Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Vous recherchez des renseignements concernant un voyage, une randonnée, une région.
Règles du forum
Pas de publicité. Respect de la thématique. Courtoisie bienvenue.
Avatar de l’utilisateur

titoune1469
Membre actif
Membre actif
Messages : 440
Inscription : mar. 11 févr. 2014 18:15
Localisation : 14
Âge : 48
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par titoune1469 » mer. 10 oct. 2018 18:18

Bon weekend à vous ! ;-)



Avatar de l’utilisateur

claude19
Membre actif
Membre actif
Messages : 375
Inscription : sam. 6 juin 2015 15:57
Localisation : sud Corrèze / nord du Lot
Âge : 72
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par claude19 » mer. 10 oct. 2018 19:58

Je suis obligé d'annuler ma participation et ce n'est pas à cause de la météo. Ce sera pour une autre fois




Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1591
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par AngstromCyclo » lun. 15 oct. 2018 16:43

Salut aux cyclos-cyclotes du Forum,

La rencontre de 4 cyclos (pas de cyclotes) s'est déroulée dans la convivialité et la joie simple de se retrouver sur la base d'une passion commune pour une certaine manière de pratiquer le vélo.

Charles (Albina), Daniel (RoueLibre), Phil (Vaber) et moi (Vincent) nous somme retrouvés à Bédarieux.
Comme vous l'avez probablement entendu, le week-end était annoncé comme très pluvieux par toutes les météos, avec samedi bien meilleur.
Dasn l'ensemble, la météo était juste, donc nous n'avons pas pu rouler sur les magnifiques itinéraires prévus qui nous auraient emmenés dans une purée de pois humide voire très humide.
Nous nous sommes donc rabattus sur un itinéraire moins exposé le samedi. Nous avons pu faire 75 km environ dasn des conditions agréables (pas trop chaud!) en basse vallée de l'Orb et dans le vignoble de Faugères, sous un ciel très gris mais sans pluie. Un réel plaisir de rouler ensemble. Épatés par la régularité de Charles, nous avons bien pu discuter en constituant des paires de cyclos qui pouvaient assez souvent rouler en petit comité "bavardant" tant les routes étaient exemptes de circulation.
Repas de midi dans une "auberge" que nous a vite fait oublier un vrai restau le soir à Bédarieux. LA soirée très sympa a affermi l'amitié initiée sur ce forum, ce qui constituait bien entendu le but réel de cette rencontre.
Le lendemain, la météo annonçait des passages d'averses sous un ciel très gris. Charles n'étant pas du tout alléché par ces perspectives nous a salué et est rentré à l'hôtel. Les 3 autres larrons se sont mis en route pour défier monsieur météo (nous avons perdu à ce jeu). Les averses qui sont apparues avant que nous quittions la ville se sont rapidement transformées en trombes d'eau qui nous ont mouillés jusqu'au fond du cuissard. Mais cette eau causée par l'évaporation d'une Méditerranée bien chaude, resservie comme des douches dans un fond de l'air à 16°, ne nous a jamais refroidis. Nous profitions de belles pauses dans ce déversement aqueux pour nous égoutter un peu à défaut de nous sécher complètement. Paradoxalement, notre tentative de balade a été réduite par le jeu dans la manivelle gauche de Phil apparu en fin de journée samedi et que nous avions cru (à tord) avoir réparé définitivement par le changement de boulon de serrage, et non par une abdication devant les éléments. Retour à Bédarieux où nous pique-niquerons devant puis dans la gare. Phil rentrera après ce dernier moment convivial. Pas question que le jeu ne détruise sa manivelle.

Daniel et moi, tout surpris (en tous cas moi) de n'avoir pas péri noyé ou dissout ce dimanche matin, nous accordions une 3 ème sortie. Destination: le hameau d'Héric situé à 513 m d'altitude, au fond des gorges éponymes, sur une judicieuse proposition de Phil. Bien qu'il ne plût pas pendant plusieurs km, sur la voie verte Passa Païs en direction des fameuses gorges, nous ne doutions pas que le ciel finirait par nous tomber sur la tête avant d'être rentrés. Nous entamions en roulant fort, vers l'Ouest, traversant quelques tunnels dont 1 nécessita qu'on activât notre dynamo sous base Sanyo, un modèle qui doit se faire un peu violence pour faire son office dès que la pluie et la boue viennent s'immiscer entre galet et pneu.

