasports en commun avec son vélo

Message par Beaba » dim. 9 juil. 2017 17:54

Bah
ca grimpe pas ou si peu !
je connais un taré qui grimpa ce col deux fois en revenant de sa campagne italienne en .. 2004
http://cbandiera.free.fr/recits/2004-italie/
3eme jour retour Torino Faverges 216 km

Il fait encore nuit, mais je dois filer d’ici, avant que la circulation et les moustiques ne me tuent.
Les Alpes sont à nouveau la, devant moi, la route est belle et déserte, les camions étant considérés comme « personna non grata » ce jour , et moi je n’en fini plus de me gratter la moustiquaire.
Susa , assez riz, je suis au pied du col du mont cenis.
Après avoir fait le plein de boissons et victuailles, j’aborde, non sans appréhension, ce dernier obstacle, qui nul doute sera difficile .
Le compteur n'indique plus qu'un seul digit durant ces 30 kilomètres d’ascension , difficile et interminable malgré le paysage grandiose.
Mais si la circulation est presque inexistante à son début, elle devient plus consistante sur le sommet , où, les : Marcel, Renato et autres bofs sont légion dans leur mobile home.
Han, han, le col , la France, la dent parrachee en face est encore la, à moins que ce ne soit un autre sommet, à vrai dire , je m’en fou.
Ouf la descente, mais le fort vent de face dans la vallée de la Maurienne rend la progression pénible, malgré la circulation fluide depuis l’avènement de l’autoroute.
Aiton , Loana la boulangère, ayant mis ses miches au repos, car il est lundi, c’est en tapant dans les graisses que je rentre péniblement en Favergie.


Il est alors 19 heures : Repos du guerrier.


http://cbandiera.free.fr/recits/2004-it ... /index.php
mais il était jeune et beau à les Pokes
et depuis pas mal de chianti a coulé dans ses veines

sans rire en effet des la sortie de suze sur 4 km cest bie n du 8 % .. de .. moyenne ensuite ca grimpe moins mais encore et qd on arrive sous le barrage on croit que c'est font .. que neni.. ça grimpe encore et le vent de face

mais cest zouli

a présent claudio le crimpe .. en bagnole ..

Image



Répondre