cyclotourisme
cyclos-cyclotesLes fiches techniques
Longueur et hauteur de la potence
Largeur et hauteur du cintre

Longueur et hauteur de la potence

- Longueur de la potence (avancée)
La longueur de la potence détermine donc la distance entre la selle et le cintre
Placer une manivelle parallèle au tube diagonal du cadre, les pieds dans les cale-pieds, mettre les mains en bas du cintre, le coude légèrement fléchi doit venir effleurer la rotule du genou. Si le coude bute contre le genou il faut une potence plus longue, au contraire s'il ne l'effleure pas il faut une potence plus courte.

- Hauteur de la potence
En règle générale, le sommet de la potence doit être plus bas de 1 à 3cm que le plan horizontal de la selle. Attention de ne pas bloquer trop fort cette potence qui en cas de chute toujours possible, permettra au guidon de tourner sans fausser la fourche. Pour les femmes il est conseillé de mettre la potence à la même hauteur que la selle.

- Les diamètres du collier DC, du plogeur DP s'exprime en millimètres. L'angle formé par le plongeur et l'avancée en degré. L'avancée en centimètres par les constructeurs.

Haut de Page
Largeur et hauteur du cintre
La largeur du cintre, en principe il sera égal à la largeur des épaules, le plus courant est le cintre de 42 cm pris d'axe en axe à ses extrémités.
La hauteur du cintre , en rapport avec la hauteur de la selle ,doit permettre une bonne répartition du poids du cycliste sur les 3 points ischions – périnée.

- Pour un homme 3cm de différence entre hauteur de cintre et hauteur de selle est raisonnable.
-Pour une femme , une position trop basse du cintre entraîne un appui sur le périnée mal supporté . Souvent le cintre se trouve à la même hauteur que la selle.
Calcul exact de la différence verticale entre la hauteur du cintre et de la potence
Important:
     Une potence longue, améliore la pénétration dans l'air mais gène le libre jeu respiratoire, ouvre trop grand l'angle de l'épaule et met le cou en hypertension.
     Un potence courte, entraîne une meilleure position pour la respiration mais elle diminue l'aérodynamisme et fait travailler l'épaule dans un angle aui ne lui est pas favorable car trop fermé.
      Plus le cintre est bas, plus la positionest aérodynamique, mais les contraintes qui pèsent sur les bras, les avant-bras et les mains et sur la colonne vertébrale, notamment parl'hyper-extension du niveau cervical, sont importantes et la position n'est pas confortable.
De plus, la bascule du bassin en avant accentue les pressions sur le périnée, ce qui n'est pas toujours bien supporté par les femmes.
     A l'inverse un cintre trop relevé accentue la prise au vent mais soulage les membres supérieurs et le rachis cervical et fait porter l'essentiel du poids de la partie haute du corps par le périnée et les ischions en contact avec la selle.
    Conclusion : Il faut trouver un compromis entre confort et efficacité. Pour un cyclotouriste, la bonne hauteur du cintre doit être telle que la bissectrice de l'angle formé par les membres supérieurs en extension, la main s'appuyant sur le haut du cintre, et par le tronc de la hanche à celle de l'épaule. (voir figure ci-dessus avec fil à plomb)

Haut de Page
Retour à la page d'accueil
Page d'accueil | Séjours,Grand parcours | Cols, Montées, Raidards |F.F.C.T. | Forum | Cyclotechnie | Voies cyclables
Amis Tour Cyclo...| Braquets | Nos circuits | Photos insolites | Les liens Cyclos | Livre d'OR | Voyages | Petites annonces | Lavoirs de France
Plan du site | Le 650B | Tour de Corse | Paris-Brest-Paris | Bordeaux-Paris | Tour du Lot | Météo | L'€uroP'N' | L'Ardéchoise | Semaine Fédérale

Hit-Parade un compteur pour votre site un compteur pour votre site