La montée vers Héric, je la démarrais sur mon 40x25 puis 40x28. Mais au premier raidard, (la montée n'en manquerait pas), je passais l'avant "tout à gauche" et alternais le reste de la montée entre 25 et 28 derrière, non sans quelques allers-retours sur le 40 lors des rares replats. Mon compère, lui, devait s'être lancé un défi. A moins que ce ne soit à moi : il montait arc-bouté sur son vélo, tirant de manière fort impressionnante son 40x23 quasiment jusqu'en haut.
Sur le dernier virage à droite bien raide, je pense qu'il a jugé que son amour-propre serait plus exposé s'il mettait pied à terre, voire s'il tombait, que s'il passait l'arme le dérailleur à gauche. Il s'y résigna donc, l'orgueilleux.
Non pas que je fus distancé dans cette épique et piquante montée (en cause: mille, que dis-je de dix-milles bogues de châtaignes), une splendeur de route se frayant passage dans un cadre grandiose voire inquiétant compte tenu du ciel gris tendance noir et de pluies torrentielles. Je moulinais assis sur ma selle; il luttait. Sa danseuse, c'était plutôt la grosse Bertha: mains fermement agrippées à son cintre plat comme à je ne sais quoi, debout sur ses pédales, poussant, tirant, poussant, tirant grâce à ses cales: le spectacle me mit presque mal à l'aise. Cette sorte d'exhibition sado-maso entre un cycliste et sa machine me transforma en voyeur, malgré moi, contemplant un spectacle devenu rare en cette époque où la mode est au 30 x 50. Il doit être jeune et vaillant, le bougre (si l'on en croit le dicton cité par Charles: "avec l'âge les dents migrent de l'avant vers l'arrière"!)!
Nous arrivâmes au hameau d'Héric, déçu de trouver la soi-disant buvette fermée. Les tables et chaises de la terrasse vouées aux intempéries. Les murs de pierre sombre assombris plus encore par la pluie et le ciel d'encre. Pas âme qui vive, en tout cas visible. Quelques photos et c'est reparti en sens inverse.
Prudents, nous abordâmes la descente lentement, de peur de nous laisser embarquer. Car ici, foin de parapets mais pas de virages. Le slalom entre les bogues et leurs épines, déjà largement adopté à la montée, continua. Freins et fesses serrés du haut jusqu'en bas. Enfin, façons de parler pour moi. En milieu de descente, je me rendis compte que j'avais laissé ma sacoche de cintre au hameau, tout en haut (détachée en pensant prendre un thé chaud à la buvette, je l'avais stupidement laissée sur un caillou) J'en étais quitte pour une nouvelle montée (et descente).

En arrivant pour la 2ème fois à Héric, le ciel me tombait sur la tête. La quantité d'eau dégringolant du ciel était telle que je jugeais prudent de m'abriter sous le linteau d'une porte. Ce que je fis. Après 5 minutes à ne quasiment pas bouger, je compris que cette fois-ci, il ne s'agissait pas d'une averse passagère. Ce que la météo avait prévu, nous finissions par le prendre sur le casque.
Je repartis donc, encore plus prudent. Ma jante était "grise de gomme"; les patins fondaient comme un névé de printemps exposé plein ubac. Un pneu incisé par la négligence de prendre en compte l'usure de patins, j'ai déjà donné il y a peu. Je ne risquerais pas d'exposer les Compass à 60€ empruntés à ma femme (les pneus, pas les 60€) à un tel supplice. Je réglai les patins en plein déluge, dasn un certain inconfort.
Sur la route, je craignais la chute de pierres et celle de branches, voire d'arbres. Car de vent je ne vous ai point parlé encore! Dasn cette gorge, il s'en donnait à cœur joie. Jaloux de dame pluie, il comptait montrer qu'il existe, lui aussi. Et de fait, j'avais vu (craint) juste: à l'endroit même où j'avais dû laisser Daniel descendre tout seul et où je fis demi-tour, je trouvai un bloc d'une bonne quarantaine de cm de long en plein milieu de la route. Quelques centaines de mètres plus loin, un partout balle au centre: une grosse branche arrachée me barra le chemin (pluie 1 - vent 1). Je commençais à m'inquiéter un peu, regardant plus qu'à mon habitude les falaises me surplombant, à l'affut d'un bloc se détachant pour entraver la route, voire plus si affinités. Il me tardait d'en finir, mais pas au point de me faire perdre raison et de cesser ma vigilance à l'emballement dans la descente. Mes Mafac, serrés au max, me permettaient de limiter ma vitesse bon gré, mal gré. Pas question cependant de terminer dans le torrent. Donc les passages raides – heureusement brefs – je les descendis à pieds, vélo à la main, en fantasmant sur une chimérique randonneuse moderne équipée de freins à disques.

