Nutrition

Pour les plus rapides. 50 heures

L'effort étant intense et soutenu, avec des arrêts rares et brefs, l'alimentation devra être facilement et rapidement assimilable. Le repas énergie (par exemple boisson sprint Form, Turbodiet repas énergétique,..), ces produits contiennent des glucides lents et des lipides à assimilation facile, voire même des protéines qui en font des aliments complets remplaçant quasiment un vrai repas.le plaisir en moins!
Il ne faut confondre ces aliments liquides avec les boissons énergétiques de l'effort, composées quasi exclusivement de glucides rapides et très rapidement assimilables par l'organisme. Ces boissons pourront rendre de grands services en cas de coup de fringale, mais aussi dans le seul but de se désaltérer.
Et pour les autres... 80/90 heures
Plus le cyclo s'autorisera des délais conséquents, plus il aura loisir d'allonger ses haltes. Il pourra alors absorber une nourriture se rapprochant de la normale, et axée sur les glucides lents : semoule, riz, pâtes et pomme de terre.
L'effort étant moins intense, l'organisme a le temps de transformer les molécules de sucres complexes et même les molécules de lipides, en molécules de sucres simples, utilisable en priorité pour l'effort musculaire.
Avant une nuit froide ou humide pendant laquelle vous évoluerez à vitesse moyenne, un repas apportant glucides lents et lipides (boudin et frites, par exemple) sera tout à fait indiqué. L'intensité modérée de l'effort permet à l'organisme d'avoir le temps de transformer les molécules de graisse en sucres assimilables par les muscles.
Derniers conseils
Enfin, les contrôles s'échelonnent environ tous les 90 km. Il faut profiter de ces haltes pour consommer des aliments solides, et des boissons chaudes.
Selon la température, on peut emmener 2 ou 3 bidons, qui seront bus entre les contrôles. Des barres de céréales ou des solutions artisanales et traditionnelles (ex : pain de mie avec confiture, miel, chocolat, gâteaux de riz,.) seront un complément indispensable pour les plus rapides.
Le premier bidon contiendra une préparation à base de glucides lents, ( ex : blédine), et les autres une boisson énergétique contenant les glucides rapides (ex : du thé avec du miel).
Il conviendra par contre de proscrire les viandes rouges, pourvoyeuses de déchets (acide urique) qui ne manqueront pas de s'accumuler au sein de muscles déjà fort sollicités.

Retour site Cyclos-Cyclotes
Page d'accueil | Séjours,Grand parcours | Cols, Montées, Raidards |F.F.C.T. | Forum | Cyclotechnie | Voies cyclables
Amis Tour Cyclo...| Braquets | Nos circuits | Photos insolites | Les liens Cyclos | Livre d'OR | Voyages | Petites annonces | Lavoirs de France
Plan du site | Le 650B | Tour de Corse | Paris-Brest-Paris | Bordeaux-Paris | Tour du Lot | Météo | L'€uroP'N' | L'Ardéchoise | Semaine Fédérale