J'atteignis enfin et sans plus d'encombres la sortie des gorges et un terrain moins pentu. Instantanément, la pluie redevint plus "normale". Je retrouvai Daniel à la gare de Mons la Tribale, comme convenu.
Il ne nous restait plus qu'à rouler 20 km environ jusqu'à Bédarieux par la piste cyclable, (vent de face) en nous dépêchant un peu car Daniel avait détecté au bas de la descente d'Héric un pneu arrière à basse pression: une crevaison lente, dit-il. Il adoptait la stratégie que j'avais choisie la veille quand je subis ma crevaison lente (silex) à moi: rentrer en regonflant de temps en temps. Mais compte tenu de la distance à couvrir, les arrêts gonflage se multipliaient au fur et à mesure que nous avancions. Leur rythme s'accélérant, malgré notre vitesse soutenue et nos prises de relais énergiques, à 2 km de l'hôtel, Daniel jetta l'éponge gorgée d'eau (sens figuré :pluie ) et me laissa terminer seul pour chercher la voiture. La crevaison, si elle fut lente au début, ne l'était plus du tout.

Cette escapade de 48 km A/R restera dans nos mémoires, c'est certain. Les gorges d'Héric, je les connaissais, mais je les avais jamais gravies à vélo. Une sacrée expérience, partagée à 2 fous furieux. Ca marque!
Le week-end annoncé calamiteux fut une sacrée réussite. Paradoxe?
A première vue, oui.
Mais avez-vous remarqué que souvent, les meilleurs souvenirs dépendent plus de la compagnie, de l'ambiance, de ce qu'on vit ensemble que de la couleur du ciel?

Ne vous trompez pas. J'aurais préféré pouvoir partager les beautés de ces hauts cantons. Je ne doute pas que mes camarades aussi auraient choisi le bleu et le soleil plutôt que le gris. Mais notre objectif de faire connaissance "en vrai" à partir d'une amitié virtuelle a été pleinement atteint, en tous cas en ce qui me concerne.

A refaire. Je crois bien que Daniel cogite déjà un petit programme en Savoies pour l'année prochaine.

Je remercie particulièrement Charles qui a fait le déplacement depuis sa Suisse ensoleillée, et Daniel qui a roulé depuis mardi depuis Chambéry. De sacrées marques d'amitiés dignes des grands cyclos, dans la grande tradition de camaraderie de ce sport.
Merci aussi à Phil, bien sûr. Bien que plus régional, c'est toujours avec le même plaisir que nous nous retrouvons pour rouler et parler vélo, entre autres.

PS: je posterai qq photos plus tard, sachant que j'avais oublié mon appareil dasn la voiture le samedi et que je sortais pas l'appareil sous les trombes d'eau :wink:

Dernière édition par AngstromCyclo le mar. 16 oct. 2018 18:59, édité 9 fois.


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

titoune1469
Membre actif
Membre actif
Messages : 440
Inscription : mar. 11 févr. 2014 18:15
Localisation : 14
Âge : 48
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par titoune1469 » lun. 15 oct. 2018 17:16

Merci pour ce topo complet et bravo les courageux ! J'ai pensé à vous, vu les prévisions plus que maussades et les alertes qui ponctuaient les bulletins météo pour le sud de la France ce week-end...



Avatar de l’utilisateur

chelmi
Site Admin
Site Admin
Messages : 826
Inscription : ven. 16 août 2002 19:56
Localisation : Andrésy (78)
Âge : 43
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par chelmi » lun. 15 oct. 2018 17:23

:shock: Wow ! Une rencontre épique ! :D

:pluie Une météo démoralisante (pour quelqu'un comme moi), des soucis techniques. :pluie2
Et ben ! Vous l'avez bien marqué le coup ! :mrgreen:
Et pourtant, vous en gardez de bons souvenirs (enfin, c'est vrai pour AngstromCyclo, pour les autres on ne sait pas :lol: ).

:bravo_double Un grand bravo pour cette belle initiative menée à son terme. Je suis épaté.


Amicalement,
Michel ALLONNEAU.

Image

Avatar de l’utilisateur

emilpoe
Membre actif
Membre actif
Messages : 131
Inscription : ven. 15 juin 2018 19:43
Localisation : Savoie
Âge : 50
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par emilpoe » lun. 15 oct. 2018 18:50

Salut,

Ravi que malgrés la météo vous ayez pus rouler ! :)
AngstromCyclo a écrit :
lun. 15 oct. 2018 16:43
...
A refaire. Je crois bien que Daniel cogite déjà un petit programme en Savoies pour l'année prochaine.
...
Hé ! Hé ! :) :bravo2


Evadé spacio-temporel...


Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1591
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par AngstromCyclo » lun. 15 oct. 2018 18:56

emilpoe a écrit :
lun. 15 oct. 2018 18:50
Salut,

Ravi que malgrés la météo vous ayez pus rouler ! :)
AngstromCyclo a écrit :
lun. 15 oct. 2018 16:43
...
A refaire. Je crois bien que Daniel cogite déjà un petit programme en Savoies pour l'année prochaine.
...
Hé ! Hé ! :) :bravo2
:bien


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo


RoueLibre
Membre hyperactif
Membre hyperactif
Messages : 526
Inscription : mar. 1 avr. 2014 22:44
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par RoueLibre » lun. 15 oct. 2018 19:33

Jacques Faizant à l'issue d'une virée qui avait dû se dérouler dans des conditions similaires avait fait le constat qu'il avait de l'eau jusque dans les chambres à air! Pour ma part j'ai rajouté une spécificité. Il est possible d'avoir de l'eau jusqu'au fond des chambres à air et ... plus d'air dans la chambre!
D'ailleurs lorsqu'on pédale sous un déluge en mettant systématiquement les pieds dans l'eau pour passer le point bas j'ai remarqué qu'on a toujours tendance à considérer que la crevaison sera une ... crevaison lente.
Pour ma part c'est quand même dans les pays de vin que j'ai pris les plus grosses rincées d'eau...
RoueLibre



Avatar de l’utilisateur

CYCLOHC
Vétéran
Vétéran
Messages : 4648
Inscription : mar. 9 août 2011 19:27
Localisation : Alpes
Âge : 69
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par CYCLOHC » lun. 15 oct. 2018 21:41

Oui vraiment chapeau bas à vous lorsque l'on voit ce que le Languedoc vient de ramasser !!


Sans cap, tous les vents sont contraires....

Avatar de l’utilisateur

albina
Vétéran
Vétéran
Messages : 1520
Inscription : jeu. 3 juil. 2008 17:07
Localisation : Suisse (Jura)
Âge : 82
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par albina » lun. 15 oct. 2018 22:30

Eh ben, de retour à 16:00 chez moi. je vois que Vincent a déjà fait chauffer son clavier :bien Du coup je ne sais plus trop par quel bout commencer, si ce n'est pour mettre en ligne le parcours tel que relevé par monsieur Garmin,
Herault2018.jpg
Le compteur dit 76 kms, IGN affiche 1151m D+ et Garmin 1088.... Allez, disons 1100 et n'en parlons plus !
Herault2018.jpg (454.77 Kio) Consulté 102 fois
et les (trop rares) photos faites la journée de samedi...
DSC01791.JPG
Premier col, le brouillard n'est pas loin
DSC01791.JPG (96.96 Kio) Consulté 102 fois
DSC01792.JPG
DSC01792.JPG (83.84 Kio) Consulté 102 fois
Descente, casse-croute dans un resto. En sortant, le vélo de Vincent est à plat...
DSC01793.JPG
Première crevaison
DSC01793.JPG (138.17 Kio) Consulté 102 fois
On en profite pour voir un peu le paysage
DSC01797.JPG
Roquebrun
DSC01797.JPG (84.15 Kio) Consulté 102 fois
DSC01799.JPG
Roquebrun
DSC01799.JPG (94.16 Kio) Consulté 102 fois
Et puis quelques grappes laissées par les machines à vendanger méritent bien un petit arrêt
DSC01800.JPG
Arrêt-grapillage
DSC01800.JPG (95.93 Kio) Consulté 102 fois
Quelques réflexions personnelles

J'étais un peu inquiet à l'idée de passer une journée dans cette région que je connais déjà pas mal, en compagnie de ces fringants quinquagénaires. N' allaient-ils pas m'en faire baver ??? :vieux
Non ils ont été très sympas et raisonnables avec le tempo :merci

Dimanche matin, d'abord la tendance était au renoncement, et puis le doute s'est installé sous l'impulsion du jeunot Daniel ; voyant ce qui se dessinait à l'horizon j'ai préféré renoncer--- même pas honte :briques
DSC01804.JPG
Dimanche matin, on hésite...
DSC01804.JPG (121.04 Kio) Consulté 102 fois
A la lecture du récit de Vincent, je ne regrette rien :mrgreen: même pas d'avoir passé mon dimanche devant la télé, à voir Michel Drucker - là si j'ai quand même un peu honte :chaleur

Bon ce qui suit ne concerne pas la sortie elle-même dont je suis ravi et remercie Vincent pour son initiative :bravo3

Le retour, inquiet pour les trains vu les prévisions de la météo et l'alerte orange sur le département ? eh bien le TER du matin était à l'heure. Ce qui ne fut pas le cas pour le TGV suivant qui ramassa 30 minutes de retard entre Béziers et Montpellier; à cause des conditions météo , il devait rouler "à vue" (50 kmh). Les buissons le long des voies étaient carrément à l'horizontale...
Du coup mes projets de petit-dej à St-Roch firent place à un gros stress pour choper la correspondance. Réussi de justesse !

A Nimes, arrêt de la pluie ; à Montélimar, premier rayon de soleil ; à Lyon soleil voilé et à Belfort
DSC01805.JPG
Lundi 15:00, gare TGV Belfort-Montbéliard
DSC01805.JPG (109.3 Kio) Consulté 102 fois
j'ai honte...

Bilan, je suis ratatiné :briques Pas pour avoir roulé sur mon vélo, mais pour l'avoir trimballé dans sa sacoche de quai en quai , de gare à l'hotel et retour, de gare au parking... Ce truc est lourd et encombrant et si par malheur comme à Béziers il n'y a pas de rampe ni d'ascenseur c'est une sacrée galère. En ce moment les courbatures ne m'encouragent guère à repéter cette expérience :?:

Et voilà...
Charles


Tout ce qu'on fait, mérite d'être bien fait


Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1591
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par AngstromCyclo » mar. 16 oct. 2018 08:57

Merci pour les photos Charles.
J'espère que tu vas te remettre vite.

On viendra rouler un jour dans ton Jura pour t'éviter le trajet!


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo


Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1591
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par AngstromCyclo » mar. 16 oct. 2018 09:08

Dimanche matin, non loin de Bédarieux, à 3: Phil, Daniel et moi.
Image
Dans Bédarieux. Il a plus mais par (grosses) averses assez courtes.
Image
Direction les gorges d'Héric avec Daniel:
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Evidemment, je n'ai pas sorti l'appareil sous les grosses draches.

Mais en lisant la presse et écoutant France Bleu ce matin, je me rends compte qu'à 50 km de là, les pluies étaient carrément toutes autres ce lundi matin.
Finalement, on a été épargné, à 24h près. On ne se serait pas aventuré sur les routes hier.


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo

Avatar de l’utilisateur

Hristo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1461
Inscription : sam. 19 mai 2012 01:13
Localisation : Pau
Âge : 42
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par Hristo » mar. 16 oct. 2018 09:14

Quelle aventure épique ! Des coins que je connais pourtant bien. Mais il est où mon ciel bleu ? On se souvient toujours de ces péripéties météorologiques. J'aurais tant aimé être des vôtres. Ce sera pour une prochaine.

Merci pour le récit et l'organisation


La paresse est un luxe abordable


naeco54
Membre néophyte
Membre néophyte
Messages : 15
Inscription : ven. 10 août 2018 17:30
Localisation : Causse de Blandas
Âge : 63
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par naeco54 » mar. 16 oct. 2018 10:41

Bonjour à toutes et tous,
merci pour ce récit plein d'allant..et pour les photos rafraîchissantes..!
Finalement, je suis parti dans la Drôme donner un coup de main à la bergerie et en ai profité aussi pour rouler 2 jours. Auparavant, rando vélo sur l'Aubrac début septembre, avec le soleil.
L'idée de ce type de rencontres m'intéresse toujours.
A bientôt donc.




Topic author
AngstromCyclo
Vétéran
Vétéran
Messages : 1591
Inscription : lun. 22 août 2016 17:04
Localisation : Montpellier
Âge : 54
Contact :
Status : Hors-ligne

Re: Rencontre Cyclos-cyclotes en Hérault

Message par AngstromCyclo » mar. 16 oct. 2018 10:44

Hristo a écrit :
mar. 16 oct. 2018 09:14
Mais il est où mon ciel bleu ?
T'inquiètes, après la pluie le beau temps. Il va revenir pour toi ce week-end!
J'aurais tant aimé être des vôtres. Ce sera pour une prochaine.
On fera ce qu'il faut pour...
Merci pour le récit et l'organisation
Avec plaisir!
8)


A+

Angstrom
Mon (nouveau) blog pour partager: Mon Expérience Vélo

Répondre
Cyclos-Cyclotes | Forum  : Responsabilité